Blog

06 Mar
0

Yamoussoukro: Le président Bédié reçu avec les honneurs dus à son rang d’héritier d’Houphouet-Boigny…

Le président Henri Konan Bédié est à Yamoussoukro, depuis ce mardi 5 mars, pour échanger avec les chefs traditionnels Akouè et Nananfouè, ce mercredi 6 mars à 11h.
A son arrivée, il a été accueilli par la notabilité Akouè avec à sa tête Nanan Kouassi N’gô III, chef des Akouè, le maire et délégué Pdci, Gnrangbé Kouakou et plusieurs militants du parti que le père-fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, Félix Houphouet-Boigny, lui a légué.

Reçu dans une liesse populaire et dans la pure tradition Baoulé, le président du Pdci-Rda a donné les nouvelles par l’entremise de son porte-parole et conseiller pour les questions traditionnelles, Nanan N’dri Yokoli Jean. Les échanges de nouvelles se sont déroulés, comme c’est de coutume dans la tradition Akan, par personnes interposées. Nanan Michel N’goran, pour le compte du chef Nanan Kouassi N’gô III et Nanan N’dri Yokoli Jean, pour le président du Pdci, Henri Konan Bédié.
Le président Henri Konan Bédié a donné les nouvelles en langue Baoulé et rapportées au Chef Akouè par son porte-parole, Nanan N’dri Yokoli Jean qui les a transmises à Nanan Michel N’goran qui lui les a transmises à Nanan Kouassi N’gô III, chef des Akouè. La traduction substantielle a été faite comme suit : «Je suis venu chez moi en famille, pour me recueillir sur la tombe de mon père, mon père spirituel, mon père politique, Nanan Félix Houphouet-Boigny. En ces temps difficiles que traversent le pays et le Pdci-Rda, il me fallait revenir aux sources, confier l’avenir de la Côte d’Ivoire à son fondateur et fondateur du Pdci-Rda. Je suis venu parler à mon père», a dit, en substance, le président Bédié. En seconde nouvelle, le président du Pdci-Rda dira qu’il est venu échanger aussi, ce mercredi 6 mars à 11h, avec tous les chefs Akouè et Nananfouè pour parler de l’avenir du pays qu’a fondé leur illustre chef Nanan Félix Houphouet-Boigny.
Nanan Kouassi N’gô III a apprécié la démarche du président Bédié et lui a garanti son soutien pour l’avenir du pays qui a besoin de paix et de cohésion sociale, selon ce que Houphouet-Boigny a souhaité pour ce pays. Il lui a donné la permission de se recueillir dans la stricte intimité avec son père dans le caveau familial des Boigny, sur la tombe de Félix Houphouet-Boigny.
Le président Bédié s’est incliné sur la tombe du président Houphouet-Boigny en priant pendant plus de 20 minutes, seul à seul, avec l’esprit son père, le père de la Nation ivoirienne.
C’était tout simplement émouvant. Et cela augure d’une bonne rencontre, ce mercredi 6 mars, avec tous les chefs Akouè et Nananfouè, mais pas tous les chefs Baoulé comme le font croire certaines langue.
Gilles Richard OMAEL, à Yamoussoukro

Lire la suite
06 Mar
0

Voici le nouveau découpage des délégations départementales et communales du Pdci-Rda

Le président Henri Konan Bédié a procédé au découpage et redimensionnement de toutes les délégations départementales et commjnales du Pdci-Rda. Cliquez sur le lien ci dessous pour voir les 321 representations.

Découpage-des-délégations-départementales

Lire la suite
05 Mar
0

Election à la Présidence de l’Assemblée nationale: La direction de campagne du candidat du Pdci-Rda dénonce les conditions du scrutin (déclaration)

L’élection du nouveau président de l’Assemblée nationale, après la démission de Guillaume Soro, aura lieu ce jeudi 7 mars. Il y a deux candidats en lice. N’gouan Jérémie Alfred du Pdci-Rda et Amadou Soumahoro du Rdr-Rhdp. Mais déjà, la tension monte. Tout simplement parce que le président intérimaire, Mamadou Diawara, ne veut pas respecter les décisions du bureau de l’Assemblée. Voici la déclaration de la direction de campagne du candidat du Pdci-Rda, lue par l’honorable Konan Koffi Marius.

ELECTION DU PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE
POINT DE PRESSE DU COMITE DE CAMPAGNE DU CANDIDAT N’GOUAN JEREMIE ALFRED

Mesdames et Messieurs,
Chers amis de la Presse,
Je voudrais vous exprimer la gratitude du Comité de campagne de l’Honorable N’GOUAN JEREMIE ALFRED, candidat à l’élection du Président de l’Assemblée nationale pour votre présence.
Le point de presse de ce jour a pour objet de faire connaître à la communauté nationale et internationale certaines modalités pratiques d’organisation de l’élection du Président de l’Assemblée nationale qu’aurait arrêtées le Président par intérim au cours de la réunion du Bureau de l’Assemblée nationale, tenu ce jour 05 mars 2019.
Mais avant, il importe de rappeler qu’au terme de l’Article 7 du Règlement de l’Assemblée nationale : « Le Président de l’Assemblée nationale est élu pour la durée de la législature, au scrutin uninominal secret à la majorité absolue des Députés présents, au premier tour ».
En application de cette disposition, le Bureau de l’Assemblée nationale, réuni le mardi 26 février 2019 avait arrêté entre autres décisions, au titre du bulletin de vote : le vote a lieu au moyen d’un bulletin unique (point 3 du relevé des décisions du bureau de l’Assemblée nationale).
Convoquée aujourd’hui pour adopter l’ensemble des décisions du 26 février dernier, la réunion du Bureau s’est engagée par la remise en cause du bulletin unique à la demande de certains membres, qui ont estimé que des bulletins multiples devraient être utilisés pour le vote.
C’est dans ces conditions qu’il aurait été décidé d’imposer que le scrutin du jeudi 7 mars 2019 se déroule avec un bulletin par candidat, c’est-à-dire des bulletins multiples.
Face à cette situation préoccupante et dans l’attente d’une communication officielle de l’Assemblée nationale sur ce sujet, la Direction de campagne du candidat N’GOUAN Jérémie Alfred :
• Dénonce cette tentative qui ne viserait qu’à faire échec au caractère secret du vote en violation des principes démocratiques établis dans notre Pays après plusieurs années de luttes ;
• Condamne la violation du caractère non impératif du mandat parlementaire, car selon les tenants des bulletins multiples, il s’agit par ce mode opératoire de permettre au Député de rendre compte de son vote à son groupe, au moyen du bulletin qu’il n’aura pas utilisé ;
• Se réserve le droit de prendre toutes les mesures appropriées afin de faire barrage à cette mascarade électorale qui ne saurait prospérer au sein de l’Assemblée nationale, temple de l’Etat de droit et de la Démocratie.
Aussi, le Président du Groupe Parlementaire PDCI-RDA vient d’être saisi de la question. Le Groupe Parlementaire PDCI-RDA fera connaitre sa position officielle ce mercredi 6 mars à 10heures à la Maison du Parti.

Fait à Abidjan, le 05 mars 2019
Pour le comité de Campagne du candidat N’GOUAN Jérémie Alfred
Le Directeur
Honorable KONAN Koffi Marius

 

Lire la suite
05 Mar
0

Revue de presse du mardi 5 mars 2019

 POLITIQUE NATIONALE

La politique domine toujours sur les ‘’Une’’ des journaux qui mettent en avant chacun ses hommes et le ton selon sa ligne
.

 Le Nouveau Réveil
 Guikahué depuis Bingerville : « Bédié est le débloqueur des situations difficiles »
Le journal proche du PDCI met l’accent à sa manchette sur le discours prononcé par le chef du Secrétariat exécutif du PDCI-Rda à Bingerville, où il a été l’invité du Forum des jeunes le samedi 2 mars 2019.

L’inter, quotidien indépendant, s’intéresse au même événement sur sa manchette en titrant : ‘’Situation socio-politique : « Le Rhdp sans Bédié, c’est autre chose, bientôt vous me verrez saluer Gbagbo »’’. Un morceau choisi des propos tenus par le professeur Guikahué, qui a expliqué la plateforme non idéologique de l’opposition en formation avec le président Bédié. Une initiative qui prendra en compte toutes les tendances du FPI (pro-Affi et pro-EDS, avec la participation aussi bien de Laurent Gbagbo que de Guillaume Soro, pour l’avenir de la Côte d’Ivoire.

 Soir info, lui, a choisi de révélé une rencontre que le président du PDCI a eu avec des anciens présidents d’institutions en Côte d’Ivoire.
 ‘’Situation socio-politique / Ça bouge en Côte d’Ivoire : Rencontre secrète et nocturne entre Bédié et cinq hautes personnalités du pays’’
Le journal informe que « du lourd se prépare Alassane Ouattara », le président de la République, après une rencontre que le président du PDCI-Rda, ancien chef de l’Etat, a eu avec des anciens présidents d’institutions que sont les ex-présidents de l’Assemblée nationale, Mamadou Koulibaly et Guillaume Soro, les ex-Premiers ministres, Pascal Affi N’Guessan et Charles Konan Banny, et l’ex-président du Conseil constitutionnel, Francis Wodié.

 L’inter, qui s’intéresse à l’actualité de Guillaume Soro, a partagé sa grande ‘’Une’ avec le PDCI.
 Politique nationale / Des parents de Ouattara à Soro : « Nous nous reconnaissons en vous », titre le quotidien indépendant qui rend compte de la visite d’une forte délégation du Denguélé à la résidence privée de Guillaume Soro à Abidjan.
A ces hôtes, l’ex-président de l’Assemblée nationale contraint à la démission a expliqué sa situation et indiqué la menace dont ils feront l’objet non sans les exhorter à tenir le cap.

 Le Temps
 ‘’En colère contre le régime, Soro explose : « Des gens du nord veulent ma mort aujourd’hui »
. « Sincèrement, je ne vais pas m’amuser avec çà »
. « On a envoyé des imams vers moi, les attends »
Ce journal de l’opposition pro-Gbagbo relaie également la rencontre de Guillaume Soro avec les populations du Kabadougou et retranscrit entièrement le discours-vérité de l’ex-chef du Parlement ivoirien dont des phrases fortes sont relayées à la ‘’Une’’.

 Le Jour Plus, lui, pense que ‘’Guillaume Soro ruse avec Bédié’’. Ce quotidien proche du RDR et du RHDP revient encore que l’absence de l’ex-président de l’Assemblée nationale à la signature du document sur la réforme de la CEI et assimile cette absence à un double-jeu du président du Comité politique avec le président du PDCI-Rda.
Ce journal titre même que « ‘’Le Sphinx’’ est très en colère contre ‘’le jeune homme’’ »

 Le Mandat
 RHDP : Amedé Kouakou s’accorde avec 130 chefs du ‘’V Baoulé’’
Le journal PDCI qui a viré au Rhdp consacre sa grande ‘’Une’’ à la rencontre que le ministre des Infrastructures a eu le vendredi 1 er mars 2019 avec des chefs Baoulé à Yamoussoukro. Ce quotidien donne les temps forts de cette rencontre qu’il présente comme un succès pour l’émissaire du chef de l’Etat.

 Fraternité Matin
• Rhdp : 68 Secrétaires de Section PDCI-Rda rejoignent les Houphouëtistes
Le journal de service public s’intéresse à la politique et rend compte de la mobilisation en faveur du RHDP faite par l’Inspecteur général d’Etat, Théophile Ahoua N’doli, dans le Moronou

 Le quotidien gouvernemental affiche aussi, à sa grande ‘’Une’’ comme ‘’Invité des rédactions’’, le ministre de l’Intérieur, Sidiki Diakité
• ‘’Sécurité et identification : Sidiki Diakité présente les grands chantiers du gouvernement’’
Entre autres grands chantiers, le lancement de la délivrance des nouvelles cartes d’identité dès la mi-avril, mais aussi l’annonce d’un numéro national d’identification unique pour chaque Ivoirien.

 03 mars 2011 – 03 mars 2019 : cela fait 8 ans, hier dimanche, la marche des femmes sur Abobo, qui aurait viré au drame.
Cet événement a été rappelé par des membres du gouvernement dont la ministre Mariétou Koné de la Solidarité et des victimes de guerre, et Hamed Bakayoko, en sa qualité de maire d’Abobo. Des journaux proches du pouvoir y consacrent leurs grandes Unes
 Le Patriote, Quotidien proche du RDR/RHDP
 ‘’An 8 de l’assassinat des femmes d’Abobo, Hamed Bakayoko : « Jamais nous n’oublierons nos martyrs »
. Mariétou Koné : « 90% des victimes ont été prises en charge », révèle la ministre en charge de l’indemnisation des victimes

 ‘’Massacre des femmes d’Abobo : 8 ans après, des parents des victimes réclament toujours justice’’, barre à sa grande ‘’Une’’, le quotidien L’Expression également pro-RDR/RHDP

 L’élection, dans 3 jours, du nouveau président de l’Assemblée nationale intéresse aussi les journaux du jour. Les ‘’Unes’’ se focalisent sur deux personnalités dans la course : Amadou Soumahoro, pour le Rhdp, et N’gouan Jérémie pour le PDCI et ses nouveaux alliés au Parlement. La bataille médiatique a déjà commencé derrière ses deux choix.

 ‘’Assemblée nationale : Les députés Rhdp soutiennent Amadou Soumahoro’’, écrit Le Patriote
 ‘’Amadou Soumahoro annoncé pour remplacer Soro’’ dit ‘’Soir info’’
 ‘’Ouattara a choisi Amadou Soumahoro’’, informe Le Jour plus
 ‘’Ce qui joue en faveur d’Amadou Soumahoro’’, estime L’inter
 ‘’L’argent circule à flot pour rallier les députés du Rhdp’’ fait savoir Le Nouveau Réveil’’, qui livre des aveux de certains élus à l’hémicycle.

 EN SOCIETE

La grève qui paralyse les cours du primaire à l’université continue d’alimenter les journaux en informations. La suspension de cette grève au supérieur est relevée par les journaux ainsi que la libération des syndicalistes arrêtés.
Mais, la situation au primaire et au secondaire reste toujours préoccupante

 Notre Voie, pro-FPI d’Affi N’Guessan
 ‘’Education nationale : La grève suspendue, les cours reprennent ce lundi’’
 Le Temps, Pro-Gbagbo
 ‘’Appel à la reprise des cours : Des syndicats du primaire et diu secondaire disent niet’’
 LG Info : Malgré l’appel du Gouvernement, la grève maintenue dans le Primaire et le secondaire
 Soir info : Primaire, Secondaire, Technique, la grève maintenue
 Le Quotidien d’Abidjan : Après la grève des enseignants, la Plateforme exige le reversement des ponctions et des salaires sous contrôle
 Le Nouveau Réveil donne la parole à Dr Aubin Kazon, l’un des leaders de la CNEC de l’Université de Cocody : « La libération de nos camarades ne met pas fin à la crise », estime le syndicaliste, qui revient sur les sanctions (radiations, suspensions, …) qui frappent ses camarades et lui, sans compter les revendications non encore prises en compte jusqu’à présent.

 ACTUALITE INTERNATIONALE

 Au Sénégal : La victoire de Macky Sall est acquise, malgré quelques contestations de ses opposants

 Burkina Faso : L’ancien Premier ministre, Kadré Ouédraogo, veut prendre part à la prochaine élection présidentielle.
L’économiste, qui a porté le projet de la création de la monnaie de la CEDEAO affiche des ambitions pour son pays

Lire la suite
05 Mar
0

N’dri Pierre-Narcisse, porte-parole du Pdci-Rda, réagit: «Aucun secrétaire général de section ne s’est engagé au parti unifié dans le Moronou»

Le porte-parole du Pdci-Rda, M N’dri Narcisse, par ailleurs secrétaire exécutif chargé des Commissions techniques nationales, a entretenu la presse au terme de la 126e réunion présidée par le président Henri Konan Bédié.

 

Le secrétariat exécutif a été étoffé, à quoi répond ce changement ?
C’est de permettre désormais au secrétariat exécutif d’être en interaction avec l’activité économique et aussi maitriser tout ce qui est culturel et tout ce qui est environnemental parce que ce sont des éléments importants attendus dans les objectifs du millénaire pour le développement. Donc, il s’agit pour le Pdci-Rda d’être en phase avec les Omd.

Quels sont les prochains défis du secrétariat exécutifs ?
Telle que la feuille de route a été déclinée, le point majeur pour 2019, c’est le redimensionnement achevé des délégations. Nous sommes passés de 233 délégations à ce jour à 321 délégations. Ça voudrait dire que l’approche consiste à rapprocher le personnel politique des populations et de nos militants, faire en sorte que les uns et les autres soient suffisamment sensibilisés sur les grands enjeux et sur la façon dont le Pdci entend s’approprier les attentes des populations et les traduire dans un programme de gouvernement pour aller à la conquête du pouvoir en 2020. Donc, c’est une tache essentielle.

La presse a fait échos de 68 secrétaires de section Pdci-Rda dans le Moronou qui auraient viré au Rhdp. Quel est votre regard sur la question ?
Oui, ça c’est la presse qui vous le dit. Vous savez, en la matière, la désinformation et l’intoxication, ce sont des choses courantes. Mais ceux qui le disent, c’est à leur regret parce qu’ils n’ont pas pu réussir leur mission de liquidation du Pdci-Rda. Mais que voulez-vous, peuvent-ils aller bredouille au parti unifié ? Comment seront-ils reçus ? Donc de telles informations, leur donnent un peu de courage pour intégrer leur nouveau parti politique. Donc, nos militants sont toujours en situation de veille, ils restent toujours mobilisés et à l’écoute des mots d’ordre du parti. Je vous dis qu’aucun secrétaire général de section, ne s’est engagé au parti unifié.

A quand, la nomination des nouveaux délégués ?
Le redimensionnement a été fait, le président l’a approuvé, il s’agit de nommer maintenant les hommes et les femmes pour assurer ces taches et dans un délai maximum de deux semaines, vous verrez les nouveaux délégués nommés à leur tache et les nouveaux secrétaires de sections prendront entameront leur mission.

Pour les militants qui s’interrogent à quand la signature de la nouvelle plateforme ?
De toutes les façons, vous suivez l’actualité et de mémoire d’ivoiriens, c’est la première fois qu’un parti, le Pdci-Rda arrive à unir autour de lui, à fédérer autour de lui, près de 21 partis politiques. Et ceci sur une question essentielle de la vie et qui est la Commission électorale indépendante qui est au cœur de toutes les préoccupations. Quand vous arrivez à rallier autant de partis politiques autour d’une vision, c’est que la plateforme n’est pas loin. La question de date, est une question d’opportunité.

Monsieur le secrétaire exécutif, le président Bédié se rend à Yamoussoukro, ce mercredi pour rencontrer des chefs. Comme message, l’on peut s’attendre à quoi ?
Bien entendu, c’est une visite de famille d’abord que le président effectue en cette période là à Yamoussoukro pour rencontrer les tribus Nanafouè et Akouè. Je pense que c’est une visite de famille et le président Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda aura l’opportunité de discuter de toutes les questions avec les chefs de Yamoussoukro. On ne va pas vous dire ce qu’il va dire avant qu’il ne parle, mais restez attentifs, ça sera un message très important à l’endroit de tous les ivoiriens et de tous les acteurs politiques décisifs dans ce pays.

Source : Le Nouveau Réveil

Lire la suite
05 Mar
0

126EME SESSION DU SECRETARIAT EXECUTIF DU PDCI-RDA: DISCOURS DE SON EXCELLENCE, HENRI KONAN BEDIE

-Monsieur le Secrétaire Exécutif,

Chef du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA,

-Mesdames et Messieurs les Secrétaires Exécutifs du PDCI-RDA.

C’est avec beaucoup de joie que je vous retrouve cet après-midi du 04 Mars 2019, au siège de notre grand parti, pour la tenue de la 126ème session du Secrétariat Exécutif, après notre dernière session tenue le 08 janvier 2019 à Daoukro.

Lors de ladite session, comme vient de le rappeler le Secrétaire Exécutif, Chef du Secrétariat Exécutif, je vous avais instruit de la mise en œuvre, au titre de l’année en cours, de dix (10) axes stratégiques.

Mesdames et Messieurs les Secrétaires Exécutifs, je voudrais me réjouir du début de réalisation de certains de ces axes, tels que présentés par le Secrétaire Exécutif en chef de notre parti.

Je reste convaincu que le réaménagement technique que je viens d’opérer, ce jour, permettra d’accroître notre capacité à :
-mieux cerner les préoccupations de nos concitoyens;

-apporter des réponses appropriées à l’ensemble des questions essentielles à la marche de la nation ivoirienne.
Je note que, désormais, vos missions s’étendent aux secteurs stratégiques de la vie socio-économique, culturelle et environnementale, en lien direct avec l’action politique que nous exerçons dans l’intérêt des populations ivoiriennes.
Je félicite ceux d’entre vous qui font leur entrée dans le gouvernement de notre grand parti et voudrais leur souhaiter une bonne intégration au sein du secrétariat exécutif.

Aussi, voudrais-je vous exhorter, tous, à poursuivre vos travaux dans l’union et la cordialité afin que nous puissions réussir notre marche harmonieuse pour la reconquête du pouvoir d’Etat en octobre 2020.

Enfin, rassuré de votre engagement militant et de votre détermination, je vous instruis, à nouveau, d’agir collectivement et efficacement pour une exécution réussie des différents axes de votre feuille de route.

Je vous remercie.
Fait à Abidjan, le 04 Mars 2019
Henri Konan BEDIE
Président du PDCI-RDA

Lire la suite
05 Mar
0

S.E Jobst Von Kirchmann, chef de la délégation de l’Union Européenne, chez le président du Pdci : «Tout le monde est très intéressé de créer une ambiance de paix et de stabilité pour les élections de 2020»

Le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, a reçu, hier lundi 4 mars, en audience, à sa résidence de Cocody Les Ambassades, le chef de la délégation de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire, S.E. Jobst Von Kirchmann. Les deux personnalités se sont entretenues un peu plus d’une demi-heure d’horloge. « Cette visite s’inscrit dans ma volonté de rencontrer tous les partis politiques et tous les leaders des différents partis politiques.
Aujourd’hui, j’ai rencontré le président Bédié. C’était très important pour moi de connaître sa vision pour le futur du pays », a fait savoir le diplomate européen à sa sortie d’audience. Et d’affirmer que les échanges ont tourné autour de la perspective pour 2020, des élections présidentielles, de la Commission électorale indépendante (Cei) et surtout de comment garantir la paix et la stabilité dans le contexte des élections et de la perspective de 2020.  » Actuellement, nous sommes en contact avec tous les partis politiques et avec également le gouvernement. Ce que j’ai entendu aussi bien du gouvernement que des autres partis politiques, c’est que tout le monde est très intéressé de créer une ambiance de paix et de stabilité pour les élections de 2020. C’est ce que nous souhaitons aussi », a-t-il affirmé. Concernant la réforme annoncée de la Cei, le chef de délégation de l’Ue s’est voulu on ne peut plus clair sur leur position.  » L’Union européenne n’exige aucun format pour une Cei ni pour autre chose.
Cela est un travail qui est fait à l’intérieur de la Côte d’Ivoire. Nous souhaitons, à l’instar de tous les acteurs politiques de ce pays, qu’il y ait la paix et la stabilité », a-t-il déclaré. Et de rappeler qu' »En tant que Union Européenne, nous sommes un partenaire de la Côte d’Ivoire depuis 1961. Nous accompagnons nos actions avec certaines valeurs. Si on parle de croissance, nous souhaitons une croissance inclusive, en parlant d’investissement, on voudrait que ces investissements soient durables… ».
LANCE TOURE, Le Nouveau Réveil

Lire la suite
04 Mar
0

126ème session du Secrétariat Exécutif: ADRESSE INTRODUCTIVE DU SE DU PDCI-RDA

Excellence Henri KONAN BEDIE, Président du PDCI-RDA,

Avant d’examiner l’ordre du jour de cette 126ème Session du Secrétariat Exécutif du Parti, je voudrais, au nom de tous mes pairs du Secrétariat Exécutif, vous exprimer toute notre gratitude pour la confiance que vous venez de renouveler à vos anciens collaborateurs et la fierté des personnalités qui viennent de connaître une promotion par leurs nominations au Secrétariat Exécutif que vous venez ainsi de renforcer.
Nous nous engageons, Monsieur le Président à continuer à œuvrer à vos côtés dans la collégialité et l’humilité pour répondre à vos attentes.

Monsieur le Président, le 08 janvier dernier, vous nous avez donnés notre feuille de route pour l’année 2019 qui se décline en dix axes stratégiques. Ce sont:
1- La synthèse des comptes-rendus des tournées d’information et d’explication de la Résolution du 6ème Congrès Extraordinaire.

2- L’extension de l’opération d’immatriculation à tous les militants et la promotion de l’adhésion de nouveaux militants.

3- La mobilisation des financements.

4- La mise en œuvre des activités préparatoires et de participation au recensement électoral 2019.

5- La participation à la constitution et à la mise en œuvre de la nouvelle plate-forme de dialogue.

6- L’organisation d’une veille juridique protectrice du PDCI-RDA.
7- Le maintien d’une communication institutionnelle qui mobilise en permanence l’opinion nationale et internationale.

8- L’achèvement de la mise en place de la jeunesse scolaire et universitaire et l’animation des structures spécialisées du Parti (l’UFPDCI et la JPDCI).

9- La préparation et l’organisation de la Convention de désignation du candidat du PDCI-RDA, à la présidentielle de 2020.

10- La mise en œuvre du programme de formation des dirigeants et des militants.

Ainsi, les diligences 1, 2, 5, 6, 7, 8 ont été exécutées pour certaines et bien engagées pour d’autres.
Nous nous sommes imposés également pour calendrier du premier trimestre de l’année, la finalisation du redimensionnement des structures de base, objet de notre rencontre de ce jour, la mise en place de la JPDCI Estudiantine et Scolaire dont la décision portant organisation, composition et attributions du Comité Provisoire de Gestion a été signée, en attendant la nomination des membres dudit Comité, la mise en place de la veille juridique et l’équipement en matériels audiovisuels de la Direction de la Communication du Parti.

Monsieur le Président, nous savons compter sur votre soutien permanent pour l’atteinte de tous nos objectifs pour la victoire du PDCI-RDA, à l’élection présidentielle de 2020.

Je vous remercie.

Fait à Abidjan, le 04 mars 2019
Pr. Maurice KAKOU GUIKAHUE
Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA

Lire la suite
04 Mar
0

Présidence de l’Assemblée nationale: Candidat, N’gouan Jérémie Alfred a obtenu la bénédiction du président Bédié

Ce dimanche 3 mars, N’gouan Jérémie Alfred, député-maire d’Aboisso, était au domicile abidjanais du président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, pour l’informer, prendre des conseils et obtenir sa bénédiction.

En effet, après la démission de Guillaume Soro de la présidence du parlement ivoirien, son remplaçant sera élu par les députés, le jeudi 7 mars de cette semaine. Et le député N’gouan défendra les couleurs du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA). C’est donc à juste titre qu’il est allé prendre des conseils, le soutien et des bénédictions chez le doyen des diplomates ivoiriens, ancien président de l’Assemblée nationale puis de la République de Côte d’Ivoire, M. Henri Konan Bédié. Il a été reçu en compagnie de l’honorable Marius Konan, député d’Attiégouakro (Yamoussoukro).

Le candidat N’gouan Jérémie Alfred sera face au candidat du RHDP, Amadou Soumahoro dont les fonctions de ministre viennent de prendre fin, ce lundi 4 mars, selon un communiqué signé par le Secrétaire Général de la Présidence, Patrick Achi. Que la démocratie triomphe !

Gilles Richard OMAEL

Lire la suite
04 Mar
0

Revue de presse du lundi 4 mars 2019

POLITIQUE NATIONALE

 La politique domine toujours sur les ‘’Une’’ des journaux qui mettent en avant chacun ses hommes et le ton selon sa ligne

Le Nouveau Réveil

Guikahué depuis Bingerville : « Bédié est le débloqueur des situations difficiles »

Le journal proche du PDCI met l’accent à sa manchette sur le discours prononcé par le chef du Secrétariat exécutif du PDCI-Rda à Bingerville, où il a été l’invité du Forum des jeunes le samedi 2 mars 2019.

 

 

 

 

 

 

L’inter 

quotidien indépendant, s’intéresse au même événement sur sa manchette en titrant : ‘’Situation socio-politique : « Le Rhdp sans Bédié, c’est autre chose, bientôt vous me verrez saluer Gbagbo »’’. Un morceau choisi des propos tenus par le professeur Guikahué, qui a expliqué la plateforme non idéologique de l’opposition en formation avec le président Bédié. Une initiative qui prendra en compte toutes les tendances du FPI (pro-Affi et pro-EDS, avec la participation aussi bien de Laurent Gbagbo que de Guillaume Soro, pour l’avenir de la Côte d’Ivoire.

  • L’inter, qui s’intéresse à l’actualité de Guillaume Soro, a partagé sa grande ‘’Une’ avec le PDCI.
  • Politique nationale / Des parents de Ouattara à Soro : « Nous nous reconnaissons en vous », titre le quotidien indépendant qui rend compte de la visite d’une forte délégation du Denguélé à la résidence privée de Guillaume Soro à Abidjan.

A ces hôtes, l’ex-président de l’Assemblée nationale contraint à la démission a expliqué sa situation et indiqué la menace dont ils feront l’objet non sans les exhorter à tenir le cap.

 

Soir info,

lui, a choisi de révélé une rencontre que le président du PDCI a eu avec des anciens présidents d’institutions en Côte d’Ivoire.

  • ‘’Situation socio-politique / Ça bouge en Côte d’Ivoire : Rencontre secrète et nocturne entre Bédié et cinq hautes personnalités du pays’’

Le journal informe que « du lourd se prépare Alassane Ouattara », le président de la République, après une rencontre que le président du PDCI-Rda, ancien chef de l’Etat, a eu avec des anciens présidents d’institutions que sont les ex-présidents de l’Assemblée nationale, Mamadou Koulibaly et Guillaume Soro, les ex-Premiers ministres, Pascal Affi N’Guessan et Charles Konan Banny, et l’ex-président du Conseil constitutionnel, Francis Wodié.

 

 

Le Temps

  • ‘’En colère contre le régime, Soro explose : « Des gens du nord veulent ma mort aujourd’hui »

. « Sincèrement, je ne vais pas m’amuser avec çà »

. « On a envoyé des imams vers moi, les attends »

Ce journal de l’opposition pro-Gbagbo relaie également la rencontre de Guillaume Soro avec les populations du Kabadougou et retranscrit entièrement le discours-vérité de l’ex-chef du Parlement ivoirien dont des phrases fortes sont relayées à la ‘’Une’’.

  • Le Jour Plus, lui, pense que ‘’Guillaume Soro ruse avec Bédié’’. Ce quotidien proche du RDR et du RHDP revient encore que l’absence de l’ex-président de l’Assemblée nationale à la signature du document sur la réforme de la CEI et assimile cette absence à un double-jeu du président du Comité politique avec le président du PDCI-Rda.

Ce journal titre même que « ‘’Le Sphinx’’ est très en colère contre ‘’le jeune homme’’ »

 

 Le Mandat

  • RHDP : Amedé Kouakou s’accorde avec 130 chefs du ‘’V Baoulé’’

Le journal PDCI qui a viré au Rhdp consacre sa grande ‘’Une’’ à la rencontre que le ministre des Infrastructures a eu le vendredi 1 er mars 2019 avec des chefs Baoulé à Yamoussoukro. Ce quotidien donne les temps forts de cette rencontre qu’il présente comme un succès pour l’émissaire du chef de l’Etat.

 

 

 

 

Fraternité Matin

  • Rhdp : 68 Secrétaires de Section PDCI-Rda rejoignent les Houphouëtistes

Le journal de service public s’intéresse à la politique et rend compte de la mobilisation en faveur du RHDP faite par l’Inspecteur général d’Etat, Théophile Ahoua N’doli, dans le Moronou

  • Le quotidien gouvernemental affiche aussi, à sa grande ‘’Une’’ comme ‘’Invité des rédactions’’, le ministre de l’Intérieur, Sidiki Diakité
  • ‘’Sécurité et identification : Sidiki Diakité présente les grands chantiers du gouvernement’’

Entre autres grands chantiers, le lancement de la délivrance des nouvelles cartes d’identité dès la mi-avril, mais aussi l’annonce d’un numéro national d’identification unique pour chaque Ivoirien.

  • 03 mars 2011 – 03 mars 2019 : cela fait 8 ans, hier dimanche, la marche des femmes sur Abobo, qui aurait viré au drame.

Cet événement a été rappelé par des membres du gouvernement dont la ministre Mariétou Koné de la Solidarité et des victimes de guerre, et Hamed Bakayoko, en sa qualité de maire d’Abobo. Des journaux proches du pouvoir y consacrent leurs grandes Unes

 

Le Patriote,

Quotidien proche du RDR/RHDP

  • ‘’An 8 de l’assassinat des femmes d’Abobo, Hamed Bakayoko : « Jamais nous n’oublierons nos martyrs »

. Mariétou Koné : « 90% des victimes ont été prises en charge », révèle la ministre en charge de l’indemnisation des victimes

 

  • ‘’Massacre des femmes d’Abobo : 8 ans après, des parents des victimes réclament toujours justice’’, barre à sa grande ‘’Une’’, le quotidien L’Expression également pro-RDR/RHDP
  • L’élection, dans 3 jours, du nouveau président de l’Assemblée nationale intéresse aussi les journaux du jour. Les ‘’Unes’’ se focalisent sur deux personnalités dans la course : Amadou Soumahoro, pour le Rhdp, et N’gouan Jérémie pour le PDCI et ses nouveaux alliés au Parlement. La bataille médiatique a déjà commencé derrière ses deux choix.
  • ‘’Assemblée nationale : Les députés Rhdp soutiennent Amadou Soumahoro’’, écrit Le Patriote
  • ‘’Amadou Soumahoro annoncé pour remplacer Soro’’ dit ‘’Soir info’’
  • ‘’Ouattara a choisi Amadou Soumahoro’’, informe Le Jour plus
  • ‘’Ce qui joue en faveur d’Amadou Soumahoro’’, estime L’inter
  • ‘’L’argent circule à flot pour rallier les députés du Rhdp’’ fait savoir Le Nouveau Réveil’’, qui livre des aveux de certains élus à l’hémicycle.

 EN SOCIÉTÉ

La grève qui paralyse les cours du primaire à l’université continue d’alimenter les journaux en informations. La suspension de cette grève au supérieur est relevée par les journaux ainsi que la libération des syndicalistes arrêtés.

Mais, la situation au primaire et au secondaire reste toujours préoccupante

 

  • Notre Voie, pro-FPI d’Affi N’Guessan
  • ‘’Education nationale : La grève suspendue, les cours reprennent ce lundi’’
  • Le Temps, Pro-Gbagbo
  • ‘’Appel à la reprise des cours : Des syndicats du primaire et diu secondaire disent niet’’
  • LG Info : Malgré l’appel du Gouvernement, la grève maintenue dans le Primaire et le secondaire
  • Soir info : Primaire, Secondaire, Technique, la grève maintenue
  • Le Quotidien d’Abidjan : Après la grève des enseignants, la Plateforme exige le reversement des ponctions et des salaires sous contrôle
  • Le Nouveau Réveil donne la parole à Dr Aubin Kazon, l’un des leaders de la CNEC de l’Université de Cocody : « La libération de nos camarades ne met pas fin à la crise », estime le syndicaliste, qui revient sur les sanctions (radiations, suspensions, …) qui frappent ses camarades et lui, sans compter les revendications non encore prises en compte jusqu’à présent.

ACTUALITÉ INTERNATIONALE

 

  • Au Sénégal : La victoire de Macky Sall est acquise, malgré quelques contestations de ses opposants

 

  • Burkina Faso : L’ancien Premier ministre, Kadré Ouédraogo, veut prendre part à la prochaine élection présidentielle.

L’économiste, qui a porté le projet de la création de la monnaie de la CEDEAO affiche des ambitions pour son pays

 

Lire la suite