Blog

18 Jan
0

Pdci-Rda/ Kamagaté Brahima, Secrétaire Exécutif chargé de la jeunesse a échangé avec les membres de sa structure spécialisée.

Le secrétaire exécutif chargé de la jeune, Kamagaté Brahima, a rencontré les jeunes et étudiants, militants y compris les anciens de ladite structure du Pdci-Rda cet après-midi. Ce, pour leur transmettre le message sur la nouvelle vision du Président du parti, Henri Konan Bédié. Ci-dessous les propos luminaires du secrétaire exécutif chargé de la jeunesse et le communiqué final de la réunion.

«Monsieur le Secrétaire Exécutif, chef du secrétariat exécutif par intérim ;
Mesdames, messieurs les membres du secrétariat exécutif ;
Honorable AKOTO Olivier, Député de Daoukro ;
Monsieur le Président de la JPDCI Urbaine ;
Monsieur le Président de la JPDCI Rurale ;
Messieurs les Présidents des mouvements et associations d’élèves et étudiants du PDCI-RDA ;
Honorables invités;
Chers amis de la presse ;
Chers jeunes,

Prenant la parole cet après-midi à l’occasion de cette rencontre de restitution de la feuille de route 2019 dressée par son Excellence Henri Konan BEDIE lors de la 122éme session du Secrétariat Exécutif tenue le 08 janvier 2019 à Daoukro, je voudrais qu’il me soit permis avant tous propos de vous souhaiter mes vœux les meilleurs pour l’année 2019.

Que cette année nouvelle soit pour chacun et chacune d’entre vous ainsi que vos familles, une année de santé, d’amour, de prospérité et de succès.
Je voudrais, tout aussi, vous transmettre les salutations chaleureuses du Président Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA ;

Au nom du Secrétaire Exécutif, Chef du Secrétariat Exécutif, le Professeur Maurice Kacou GUIKAHUE, vous féliciter pour votre grande mobilisation, lors des dernières élections municipales et régionales sur toute l’étendue du territoire, et particulièrement au Plateau, à Grand Bassam et à Port-bouët.

Mesdames et messieurs,

Le mardi 8 janvier dernier, s’est tenue la première réunion de l’année 2019 du secrétariat Exécutif à Daoukro, sous la présidence de Son Excellence Henri Konan Bédié, Président du PDCI-RDA.

Au cours de cette séance, il s’est agit essentiellement pour le Secrétariat Exécutif de présenter au Président, le bilan des activités de l’année 2018 et recevoir ses instructions pour 2019.

Le Président du parti, qualifiant l’année 2019 d’année charnière de notre marche vers l’année 2020, a dressé une feuille de route des activités du Secrétariat Exécutif en dix (10) points.

La mise en œuvre de cette feuille de route du Secrétariat Exécutif impliquera tout aussi la feuille de route des structures spécialisées de jeunesse. Il s’agit entre autres de :

– l’achèvement de la mise en place de la jeunesse scolaire et estudiantine et l’animation des structures spécialisées du parti (l’UFPDCI et la JPDCI) ;
– l’extension de l’opération d’immatriculation de tous les militants et de la promotion de l’adhésion de nouveaux militants ;
– la mise en œuvre des activités préparatoires et la participation au recensement électoral 2019 ;
– la participation à la constitution et à la mise en œuvre de la nouvelle plateforme de dialogue ;

Mesdames et messieurs ;

1- pour le point relatif à l’achèvement de la mise en place de la jeunesse scolaire et estudiantine et l’animation des structures spécialisées du parti (l’UFPDCI et la JPDCI), il faut retenir deux axes :

Notons que la mise en place effective de la JPDCI Estudiantine et scolaire est plus qu’urgente. C’est pourquoi, j’invite instamment les élèves et étudiants du PDCI-RDA à se tenir prêts pour que cette structure puisse effectivement voir le jour. A cet effet, j’ai instruit les différents responsables de mouvements et les candidats à une consultation dont j’attends les résultats.

En ce qui concerne l’animation des structures spécialisées, il vous est impérativement demandé de faire le point de vos coordinations à l’effet de procéder au remplacement des coordonnateurs défaillants ou ayant trahi.

Vous devriez commencer sans délai, l’animation de toutes les coordinations par la tenue de réunions régulières des sous sections et sous comités JPDCI sanctionnées par des comptes rendus adressés au Secrétaire Exécutif chargé des Jeunes pour le compte de la Direction du parti. A ce niveau également, vous devez jouer efficacement votre rôle d’appui aux délégués communaux et départementaux dans l’animation du parti.

2- l’extension de l’opération d’immatriculation de tous les militants et de la promotion de l’adhésion de nouveaux militants.

Le rôle de la Jeunesse du parti est très capital, dans la mesure où les jeunes constituent la frange la plus nombreuse de la population ivoirienne.
En effet, selon les statistiques du 4éme Recensement General de la Population et de l’Habitat 2014 (RGPH2014) :

 les personnes dont l’âge est compris entre 0-35 ans constituent 77,7 pour cent de la population ;
 les personnes dont l’âge est compris entre 15-34 ans constituent 36,2pour cent de la population.

C’est pourquoi, vous devriez être un réel appui pour le parti dans le recrutement de nouveaux militants surtout les nouveaux majeurs.

Mesdames et messieurs,

Si la JPDCI Estudiantine n’a pas encore été mise en place, ce qui ne saurait d’ailleurs tarder, les deux premières structures son opérationnelles depuis 2014.

Ainsi, chaque structure dans le milieu qui est le sien, doit procéder au recrutement de nouveaux militants dont la matérialisation, est l’immatriculation et l’adhésion.

3- la mise en œuvre des activités préparatoires et la participation au recensement électoral 2019.

Ces activités concernent l’établissement des extraits d’acte de naissance et des pièces d’identité de nos militants (jeunes et adultes) et leur inscription effective sur la liste électorale, pour l’élection présidentielle de 2020. Votre mobilisation est plus que nécessaire pour réussir cette importante opération.

A ce stade de mes propos, je voudrais qu’il me soit permis de rendre au nom de la jeunesse, un vibrant hommage à son Excellence Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA, pour la nouvelle dynamique insufflée au parti et le vent nouveau qui donne de l’espoir aux ivoiriens de vivre à nouveau, la gouvernance du PDCI-RDA, à la tête de l’Etat en 2020. Je voudrais ici, du haut de cette tribune, lui réitérer la loyauté et la fidélité de sa jeunesse, de toute la jeunesse du PDCI-RDA.

Chers jeunes, en notre nom à tous, je voudrais exprimer toute notre reconnaissance au Chef de Secrétariat Exécutif, le Professeur Maurice Kacou GUIKAHUE pour son encadrement, ses conseils de tous les jours.

Mesdames et messieurs, chers jeunes,

Pour en venir à l’actualité de notre pays, Je voudrais vous inviter à vous tenir loin de tous ceux qui sont en mission pour affaiblir notre parti par l’ambiguïté et la confusion créées dans l’esprit de nos militants, s’agissant du congrès constitutif du parti RHDP unifié. Le PDCI-RDA n’est nullement concerné.

C’est pourquoi, le 26 janvier 2019, nous serons avec notre Président à Daoukro pour lui rendre un vibrant.

Mesdames et Messieurs

Je voudrais revenir sur un fait qui, aujourd’hui, surprend le monde entier. Il s’agit des élections municipales à Port-Bouët, Bassam et plus spécifiquement le cas du Plateau.

Pour Port-Bouët et Grand-Bassam, la jeunesse du PDCI-RDA, condamne l’environnement de ces élections marqué par des violences. C’est pourquoi elle renouvelle sa confiance à la chambre administrative de la cour suprême pour que force reste à la loi.

S’agissant du nouveau Conseil Municipal élu du Plateau, la jeunesse du PDCI-RDA estime qu’il s’agit simplement d’un harcèlement contre la tête de liste, l’honorable EHOUO Jacques Gabriel. A cet égard, nous apportons notre soutien au Député Alain LOBOGNON.

La jeunesse du PDCI-RDA, tout en appelant les autorités au respect des règles démocratiques, assure l’honorable EHOUO Jacques Gabriel de son soutien ferme et franc.

La jeunesse du PDCI-RDA reste mobilisée jusqu’à l’installation effective de M. EHOUO Jacques Gabriel en tant que maire du Plateau.
Pour terminer, la jeunesse du Parti se réjouit de l’acquittement du Président Laurent GBAGBO et de Charles Blé Goudé».

COMMUNIQUE FINAL

Sur convocation et sous la présidence du secrétaire Exécutif chargé des jeunes du PDCI-RDA, Monsieur KAMAGATE BRAHIMA , s’est tenue ce jeudi 17 janvier 2019, à la Maison du PDCI-RDA de COCODY une réunion des JPDCI Rurale et Urbaine . Cette réunion a été élargie à l’ensemble des structures d’élèves et étudiants du PDCI-RDA et aux mouvements et clubs de soutien. Elle a également enregistré la présence des anciens membres du bureau exécutif national de la JPDCI-RDA (2003-2013).

A l’entame de la rencontre, Monsieur KAMAGATE BRAHIMA a présenté ses vœux de nouvel an à toute la jeunesse du PDCI-RDA.

Monsieur KAMAGATE BRAHIMA a salué, au nom de son Excellence HENRI KONAN BEDIE, Président du PDCI-RDA et de Monsieur MAURICE KAKOU GUIKAHUE, Secrétaire exécutif du PDCI-RDA, Chef du Secrétariat exécutif la jeunesse du PDCI-RDA pour sa mobilisation permanente et la discipline dont elle fait preuve.

Il a salué le soutien de la jeunesse du PDCI-RDA aux candidats du PDCI-RDA lors des élections municipales et régionales de 2018.
Ensuite, il a abordé la feuille de route dressée par son Excellence Monsieur HENRI KONAN BEDIE, Président du PDCI- RDA au cours de la 122e session du secrétariat Exécutif tenue à Daoukro le 08 Janvier 2019.

Pour ce qui concerne les structures spécialisées, le Secrétaire exécutif chargé des jeunes a donné les orientations sur les points suivants :

1- L’achèvement de la mise en place de la jeunesse scolaire et estudiantine et l’animation des structures spécialisées du parti (l’UFPDCI et la JPDCI)

2- l’extension de l’opération d’immatriculation de tous les militants et de la promotion de l’adhésion de nouveaux militants.

3- la mise en œuvre des activités préparatoires et la participation au recensement électoral 2019.

A la suite du Secrétaire Exécutif chargé des jeunes, les présidents INNOCENT YAO de la JPDCI-RURALE et VALENTIN KOUASSI de la JPDCI-URBAINE se sont engagés à mettre sans délai en œuvre les instructions contenues dans la feuille de route 2019
Au terme de cette rencontre et à la suite des échanges et des contributions diverses la Jeunesse DU PDCI-RDA :

1- la Jeunesse DU PDCI-RDA renouvelle son attachement et son soutien au président Henri Konan BEDIE et lui rend un vibrant hommage pour la nouvelle dynamique insufflée au parti et le vent nouveau qui donne de l’espoir aux ivoiriens ;

2- la Jeunesse DU PDCI-RDA Exprime toute son admiration au professeur Maurice Kakou GUIKAHUE, Secrétaire exécutif, Chef du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA pour son courage et sa détermination face aux manœuvre de déstabilisation dont le parti est l’objet ;

3- la Jeunesse DU PDCI-RDA S’engage à prendre toutes les dispositions utiles pour la mise en œuvre effective de la feuille de route 2019 issue de la 122e session du Secrétariat Exécutif ;

4- La Jeunesse DU PDCI-RDA condamne l’environnement des élections locales marqué par des violences notamment à Grand-Bassam et Port-Bouet et affirme son soutien à l’honorable EHOUO Jacques Gabriel tête de la liste victorieuse à l’élection municipale du Plateau et victime d’un acharnement judiciaire ; à cet égard elle exprime également son soutien à l’honorable Alain LOBOGNON

5- La jeunesse du PDCI-RDA se réjouit de l’acquittement définitif du Président Lauren GBAGBO et de Blé GOUDE.

6- La Jeunesse DU PDCI-RDA réaffirme qu’elle ne sent nullement concernée par le congrès constitutif du RHDP parti Unifié et réitère sa loyauté et sa fidélité au PDCI-RDA

Fait à Abidjan, le 17 Janvier 2019
La jeunesse du PDCI-RDA

Lire la suite
16 Jan
0

Adresse de Son Excellence Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA Rencontre avec les Vice-Présidents du PDCI-RDA

Mesdames et Messieurs les Vice-présidents du PDCI-RDA ;

Mesdames et Messieurs ;

C’est un agréable plaisir pour mon épouse Henriette Bomo et moi-même de vous recevoir à Daoukro, en ce début d’année 2019.
Nous vous souhaitons une cordiale et fraternelle bienvenue.

J’ai écouté avec un grand intérêt les propos très aimables et les chaleureux vœux de nouvel an tenus, en notre endroit, par Monsieur le Vice-Président du PDCI-RDA, Coordonnateur des activités des Vice-Présidents du PDCI-RDA.

Nous en sommes ravis et nous vous disons merci du fond du cœur et nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2019.

En effet, vos propos traduisent bien, aux yeux de tout le monde, votre engagement à servir, sans calcul, le parti à mes côtés. J’en veux pour preuve votre participation active aux différentes réunions convoquées par mes soins.

De même, je note votre contribution et votre adhésion aux décisions et résolutions prises par le parti, lors des réunions du Bureau Politique et du 6ème Congrès Extraordinaire du mois d’Octobre de l’année dernière.

A titre de rappel, chers collaborateurs, notre dernière rencontre remonte au 19 Juillet 2018, tenue ici même à Daoukro. Nous avons examiné à ma demande, ce jour, l’opportunité du retrait du PDCI-RDA du groupement politique RHDP.

Cet examen faisait suite à une convocation non régulière et une tenue précipitée d’une Assemblée Générale Constitutive du Parti Unifié RHDP le 16 Juillet 2018.
Nous avions noté que cette Assemblée Générale était illégale pour deux raisons :

 elle n’a pas été convoquée et présidée par le Président du Présidium du RHDP que j’étais, conformément aux textes fondant le groupement politique RHDP ;

 elle ne respectait pas également le projet des statuts et règlement intérieur du Parti Unifié RHDP qui impose un délai de 12 à 18 mois pour la création du parti unifié dénommé RHDP.

Ce retrait a été adopté officiellement à la réunion du Bureau Politique du 08 Octobre 2018 et entériné à l’unanimité par les membres statutaires du Congrès de notre parti, présents lors du 6ème Congrès Extraordinaire tenu le 15 Octobre 2018.

Chers Collaborateurs, depuis ce jour, c’est dans la sérénité et l’engagement militant que nous œuvrons pour la recherche de la stabilité et la consolidation de notre grand parti.

Oui, comme vous le savez, notre parti a eu à faire face et continue de résister à toutes les manœuvres de déstabilisation et de liquidation par voie judiciaire.

Hélas ! Ces manœuvres sont conduites par certaines personnalités du PDCI-RDA, aidées par certains tenants du parti unifié RHDP. Ces personnalités se sont révélées au grand jour en créant, ici et là, des mouvements non statutairement reconnus par les textes régissant notre parti, tout en affirmant leur propre engagement à contribuer à la création du parti unifié RHDP.

En agissant ainsi, ces derniers ont volontairement choisi de ramer à contre-courant des résolutions prises par le 6ème Congrès Extraordinaire ; à savoir le retrait du PDCI-RDA du groupement politique RHDP et du processus de création du parti unifié RHDP.

Au regard de ces faits majeurs, je voudrais profiter de l’heureuse opportunité que nous offre la rencontre de ce jour pour vous renouveler ma confiance dans l’exécution des missions qui sont les vôtres à mes côtés.

En effet, vous avez su faire preuve de loyauté et de fidélité vis à vis du parti dans les moments difficiles qu’il a eu à traverser.

Recevez, donc, chers collaborateurs mes vives et chaleureuses félicitations pour le travail effectué à mes côtés, avec honnêteté et engagement militant. Je salue votre courage à ne pas trahir le parti et surtout votre sens élevé de la responsabilité à le servir, conformément à ses idéaux que sont le dialogue, la tolérance, la non-violence et la paix.

A ce titre, je voudrais vous exhorter à nouveau à demeurer mobilisés et vigilants car l’année 2019 est une année décisive dans la marche harmonieuse de notre parti vers la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020.
Oui 2019 est une année décisive car c’est l’année de la convention de notre parti qui va investir le militant actif du PDCI-RDA que nous allons choisir pour être le candidat du PDCI-RDA à l’élection présidentielle d’Octobre 2020.

J’ai défini le 08 Janvier 2019 les axes stratégiques des actions que nous devons exécuter cette année. J’ai instruit l’organe d’exécution du parti qu’est le secrétariat exécutif de veiller à sa mise en œuvre effective.

Chers collaborateurs, il vous revient, en liaison avec le Secrétariat Exécutif du parti, de participer à la mise en œuvre de cette feuille de route sur le plan local et régional en appui aux délégations ; notamment pour les activités se rapportant :

 aux opérations de recensement et d’inscription sur les listes électorales;
 à l’immatriculation des militants non encore connus dans le fichier du parti et l’adhésion de nouveaux militants ;
 aux campagnes d’information et de mobilisation des militants, des militantes et sympathisants du PDCI-RDA pour faciliter l’application effective des mots d’ordre du parti sur le terrain.

Voilà, Mesdames et Messieurs les Vice-présidents et Vice-présidentes du Parti, les axes essentiels de la feuille de route 2019 pour lesquels votre action et contribution collective est vivement attendue.

Je vous sais capables d’exécuter efficacement et diligemment ces actions dans l’intérêt de notre grand parti. Y parvenir, cela nous garantit le succès à l’élection présidentielle de 2020.

Sur ce, je vous invite à la détermination et à l’engagement militant qui vous a toujours caractérisés.

Bonne et heureuse année 2019. Santé, prospérité, bonheur et amour à vous et à vos familles respectives.
Longue et longue vie au PDCI-RDA.

Je vous remercie.

Daoukro, le 16 Janvier 2019
Henri Konan BEDIE
Président du PDCI-RDA

Lire la suite
16 Jan
0

Discours du Général Gaston OUASSENAN Koné, Vice-Président, Coordonnateur des activités des vice-Présidents du PDCI-RDA

M. le Président

En ce début de l’année 2019, nous, vos Vice-présidents, sommes particulièrement heureux de vous retrouver à Daoukro, en pleine forme, pour vous souhaiter à vous-même, à madame votre épouse, à toute votre famille et à tous ceux qui vous sont chers, nos vœux les meilleurs de bonne et heureuse année, une année de paix, de santé et de bonheur.

Nous souhaitons que cette nouvelle année voit se réaliser tous vos projets et tous vos souhaits.

Nous voulons profiter de l’occasion de ces vœux pour vous dire merci, grand merci de nous avoir accordé votre confiance en faisant de nous vos collaborateurs, mieux, vos adjoints dans la gestion de notre grand parti, le PDCI-RDA.

M. le Président

Nous vous disons également grand merci pour tous les sacrifices que vous avez consentis afin de maintenir en vie notre parti, le PDCI-RDA, que nous a laissé en héritage notre père à tous, le Président Félix Houphouët-Boigny.

Nous vous sommes très reconnaissants, à l’instar de tous les vrais militants du PDCI-RDA, d’avoir maintenu haut l’étendard de ce parti au milieu de la grande tourmente qui continue hélas de perturber le climat sociopolitique de notre pays. Vous vous posez encore ainsi en grand leader lucide, clairvoyant toujours soucieux des intérêts supérieurs de notre parti et plus encore de la Côte d’Ivoire, notre chère patrie.

Nous savons tous que cela n’a pas été facile pour vous. En effet, à certains moments, vous avez souffert des attaques ignobles et même d’injures sordides de la part de personnes qui vous doivent tout, de personnes que vous aviez prises comme vos propres enfants. Bien heureusement ces attaques ne sont pas parvenues à entamer votre détermination, votre courage et votre probité.

Face à ces regrettables ingratitudes nauséabondes et à ces trahisons répugnantes, nous, vos Vice-présidents, vous disons, M. le Président Henri Konan Bédié, Yako ! M. le Président, Ahouyo, comme le disent nos parents baoulés lorsqu’ils entendent manifester leur grande compassion à quelqu’un qui a subi un très grand dommage moral ou physique.

Heureusement 2018 s’en est allé avec son cortège d’ignominies, de faux- semblants, de turpitudes et d’intrigues de bas niveau.

L’année 2019 est arrivée. Elle nous remplit d’espoir. Nous souhaitons qu’elle soit une année de bonheur pour vous et tout votre entourage, une année de grand rayonnement pour le PDCI-RDA et une année de paix totale pour notre chère Côte d’Ivoire.

M. le Président, tous vos Vice-présidents, loyaux et résolument engagés à vos côtés, se tiennent plus que jamais à votre entière disposition pour vous apporter leur concours dans toutes les actions que vous estimerez devoir mener dans l’intérêt du peuple ivoirien.

M. le Président du PDCI-RDA, instruisez et nous agirons.

M. le Président, dans l’appréciation de l’actualité politique, nous vous marquons notre admiration pour votre mémorable intervention sur France 24 se rapportant à la libération du Président Laurent Gbagbo.

Pour tout ce que vous faites en faveur des Ivoiriens, que Dieu vous préserve le plus longtemps possible pour le bonheur de ce pays.

Bonne et heureuse année monsieur le Président.

Fait à Daoukro le 16 janvier 2019

Gaston OUASSENAN Koné
Vice-Président, Coordonnateur des activités des vice-Présidents du PDCI-RDA

Lire la suite
15 Jan
0

COMMUNIQUE DE SON EXCELLENCE HENRI KONAN BEDIE, PRESIDENT DU PDCI-RDA, SUITE A LA LIBERATION DU PRESIDENT GBAGBO LAURENT

C’est avec une grande joie que j’ai appris, ce jour, la libération définitive du Président GBAGBO LAURENT, après plus de sept (07) ans passés en détention.

Je me félicite et salue, au nom du PDCI-RDA et de mes compatriotes, cette décision courageuse qui honore la justice internationale.

Cette décision m’apparaît, assurément, être une opportunité qui renforce les chances de la réconciliation nationale et de la consolidation d’une paix durable dans notre pays.

Je lui souhaite une bonne et heureuse année 2019 et un bon retour chez lui, en famille et en Côte d’Ivoire.

Fait à Daoukro le 15 janvier 2019Henri Konan BEDIE
Président du PDCI-RDA

Lire la suite
11 Jan
0

Audiences du Président du Pdci-Rda : Jean-Marc Yacé et sa famille chez le président Bédié

Ignace Yacé, doyen de la famille Yacé, a envoyé une délégation, ce mercredi 9 janvier 2019, pour une audience avec le président Henri Konan Bédié. Cette délégation était conduite par l’autre doyen Kpi N’dih Yao Mathieu et composée de Jean-Marc Yacé, le maire élu de Cocody lui-même, Yacé Richard et Koffi Marius qui en était le porte-parole. Selon ce dernier, la famille Yacé est venue traduire sa gratitude au président Bédié qui a porté son choix sur l’un des leurs, Jean-Marc Yacé, pour porter les couleurs du Pdci-Rda aux dernières élections municipales du 13 octobre 2018.

Il a été élu maire de Cocody. Toujours selon Marius Koffi, ‘’la famille est et demeure Pdci’’. Et la famille Yacé soutient le président Bédié dans son combat actuel du rassemblement et la réconciliation des Ivoiriens de tous les bord dans une plateforme non idéologique.


Mais avant le soutien, la famille du maire Jean-Marc Yacé a souhaité les vœux du nouvel an au président Henri Konan Bédié. Des vœux de santé, de vitalité et de longévité, tant pour lui-même que pour le parti à lui légué par le père-fondateur dont il est le digne héritier depuis 1993.

Lire la suite
10 Jan
0

Adresse de Son Excellence, Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA Lors du déjeuner avec la Presse Nationale et internationale.

– Général Gaston Ouassénan Koné, vice-président du PDCI-RDA Coordonnateur des activités des vice-Présidents du PDCI-RDA,

– Mesdames et Messieurs les membres des instances du parti,

– Mesdames et Messieurs les membres du cabinet,

– Madame la Directrice de la Communication du PDCI-RDA,

– Chers représentants et représentantes des différents organes de presse écrite, audiovisuelle et en ligne 

– Chers journalistes de tous les médias ;

– Mesdames et Messieurs, Chers invités.

Vous recevant à déjeuner, à l’occasion du nouvel an, ce jeudi 10 janvier 2019, mon épouse Henriette et moi-même, vous souhaitons une chaleureuse bienvenue à Daoukro.

Ce déjeuner de presse, initié par nos soins confirme l’excellente relation entre la presse et ces organes que vous représentez et le PDCI-RDA.

Il nous offre l’opportunité d’échanger dans un environnement convivial sur l’ensemble des questions d’actualités nationale et internationale

Je viens d’écouter successivement Madame la Directrice de la Communication du PDCI-RDA et le représentant de tous les organes de presse représentés, ici ce jour, à Daoukro.

Je vous remercie pour les vœux chaleureux formulés en mon endroit ainsi qu’à mon épouse et à ma famille.
J’adresse, en retour, à chacune et à chacun d’entre vous ainsi qu’à vos familles respectives mes vœux de santé, de bonheur, d’amour, de paix et de prospérité pour l’année 2019.

Que cette année soit pour vous tous une année de succès et d’épanouissement dans vos activités respectives !

Je me réjouis de ce que notrec collaboration ait été fructueuse durant l’année écoulée.

En effet, vous avez su relayer efficacement nos messages à l’endroit de l’opinion nationale et internationale.

Je souhaite qu’au cours de l’année 2019 notre collaboration s’enrichisse et se renforce davantage.

Mesdames et Messieurs,

vous savez, autant que moi, qu’il n’y a pas de vie politique sans opinion politique et pas d’opinion politique sans communication. Il en découle que votre mission est noble car elle est au service de l’Etat de droit et de la démocratie.

Dans le contexte actuel de notre Pays, où l’on assiste à une résurgence des pratiques anti-démocratiques dans la vie publique, il vous revient de donner la bonne information.

Ainsi, je profite de l’occasion de la présente rencontre pour dénoncer ces dérives et j’interpelle le Président de la République et les tenants du Parti Unifié RHDP sur les dangers certains qu’ils font courir au peuple et la Nation ivoirienne par des pratiques qui remettent en cause tous les acquis démocratiques.

Il s’agit, entre autres, de la corruption des mœurs politiques, du mépris de la démocratie, des intimidations, des pressions, des menaces et les limogeages systématiques, des cadres pour opinion politique différente.

Ces pratiques, jamais vues même du temps parti unique, sont de nature à créer le désordre et le chaos dans le tout pays.

Déjà le désordre est dans certains quartiers de ville, dans certains villages. Demain il pourrait devenir un beau tapage irrépressible aux conséquences insoupçonnables.

Ce jour, j’en appelle, solennellement au Président de la République à faire cesser ces pratiques immorales et illégales, non conformes à l’Etat de droit et à la bonne gouvernance et par ailleurs aux droits des citoyens.

Sur ce, moi-même, et mes services de communication vous réitérons notre ferme volonté de poursuivre avec vous, une collaboration franche, sincère et axée sur la promotion des valeurs démocratiques, telle que le commande notre loi fondamentale, la constitution de la Côte d’Ivoire.

En votre qualité d’hommes de médias, témoins de l’histoire de notre Pays, vous devez contribuer inlassablement au retour d’une paix durable et définitive en Côte d’Ivoire par vos actions et activités de communication.

Pour finir, je voudrais vous remercier à nouveau d’être venus partager avec nous ce déjeuner et vous souhaiter, une fois de plus, bonne et heureuse année 2019.
Bonne et heureuse année 2019 à vos rédactions respectives.
Je vous remercie.

Fait à Daoukro, le 10 janvier 2019.
Henri Konan BEDIE
Président du PDCI-RDA

Lire la suite
10 Jan
0

ADRESSE DU PORTE-PAROLE DE LA PRESSE LORS DU DÉJEUNER AVEC LA PRESSE NATIONALE ET INTERNATIONALE.

Son Excellence Monsieur Henri Konan Bédié, Président du Pdci-Rda et Mme
Général Gaston Ouassénan Koné, coordonnateur des activités des vice-présidents du PDCI-Rda,
Mesdames et Messieurs les membres de la Haute Direction et des différentes instances du Pdci-Rda,
Mme La Directrice de la Communication, Mme ZONGO Djénébou Diomandé (Vous permettez que je la cite, parce que si nous sommes là, c’est aussi grâce à elle),
Mesdames et Messieurs, tous en vos différents grades respectés,
Chères Consœurs et chers confrères journalistes et professionnels des médias,

Les journalistes n’ont pas l’habitude de prononcer des discours. Car, en général, nous sommes tout oui pour les écouter, les enregistrer et prendre des notes pour informer nos lecteurs, nos auditeurs et nos téléspectateurs.
Ainsi, c’est un insigne honneur que vous nous faîtes, ce matin, en nous donnant l’occasion de faire entorse à la coutume, pour nous adresser à vous, devant cet auguste assemblé,
Excellence M. Le président du PDCI-Rda, soyez-en infiniment remercié au nom de mes pairs ici rassemblés, de toutes nos consœurs et de tous nos confrères de nos rédactions respectives que vous avez conviés ici, et dont j’ai l’honneur et le privilège d’être le porte-parole en face de vous.
En effet, ne soyez pas étonné de notre reconnaissance, en ce jour, car rarement un leader politique – sauf quand il accède au pouvoir – nous convie en début d’année à une cérémonie de présentation de vœux, juste pour reconnaitre notre existence et le rôle ô combien difficile que nous nous attelons à jouer au quotidien pour l’éclosion de notre démocratie en construction et en consolidation.
C’est pourquoi, au nom de tous mes pairs journalistes, de toute la grande famille des professionnels des médias et de la communication, je voudrais saluer l’initiative qui nous a conviés ici, sur votre terre natale, pour nous associer à cette sympathique cérémonie en début d’année.
Puisse cette initiative contaminer d’autres acteurs locaux de la vie politique de notre pays pour le bien des acteurs des médias, qui ne demandent que cette reconnaissance de l’importance de leur rôle dans la construction de notre jeune démocratie.
Merci Excellence Monsieur le président, d’avoir pensé à nous. Merci à votre dynamique équipe de communication, et spécialement à sa bouillante et superbe directrice, notre sœur, notre amie, notre aimable et adorable, j’ai nommé Mme Djénébou Diomandé, qui ne ménage aucun effort pour entretenir d’excellentes relations avec toutes nos rédactions.
C’est l’occasion pour nous de plaider auprès de votre Excellence, Monsieur le Président, pour que la sécurité des médias soit l’une de vos préoccupations, en ces moments cruciaux que nous allons amorcer avec les échéances qui s’annoncent dans les 22 mois à venir.
Excellence Monsieur le Président du Pdci-Rda, je ne saurai terminer cette allocution, en ce 10ème jour marquant le début du nouvel an 2019, sans vous adresser, au nom de mes pairs, nos vœux les meilleurs, de santé, de paix et de bonheur et de longévité.

Ces vœux, Excellence Monsieur le Président, s’adressent également à votre épouse, Madame Henriette Konan Bédié, aux membres de votre famille et à tous ceux qui vous sont chers.
Nous invoquons la grâce du Seigneur, le Dieu Miséricordieux, pour qu’Il vous accorde une pleine santé, que Sa Main toute puissante vous protège tout au long de cette nouvelle année et qu’à l’instar des Rois mages guidés par les étoiles, la flamme de son Saint Esprit vous inspire dans la réussite de votre mission, à la tête de votre parti, le PDCI-Rda, pour le bien-être des populations ivoiriennes, mais également la consolidation de la paix dans notre chère patrie, la Côte d’Ivoire.
Pleine Santé Au PDCI-Rda et honneur à tous ses dirigeants ici présents.
Bonne Année Monsieur le Président Henri Konan Bédié.
Et que Dieu veille sur notre cher pays, la Côte d’Ivoire, que nous aimons tous !
Je vous remercie !

Lire la suite
10 Jan
0

Adresse de madame ZONGO Djénébou, Directrice de Communication du PDCI-RDA Lors du déjeuner avec la Presse Nationale et internationale.

Son Excellence Henri Konan Bédié,
Président du PDCI-RDA

Madame Henriette Konan Bédié, Présidente de la Fondation Servir,

Général Gaston Ouassénan Koné, vice-Président du PDCI-RDA , Coordonnateur des activités des vice-présidents du PDCI-Rda,

Mesdames et Messieurs, membres des instances du PDCI-RDA,

Mesdames et Messieurs les journalistes,

Je voudrais, avant tout propos, vous souhaiter mes vœux de bonne santé, prospérité et de longévité.

Ce déjeuner institutionnel avec la presse nationale et internationale a été initié par le président de notre parti depuis le 25 mars 2015. C’est l’occasion pour moi de vous remercier d’avoir répondu massivement à cette invitation du Président.

Chers journalistes,

Vous avez accompagné le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire dans toutes ces activités durant l’année écoulée :

• Les différentes cérémonies d’hommages au Président Henri Konan Bédié

• Les réunions du bureau politique

• Le 6ème Congrès Extraordinaire

• Les élections municipales et régionales

• Le lancement de la Campagne Nationale d’adhésion et d’immatriculation des militants du PDCI-RDA

• Les différentes conférences de presse

Votre présence assidue à nos côtés, et les comptes rendus, selon vos lignes éditoriales, traduisent votre participation active facilitant le jeu démocratique et contribuant à consolider la paix sociale dans notre pays.

Le journaliste, par son métier, fait partie de l’élite dans toutes les grandes nations du monde. Cependant, en Afrique, la presse est reléguée au second plan des priorités du développement du continent. Et pourtant, l’idée qui qualifie la communication de 4ème pouvoir est aujourd’hui un fait qui confirme que celui qui a l’information détient le pouvoir. Car, informer, c’est rompre l’ignorance.

Malgré cette force négligée que vous représentez, je puis dire qu’en Côte d’Ivoire, la presse dans son ensemble fait de plus en plus preuve de conscience professionnelle.

En effet, toute action politique ne peut réussir sans une bonne stratégie de communication. La communication met en valeur ce que nous faisons. L’activité politique, peut réussir totalement quand elle est sue de tous. C’est ici, que les organes de presse ont toute leur importance : qu’il s’agisse de l’audiovisuelle, la presse écrite et en ligne, les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Youtube, Instagram).

Aujourd’hui, aucun homme politique ne peut se passer des réseaux sociaux, pour véhiculer un message, et prétendre atteindre sa cible.

C’est pourquoi, le PDCI-RDA, résolument engagé, dans son objectif de reconquête du pouvoir d’état en 2020, ne peut atteindre cet objectif sans l’appui de la presse dans toutes ses composantes.

Fort de cette importance que vous représentez pour notre parti, le Président Henri Konan Bédié nous a instruits de façon ferme à maintenir ces bonnes relations avec toute la presse nationale et internationale.

A ce stade de mes propos, permettez-moi, d’exprimer du fond du cœur ma profonde gratitude au Nouveaux Réveil, à son PDG Denis Kah Zion, à la presse nationale et internationale et aux cyber-activistes du parti.

Aussi, voudrais-je adresser mes sincères remerciements au Président Henri Konan BEDIE pour la confiance placée en nous.

Je voudrais aussi faire une adresse particulière à tous les membres du Secrétariat Exécutif et particulièrement au Secrétaire Exécutif en Chef pour son engagement, sa détermination pour la bonne marche et la défense du PDCI-RDA en cette période où les menaces et les intimidations fusent de toutes parts. Mais comme un roseau, le Pr Maurice Kakou Guikahué se plie mais ne se casse pas.

Avant de clore mes propos, permettez-moi de présenter nos excuses à tous ceux et celles de la presse que nous aurions frustrés à un moment donné de notre collaboration au cours de l’année 2018.
Je voudrais remercier la télé numérique pdci24tv qui fait un travail remarquable pour le parti

Chers partenaires de la presse je voudrais vous indiquer que les informations relatives à la vie du PDCI-RDA sont disponibles sur le site officiel du parti www.pdcirda.ci, et sur notre chaîne officielle webtv.pdcirda.ci et Radio.

Il est mis également à votre disposition une boîte à suggestion installée au siège du parti à Cocody et une boite virtuelle sur le site du parti.

Je vous dis, à nouveau, merci pour avoir accompagné notre grand parti le PDCI-RDA durant l’année écoulée.

Bonne et heureuse et année 2019 à tous et bon retour dans vos familles respectives !

Je vous remercie.

Fait à Daoukro le jeudi 10 janvier 2019

Mme ZONGO Djénébou
Directrice de Communication du PDCI-RDA
Conseillère en Communication du Président Henri Konan BEDIE

Lire la suite
10 Jan
0

Alphonse Djédjé Mady et Britto Nama Boniface chez Bédié : « Nous sommes satisfaits de sa vision pour rassembler, réconcilier et construire la Côte d’Ivoire et nous l’encourageons… »

Alphonse Djédjé Mady et Britto Nama Boniface chez Bédié : « Nous sommes satisfaits de sa vision pour rassembler, réconcilier et construire la Côte d’Ivoire et nous l’encourageons… »

Pr Alphonse Djédjé Mady, président du Conseil régional du Haut Sassandra, a conduit une délégation de haut niveau de sa région à Daoukro. Il s’agit entre autres de Pr Alphonse Djédjé Mady, président du Conseil régional, le ministre Britto Nama Boniface, 1er vice-président du Conseil régional, Matto Joseph, 2e vice-président, Gozé Séplé Bernard, député de Zoukougbeu et 3e vice-président, Yué Bi Séhi, 4e vice-président, Nahounou Bobouo, 5e vice-président et Likane-Yagui Jean, député de Gboguhé et 6e vice-président, pour échanger avec le président Henri Konan Bédié, président du PDCI-Rda, mercredi 9 janvier 2019. Ci-dessous la déclaration faite à la presse par son porte-parole, le ministre Britto Nama Boniface, après le hui-clos avec le président du parti.

« Notre visite a un objet qui est simple. Le président Henri Konan Bédié a fait l’honneur de désigner le président Alphonse Djédjé Mady comme le candidat du PDCI-Rda pour les élections générales d’octobre dernier. Il ne l’a pas seulement désigné, il l’a soutenu. Il lui donné tous les moyens nécessaires pour mener donc la campagne qui a été extrêmement difficile sur le terrain, et qui a produit le résultat que vous savez (Ndlr : il a été réélu président du Conseil régional du Haut Sassandra, centre ouest, Daloa).

La liste conduite par le président Djédjé Mady est sortie vainqueur des élections. Mais sur le terrain, il y avait eu quelques difficultés de la part de nos frères du RHDP qui avaient déposé une requête auprès de la Cour Suprême. Donc cela a été un peu compliqué. Mais, à la fin, la liste conduite par le président Djédjé Mady a été déclarée définitivement vainqueur. Il était donc de notre devoir de venir, ici à Daoukro, pour remercier le président Henri Konan Bédié.

D’abord d’avoir désigné le président Djédjé Mady, puis de l’avoir soutenu. Donc cette victoire est la sienne. C’est ce que nous sommes venus lui dire. Le remercier et lui présenter notre victoire. C’est le premier objet de notre visite de ce jour.

Le président Henri Konan Bédié a bien accueilli la nouvelle qu’on lui a envoyée. Il nous a félicités. Et il a promis de continuer de nous accompagner dans l’exécution du projet que nous avons à l’intention de nos populations et en faveur de nos populations de la région du Haut Sassandra.

Le second volet de notre visite, cela va de soi, nous avons commencé, en ce début d’année 2019, par souhaiter tous nos vœux de santé et de succès au président Henri Konan Bédié, dans tout ce qu’il entreprend actuellement pour l’avenir et la réussite de la Côte d’Ivoire. Il nous a également souhaités les mêmes vœux pour nous réussissions notre second mandant à la tête de la région du Haut Sassandra. Je voudrais aussi rappeler qu’au niveau de la campagne que nous avons menée, ce sont les instructions qu’il avait données que nous avons suivies et appliquées sur le terrain.

Il avait demandé au président Djédjé Mady de prendre contact avec tous ses frères et sœurs, les Ivoiriens de bonne volonté qui souhaiteraient s’associer avec lui, l’accompagner dans une plateforme comme le président Bédié lui-même le faisait. Nous étions donc déjà loin dans le tempo au niveau du Haut Sassandra. Nous sommes donc allés dans cette campagne accompagnée de 3 autres partis qui nous ont rejoints et avec lesquels nous avons fait la campagne.

Donc le travail que fait le président Bédié, c’est ce travail-là que nous avions déjà commencé sous son inspiration au niveau du Haut Sassandra. Il nous a aussi félicités pour ça et nous a donc demandés de poursuivre cela.

Nous l’avons rassuré et nous lui avons dit que nous travaillerions dans les sillons de sa nouvelle vision pour la Côte d’Ivoire. Nous sommes satisfaits de sa vision pour rassembler, réconcilier et construire la Côte d’Ivoire. Nous l’encourageons donc dans la réalisation de cette nouvelle plate-forme ».

Propos retranscrits par Dircom PDCI-Rda, à Daoukro.

Lire la suite
10 Jan
0

Situation sociopolitique: Bédié échange avec Affi

Le président du Front Populaire Ivoirien, Pascal Affi N’Guessan, était à Daoukro, ce mercredi 9 janvier, pour y rencontrer le président du PDCI Rda, Henri Konan Bédié. Les deux personnalités ont fait un tour d’horizon de l’actualité sociopolitique du moment et se sont également entretenues sur la mise en place de la plateforme dédiée au nouveau pacte social que le président Bédié appelle de tous ses vœux.

Le fonctionnement de cette plateforme devrait se faire avant fin janvier 2019, selon le désir du président du Front Populaire Ivoirien. « Etant donné que nous avons une échéance importante qui est l’étape des négociations autour du code électoral, il faut que la plateforme soit mise en place. Il faut que les partis politiques commencent à travailler, il faut que ces partis politiques se rencontrent déjà avant l’échéance de fin janvier », a souhaité Pascal Affi N’Guessan, à sa sortie d’audience.

Le député de Bongouanou sous préfecture et président du conseil régional du Moronou a indiqué qu’il est venu apporter son soutien au président Bédié, face à la situation que subit son parti. « Nous sommes venus manifester au président Bédié notre solidarité dans les moments difficiles que le PDCI Rda traverse, à travers la volonté affichée de démolir ce parti, par le président Ouattara et son régime.

C’est une situation qui nous interpelle, dans la mesure où nous-mêmes sommes victimes de cela, comme beaucoup de partis politiques en Côte d’Ivoire. Donc, à travers les agressions de ce type dont fait face le PDCI Rda, c’est l’ensemble de la démocratie Ivoirienne qui est menacée. Il était donc important que dans ces moments là, nous nous retrouvions, que nous examinions les voies et moyens, pour y faire face », a souligné Pascal Affi N’Guessan. Et de son espoir dans la mise en place de la nouvelle plateforme. « Je crois que l’une des voies est la plateforme qui a été proposée l’année dernière, pour laquelle, nous avons souhaité que des initiatives soient prises le plus rapidement possible, afin que ce soit le cadre du rassemblement, pour résister à la dictature rampante à laquelle nous assistons.

Pour défendre aussi, tous les élus qui ont été spoliés de leur victoire au cours des élections municipales et régionales, qui se sont tenues récemment. Et surtout, pour préparer, ensemble, la grande rencontre sur la réforme du cadre juridique et institutionnel des élections et pour envisager, ensemble, l’alternance politique en 2020″, a-t-il soutenu. Le président Affi s’est dit satisfait de la réaction du premier responsable du parti fondé par le président Félix Houphouet-Boigny, face à toutes ces préoccupations.  » Nous avons été satisfaits de voir que ces préoccupations sont partagées et que le président Bédié a déjà pensé à ce que les discussions commencent le plus rapidement possible. Donc, dans les jours à venir, vous aller certainement voir que tous les partis politiques, qui adhèrent à l’idée de cette plate forme, vont se retrouver pour tracer ensemble les sillons, pour mener ensemble des actions unitaires, afin de défendre les élus locaux spoliés de leur victoire et afin de préparer ensemble le changement politique en 2020″, précisera-t-il. Pascal Affi N’Guessan n’a pas omis de dire qu’il a d’abord présenté au président Bédié, ses meilleurs vœux pour l’année 2019, ce qui est une tradition pour lui.

Il n’a pas manqué également de prendre le contrepied de la déclaration d’Assoa Adou qui dit que Laurent Gbagbo lui aurait donné des consignes fermes pour un rassemblement des partis d’idéologie de la gauche. « La situation de la Côte d’Ivoire interpelle tous les Ivoiriens dans leurs diversités. Ce n’est pas seulement l’idéologie de gauche qui est menacée, c’est la Nation ivoirienne qui est en danger. C’est la démocratie qui est menacée. Pour ces questions-là, il n’y a pas de gauche ni de droite. Pour la Côte d’Ivoire, tous les Ivoiriens doivent se rassembler, quelle que soit leur obédience ou idéologie politique », a tenu à préciser le président du FPI.

Pascal Affi N’Guessan était accompagné de Agnès Money, Christine Konan, Christine Adjobi, Gnepa Barthélémy, Coulibaly Seydou et Konaté Navigué.
DIRCOM PDCI-RDA

Lire la suite