Blog

11 Jan
0

DECLARATION DU PDCI-RDA RELATIVE A LA NOMINATION DU PREMIER MINISTRE DANIEL KABLAN DUNCAN EN QUALITE DE VICE-PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE CÔTE D’IVOIRE

Guikahué_DSC0098
Le mardi 10 janvier 2017 le Président de la République, SEM Alassane Ouattara a procédé, par Décret n°2017-11 du 10 janvier 2017, à la nomination de Son Excellence Daniel KABLAN DUNCAN, en qualité de Vice-président de la République de Côte d’Ivoire.
Devant cet acte historique endossé par l’Assemblée Nationale:
-Le PDCI-RDA, se réjouit et s’honore de ce que ce cadre émérite du PDCI-RDA soit le premier ivoirien à être distingué à cette haute fonction de l’Etat, instituée par la Constitution de la IIIème République
– Le PDCI-RDA, adresse ses vives et chaleureuses félicitations à son Excellence Daniel KABLAN DUNCAN, pour cette brillante nomination.
– Le PDCI-RDA, tient à exprimer toute sa gratitude au Président Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire et à son aîné le Président Henri KONAN BEDIE, Président du PDCI-RDA, Président de la Conférence des Présidents des Partis Politiques membres du RHDP qui, dans leur grande clairvoyance, ont rendu possible cette promotion.
-Le PDCI-RDA, exhorte ses militantes et militants, à rester mobilisés et à soutenir fermement toutes les actions en faveur de la modernisation de l’Etat de Côte d’Ivoire pour le bien-être des populations.
Fait à Abidjan, le 11 janvier 2016
Pr Maurice KAKOU GUIKAHUE
Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA

Lire la suite
10 Jan
0

Côte d’Ivoire: l’ex-Premier ministre Kablan Duncan nommé vice-président (officiel)

Abidjan – Le président Alassane Ouattara a nommé mardi son ex Premier ministre Daniel Kablan Duncan vice-président de Côte d’Ivoire, un poste nouvellement créé par la Constitution promulguée en novembre.

« J’ai tenu à venir devant vous pour vous faire part de ma décision de nommer le vice-président de la République (…) Mon choix s’est porté sur Daniel Kablan Duncan,un grand serviteur de l’Etat » a déclaré M. Ouattara devant les députés ivoiriens réunis en session extraordinaire.

Lire la suite
06 Jan
0

Le Chef de l’Etat a eu un entretien avec le Président Henri Konan BEDIE, à Daoukro

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, s’est entretenu, ce jeudi 05 janvier 2017, à Daoukro, avec le Président Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA et Président de la Conférence des Présidents du RHDP.
Au terme de l’entretien, le Chef de l’Etat a indiqué être venu rendre une visite de courtoisie à son aîné, le Président BEDIE, au cours de laquelle il lui a réitéré ses voeux de bonne et heureuse année 2017 ainsi qu’à Madame Henriette BEDIE et aux habitants de Daoukro.
Il a souligné avoir profité de l’occasion pour échanger avec lui sur la situation socio-politique du pays, notamment la mise en place des nouvelles Institutions dans les jours à venir.
Le Président de la République a révélé avoir donné la primeur des prochaines nominations au Président BEDIE. Il s’agit, selon lui, des nominations du Vice-Président, du Premier Ministre et du nouveau Gouvernement.
Ces échanges portaient donc, selon lui, sur des questions politiques très importantes qui, pour le moment, demeurent confidentielles.
Pour terminer, le Président Alassane OUATTARA a exprimé sa gratitude au Président Henri Konan BEDIE pour sa fraternité et son soutien constant.
Notons que le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République, M. Amadou GON-COULIBALY, a pris part à cet entretien.

Lire la suite
05 Jan
0

Politique nationale: Alassane Ouattara chez Bédié, ce jeudi

Les deux hommes d’État aborderont sans nul doute ces questions, tout comme la mise en place du nouveau gouvernement. Les Ivoiriens auront donc les oreilles tendues vers Daoukro.

Politique nationale: Alassane Ouattara chez Bédié, ce jeudi

Sauf changement de dernière minute, le Chef de l’État Alassane Ouattara rend une visite de courtoisie ce jeudi 4 janvier 2017, à Daoukro, à son aîné Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) et président du présidium du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp).

Les deux personnalités, faut-il le rappeler, ont l’habitude de se rencontrer pour évoquer les questions cruciales touchant à la politique nationale. Dans son adresse à la nation à la fin de l’année 2016, Alassane Ouattara a indiqué poursuivre les réformes institutionnelles en début d’année 2017. Il s’agit, entre autres, de la nomination du vice-président et de la mise en place du Sénat.

Les deux hommes d’État aborderont sans nul doute ces questions, tout comme la mise en place du nouveau gouvernement. Les Ivoiriens auront donc les oreilles tendues vers Daoukro.

L’Alliance des houphouetistes qui a obtenu 167 députés sur 255 sièges lors des législatives du 18 décembre 2016, dispose d’une majorité absolue. Et ce, malgré la percée des députés indépendants qui sont au nombre de 75 contre trois (3) pour le Front populaire ivoirien (Fpi), cinq (5) pour l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (Udpci), trois (3) l’Union pour la Côte d’Ivoire (Upci).

Lire la suite
03 Jan
0

Audience du président du Pdci-Rda : Zié Coulibaly confie sa victoire au président Bédié

Fraichement élu à Yopougon, le député Zié Daouda Coulibaly, a été reçu hier en audience par le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié à sa résidence de Daoukro. Zié qui était accompagné de son épouse et de ses enfants, y est allé présenter les vœux de nouvel an au président Bédié mais surtout lui témoigner sa gratitude pour la décision spéciale qu’il a prise pour faire de lui le candidat Pdci sur la liste Rhdp de Yopougon. Il est à cet effet, aller faire le point des conditions dans lesquelles la campagne s’est déroulée à Yopougon et remettre sa victoire au président Bédié. En retour le président Bédié a félicité Zié Coulibaly avant de lui prodiguer des conseils afin de réussir son mandat à Yopougon. Le député Zié Coulibaly a, par ailleurs présenté au président Henri Konan Bédié son projet d’organiser le 8 janvier prochain une journée d’hommage à son endroit, en tant que président de la conférence des présidents du Rhdp et rendre également hommage à l’ensemble des membres du directoire de la même coalition politique, dirigé par Amadou Soumahoro. Un projet qui a été évidemment validé par le président de la conférence des présidents du Rhdp. Cette journée qui se tiendra à partir de 11h à la salle Houphouët-Boigny de l’hôtel du district au Plateau, au tour du thème « Le Rhdp dans la 3ème République » est placé sous le patronage du président Henri Konan Bédié, sous le parrainage du ministre d’Etat, Amadou Gon Coulibaly, sous la présidence du ministre Amadou Soumahoro et sous l’égide du groupe des communicateurs du Rhdp.

Lire la suite
24 Déc
0

Législatives 2016 à Gagnoa: Guikahué (SE du PDCI-RDA) élu après un scrutin clair et sans incident, 2 candidats fairplays le félicitent

_dsc0424
C’est fait. Pr Maurice Kakou Guikahué a remporté les législatives à Gagnoa sous-préfecture avec un score sans appel de 51,62%. Son poursuivant direct, Moussa Konaté a obtenu 21%, sur les 9 candidats aux suffrages des populations de la sous-préfecture de Gagnoa.
Réputée zone difficile acquise à la cause du Front populaire ivoirien (FPI), la circonscription électorale de Dougroupalegnoa, Doukouyo, Gnagbodougnoa, Sérihio communes et sous-préfectures, et Gagnoa sous-préfecture a élu Pr Maurice Kakou Guikahué avec un score de 55% au scrutin du dimanche 18 décembre 2016. Des sources proches de la Commission électorale indépendante locale (CEI), «le scrutin s’est déroulé de façon pacifique, clair et transparente». Les résultats ont été acceptés par tous les candidats. Certains perdants, comme Krasso Boga Camille, ont appelé Guikahué, ce lundi 19 décembre, pour le féliciter pour sa brillante victoire. «Celui qui conteste la victoire du ministre Guikahué est de mauvaise foi. Nous avons fait campagne, nous avons vu le comportement des populations, la victoire du ministre était donc prévisible. Nous avons beaucoup appris de lui dans cette campagne. C’est pourquoi, je l’ai félicité», nous a confié le candidat Krasso Camille.
Le second, MakréDidiko L, écrit ceci : « Bonjours Mr le député et cher ainé. Je t’adresse ce sms pour te dire mes félicitations, suite à ton élection pour laquelle j’étais d’ailleurs candidat. Pour moi, seuls les intérêts de Gagnoa priment, peu importe les personnes qui gèrent ceux-ci, pourvu que nos parents en bénéficient. Les élections sontà la disposition de de toute personne qui a pour vision Gagnoa. Encore mes félicitations et que Dieu t’assiste dans tes nouvelles fonctions pour le bonheur de Gagnoa. Fraternellement, MakréDidiko L. Candidat aux législatives du 18/12/2016 ».
Le nouveau député de Gagnoa sous-préfecture, Pr Maurice Kakou Guikahué, s’est dit heureux de cette élection dans la paix, la discipline et le fairplay. Il félicite ses parents et toutes les populations de la circonscription électorale pour avoir porté leur choix sur sa personne pour les représenter au prochain Parlement ivoirien.
Gilles Richard OMAEL, à Gagnoa

Lire la suite
06 Déc
0

Législatives 2016/Investiture des candidats du RHDP-Maurice Kakou Guikahué: «Le RHDP poursuit sa marche dans le respect des valeurs Houphouëtistes»

guikahue_dsc0581
– Monsieur le Premier Ministre,
– Madame la Grande Chancelière de l’Ordre National,
– Monsieur le Président du Conseil Economique et Social,
– Monsieur le Médiateur de la République,
– Monsieur le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République,
– Messieurs les Ministres d’Etat,
– Mesdames et Messieurs les Ministres,
– Monsieur le Président du Directoire du RHDP,
– Messieurs le Président du MFA,
– Mesdames et Messieurs les membres du Directoire du RHDP,
– Mesdames et Messieurs les Elus,
– Chers candidates et candidats aux élections législatives du 18 décembre 2016,
– Honorables Chefs coutumiers,
– Distingués invités,
– Chers militantes, militants et sympathisants du RDR,du PDCI-RDA du MAF et PIT
– Chers amis de la presse nationale et internationale,
– Mesdames et Messieurs,
– Honorables invités,

En ce jour mémorable d’investiture des candidats du RHDP à l’élection législative du 18 décembre 2016, il m’est particulièrement agréable de prendre la parole, d’abord pour vous exprimer mes sincères remerciements pour votre présence distinguée et massive, et surtout, pour l’occasion qui nous est donnée d’écrire ensemble une nouvelle page de l’histoire de notre groupement politique, en prenant ici et maintenant, le pari de la victoire.
Nous tenons à saluer en particulier la présence de Monsieur le Premier Ministre, de Madame la Grande Chancelière de l’Ordre National et de plusieurs membres du gouvernement.
Merci à tous, distingués participants et chers invités.
Mesdames et Messieurs,

Vous vous souvenez que le 15 février 2015 à Daoukro, le Président Henri Konan Bédié, Président de la Conférence des Présidents du RHDP, en accord avec le Président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara, assigné au Directoire du RHDP les missions suivantes :

Premièrement :
Pour le Parti unifié :
1- Consolider et implanter les coordinations locales et extérieures
2- Sensibiliser les militants à adhérer au parti unifié
3- Préparer les textes fondateurs
4- Définir la stratégie et initier les actions à entreprendre
Deuxièmement :
Préparer le référendum constitutionnel
Troisièmement :
Préparer les élections législatives
Depuis cette date, notre groupement politique a fait du chemin et relever d’importants défis, à savoir :
– la mise en œuvre, dans les délais impartis, des missions relatives à la construction du parti unifié RHDP ;
– la conduite et le succès de la campagne de l’élection présidentielle d’octobre 2015 ;
– la conduite avec succès du scrutin référendaire du 30 octobre 2016 ;
Quant aux élections législatives, nous y voici.
Un adage dit jamais deux sans trois.
Après des choix parfois difficiles mais responsables, notre groupement politique, le RHDP, va engager dans quelques jours, plus de 248 candidats pour la conquête du suffrage des ivoiriens, appelés à élire, le dimanche 18 décembre 2016, leurs représentants à l’Assemblée Nationale.
Militants et sympathisants du RDR, du PDCI-RDA, du MFA, du PIT félicitations pour votre esprit de discipline.
La présente cérémonie a pour objet, d’investir solennellement nos candidats et de les mettre en mission, en vue d’une écrasante victoire du RHDP, à l’issue du scrutin du 18 décembre 2016.

C’est dire, Mesdames et Messieurs, que le RHDP, poursuit sa marche dans le respect des valeurs Houphouëtistes, d’unité, de fraternité, de solidarité et de partage, qui constituent le crédo de notre organisation politique commune.

Et c’est pourquoi, nous voudrions, à ce stade de mon propos, rendre un vibrant hommage au Président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara, pour sa vision et son engagement déterminé en faveur de la construction du RHDP, mais aussi et surtout, pour son mérite connu et reconnu, de grand bâtisseur de la Côte d’Ivoire nouvelle.

Nous voudrions également remercier le Président Henri Konan Bédié, Président de la Conférence des Présidents du RHDP, ainsi que le Président Azoumana Moutayé, pour avoir bien voulu donner, leur assentiment , leurs bénédictions et leurs soutiens, pour la désignation de chacun des candidats, comme porte flambeau du RHDP à ces élections législatives.

Mesdames et Messieurs,

Notre objectif ne souffre d’aucune ambiguïté. Il nous faut gagner partout, afin que le RHDP, dispose d’une majorité écrasante à l’Assemblée Nationale, dans la prochaine législature; c’est-à-dire une majorité disposant d’un pouvoir de vote qui permettra au Président de la République, d’entreprendre toutes les reformes souhaitées et de poursuivre, avec sérénité et assurance, la mission de transformation de la Côte d’Ivoire qu’il a entamée.

Oui, c’est possible, parce que notre vocation au RHDP est de rassembler pour parvenir à l’idéal de paix, de progrès et de bonheur auquel nos concitoyens ont droit.

Oui, c’est possible, car au RHDP, nous disposons d’une arme puissante qui se trouve dans la capacité de rassemblement et de mobilisation de nos millions de militants.
Mesdames et Messieurs les candidats,
Vous allez bientôt entrer en campagne, pour avoir dans votre escarcelle le plus grand nombre de voix nécessaires à votre élection.

La stratégie de victoire, Mesdames et Messieurs les candidats, reposera sur le rassemblement, l’union et la cohésion, afin de ratisser très large.

Votre message, mettre l’accent sur les préoccupations de nos électeurs, à savoir
– la poursuite de la politique de reconstruction, de développement et de modernisation du pays ;
– la lutte contre la cherté de la vie
– l’augmentation des revenus des paysans, des fonctionnaires et des travailleurs en général.

Vous direz aussi aux populations qu’il s’agit de voter, pour réaliser les changements attendus, à travers la nouvelle constitution qu’elles viennent d’adopter.
Mesdames et Messieurs, chers candidats,
Il s’agit d’élections démocratiques. Vous devez donc mener une campagne hardie et engagée mais apaisée, dans le respect de l’autre.

Mesdames et Messieurs,
Honorables invités,
C’est, avec la conviction, que nous partageons toutes les orientations et recommandations,
ici délivrées et sur lesquelles nos espoirs de victoire, au soir du 18 décembre 2016,

– et persuadé, que notre grande mobilisation sera à la hauteur de notre ambition commune, que je terminerai en vous souhaitant à tous, une campagne victorieuse.

A NOUS LA VICTOIRE !!!
Vive le RHDP,
Pour que vive une Côte d’Ivoire unie et prospère.
Je vous remercie.

Pr. Maurice KAKOU GUIKAHUE
1er Vice-Président du Directoire

Lire la suite
30 Nov
0

Guikahué (CSE) aux militants: «Tous les responsables et militants du PDCI doivent battre campagne pour les candidats du RHDP»

guikahue-dd-dc-jpdci-ufpdci_dsc0449

«Vous qui représentez le président Bédié, c’est vous qui devez respecter ses recommandations et ses décisions, les transmettre aux militants. On ne peut pas représenter le président et aller contre ses recommandations et ses décisions. Représenter le président a des avantages, mais aussi des contraintes, des obligations. Si tu représentes le président et que tu n’es pas d’accord avec ses recommandations et autres décisions, la logique voudrait que tu démissionnes de ton poste de responsabilité», a fait remarquer le Chef du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA, Pr Maurice Kakou Guikahué qui s’adressait, ce mercredi au siège du parti fondé par Félix Houphouët-Boigny à Cocody, aux délégués départementaux et communaux, coordonnateurs du Grand Conseil régional, coordonateurs de la jeunesse urbaine et rurale, des UFPDCI urbaine et rurale, convoqués à cet effet.
«Il ne faut pas mentir sur vos camarades en vous adonnant à la délation. Tous les partis membres du RHDP doivent œuvrer à ce que les candidats de cette coalition gagnent les législatives du 18 décembre. Il faut laisser de côté les frustrations pour avancer ensemble, car la situation est sérieuse. On doit se serrer les coudes pour réaliser notre projet commun qui est la création du parti unifié au nom de Félix Houphouët-Boigny», a ajouté le Secrétaire Exécutif du PDCI qui ne souhaite pas que l’on divise les voix du RHDP au profit de l’opposition. «La machine du PDCI (Ndlr : composée des délégués, des coordonateurs du Grand conseil régional, JPDCI urbaine et rurale, UFPDCI urbaine et rurale, les Secrétaires de section, les présidents des comités de base), doit battre campagne pour les listes et la victoire du RHDP. En somme, pour le respect des décisions du Président Bédié, tous les militants doivent se mettre à la disposition et battre campagne pour les candidats du RHDP», a conclut le N°2 du PDCI qui a affirmé qu’on ne peut pas avancer en politique sans compromis, et non compromission.
Pr Guikahué avait déjà reçu individuellement, sur instruction du Président Bédié, mardi 29 novembre, de 11 heures à 17 heures 30, tous les responsables du PDCI candidats indépendants pour leur expliquer les raisons pour lesquelles, ils doivent retirer leurs candidatures contre les candidats du RHDP. Il leur a donné 48 heures pour réfléchir et donner leurs décisions finales ce jeudi 1er décembre 2016, au cours d’une ultime rencontre. Alors la direction du parti dirigé par Henri Konan Bédié prendra les décisions qui s’imposent vis-à-vis des militants indisciplinés.
Gilles Richard OMAEL, on www.africanewsquick.net
Des images de la rencontre
guikahue-dd-dc-jpdci-ufpdci_dsc0415

guikahue-dd-dc-jpdci-ufpdci_dsc0416

guikahue-dd-dc-jpdci-ufpdci_dsc0420

guikahue-dd-dc-jpdci-ufpdci_dsc0428

guikahue-dd-dc-jpdci-ufpdci_dsc0456

guikahue-dd-dc-jpdci-ufpdci_dsc0462

guikahue-dd-dc-jpdci-ufpdci_dsc0464

Lire la suite
26 Nov
0

(Urgent): Pour affaire les concernant, Guikahué (CSE) convoque des responsables (voir liste) du parti, mardi 29 novembre 2016

Pr. Maurice KAKOU GUIKAHUE, Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA, convoque Madame et Messieurs les membres du Secrétariat Exécutif, les Délégués Départementaux, Communaux et Généraux, les Coordonnateurs du Grand Conseil Régional, dont les noms suivent, le Mardi 29 Novembre 2016 à 11 heures à la Maison du PDCI-RDA à Cocody pour affaire les concernant. Ce sont :
AHUI ANWANZI : TIAPOUM
BLE SAILLY FELIX : GUEYO
BOMAILLY GBOUMA : YOPOUGON 3
COULIBALY ADAMA : M’BENGUE
COULIBALY DOULAYE : BOUNDIALI
DIDI BOGRO FIDELE : FRESCO
DONGO KOFFI MANZAN : BONDOUKOU 2
GBA DAOUDA : MAN DEPARTEMENT
KAMAGATE BRAHIMA : MANKONO
KANTE KOFFI PATRICE : SAINT ETIENNE
KOUMA KARIDJA KONE (MME) : MADINANI
OULAI FRANCOIS : KOUIBLY
PALE DIMATE : BOUNA
SORO DOLOUROU : SINEMATIALI
VASSIRIKI DIABATE : MAN COMMUNE
WASSI KANATE : MANKONO -DIANRA
YAPI KOUADIO ISIDORE : ALEPE
Fait à Abidjan, le 25 Novembre 2017
Pr. Maurice KAKOU GUIKAHUE
Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA

Lire la suite
18 Nov
0

Maurice Kakou Guikahué (CSE) face aux délégués et coordonnateurs du Grand Conseil: «Que les militants nous fassent confiance…»

dsc_0604
Le secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda, Pr Maurice Kakou Guikahué, a rencontré, mercredi 16 novembre, à la maison du Pdci-Rda à Cocody, les délégués départementaux et communaux ainsi que les coordonnateurs régionaux du Grand conseil du Pdci-Rda. Après les pourparlers qui ont conduit à l’établissement de la liste des candidats Rhdp pour les élections législatives prochaines, il a jugé utile d’informer ces derniers sur le climat et l’ambiance qui ont prévalu lors des échanges. « La direction du parti a décidé que nous allions aux législatives en Rhdp. Nous sommes partis donc en négociations. Négociations qui ont tenu compte du passé et des acquis. Il y avait un déséquilibre de départ. Dès le départ, chacun avait un background, un vécu » a, de prime abord, souligné le chef du secrétariat exécutif du Pdci-Rda. « Le Pdci a 90 députés. Le Rdr a 136, l’Udpci 9, le Mfa 3 et l’Upci 1. Dès le départ, sur le principe, l’Upci n’était pas partante. On s’est donc retrouvés à 4 partis politiques pour entamer les négociations. Le Mfa a gardé ses 3 sièges. Le Pdci est passé de 90 à 103 sièges à pourvoir. Et le Rdr a 134 sièges maintenant parce qu’ils ont cédé 2 sièges au Pdci, 1 à Yopougon, 1 à Abobo. Quand vous observez les résultats, vous pouvez penser qu’ils ne sont pas bons. Mais, je trouve que ces résultats sont acceptables d’autant plus qu’on a pu faire un redéploiement de personnel dans des zones comme Yamoussoukro ville, Daloa ville, Dabou en perdant, bien sûr, quelques postes », a-t-il poursuivi. Suite à son exposé liminaire, la parole a été donnée à certains délégués et coordonnateurs du Grand conseil qui ont fait des observations et émis des critiques sur la liste proposée. « Nous sommes pour l’instant dans un groupement politique avec des partis autonomes souverains. L’autonomie et la souveraineté ont des devoirs et des contraintes. Nous sommes allés à la discussion en n’oubliant pas les partis et les cadres. Ça veut dire que quand le Rdr donne un poste, un cadre est mis de côté. Et quand le Pdci donne un poste, un autre cadre est mis de côté. Nous ne sommes pas allés dans un esprit de parti unifié où on se dit, on est même chose et on discute sur la valeur des individus. Ça n’a pas été le principe. Le principe a été les partis politiques dans un cadre d’ouverture, de réciprocité et d’harmonisation des positions », a renchéri le ministre Guikahué. Aussi, a-t-il exhorté les délégués à faire passer le message de cohésion du président Bédié à la base. « Nous souhaitons qu’il n’y ait pas de candidatures indépendantes. Si on veut construire ce qu’on veut, il faut vraiment faire des sacrifices. Il n’y a pas de construction humaine sans sacrifice. Je souhaite que le Pdci obtienne plus de 90 députés. Si on réalise cet objectif, ce sera une victoire et ce sera important pour le Pdci-Rda. C’est un processus électoral. Après les législatives, il y aura les sénatoriales, les municipales et les régionales. Ce n’est pas parce qu’un parti politique n’a pas d’élus dans une zone qu’il disparait. Le parti, c’est un esprit. On voit la valeur du parti par le nombre d’élus, mais il y a aussi les militants de base », a clarifié le secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda. Dans cette optique, il a dit qu’il va rencontrer les délégués de Yopougon qui ont décidé de démissionner en bloc. « Leur réaction est légitime. Il nous appartient de les recevoir et de leur parler. Je leur expliquerai comment on est arrivé à cette situation. Le dialogue est ouvert. Je vais les convoquer incessamment pour qu’on discute. Que les militants nous fassent confiance. Nous sommes sur un terrain politique qui n’est pas aisé. Il y a des mutations profondes. Le parti est en mouvement », a fait savoir le ministre Guikahué.
PAUL KOFFI, dans «Le Nouveau Réveil» du jeudi 17 novembre 2016
Les images de la rencontre
dsc_0546

dsc_0550

dsc_0551

dsc_0555

dsc_0556

dsc_0628

dsc_0631

dsc_0633

dsc_0637

dsc_0640

dsc_0644

dsc_0646

Lire la suite