Blog

08 Jan
0

INTRODUCTION DU SECRÉTAIRE EXÉCUTIF DU PDCI-RDA À LA 122 EME SESSION DU SECRÉTARIAT EXÉCUTIF TENUE LE MARDI 08 JANVIER 2019 A DAOUKRO

Son Excellence Henri Konan Bédié, Président du PDCI-RDA ;
Mesdames et Messieurs les membres du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA

Monsieur le Président

Au nom des membres du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA et en mon nom propre, permettez-moi, de vous présenter nos meilleurs vœux de Bonne et Heureuse année 2019, en prélude aux vœux officiels des organes et structures du PDCI RDA qui vous seront présentés à l’orée de l’année nouvelle.

En cette année 2019 qui ouvre la voie à notre Parti, dans sa longue et victorieuse marche en 2020, que Dieu, par son Esprit Saint, conduise toutes vos initiatives et décisions !

Qu’il vous couvre d’une santé de fer pour une longue vie de félicité et de prospérité pour vous et pour votre famille !

Qu’il vous protège tout le long de cette année 2019 afin que vous puissiez continuer de conduire avec détermination et sérénité notre grand Parti, le PDCI-RDA, parti bâtisseur de la Côte d’Ivoire moderne !

Qu’il vous inspire dans toutes les décisions que vous serez amené à prendre pour notre Parti ; la Côte d’Ivoire et les Ivoiriens, afin qu’elles soient couronnées de succès pour le bonheur de tous !

Nous voudrions vous assurer de notre soutien franc et notre attachement à vous, encore, en cette année 2019.

Le Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA se tient à votre entière disposition pour toute mission qu’il vous plaira de lui assigner pour la Convention du Parti en 2019 afin de préparer la victoire de notre Parti à l’élection présidentielle de 2020.

Monsieur le Président

En attendant de vous dresser un bilan détaillé de toutes nos activités de l’année 2018, qui ont été inspirées par vous-même et qui se sont achevées en décembre par la mission d’information et d’explication des résolutions du sixième Congrès Extraordinaire de notre Parti, permettez-moi de vous en faire un rapide survol afin de recueillir vos instructions pour la feuille de route du Secrétariat Exécutif pour l’année 2019.

Comme vous le saviez, vous aviez projeté l’année 2018 pour être celle de la finalisation de la restructuration du Parti par la complétude de toutes ses structures composantes (Délégations, Sections, Comités de base et surtout JPDCI Scolaire et Estudiantine) et par son opérationnalisation au travers d’activités préparatoires de notre victoire en 2020.

Le recrutements et l’immatriculation de nouveaux militants, le recensement électoral et la mise en œuvre d’activités inhérentes à chacune des branches du Secrétariat Exécutif et spécialement la Formation, la réflexion sur la mise en œuvre de la recherche du financement pour le Parti et la redynamisation des Commissions Techniques Nationales pour aboutir au projet de Société et au projet du Programme de Gouvernement du PDCI-RDA.

Malheureusement, dès la fin du mois de février 2018, en plein lancement des activités projetées, l’actualité politique dominée par la création du RHDP Parti Unifié, a bouleversé le cours de notre Programme d’Activités 2018.

Le Secrétariat Exécutif sur la base de vos orientations a conduit un programme d’activités adaptatif dont les résultats ont non seulement sauvé le PDCI-RDA d’une liquidation certaine, mais aussi mobilisé l’écrasante majorité des militants du PDCI-RDA autour de votre personne et de l’objectif de 2020.

Les résultats suivants peuvent être énumérés :

1- La restructuration programmée de la Base, nonobstant les louvoiements de quelques cadres du Parti, à l’avènement du RHDP, Parti Unifié et des leçons tirées des élections locales, a abouti à 243 Délégations Départementales et Communales, 4600 Sections et 31.500 Comités de Base dont les différents membres des Bureaux représentant un personnel politique de plus 500.000 membres au niveau local ;

2- La réussite de la mobilisation massive des membres du Bureau Politique les 17 juin, 24 septembre et 08 octobre 2018 et des membres statutaires du Congrès, pour la tenue dans un délai très court du sixième Congrès Extraordinaire, le 15 octobre 2018 ;

Cette mobilisation exceptionnelle a permis de faire échec au complot de dissolution et de liquidation du PDCI-RDA, au profit du RHDP, Parti Unifié et d’affirmer l’indépendance et la souveraineté de notre Parti, en tant que force politique déterminante sur l’échiquier politique national.

3- La conduite rigoureuse, malgré certains juges aux ordres, de toutes les Affaires judiciaires dont a fait l’objet le Parti depuis son refus de se fondre au forceps dans le RHDP, Parti Unifié ;

4- Les résultats honorables des Elections Municipales et Régionales 2018 ;

5- La montée en puissance de la communication du Parti longtemps considérée comme le « ventre mou » de notre formation politique ;

6- Le grand intérêt manifesté par les militants pour le lancement et la mise en œuvre de la campagne d’immatriculation des militants et de recrutement de nouveaux militants.

À chacune de ces activités, le Secrétariat Exécutif, dans un esprit de collégialité, a su mobiliser en interne tous ses membres pour la réussite de chacune de ses missions.

Monsieur le Président

Le forcing du RHDP, Parti Unifié qui, chaque jour, montre le déni de démocratie et l’apologie de l’autocratie et la pensée unique, a galvanisé nos bases. À nous de tenir bon. Cependant, nous voudrions compter sur votre soutien permanent et vos orientations avisées dans cette épreuve.

Au total, l’année 2018 aura consacré la double expression de l’adhésion des bases de notre Parti d’une part à votre fermeté à protéger l’œuvre la plus chère au Président Felix HOUPHOUET- BOIGNY, le. PDCI-RDA et d’autre part, votre détermination à conduire victorieusement le PDCI-RDA, à l’élection présidentielle de 2020.

Monsieur le Président
Orientez, Ordonnez et nous exécuterons.

Merci pour votre aimable attention !

Fait à Daoukro, le 08 janvier 2019

Pr Maurice KAKOU GUIKAHUE
Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA

Lire la suite
06 Jan
0

PRESENTATION DE VŒUX DU NOUVEL AN 2019 DES POPULATIONS DE LA REGION DE L’IFFOU AU PRESIDENT HENRI KONAN BEDIE: DISCOURS DES ROIS ET CHEFS TRADITIONNELS

Excellence Monsieur le Président Aimé Henri Konan BEDIE et Madame

Je prends la parole au nom de l’ensemble des rois et chefs traditionnels de la région de l’Iffou, ce qui est un grand honneur pour moi, surtout pour m’adresser à votre illustre personne.

Nos premiers mots Excellence Monsieur le Président, sont des mots de satisfaction.
Nous sommes très contents de vous retrouver, de vous voir en si bonne forme, pétillant de santé. Dieu soit loué.

Nous voudrions ensuite vous remercier chaleureusement de nous recevoir en ce début d’année pour des échanges en famille.

Monsieur le Président, cher frère, cher père ;

Vous avez été de tous les bons combats pour faire de la côte d’Ivoire un pays qui inspire admiration et respect ; une nation où le dialogue, la paix, l’intégration harmonieuse des peuples et la cohésion sociale constituent une priorité.

Votre rôle auprès du Président Félix Houphouet BOIGNY a été très tôt déterminant, avant d’être Président de la République. Là aussi, en quelques années vous avez inspiré et initié la quasi-totalité des projets de développement qui sont réalisés ces vingt dernières années.

Malgré les évènements malheureux survenus à cause de la jalousie et de la méchanceté des hommes, et dont vous avez souffert, vous êtes toujours resté constant dans vos convictions pour la paix en côte d’Ivoire.

Monsieur le Président

En 2010 à Yamoussoukro et en 2014 à Daoukro, vous nous avez instruit et le plus naturellement du monde nous avons massivement exécuté vos consignes, comme nous sommes prêts à le faire chaque fois que vous nous en ferez la demande.

Cependant, depuis quelques mois, les nouvelles qui nous parviennent ne sont pas bonnes. Des choses injustes sont dites de vous par certaines personnes que nous avons du mal à comprendre.

Monsieur le Président,

Nous, rois et chefs traditionnels de la région de l’Iffou vous disons « Yako » des souffrances des mauvais ressentiments et de la cupidité humaine.

Nous sommes admiratifs de votre sens élevé de la dignité, et vous réaffirmons avec force notre soutien indéfectible.

Nous vous encourageons sur la voix empruntée pour sauver l’héritage que le Président Houphouet BOIGNY vous a légué en vue de préserver la paix si chère à nos compatriotes.

Nous vous rassurons d’être toujours à vos côtés quelques soient les situations. Vous pouvez dormir tranquille Monsieur le Président.

Compter sur nous, et nous vous faisons entièrement confiance.

Que DIEU et les mânes de nos ancêtres continuent de veiller sur vous et vous accordent le bonheur des hommes bienfaisants.

BONNE ET HEUREUSE ANNEE À VOUS-MEME, À VOTRE CHARMANTE EPOUSE AINSI QU’À TOUTE VOTRE FAMILLE.

Lire la suite
06 Jan
0

PRESENTATION DE VŒUX DU NOUVEL AN 2019 DES POPULATIONS DE LA REGION DE L’IFFOU AU PRESIDENT HKB ET MADAME DISCOURS DU PORTE-PAROLE DES POPULATIONS

Excellence Monsieur le Président Aimé Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA ;

Madame Henriette Konan BEDIE ;

Mesdames et Messieurs ;

C’est un insigne honneur et un agréable devoir pour moi de porter la voix des populations de notre belle et grande région à une occasion si solennelle ; celle de la manifestation de l’amour, de l’attachement, du respect, de la reconnaissance et du soutien de tout un peuple, celui de l’Iffou, à son guide incontesté, le Président Aimé Henri Konan BEDIE et Madame Henriette Konan BEDIE.

J’en suis particulièrement heureux.

Excellence Monsieur le Président ;

Cette occurrence n’est pas nouvelle, c’est une institution qu’à pareille époque vos parents de la région viennent vous souhaiter un bon nouvel an. Cependant, les circonstances actuelles sont particulières.

En effet, l’année 2018 qui s’est achevée a procuré des joies ; elle a été par la même occasion source de difficultés diverses, de grandes préoccupations, voire de douleurs.

Au plan économique et social,

les attentes de richesses plus abondantes et partagées, demeurent vaines ; l’espoir de réconciliation et de solidarité nationale reste inassouvi, et les déséquilibres sociaux n’ont pas connu le recul souhaité.

Au plan politique,

une rupture grave de confiance entre les principaux acteurs à fait jour ; des manœuvres jamais connues dans ce pays, d’immixtion de la justice dans la vie politique se sont multipliées ; la légèreté et la versatilité de conviction se sont dévoilées ; les libertés fondamentales ne connaissent pas leurs beaux jours ; le bon ton n’est plus de mise ; les dernières élections locales ont été le terrain de la bestialité humaine instrumentalisée pour donner lieu à mort d’hommes ; nos compatriotes redeviennent hélas, méfiants les uns des autres ; les cœurs s’endurcissent de plus en plus; les prophéties les plus apocalyptiques circulent à nouveau, rappelant un passé pourtant récent auquel certaines personnes semblent être amnésiques.

Ce sont là autant de menaces sérieuses pour la paix, la stabilité et la quiétude des ivoiriens, dangers avec lesquels nous abordons la nouvelle année, sans le moindre geste d’apaisement. Et nous avançons seulement.

Excellence Monsieur le Président ;

Fort heureusement, après le père fondateur, il existe encore dans ce pays, des ivoiriens formés à sa sève, épris de paix, soucieux du bien-être de leurs concitoyens, privilégiant l’intérêt national, et restés adeptes du don soi.

Excellence Monsieur le Président,

Vous êtes et demeurez le prototype de la fabrique Félix Houphouët BOIGNY, son digne successeur.
Quelle fierté pour vos parents, quelle assurance pour vos compatriotes.

Ainsi, une fois encore, le devoir vous appelle à rassembler pour réconcilier les ivoiriens dans un vaste mouvement inclusif de sursaut national, au-delà des clivages idéologiques, ethniques, régionalistes et partisans.

La tâche est ardue mais ne vous est impossible, pour qui connait votre ligne de vie au service de vos semblables et de la communauté, votre attachement à la paix et votre profond sens du respect du caractère sacré de la vie humaine.

C’est pourquoi tous vos parents de la région de l’Iffou ici représentés, nos frères et sœurs en service dans la région où y ayant un intérêt, voudraient à l’entame du nouvel an, former pour vous, d’une même et seule voix, des vœux d’une santé parfaite, d’une longévité inhabituelle, de paix intérieure, de bénédictions et de protection divines ; des vœux de couronnement exemplaire d’une carrière professionnelle et politique exceptionnelle.

Fasse DIEU l’omniscient et l’omnipotent, que le décalage favorable visible entre votre âge et votre état physiologique se bonifie chaque année davantage.
Ces vœux vous sont adressés en votre qualité de digne fils de la région, mais aussi à votre biche royale, l’antidote du goumin-goumin, qui elle, détient le secret du Rajeunissement Continuel Contagieux.

Madame la Présidente ;

Vos beaux-parents de la région de l’Iffou vous souhaitent de battre ensemble avec votre époux et dans les meilleures conditions tous les records de longévité d’une part et de vie commune d’autre part.

Monsieur et Madame BEDIE

A travers vous, c’est à chacun des membres de vos familles respectives, les familles BEDIE, KOIZAN et alliées que nous formons ces bons vœux.

Excellence Monsieur le Président ;

Les élus, les cadres, les rois, les chefs, les dignitaires religieux, les femmes, les jeunes et les moins jeunes de l’Iffou, vos frères et sœurs, enfants et petits-enfants voudraient vous assurer de leur totale confiance, leur soutien sans faille, leur détermination à suivre et exécuter vos instructions.

BONNE HEUREUSE ET SAINTE ANNEE EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT ET MADAME

Lire la suite
05 Jan
0

Message du Président BEDIE pour la présentation de vœux de la population de l’IFFOU

Chers parents

Je vous remercie pour la magnifique mobilisation de ce jour. Mon épouse et moi ressentons cela comme une marque d’affection inestimable de toute la population de l’IFFOU.

C’est vous dire que nous sommes heureux et fiers d’être devant vous, pour recevoir vos vœux pour l’année 2019.

Chère population de Daoukro et de L’IFFOU, dans votre diversité, nous avons écouté, Monsieur le Président du Conseil Régional de l’Iffou qui a passé en revue les faits marquants de la vie de la nation. Elles ne traduisent pas les attentes des populations ivoiriennes loin s’en faut.

Au plan social, en termes d’accès aux services sociaux de base, tels que la santé pour tous et l’éducation pour chaque enfant de Côte d’Ivoire,

Au plan économique, à savoir une meilleure répartition des richesses nationales nécessaire à la réduction de la pauvreté à travers l’accès à des emplois décents pour les nombreux jeunes diplômés au chômage,

Au plan politique, avec le constat du recul démocratique, tel que confirmé par l’environnement hostile des dernières élections municipales et régionales. Les élections ont été émaillées de divers incidents graves et injustifiés que n’ont pu circonscrire le gouvernement et la Commission Électorale Indépendante (CEI).

Je ne vais pas m’étendre longuement sur ces faits, car le message à la nation que j’ai délivré le 28 décembre 2018 rappelle en certains points des faits similaires.

Ce jour, je ne peux vous dire que de croire en des lendemains meilleurs pour notre chère Côte d’Ivoire malgré les nombreuses peines.

Oui, cette Côte d’Ivoire que nous aimons par-dessus tout, nous devons tous, dans la diversité de nos opinions et des communautés qui la composent, œuvrer pour relever tous les défis qui entravent son développement harmonieux.
Unis, réconciliés et épousant les bonnes pratiques de la bonne gouvernance dans tous les domaines de la vie de la nation, nous pourrons collectivement, transcender nos divergences d’opinions pour asseoir une nation forte, riche, démocratique et prospère.

Chère population de Daoukro et de l’IFFOU, la réconciliation de tous les enfants de Côte d’Ivoire permettra de retrouver l’harmonie et la cohésion sociale.

Cette réconciliation, fondement essentiel de la paix, passe par le pardon individuel et collectif.

Dans l’IFFOU, chers frères et sœurs, offrons le pardon à ceux et celles qui en attendent. Ainsi, nos cœurs respectifs s’ouvriront à la joie, à la paix et à l’amour du prochain.

Chers parents, je vous invite à vous investir ardemment dans la paix au cours de l’année 2019. Je vous sais tous capables d’un tel investissement car au PDCI-RDA, vous êtres tous des artisans de paix.

Chers parents de l’IFFOU, mon épouse et moi ne pourrions-nous pas vous remercier pour ces magnifiques cadeaux.
Sur ce, je vous souhaite à toutes et à tous une bonne et heureuse année 2019 ; santé, prospérité, paix intérieure et paix avec les autres, paix entre toutes les communautés vivant à Daoukro.

Bonne et heureuse année.

Fait à Daoukro, le 05 janvier 2019
Henri Konan BEDIE
Président du PDCI-RDA

Lire la suite
04 Jan
0

Nouvel an: Le couple Bédié reçoit les vœux de plusieurs personnalités

A l’initiative du directeur de Cabinet du président du Pdci-Rda, N’dri Kouadio Pierre Narcisse, le Cabinet du président Henri Konan Bédié a présenté, hier à Daoukro, ses vœux de nouvel an au couple Bédié. N’dri Narcisse a, au nom de tous les membres du Cabinet privé, souhaité à monsieur et madame Bédié, des vœux de bonheur, de paix et de longévité. Il a remercié le président Bédié pour la confiance placée en chacun d’eux et salué la bonne ambiance dans laquelle chacun a toujours exercé sa tâche. Aussi, a-t-il fait savoir que le Cabinet fera toujours preuve de fidélité, de loyauté et de sincérité à son égard.

Initiative et propos que le président Bédié a salués vivement. Il a, en outre, invité son Cabinet ainsi que l’ensemble des militants du Pdci-Rda à s’approprier son message à la nation délivré à quelques heures de l’année nouvelle. Le président du Pdci-Rda n’a pas manqué de dénoncer la situation de non droit qui a cours actuellement dans la commune du Plateau. Le président Bédié a, par ailleurs, reçu les vœux de nouvel an de Gouali Dodo Basile Junior et de la famille N’dabian. Il a également reçu Landry Boa, militant à Paris, qui lui a fait le point des activités politiques de la délégation générale. Le président Bédié a, en outre, apporté son réconfort à la famille de la gouvernante de Mme Bédié, Ahou Yah, qui a perdu sa sœur le premier jour de l’an.

Lire la suite
04 Jan
0

DECISION PORTANT NOMINATION DE DELEGUES DU PDCI-RDA LE PRESIDENT DU PDCI-RDA

DECISION N° 004-2019/PP/CAB DU 03 JANVIER 2019 PORTANT NOMINATION DE DELEGUES DU PDCI-RDA LE PRESIDENT DU PDCI-RDA

Le Président

– Vu la constitution de la République de Côte d’Ivoire

– Vu la loi N° 93-668 du 9 août 1993 relative aux Partis et Groupements Politiques

– Vu les Statuts du PDCI-RDA

– Vu la Résolution N°01/04/10/2013 portant adoption et application immédiate des modifications des Statuts

– Vu la Résolution N°02/04/10/2013 donnant mandat au Président du Parti de nommer
dans les deux mois, les membres des Organes crées par le Xllème Congrès Ordinaire

– Vu la Décision N°0063/ 2018/ PP/ CAB du 16 Octobre 2018 modifiant la décision N°0033/2018/ PP/ CAB du 19 Juillet 2018, portant nomination des membres du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA ;

– Vu la résolution du 6ème Congrès Extraordinaire, portant prolongation du mandat du Président du Parti ;

– Vu les nécessités de service ;

DECIDE

Article 1: Les personnalités dont les noms suivent sont nommées Délégués Départementaux et Communaux du PDCI-RDA. Ce sont:

DELEGATIONS DEPARTEMENTALES
/COMMUNALES

DELEGUES DEPARTEMENTAUX/
COMMUNAUX

ADJAME DIA CHRISTIANE (MME)
TREICHVILLE KOUASSI LENOIR GERMAIN
SOUBRE COMMUNE KOUDOU VINCENT
ADZOPE 1 SEKA ATSE CAMILLE
1 TIAPOUM BLA GAVLAN

Article 2: La présente décision qui abroge les dispositions antérieures prend effet à compter de sa date de signature.

Article 3: Le Secrétaire Exécutif, Chef du Secrétariat Exécutif et le Secrétaire Exécutif chargé des Sections et Délégations Départementales et Communales sont chargés chacun en ce qui le concerne de l’exécution de cette décision.

Article 4: La présente décision sera publiée et communiquée partout où besoin sera.

le 03 Janvier 2019

Le Président
HENRI KONAN BEDIE 

Lire la suite
04 Jan
0

DÉCISION PORTANT NOMINATION DE VICE-PRESIDENTS DU PDCI-RDA LE PRESIDENT DU PDCI-RDA

DÉCISION N°001-2019/ PP/ CAB DU 03 JANVIER 2018 PORTANT NOMINATION DE VICE-PRESIDENTS DU PDCI-RDA LE PRESIDENT DU PDCI-RDA

Le Président

– Vu la constitution de la République de Côte d’Ivoire

– Vu la loi N° 93-668 du 9 août 1993 relative aux Partis et Groupements Politiques

– Vu les Statuts du PDCI-RDA

– Vu la Résolution N°01/04/10/2013 portant adoption et application immédiate des modifications des Statuts

– Vu la Résolution N°02/04/10/2013 donnant mandat au Président du Parti de nommer dans les deux mois, les membres des Organes crées par le XI lème Congrès Ordinaire

– Vu la Décision N°0063/ 2018/ PP/ CAB du 16 Octobre 2018 modifiant la décision N°0033/2018/ PP/ CAB du 19 Juillet 2018, portant nomination des membres du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA ;

– Vu la résolution du 6ème Congrès Extraordinaire, portant prolongation du mandat du Président du Parti ;

– Vu les nécessités de service ;

DÉCIDE

Article 1: Sont nommées vice-présidents du PDCI-RDA, les personnalités dont les noms suivent :

  1. BOA THIEMELE EDJAMPAN
  2. ÉMILE CONSTANT BOMBET
  3. MARCEL ZADI KESSY
  4. LAMBERT KOUASSI KONAN
  5. YAYA OUATTARA
  6. DOUKOURE MOUSTAPHA
  7. GASTON OUASSENAN
  8. KONE MANGOUA JACQUES
  9. JEANNOT KOUADIO AHOUSSOU
  10. EMMANUEL NIAMIEN NGORAN
  11. CHARLES KOFFI DIBY
  12. FOFANA MAMAN EPSE KONE (MME)
  13. ALLAH- KOUADIO REMI
  14. BOBI ASSA EMILIENNE (MME)
  15. CHARLES KONAN BANNY
  16. N’DIA KOUAME MARIE-ANGE (MME)
  17. AHOUA TOURE DIT NGODI
  18. BEUGRE MAMBE ROBERT
  19. ASSANA SANGARET (MME)
  20. TEHOUA AMA MARIE (MME)
  21. KOUMOUE KOFFI MOISE
  22. ALPHONSE DJEDJE MADY
  23. DIABY MAMADOU DIT DIABY ROUGE
  24. LORKA DADIE SAMUEL
  25. ABY AKROBOU RAOUL
  26. ADAM YEBOUA
  27. AKELE EZAN
  28. BABACAUTH KOFFI DONGO
  29. EZALEY GEORGES PHILIPPE
  30. GOSSO YABAYOU ALPHONSE
  31. KOBENAN TAH THOMAS
  32. KOUAME-KRA JOSEPH
  33. NDOHI YAPI RAYMOND
  34. NGOUAN JEREMIE
  35. NKOUMO MOBIO ERNEST
  36. SOMBO YAPI
  37. VEI BERNARD
  38. JEAN MARIE KACOU GERVAIS

Article 2 : La présente décision qui abroge les dispositions antérieures, prend effet, à compter de la date de sa signature.

Article 3 : Le Secrétaire Exécutif, Chef du Secrétariat Exécutif est chargé de l’exécution de cette décision qui sera publiée et communiquée partout où besoin sera.

Fait à Daoukro, le 03 Janvier 2019

Henri KONAN BEDIE

Président du PDCI-RDA

Lire la suite
04 Jan
0

CONFÉRENCE DE PRESSE DU PDCI-RDA ANIMÉE PAR LE PR MAURICE KAKOU GUIKAHUE SECRETAIRE EXÉCUTIF DU PDCI-RDA

Mesdames et Messieurs les journalistes,
Chers amis de la presse,
Militantes et Militants du PDCI-RDA :

C’est avec plaisir que nous vous retrouvons, en ce début de l’année 2019, pour échanger avec vous sur l’actualité politique et particulièrement sur la situation qui prévaut à la Mairie du Plateau.

Je voudrais profiter de l’occasion qui m’est  ainsi offerte pour vous souhaiter une bonne et heureuse année 2019. Recevez nos vœux de Santé, de Prospérité  et de Paix.

Mesdames et Messieurs

Par la loi N° 78-07 du 9 janvier 1978, portant institution de communes de plein exercice en Côte-d’Ivoire, et ce dans le cadre de la démocratisation du Pays, le libre choix a été laissé aux collectivités d’élire leurs conseillers municipaux et à ces derniers, le pouvoir de désigner leur municipalité au cours de scrutins libres.
Depuis bientôt 39 ans, la Côte d’Ivoire a fait un bond prodigieux en s’affranchissant de la gestion des Mairies par  les Préfets alors même que nous étions sous le régime du Parti unique.
En effet, comment comprendre que les résultats des élections des conseillers municipaux du plateau, validés par la cours suprême, soient connus de toute la cote d’Ivoire et de la communauté internationale et que les autorités piétinent la loi en refusant de procéder à leur installation ?

De quoi s’agit-il?

Par un Décret en date du 18 juillet 2018, le Président de la République a convoqué le collège électoral pour le renouvellement des conseils municipaux, le samedi 13 octobre 2018. C’est ainsi que des listes parrainées par des Partis politiques et celles conduites par des candidats Indépendants ont participé à cette compétition électorale.

La commune du Plateau se trouve parmi les communes où des listes ont été parrainées  par le PDCI-RDA.
Les élections se sont déroulées. La liste du PDCI-RDA a été déclarée élue avec  60,57% de voix par la Commission Électorale Indépendante(CEI) qui a transmis les résultats provisoires à la Chambre administrative de la Cour Suprême, juge des élections locales, aux fins de la validation des résultats de ce scrutin.

Au cours de cette période, une requête en annulation des résultats a été introduite à la Cour Suprême par Monsieur SEA Jean Honoré, membre de la liste concurrente parrainée par le RHDP.

En son audience publique du 23 Novembre 2018, et par arrêt N°328, le juge du contentieux des élections locales s’est prononcé sur la régularité du scrutin au Plateau et validé l’élection de la liste PDCI-RDA, conduite par le Député OHOUO Jacques Gabriel.

Reconnaissant la victoire de la liste de Monsieur OHOUO Jacques Gabriel, le Ministre  de l’Intérieur et de la Sécurité a ordonné au Préfet d’Abidjan de procéder à l’installation du nouveau Conseil municipal du Plateau, le 13 décembre 2018. A la date indiquée, les conseillers municipaux se sont présentés à la Mairie du Plateau, lieu choisi par l’autorité.

Mais cette installation a été reportée à une date ultérieure pour des raisons dites techniques.Alors que nous nous attendions à ce que l’autorité administrative fixe une nouvelle date pour l’installation du nouveau Conseil municipal du Plateau, l’on nous sert, sans aucune explication et avec mépris, un communiqué relatif à une Délégation Spéciale pour la Mairie du Plateau qui s’est installée le 2 janvier 2019.

Nous nous retrouvons donc ce jour pour dénoncer cette situation anormale, illégale qui entraîne un net recul démocratique dans notre Pays, de 39 ans en arrière, par la gestion de la commune du Plateau, par un Préfet.

Le PDCI-RDA s’indigne et s’insurge contre cette décision illégale, inique qui ruine tous les sacrifices consentis par les Ivoiriens pour l’avancée démocratique dans notre pays.

En foulant au pied les dispositions des lois qui régissent le fonctionnement des collectivités locales, que cherche-t-on au Plateau ?

Nous sommes choqués que le Ministre de l’intérieur, agissant pour le compte du gouvernement et placé sous l’autorité du Président de la République, refuse d’appliquer la décision rendue par la chambre administrative de la cour suprême ; à savoir procéder à l’installation du nouveau conseil municipal du Plateau, comme le préconise la loi sur les collectivités territoriales.

Nous pouvons avoir des sensibilités politiques différentes mais le Président de la République est le Président de tous les Ivoiriens qu’il se doit de protéger et d’assister, sans discrimination.

Dans son discours du 31 décembre 2018, le Président de la République a fait passer trois(3) messages : il a affirmé que la Côte d’Ivoire est une et indivisible, qu’il se soumet aux décisions de la Chambre administrative de la Cour Suprême et dit la fierté des Ivoiriens de présider le Conseil de sécurité de l’ONU.

Alors comment comprendre que dans le même temps, l’on refuse d’installer un conseil municipal régulièrement élu et sans problème, et dont la victoire a été confirmée par une décision de la Chambre Administrative de la même Cour Suprême ?

La Côte d’Ivoire, notre Pays mérite mieux que ce qui nous est servi actuellement.
Dans cette affaire, les uns et les autres doivent se rendre à l’évidence qu’il ne s’agit pas d’un problème personnel de  EHOUO Jacques Gabriel mais de l’installation d’un conseil municipal, émanation de la volonté des populations du Plateau.

Le Président de la République, garant de la constitution et des libertés publiques en Côte d’Ivoire, ne saurait rester indifférent face à ce déni du droit et de la démocratie.

C’est pourquoi, le PDCI-RDA, demande au Président de la République, garant de la Constitution et de l’application des lois, de protéger tous les ivoiriens quelque soient leurs opinions politiques et de rendre justice aux nouveaux conseillers municipaux de la commune du Plateau.

Le PDCI-RDA, par le message de fin d’année aux militants et aux Ivoiriens, de son Président, SEM Henri KONAN BEDIE, s’est engagé dans  une dynamique de pardon des offenses et de réconciliation, gage de la Paix en Côte d’Ivoire pour la poursuite de son développement.

Le PDCI-RDA, qui apporte son soutien franc et sans faille aux conseillers municipaux du Plateau, se réserve le droit d’utiliser tous les moyens démocratiques et légaux afin que justice leur soit faite.

Le PDCI-RDA  demande aux militantes et militants de ne pas céder aux provocations mais de rester sereins, vigilants, mobilisés et à l’écoute des mots d’ordre de la Direction du Parti.

Je vous remercie pour votre aimable attention.

Fait à Abidjan, le 4 janvier 2019

Pr. Maurice KAKOU GUIKAHUE
Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA

Lire la suite
04 Jan
0

DECISION N° 002-2017/PP/CAB DU 03 JANVIER 2019 PORTANT NOMINATION DU VICE-PRESIDENT CHARGE DE LA COORDINATION DES ACTIVITES DES VICE-PRESIDENTS DU PDCI-RDA

LE PRESIDENT DU PDCI-RDA

– Vu la constitution de la République de Côte d’Ivoire

– Vu la loi N° 93-668 du 9 août 1993 relative aux Partis et Groupements Politiques

– Vu les Statuts du PDCI-RDA

– Vu la Résolution N°01/04/10/2013 portant adoption et application immédiate des modifications des Statuts – Vu la Résolution N°02/04/10/2013 donnant mandat au Président du Parti de nommer dans les deux mois, les membres des Organes crées par le XI lème Congrès Ordinaire

– Vu la Décision N°0063/ 2018/ PP/ CAB du 16 Octobre 2018 modifiant la décision N°0033/2018/ PP/ CAB du 19 Juillet 2018, portant nomination des membres du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA ;

– Vu la Décision N°001/ 2019/ PP/ CAB du 03 janvier 2019, portant nomination des Vice-Présidents du PDCI-RDA – Vu la résolution du 6ème Congrès Extraordinaire, portant prolongation du mandat du Président du Parti ;

– Vu les nécessités de service ;

DECIDE

Article ler: Monsieur GASTON OUASSENAN KONE, Vice-président du PDCI-RDA, est chargé de la Coordination des activités des Vice-Présidents du Parti.

Article 2: La présente décision prend effet à la date de sa signature.

Article 3: Le Secrétaire Exécutif, Chef du Secrétariat Exécutif est chargé de l’exécution de cette décision qui sera publiée et communiquée partout où besoin sera.

le 03 Janvier 2019

Le Président
HENRI KONAN BEDIE 

Lire la suite
04 Jan
0

DECISION N°003-2019/PP/CAB DU 03 JANVIER 2019 PORTANT NOMINATION DU VICE-PRESIDENT, VICE- COORDONNATEUR DES ACTIVITES DES VICE-PRESIDENTS DU PDCI-RDA LE PRESIDENT DU PDCI-RDA

Le Président

– Vu la constitution de la République de Côte d’Ivoire

– Vu la loi N° 93-668 du 9 août 1993 relative aux Partis et Groupements Politiques Vu les Statuts du PDCI-RDA

– Vu la Résolution N°01/04/10/2013 portant adoption et application immédiate des modifications des Statuts

– Vu la Résolution N°02/04/10/2013 donnant mandat au Président du Parti de nommer dans les deux mois, les membres des Organes crées par le Xllème Congrès Ordinaire

– Vu la Décision N°0063/ 2018/ PP/ CAB du 16 Octobre 2018 modifiant la décision N°0033/2018/ PP/ CAB du 19 Juillet 2018, portant nomination des membres du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA ;

Vu la Décision N°001/ 2019/ PP/ CAB du 03 janvier 2019, portant nomination des Vice-Présidents du PDCI-RDA

– Vu la résolution du 6ème Congrès Extraordinaire, portant prolongation du mandat du Président du Parti ;
Vu les nécessités de service ;

DECIDE

Article ler : M. ÉMILE CONSTANT BOMBET, Vice-président du PDCI-RDA, est nommé Vice-Coordonnateur des activités des Vice-présidents du Parti.

Article 2: La présente décision prend effet à la date de sa signature.

Article 3: Le Secrétaire Exécutif, Chef du Secrétariat Exécutif est chargé de l’exécution de cette décision qui sera publiée et communiquée partout où besoin sera.

Le 03 Janvier 2019

Le Président

Henri Konan Bédié

Lire la suite