Blog

31 Jan
0

Présentation de vœux au président du PDCI Rda ONG et les mouvements associatifs se mobilisent autour de Bédié

Les ONG et les mouvements associatifs proches du PDCI RDA conduits par leur patronne, la secrétaire exécutive chargée des relations avec les syndicats, les Ong, les groupes socio professionnels et les mouvements associatifs, Ami N’Diaye, ont fait le plein du préau de la résidence du président du parti. Mme Henriette Konan Bédié était aux côtés du son époux pour recevoir le premier bouclier du parti contre les attaques des adversaires. « Vous avez devant vous les responsables des ONG, des syndicats, des clubs de soutien, des association proches des notre grand parti, le PDCI Rda, venus les uns pour réaffirmer leur attachement indéfectible à votre personne, les autres pour vous traduire leur reconnaissance et leur gratitude pour la grande considération que vous leur portez à travers le secrétariat exécutif que vous avez bien voulu mettre en place et qui est pour eux un creuset pour leur permettre de s’exprimer au sein du parti » a dit d’entrée de jeu Mme Amy N’Diaye. Elle n’a pas manqué de rappeler que le président Henri Konan Bédié est « celui que le père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, homme de vision, le président Félix Houphouët Boigny a choisi pour perpétuer son œuvre à la tête de la Côte d’Ivoire ». Elle a ajouté qu’elle et les mouvements associatifs et les ONG réaffirment leur « engagement sans failles » à accompagner le président Henri Konan Bédié « dans la mise en œuvre de la plate forme pour la restauration de la démocratie pour une Côte d’Ivoire uni et prospère ». Abo Florent, parlant au nom des association de soutien, est largement revenu sur « l’ingratitude et la méchanceté des tenant du pouvoir avec la complicité des cadres du PDCI » à qui le président Bédié a donné « gites et couverts » ». Pour faire barrage aux manouvres diverses pour, selon lui, diviser et affaiblir le PDCI, les mouvements et clubs de soutien ont été de tous les combats. D’ailleurs, il a estimé que le 1er congrès du RHDP parti unifié est « un épiphénomène car chaque jour en Côte d’Ivoire, des partis naissent et continueront de naitre après le 26 janvier 2019 ». Et d’ajouter « La photocopie ne sera jamais conforme à l’original ». GBALET Pulchérie, président du Forum des organisations de la société civile ivoirienne, et « Action pour la restauration de la dignité humaine » (ARDH) a dit que son organisation met tout son espoir dans les actions du président du PDCI RDA. « Nous Combattons pour le peuple sans distinction aucune. Nous voulons souhaiter nos veux les meilleurs au président Henri Konan Bédié, nous lui souhaitons, beaucoup de santé et la longévité parce que le pays a besoin de lui. Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire n’est plus une terre d’espérance. Elle est devenue une terre de désillusion. Et nous sommes du peuple, nous avons placé notre espoir dans le PDCI parce que le PDCI a été créé, comme le dit son hymne, pour servir le peuple » a-t-il opiné avant d’ajouter « Le peuple est content de l’initiative du PDCI de vouloir rassembler toutes les forces vives de Cote d’Ivoire pour lutter ensemble pour la restauration de la démocratie. Nous osons espérer que tous les autres partis et les ONG mettront leur orgueil de côté pour comprendre qu’en toute chose il faut un initiateur ». Affoué Marie, doyenne des responsables de groupes de soutien au PDCI à encourager le président à continuer sur sa lancée parce qu’il tient le bon bout. « Papa, soyez sereins, nous sommes derrière vous »a-t-il dit. Prenant la parole, le président Henri Konan Bédié, président du PDCI RDA a dit toute sa fierté face à la mobilisation des syndicats, ONG, mouvements associatifs proches du PDCI RDA. « L’année 2018 a été une année difficile. Je vous félicite pour le travail de mobilisation, que vous avez réussi lors des grands moments de notre parti. Vous avez été à la tâche pour faire échouer toutes les manœuvres de liquidation de notre parti et d’agression opérée contre le siège de notre parti. Vous avez été vaillants et intrépides. Vous fait preuve de courage, de fidélité et de loyauté, vous n’avez pas céder aux pressions, aux menaces, à la manipulation pour parvenir aux débauchages dont vous étiez viser. Je suis fier de vous » leur a-t-il dit. Répondant aux adversaires du parti, il a fait cette précision « C’est nous qui sommes les héritiers légitime du président Félix Houphouët Boigny. Nul ne peut travestir ce fait historique gravé dans nos mémoires ». Pour le reste, il a conseillé aux militants de se concentrer sur l’avenir.

FK

Lire la suite
31 Jan
0

Sanogo Lancina, président des transporteurs PDCI aux ex-cadres du parti « Vous devriez avoir honte d’insulter le président Bédié »

Le président des transporteurs pour le PDCI, Sanogo Lancina , a versé des larmes chaudes devant le président Henri Konan Bédié lors de la présentation, hier, à Daoukro, des vœux des mouvements associatifs et ONG proches du PDCI Rda au président du parti. Il a dit ne pas comprendre ceux des cadres du PDCI qui n’hésitent pas à injurier le président Bédié, leur bienfaiteur. « Il y a des ainés qui s’attaquent au président Henri Konan Bédié, des gens qui dormaient à la résidence du président Henri Konan Bédié, des ministres, des députés, des présidents de conseil régional, que le président Bédié a fabriqué de toutes pièces. Vous devriez avoir honte d’insulter le président Bédié. Ça fait honte, monsieur le président, vous pouvez compter sur nous. Ils vont manger et quand ils sont rassasiés, ils reviennent pour attraper le pied du président Bédié pour lui demander pardon » a-t-il regretté avant d’envoyer un message clair aux cadres du parti aujourd’hui au RHDP et s’attaquent au président du PDCI « Cette fois ci, si vous êtes partis manger et que vous êtes rassasié, restez là-bas. Vous étiez petit professeur à Dabou, vous êtes venu supplier le président Bédié. Il a permis que vous soyez député, maire, ministre pendant plus de 17 ans. » Il n’est pas allé au bout de ses idées. Il s’est mis à pleurer « Dieu va les payer. C’est trop méchant. C’est méchant. Nous sommes jeunes et quand nous voyons nos ainés en train de fatiguer notre papa, à son âge, ça fait mal. On n’arrive pas à dormir, on n’a pas grand moyen, mais on se bat pour le président Bédié, on vous aller manger le riz du RDR pour venir injurier le président Bédié. Vous allez vomir un matin » a-t-il assené avant de terminer sur une mise en garde « Vous êtes partis pour manger avec eux, mais vous aller voir. Celui qui est là, vous allez voir ce qu’il va vous montrer. Vous allez en tirer les conséquences. Monsieur le président Bédié, comptez sur les jeunes. Ce sont eux qui votent ».
F.K

Lire la suite
31 Jan
0

Adresse de Son Excellence, Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA Rencontre avec les ONG, les Groupes, les Associations et Mouvements de Soutien au PDCI-RDA

-Mesdames et Messieurs les Vice/Présidents du PDCI-RDA ;
-Mesdames et Messieurs les membres du Secrétariat exécutif du PDCI-RDA
-Madame le Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA, chargée des ONG, de la société civile, des syndicats et des associations et mouvements de soutien
-Monsieur le Délégué du PDCI-RDA de Daoukro commune ;
-Mesdames et Messieurs

C’est avec beaucoup de plaisir que, mon épouse Henriette Bomo et moi-même, nous vous recevons, ce mercredi 30 janvier 2019, ici à Daoukro.
Nous vous souhaitons une cordiale et chaleureuse bienvenue.
En réponse aux vœux très affectueux et aux propos de soutien indéfectible que vous nous avez adressés, nous voudrions vous remercier.
Par ailleurs, nous vous disons merci pour les merveilleux présents que vous nous avez offerts.
C’est, aussi, l’occasion pour mon épouse et moi de vous souhaiter une bonne et heureuse année 2019.
Comme je le disais lors de mes rencontres précédentes avec les membres des instances de notre grand parti, l’année 2018 a été difficile.
Je vous félicite pour le travail de mobilisation que vous réussit lors des grands moments de notre parti.
Vous avez été à la tâche pour faire échouer toutes les manœuvres de liquidation de notre parti et d’agressions opérées contre le siège de notre parti.
Oui, vous avez été vaillants et intrépides. Vous avez fait preuve de courage, de fidélité et de loyauté.
Vous n’avez pas cédé aux pressions, aux menaces et à la manipulation pour parvenir à votre débauchage.
Je suis fier de vous et soyez en rassurés. L’histoire retiendra que vous avez été de ceux qui ont contribué à protéger l’héritage politique que nous a légué Félix Houphouët Boigny, père fondateur du PDCI-RDA et de la Côte d’Ivoire moderne.
N’écoutez pas les faux témoignages de notre temps. C’est nous qui sommes les héritiers du Président Félix Houphouët Boigny. Nul ne peut travestir ce fait historique gravé dans la mémoire des ivoiriens et ivoiriennes.
Concentrons-nous sur l’avenir.
En ce sens, agissons dès maintenant car l’année 2019, dite année décisive, sera une année importante pour la stabilité de notre parti. La stabilité réussie en 2019 nous préparera notre victoire à l’élection présidentielle d’octobre 2020.
C’est pourquoi, les tenants du parti unifié RHDP ont peur et ne font qu’enchaîner meeting et conférences de presse pour échapper aux critiques sur la création de ce parti.
Chers membres des mouvements et associations et autres groupes de soutien au PDCI-RDA, ne répondez aux attaques gratuites des tenants du Parti Unifié.
Quoi que fassent les tenants du Parti Unifié, ils ne seront jamais les héritiers légitimes du père fondateur Félix HOUPHOUET-BOIGNY que nous sommes.
Les populations rejetant le RHDP-Unifié et vous l’avez vu au stade Félix HOUPHOUET-BOIGNY lorsque leurs thuriféraires ont pris la parole, les populations ont fait le vide dans les travées.

Poursuivez votre travail, sans relâche, car votre noble mission est connue ; à savoir contribuer à l’animation du parti dans toutes les régions où vous êtes représentés.

En conséquence, il vous revient de :
-vous mettre au travail sur le terrain dans les délégations.
-améliorer votre organisation sur le terrain.
-élaborer un plan d’actions, décrivant vos activités
-transmettre votre plan d’actions au secrétariat exécutif du parti pour suivre et mieux coordonner vos différentes activités.

Je vous fais confiance car vous avez prouvé votre détermination et engagement à servir le parti dans la loyauté et la fidélité.

Sur ce, Mesdames et Messieurs les Présidents des mouvements, associations et groupes de soutien du PDCI-RDA, je vous renouvelle mes vœux de santé, de bonheur, de prospérité, d’amour et de paix. À vos familles respectives, j’adresse les mêmes vœux.
Que Dieu vous protège et veille sur votre retour en famille.

Longue et longue vie au PDCI-RDA

Je vous remercie.

Fait à Daoukro, le 30 janvier 2019

Henri Konan BEDIE
Président du PDCI-RDA

Lire la suite
31 Jan
0

Allocution du Prof ABOH Florent Porte-parole Mouvements, Associations et Clubs de soutien au PDCI

Excellence Monsieur le Président Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA ;
Mme la Présidente Henriette Konan BEDIE, notre Maman ;
Mesdames et Messieurs les vice-présidents de notre parti ;
Professeur Maurice KAKOU GUIKAHUE, Secrétaire Exécutif en Chef du PDCI-RDA que nous nommons, ‘’ Général Courage’’ ;
Madame Aminata N’DIAYE, Secrétaire Exécutif du PDCI chargé des Syndicats, ONG, Groupes Socioprofessionnels et Mouvements Associatifs, Mouvements et Clubs de soutien ;

Mesdames et Messieurs les Membres du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA ;
Chers Présidentes, Présidents et Membres des ONG, Mouvements, Associations et Clubs de soutien proches du PDCI-RDA ;
Chers Invités, en vos rangs, grades et qualités ;
Chers Militants et militantes ;
C’est avec beaucoup de joie que je prends la parole, au nom de mes pairs, Présidentes et Présidents de Mouvements et Clubs de soutien au PDCI, à l’occasion de cette cérémonie de présentation des vœux de nouvel an des Mouvements et Clubs de soutien au PDCI, à son Excellence Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA.

Monsieur le Président, les Mouvements, Associations et Clubs de soutien proches du PDCI, par ma voix, vous présentent à l’occasion du nouvel an, leurs vœux de meilleurs de santé, de bonheur, de joie et de longévité.
Que la grâce du Seigneur soit le partage de votre maison et que le Seigneur continue de garder sa bonne main sur vous et votre tendre épouse, votre famille et vos collaborateurs.
Nous prions que l’année 2019 soit une année de succès dans toutes vos entreprises et que le Seigneur continue de vous éclairer davantage en cette nouvelle année.
Excellence monsieur le président, dans votre adresse du nouvel an, vous avez dépeint les difficultés diverses, les grandes préoccupations et les douleurs des Ivoiriens et des populations vivant en Côte d’Ivoire tant sur le plan social, économique que politique.
Au plan politique, notre parti le PDCI, continue de subir, l’ingratitude et la méchanceté des tenants du pouvoir avec la complicité de certains de nos cadres a qui vous a donné gites et couverts. Au rang de ces méchancetés et ingratitudes, nous pouvons citer :
Le mépris des énormes sacrifices que vous et le PDCI avez consenti pour la stabilité du pouvoir actuel ;
les débauchages systématiques par achat de conscience de nos cadres ;
les tentatives de division et d’affaiblissement du PDCI-RDA ;
les révocations arbitraires de leurs fonctions de nombreux responsables et élus fidèles au PDCI-RDA ;
 les menaces, les intimidations, les pressions sur les fonctionnaires et agents de l’administration militants du PDCI-RDA ;

les différentes actions en justice menées contre notre Parti à l’effet d’installer  à la tête du PDCI-RDA, un Président illégitime RDR – RHDP ;
les ralliements forcés des élus du PDCI-RDA et des Indépendants pour tromper l’opinion  nationale et internationale ;
Le brigandage des dernières élections communales et régionales du 13 octobre 2018 avec la complicité de la CEI.

Face à ce sombre tableau qui visait la liquidation de notre Parti, le PDCI-RDA a pris les décisions courageuses qu’il fallait, décisions actées par les différents bureaux politiques depuis le 17 juin 2018 jusqu’au 6eme Congres Ordinaire du 15 Octobre 2018 tenu ici même à Daoukro.
Les Mouvements et Clubs de soutien ont été à tous ces rendez-vous pour faire échec à cette imposture.
M. Le Président, votre sens du dialogue et du partage, et surtout votre grande sérénité devant les évènements nous rassurent.

Recevant ici même à Daoukro, les vœux des Rois et Chefs de la Région de l’IFFOU le Samedi 05 Janvier 2019, vous avez demandé à toute la Cote d’Ivoire de croire en des lendemains meilleurs malgré les nombreuses peines.

Nous nous approprions ce message d’espoir et nous vous encourageons à la mise en place, dans les meilleurs délais, de la Plateforme que vous avez annoncée.

M. Le Président, enfin et enfin, le 1erCongrès du RHDP parti unifié tant annoncé a eu lieu les 25 et 26 Janvier 2019. C’est un épiphénomène  car chaque jour, en Côte d’ivoire, des partis naissent  et continueront de naitre après le 26 Janvier 2019. Mais ce congrès a eu l’avantage de mette a nus ceux d’entre nous qui,
nageaient dans le clair-obscur, mais qu’on voyait leur dos. Vous les connaissiez déjà.
M. Le Président, nous sommes présents à vos côtés ici à Daoukro ce jour pour vous rassurer que les Mouvements et Clubs de soutien prendront toutes leur part dans le combat pour une Côte d’Ivoire rassemblée et réconciliée avec le retour du PDCI-RDA au pouvoir d’Etat en 2020 dans le cadre de cette nouvelle Plate-forme qui va gouverner er restaurer notre pays.
Mr le président, les Mouvements, Associations & Clubs de soutien continue de travailler à la remobilisation des militantes, militants et sympathisants et aussi à tendre la main aux Ivoiriens de tout bord.
Aussi, souhaiterions – nous que les Mouvements et Associations aient une situation plus formelle au PDCI comme c’est le cas des Enseignants avec quelques mesures d’accompagnement, notamment matériels et financiers pour plus d’efficacité sur le terrain.
C’est sur ce que nous terminons nos propos en vous réitérant nos vœux de bonne et heureuse année 2019.

Je vous remercie.

Fait à Daoukro, le 26 Janvier 2019
ABOH Florent, Porte-parole de Mouvements, Associations et Clubs de soutien au PDCI

Lire la suite
31 Jan
0

PRESENTATION DE VŒUX DE LA SECRETAIRE EXECUTIF CHARGEE DES RELATIONS AVEC LES SYNDICATS, LES ONG ET DES GROUPES SOCIO PROFESSIONNELS ET LES MOUVEMENTS ASSOCIATIFS

EXCELLENCE MONSIEUR HENRI KONAN BEDIE, PRESIDENT DU PDCI-RDA
DISTINGUES MEMBRES DES ORGANES DU PDCI-RDA,
CHERS COLLEGUES DU SECRETARIAT EXECUTIF,
MESDAMES ET MESSIEURS LES PRESIDENTS DES ONG ET DES CLUBS DE SOUTIEN
CHERS FRERES ET SŒURS
CHERS AMIS DE LA PRESSE

Je rends grâce à DIEU qui a permis que nous puissions nous rassembler ici, ce jour à DAOUKRO, village natal de notre guide incontesté, AIME HENRI KONAN BEDIE, terre symbole de paix, de concorde et de ressourcement de tout militant du PDCI –RDA, à l’occasion de la traditionnelle présentation de vœux de nouvel an 2019 à notre illustre PRESIDENT.

EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT,
Permettez qu’avant tout propos, je puisse vous remercier solennellement et du fond du cœur pour la confiance que vous avez bien voulu placer en ma modeste personne en me nommant au poste de Secrétaire Exécutif en charge des SYNDICATS, des ONG, des Groupes Socio-professionnels et des Mouvements associatifs , puis Porte-parole du PDCI-RDA.

Mais au-delà, de ces nominations MONSIEUR LE PRESIDENT, c’est bien l’expression de votre volonté à traduire en acte votre vision sur l’égalité des chances, qui fait de la femme un maillon essentiel de la chaine de développement durable de notre beau pays.

EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT,
Vous avez devant vous les Responsables des ONG, des Syndicats, des clubs de soutien, des associations proches de notre grand Parti le PDCI-RDA, venus à vous, les uns pour réaffirmer leur attachement indéfectible à votre personne, les autres pour vous traduire leur reconnaissance et leur gratitude pour la grande considération que vous leur portez à travers le Secrétariat Exécutif que vous avez bien voulu mettre en place et qui est pour eux un excellent creuset pour leur permettre de s’exprimer au sein du Parti.
Par la même occasion, nous nous engageons à exécuter la feuille de route de l’action politique 2019 que vous avez bien voulu nous communiquer par vos soins lors de la 122ème session du Secrétariat Exécutif tenue ici même à Daoukro le 08 janvier 2019.

EXECELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT,
Qu’il me plaise de rappeler pour la bonne gouverne des uns et des autres, que vous êtes celui que le père Fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, homme de vision, le Président Félix HOUPHOUET BOIGNY a choisi pour perpétuer son œuvre à la tête de la Côte d’Ivoire avec le PDCI-RDA, créé sur le sol de nos aïeux, sous la protection des cieux pour gagner tous nos combats. Aucun esprit chagrin ne peut détruire le PDCI-RDA, Parti fondé pour servir le vaillant peuple Ivoirien.
Vous nous avez instruit de nous rapprocher des forces vives de la Nation notamment, les Syndicats, les Groupes socio-professionnels, les ONG et autres organisations de la société civile afin de partager les idéaux et la vision du PDCI-RDA, à savoir la promotion du dialogue, la culture de la paix et la cohésion sociale.

EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT,
La cérémonie qui nous rassemble ce jour a une double signification :
Primo, elle est la manifestation de notre reconnaissance à notre Président pour les nombreux sacrifices consentis pour le rayonnement de notre grand PARTI le PDCI-RDA,
Secundo, elle est également la traduction de nos encouragements à poursuivre sans relâche vos actions pour la stabilité, la paix et le développement de la CÔTE d’IVOIRE avec tous vos concitoyens.

Nous n’allons pas retracer l’environnement politique délétère que nous vivons aujourd’hui car beaucoup l’ont fait déjà avant nous; mais nous pouvons vous réaffirmer notre volonté et notre engagement sans faille à vous accompagner dans la mise en œuvre de la plate-forme pour la restauration de la démocratie pour une COTE d’IVOIRE unie et prospère.

EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT,
Les ONG, mouvements associatifs, clubs de soutien sont venus par ma voix vous souhaiter une bonne et heureuse Année 2019, de santé, de longévité, de bonheur et de prospérité, vœux auxquels nous associons votre épouse, notre maman adorée HENRIETTE KONAN BEDIE, votre biche royale ainsi que tous les membres de votre famille.
Que le SEIGNEUR vous inspire et guide vos pas sous sa protection divine.
BONNE, SAINTE ET HEUREUSE ANNEE 2019 MONSIEUR LE PRESIDENT.
Je vous remercie.

Daoukro, le 30 janvier 2019

Madame Aminata N’DIAYE
Secrétaire Exécutif en charge des SYNDICATS, des ONG, des Groupes Socio-professionnels
et des Mouvements Associatifs

Lire la suite
30 Jan
0

RÉPONSE DES FEMMES DU PDCI-RDA À MME ODETTE ÉHUI AGNÉRO

Manifestement c’est Daoukro qui a abrité l’événement national le plus important du samedi 26 janvier 2019. On nous avait laissé entendre que nous allions voir à Abidjan ce que nous allions voir. On nous avait annoncé à grand renfort de publicité une naissance qui allait dépasser en grandeur la Nativité elle-même. En fin de compte c’est la discrète rencontre du Président Aimé Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, et de la jeunesse de son Parti, qui est présente, depuis les quatre derniers jours, sur toutes les lèvres de tous les Ivoiriens. Étrange paradoxe !

Sur les propos qui ont été tenus à Daoukro par le Président de notre parti, les femmes du RHDP Unifié ont même tenu un colloque le lundi dernier 28 janvier au Palais de la Culture de Treichville. Et à ce colloque, Mme Odette Éhui Agnéro, ancienne présidente de l’UFPDCI Urbaine à qui il ne suffit visiblement pas d’avoir trahi ses camarades, Mme Odette Éhui Agnéro donc a cru devoir prendre la parole et secouer un index arrogant à l’adresse du président Bédié.

Mme Odette Éhui Agnéro ne comprend même pas qu’en venant parader sur la place publique contre le Président du PDCI-RDA, elle fait tout simplement le jeu cynique de ses nouveaux associés qui l’utilisent pour déshonorer un bienfaiteur à qui elle doit toute son ascension politique. Un bienfaiteur à qui elle ne doit donc que de la reconnaissance ! Beaucoup de femmes étaient sûrement plus qualifiées qu’elle pour élever la voix ce lundi-là. Mais faut-il encore s’étonner de quelque chose dans notre pays ? Comment s’étonner, en tout état de cause, d’un tel comportement chez une néophyte ? Les nouveaux convertis sont connus pour être des adeptes de la surenchère. Il faut qu’ils donnent des gages toujours plus élevés pour rassurer leurs nouveaux partenaires.

Si nous avons décidé de prendre la parole aujourd’hui, c’est essentiellement pour faire comprendre à notre ancienne camarade de route, qu’au PDCI-RDA, les femmes sont bien élevées et entendent le demeurer. C’est pour lui faire comprendre que dans notre Parti, les femmes n’insultent pas leurs semblables, encore moins leurs aînés. C’est terriblement affligeant qu’à peine sortie des rangs des femmes du PDCI-RDA, Mme Odette Éhui Agnéro ait perdu les bonnes habitudes dont elle devait donner l’exemple et même être le modèle incarné, pour être elle-même respectée de ses troupes.

Mme Odette Éhui Agnéro, hurlant à ce colloque avec les loups, est allée jusqu’à oser faire état d’une action en justice contre le Président Aimé Henri Konan Bédié. Quelle outrecuidance ! Est-elle sûre d’être dans son rôle en ayant la prétention d’interpeler un homme de ce statut, alors que les personnes normalement qualifiées pour le faire brillent par leur silence ? Quand elle invoque le passé du Président Aimé Henri Konan Bédié et parle de poutre dans son œil, sait-elle seulement de quoi elle parle ? Plus encore, sait-elle de quoi elle parle quand elle parle de paille dans l’œil du voisin ? Les responsabilités qui ont été les siennes ne lui ont donc rien appris ? Elle avait pourtant tout pour faire la part de la rumeur et des faits et, en ce qui concerne le Président Bédié, lui donner acte de ce scrupuleux respect de sa fonction qui l’avait toujours incité à se tenir à l’écart des joutes oratoires creuses.

Le Président Aimé Henri Konan Bédié a parlé samedi dernier d’ « enfants adultérins de l’houphouétisme », et visiblement il a fait mouche, avec une formule qui remue notre marigot politique et en fait sortir toutes les grenouilles. Nous sommes tristes pour ceux qui, comme Mme Odette Éhui Agnéro, ont donné à cette métaphore le sens le plus trivial, en allant jusqu’à expliquer que « Félix Houphouët-Boigny n’a pas commis d’adultère ». C’est de traîtrise qu’il s’agit, Mme Odette Éhui Agnéro. Oui de traîtrise ! Cette traîtrise que vous n’avez pas hésité à commettre à l’égard du PDCI-RDA, en vous drapant à votre tour, après tant d’autres, dans la serviette-éponge défraîchie de l’houphouétisme.

À la suite du Président Aimé Henri Konan Bédié, nous affirmons nous aussi que les héritiers de Félix Houphouët-Boigny ne sont qu’au PDCI-RDA et nulle part ailleurs. Mme Odette Éhui Agnéro veut-elle savoir pourquoi ?

Eh bien, qu’elle écoute ceci. Chaque fois que le Président Félix Houphouët-Boigny avait été interrogé sur ce qu’il adviendrait de sa politique après sa disparition, il avait toujours répondu : « La politique de la Côte d’Ivoire n’est pas le fait d’un seul homme. C’est d’abord la politique de notre parti, le PDCI-RDA, dont les vaillants militants et militantes ont à cœur d’assurer le bonheur de l’homme ivoirien dans la liberté. » Cette phrase figure dans le discours qu’il a prononcé en septembre 1965, au 4ème congrès ordinaire du PDCI-RDA.

Elle veut dire clairement que, dans la philosophie et la vision du Président Houphouët-Boigny, le PDCI-RDA est la maison qu’aucun de ses vrais enfants ne doit quitter. Elle veut dire que le PDCI-RDA est la seule source de l’houphouétisme, la source vivifiante de l’houphouétisme. Elle veut dire encore que tous ceux qui utilisent aujourd’hui le nom d’Houphouët pour justifier un abandon de la demeure politique construite par ce grand homme ne sont pas ses vrais enfants.

Le Président Houphouët-Boigny disait d’ailleurs clairement que lui-même n’avait jamais parlé d’houphouétisme. Il signifiait ainsi, au sens large, qu’il n’avait jamais été lui-même houphouétiste. S’il est arrivé aux observateurs de la Côte d’Ivoire de parler d’houphouétisme, disait-il, c’était à cause des six facteurs suivants :
1) sa politique du juste prix pour tous les paysans de Côte d’Ivoire,
2) sa politique de l’égalité des chances, notamment devant l’école, pour tous les enfants de ce pays,
3) sa politique de la tolérance absolue,
4) ses efforts pour éviter d’avoir des détenus politiques en Côte d’Ivoire,
5) ses efforts pour éviter d’avoir des exilés politiques ivoiriens,
6) ses efforts pour éviter de verser le sang humain.

C’est à ces traits qu’on doit reconnaître, en d’autres termes, les vrais enfants d’Houphouët-Boigny. Nous savons tous le chemin qu’il reste à parcourir à notre pays sur ces questions.

Et justement Houphouët-Boigny insistait sur la nécessité d’être unis au sein du PDCI-RDA pour continuer le combat de l’émancipation du pays. Il ne nous a pas laissé un autre outil que le parti qu’il a créé et porté à bout de bras jusqu’à sa mort. La volonté de tous ceux qui cherchent à faire disparaître le formidable instrument politique qu’est le PDCI-RDA, est une volonté scélérate.

Parfois les mêmes, au lieu de conformer leur action politique aux préceptes enseignés par le grand homme, préfèrent courir après un rassemblement forcé des houphouétistes, et ils passent leur temps à agiter le chiffon rouge de ce mot. Ce sont ceux-là qu’avec raison le président Henri Konan Bédié appelle « les enfants adultérins de l’houphouétisme ».

M. Bernard Éhui Koutoua et Mme Odette Éhui Agnéro ont commencé leurs carrières politiques, très jeunes au PDCI-RDA. L’homme a été l’un des plus jeunes ministres du Président Félix Houphouët-Boigny, fondateur du PDCI-RDA. Et la femme a été portée en 2014 à la tête de l’UFPDCI Urbaine. L’un et l’autre ont tout reçu de ce Parti. Nous regrettons qu’ils forment un couple à la mémoire courte et à l’ingratitude longue. C’est vrai que l’intérêt guide les actes de tous les humains sur cette terre. On pouvait, malgré tout, attendre que la faim ne soit pas la justification de cette traîtrise-là.

La faim ne justifie pas, dans tous les cas, cette parole publique pleine d’excès, d’irrévérence et même de vulgarité que nous avons entendue en début de semaine. Nos compatriotes méritent certainement mieux que les manifestations assourdissantes du samedi et la transe intempestive du lundi.

Fait à Abidjan, le 30 janvier 2019
Pour les Femmes du PDCI-RDA
Mme Sita Coulibaly
Présidente de l’UFPDCI Urbaine

Lire la suite
27 Jan
0

RENCONTRE DU PRÉSIDENT DU PARTI AVEC LES JPDCI ET LES JEUNES CADRES DU PARTI: ADRESSE DE SEM HENRI KONAN BEDIE

Monsieur le Secrétaire Exécutif, Chef du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA ;

Mesdames et Messieurs les Vice-Présidents du PDCI-RDA ;

Mesdames et Messieurs les membres du Secrétariat Exécutif ;

Monsieur le Secrétaire Exécutif, chargé de l’encadrement des jeunes du PDCI-RDA, KAMAGATE Brahima,

Monsieur le Délégué Départemental de Daoukro ;

Messieurs les Présidents et membres des Bureaux Nationaux des JPDCI ;

Chers Jeunes Cadres du PDCI-RDA ;

Honorables invités ;

Mesdames et Messieurs.

Grande est la joie qui nous anime, mon épouse Henriette Bomo et moi-même, de vous voir si nombreux autour de nous, en ce jour du 26 Janvier 2019.
Au moment où nos adversaires du RHDP Unifié se réunissent avec pour bagages de l’huile, du riz, des chiffons et du pain sans lesquels ils ne pourront faire du nombre !
Ici, à Daoukro, rien de tout ce folklore qui frise l’assemblée des militants manipulés et enrôlés de force pour servir les rassemblements des détourneurs de deniers publics.

Nous sommes très heureux et sensibles aux différents messages d’amour, d’affection et de vœux de bonne année 2019 que vous jeunes du PDCI-RDA avez tenus en notre endroit.

En retour, nous vous souhaitons une cordiale et chaleureuse bienvenue à Daoukro et vous adressons en retour nos vœux de bonne et heureuse année 2019.

Chers Jeunes

Je suis particulièrement heureux et fier du choix fait, par vous-mêmes, de la date de notre rencontre de ce jour.

Pourquoi suis-je heureux ? La réponse est simple. Voyez-vous, la date du 26 Janvier 2019 est un moment de clarification de votre adhésion et de votre fidélité, sans faille et sans louvoiement, à notre grand parti, le PDCI-RDA.

Mobilisés comme vous l’êtes, ce jour à Daoukro, vous venez ainsi de donner la preuve au monde entier de votre attachement indéfectible au PDCI-RDA à l’opposé de ceux, d’entre vous, peu nombreux du reste, qui ont opté pour une aventure sans lendemain avec les tenants du parti unifié RHDP.
Vous verrez, ils seront bien déçus car ce projet d’unification de partis politiques autonomes en un seul parti n’a aucune base légale.
Il n’existera pas. Les Promoteurs du RHDP Unifié auront produit tout ce tohu-bohu pour rien ! Ils reviendront au groupement politique qu’ils ont eux-mêmes contribué à saborder.

En conséquence, je vous félicite pour votre engagement clair et déterminé à servir, dans la loyauté et la fidélité, notre grand parti et à œuvrer quotidiennement à la protection et à la promotion des valeurs qui l’incarnent ; à savoir le Dialogue, la Non-Violence, la Solidarité et la Paix.

Pourquoi suis-je fier ce jour ?
La réponse est également simple. En effet, de par votre mobilisation ce jour, je suis rassuré et convaincu de votre ferme volonté à agir comme une jeunesse consciente des grands enjeux et défis que nous devons relever au cours de cette année 2019, année qualifiée à juste titre de décisive.

D’abord, les jeunes que vous êtes, vous devez demeurer les artisans de la stabilité du Parti, telle que prônée par le 6ème congrès extraordinaire, tenu le 15 Octobre dernier, ici même à Daoukro.

Ensuite, vous devez être les acteurs permanents de la continuité de l’action politique de notre grand Parti pour pérenniser notre œuvre commune sans rupture et conflit entre les générations dans ce Parti qui a su, au cours de son histoire, faire de l’intégration harmonieuse des Jeunes la certitude etla priorité de ses priorités.

Nous sommes une et une seule génération au PDCI-RDA; à savoir celle qui se reconnaît dans les idéaux prônés, et rappelés plus haut, par nos pères fondateurs, dont le plus illustre d’entre eux, de tous les temps, demeureincontestablement FelixHOUPHOUET- BOIGNY.

Hommage à ce Bâtisseur dont l’œuvre politique, le PDCI-RDA et l’action publique menée au sommet de l’Etat continuent de nous guider et d’influencer positivement notre époque.

Aujourd’hui en ce moment il est parmi nous, ici à Daoukro et nulle part ailleurs. Et surtout pas avecces fils adultérins de Félix HOUPHOUET-BOIGNY.

Chers Jeunes du PDCI-RDA ,

C’est vous qui, par votre veille, devez assurer la protection de ce précieux héritage politique, pendant que d’autres tentent, en ce moment précis, vainement et désespérément, de travestir l’histoire récente de notre pays en s’appropriant le logo de notre grand Parti que Felix HOUPHOUËT-BOIGNY a bâti.
Votre tâche est donc immense dans la protection de notre patrimoine qu’est le PDCI-RDA, en tout temps et en tout lieu.

Je vous fais confiance pour agir efficacement dans ce sens et ce, conformément à la feuille de route communiquée, par mes soins, le 08 janvier 2018, ici même à Daoukro, au secrétariat exécutif du PDCI-RDA.
Je me félicite que vous vous soyez approprié cette feuille de route lors de la rencontre que vous avez eue le 17 Janvier 2018 avec le Secrétaire Exécutif chargé des jeunes.

Je voudrais, ici et de façon solennelle, rappeler certains axes essentiels des actions qui vous incombent au cours de l’année 2019 pour la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020.

Tous ensemble, nous devons agir pour réussir la préparation et l’organisation en 2019, de notre Convention Nationale de désignation de notre candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020.
En conséquence, je vous instruis, dès ce jour, de vous mobiliser, comme vous savez le faire, sur toute l’étendue du territoire national pour :

• procéder à la redynamisation de vos structures ;

• participer de façon active aux opérations préparatoires de la révision des listes électorales en aidant de nouveaux majeurs, militants du PDCI-RDA, à se faire inscrire sur ces listes ;

• participer activement et de façon significative et volontaire, aux côtés des Délégués Départementaux, Communaux et des Coordonnateurs du Grand Conseil Régional, aux opérations d’immatriculation du personnel politique de notre Parti et d’adhésion de nouveaux militants au PDCI-RDA.

Afin de permettre la participation pleine et entière de nos jeunes élèves et étudiants militants à ces activités, je procèderai, dans les jours à venir, à la nomination d’un Comité Provisoire de Gestion de la JPDCI Estudiantine et Scolaire, dont les missions essentielles seront la gestion des activités du Parti dans le milieu scolaire et Universitaire et l’organisation de la prochaine Assemblée Générale de cette branche de notre Jeunesse militante.

Chers jeunes,

Vous convenez avec moi que la conduite efficace et réussie de ces actions nous rapprochera inexorablement de la victoire à l’élection présidentielle d’Octobre 2020.

Notre victoire inéluctable est déjà redoutée par certaines personnalités du parti unifié RHDP. Ceux-ci ne ratent aucune occasion, à chacun de leurs meetings, pour exprimer leur peur et leur angoisse face à cette échéance, en disant maladroitement que « tout est bouclé, tout est calé, tout est géré ».
En réalité il n’y a rien de cela, Ce sont plutôt des propos belliqueux, des propos antidémocratiques qui dénotent d’une volonté de confisquer le pouvoir d’Etat.
Ces propos doivent nous interpeller à demeurer vigilants dans nos actions.
En conséquence, vous devez œuvrer à l’entretien de la flamme militante quotidiennement, par le travail dans vos bases respectives aux côtés des populations, seules détentrices des suffrages qui consacreront notre belle victoire.

En avant, Chers Jeunes du PDCI-RDA, pour la marche harmonieuse de notre grand parti durant l’année 2019, pour une reconquête du pouvoir d’Etat en 2020.

Je ne puis clore, Chers jeunes, mes propos sans vous dire, en mon nom et celui de mon épouse, un grand merci pour les magnifiques présents que vous nous avez offerts.

Sur ce, nous vous souhaitons, à nouveau, une bonne et heureuse année 2019. Santé, détermination, fidélité au Parti par un engagement militant et une discipline à toute épreuve pour servir le parti dans la loyauté.

Que le Tout Puissant vous accorde toutes ses grâces.

Longue et longue vie au PDCI-RDA.

Fait à Daoukro, le 26 Janvier 2019

Henri Konan BEDIE

Président du PDCI-RDA

Lire la suite
27 Jan
0

MOTION DE SOUTIEN DE LA JEUNESSE DU PDCI-RDA AU PRESIDENT HENRI KONAN BEDIE

La jeunesse du PDCI-RDA, dans toutes ses composantes, réunie en ce jour du 26 janvier 2019 à l’Hôtel de la Paix de Daoukro :

 Considérant le rôle majeur joué par Son Excellence Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA dans le rétablissement de la Paix en Côte d’Ivoire ;

 Entendu que les immenses contributions du Président du PDCI-RDA ont favorisé le dénouement heureux des différentes crises sociales survenues dans notre pays ;

 Considérant l’Appel de Daoukro qui a permis la stabilisation Côte d’Ivoire et le maintient d’un climat de Paix durant ces 5 dernières années ;

 Vu les énormes sacrifices consentis par le Président du PDCI-RDA lors de la crise post-électorale ;

 Considérant la Sagesse, la sérénité et la lucidité dont fait preuve le Président du PDCI-RDA dans cette période trouble marquée par des intimidations, des arrestations arbitraires, des limogeages sans scrupules des cadres de l’administration publiques et parapubliques, la caporalisation des médias d’Etat, les débauchages au forceps de ses cadres et l’utilisation frauduleuse et éhontée du logo du PDCI-RDA par le nébuleux parti en création ;

 Considérant la stature d’Homme d’Etat et le destin exceptionnel du Président Henri Konan BEDIE, Homme de Vision, de Paix, de Dialogue, d’Expérience et de Progrès ;

 Considérant les tentatives de dissolution du PDCI-RDA ;

 Vu les différents procès intentés contre le PDCI-RDA ;

 Considérant les résolutions du sixième Congrès extraordinaire tenu le 15 octobre 2018 à l’Hôtel la Paix de Daoukro ;

 Considérant le souci constant du Président Henri Konan BEDIE de faire la promotion des jeunes et de léguer aux générations futures un PDCI-RDA moderne, modèle et plus fort ; enclin à relever tous les défis du futur pour le bonheur du Grand Peuple Ivoirien, hospitalier, fraternel et solidaire ;

 Vu l’Appel du Président Henri Konan BEDIE à la mise en place d’une plate-forme regroupant les Partis Politiques, Mouvements, Sociétés civiles et toutes les Ivoiriennes et tous les Ivoiriens partageant les valeurs de réconciliation, cohésion sociale et de la Paix ;

 Entendu que le thème du douzième Congrès ordinaire tenu du 3 au 5 octobre 2013 met un point d’honneur sur le rajeunissement du parti ;

 Vu la nomination de nombreux jeunes dans les instances de décision du parti et le choix de plusieurs d’entre eux pour porter les couleurs du parti aux dernières élections législatives et celles des Conseillers Municipaux ;

 Lui rend un vibrant hommage pour ses actions inlassables en faveur de la Paix et de la cohésion sociale, ainsi que son sens élevé du sacrifice quand l’intérêt du peuple le commande ;

 Lui traduit toute son admiration et sa fierté pour avoir fait barrage à toutes les tentatives de spoliation et de braquage du PDCI-RDA par ses ennemis tant externes qu’internes ;

 Lui renouvelle sa loyauté, sa fidélité, son soutien inconditionnel et son engagement sans faille à œuvrer à ses côtés pour la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020 ;

 Lui réaffirme sa disponibilité de tous les instants pour traduire en actes concrets toutes les instructions qu’il lui plaira de donner pour la marche victorieuse et glorieuse de notre grand et vénéré parti, le PDCI-RDA.

Fait à Daoukro, le 26 janvier 2019.

Lire la suite
27 Jan
0

RENCONTRE DU PRÉSIDENT DU PARTI AVEC LES JPDCI ET LES JEUNES CADRES DU PARTI ALLOCUTION DU Secrétaire Exécutif chargé des jeunes DU PDCI-RDA.

Son Excellence Monsieur Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA ;
Maman Henriette Konan BEDIE, la femme au cœur d’or ;
Messieurs les Vice-présidents du PDCI-RDA ;
Monsieur le Secrétaire Exécutif, Chef du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA ;
Mesdames, Messieurs, les Membres du Secrétariat Exécutif ;
Monsieur le Président de la JPDCI Urbaine ;
Monsieur le Président de la JPDCI Rurale ;
Chers jeunes cadres, membres des instances et responsables de mouvements de soutien ;
Mesdames, Messieurs ;
C’est pour moi un réel plaisir de prendre la parole, à l’occasion de la double cérémonie d’hommage et de présentation de vœux de la jeunesse du PDCI-RDA à leur Président, leur papa et leur guide, son Excellence Monsieur Henri Konan BEDIE.
Ce sentimentest doublé d’une joie infinie, de voir les jeunes, avenir et espoir de demain, mais aussi et surtout certitude d’aujourd’hui, rassemblés autour du Président Henri Konan BEDIE et son illustre épouse, ce samedi 26 janvier 2019, date que certains veulent faire marquer dans l’histoire de notre pays par un évènement n’ayant jamais existé.

Excellence Monsieur le Président,
Les jeunes du PDCI-RDA, vos jeunes, vos enfants, vos soldats, ont souhaité vous rendre visite ici au village, ce samedi 26 janvier 2019, pour communier avec vous, vous rendre hommage et partager avec vous leur espoir en des lendemains meilleurs pour notre pays, avec le retour du PDCI-RDA au pouvoir en 2020.
Malgré votre calendrier si chargé, vous avez pu nous consacrer cette journée, en bon père de famille, en capitaine du bateau PDCI-RDA.

C’est pourquoi, je voudrais qu’il me soit permis de vous dire infiniment merci pour cette opportunité que vous nous offrez, de passer ces moments de fraternité militantes à vos côtés, vous et votre illustre épouse, notre adorable maman chérie, Henriette Konan BEDIE.
Je remercie également tous les responsables locaux du Parti de la région de l’Iffou, Elus et Délégués Départementaux d’ailleurs, Vice-présidents et membres des instances, qui se sont mobilisés pour donner un cachet spécial à cette rencontre.

Excellence Monsieur le Président,
Il est heureux de voir autour de vous, pour cette cérémonie, des jeunes, des anciens, des Vice-présidents, des membres du Secrétariat Exécutif, avec en tête, le Chef du Secrétariat Exécutif, Professeur Maurice Kakou GUIKAHUE, toute chose qui confirment et accentuent l’harmonie et la symbiose créées par le pont établi entre les générations au PDCI-RDA, notre grand Parti.
Que toutes ces personnalités soient remerciées et qu’elles trouvent ici l’expression de notre gratitude.
Excellence Monsieur le Président,
Pour cette cérémonie, vous avez votre jeunesse dans toutes ces composantes :
– les jeunes cadres, élus membres des instances ou non ;
– la JPDCI-Urbaine ;
– la JPDCI-Rurale ;
– les étudiants.
Tous ces jeunes rassemblés ce jour, voudraient saluer et rendre un vibrant hommage à l’homme de paix, dont les qualités d’homme d’Etat ont permis à notre pays d’éviter le chao lors des différentes crises, depuis le coup d’état de 1999 jusqu’à nos jours.
En effet, Monsieur le Président, vous avez été de tous les rendez-vous pour la paix et la réconciliation et vos propositions et prises de position ont toujours transcendé celles de ceux qui sont abonnés à la propagande gratuite »du vivre ensemble », ne font que creuser le fossé entres les ivoiriens qui vivent désormais côte à côte dans la méfiance.
Ces actes que vous avez posés et que vous continuez de poser, ne peuvent venir que d’un homme qui a fait sienne, les valeurs du dialogue, du pardon, d’amour et de l’oubli de l’offense, en digne héritier du père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, le Président Félix HOUPHOUËT BOIGNY.

Excellence Monsieur le Président,
Faisant votre,l’idée que la paix est le préalable à tout développement, que vous avez consenti, tous ces sacrifices allant de la mise en place de l’alliance RHDP, jusqu’à l’Appel de Daoukro le 17 septembre 2014.
Malheureusement, en réponse à cette confiance entre alliés et aux nombreux sacrifices consentis, l’on a réussi à remonter certains de vos cadres contre vous et le PDCI-RDA. Ceux-ci, mis en missions, auréolés de leur titre, ont tenté de braver votre autorité, en faisant prévaloir, leur lecture de l’Appel de Daoukro, c’est-à-dire créer le p arti unifié avec dissolution des partis politiques, avant l’alternance en 2020.
Bien qu’étant l’inspirateur et l’auteur de l’Appel de Daoukro, vous avez fait prévaloir la démocratie en convoquant le bureau politique le27 juin 2018.
Ce bureau politique, historique, vous aura permis de découvrir le complot monté et la laideur morale de ceux en qui vous avez placé toute votre confiance depuis de longues années.
Au cours de cette réunion décisive pour la survie de notre Parti, ils se sont alignés pour répéter la même chanson. Cette chanson : le RHDP, un impératif pour la paix, sans le RHDP, il y aura la guerre etc…
En d’autres termes, si les partis ne disparaissent pas au profit du parti unifié, il n’y aura pas la paix. Donc, si le PDCI-RDA ne disparait pas, il n’y aura pas la paix en Côte d’Ivoire.

Excellence Monsieur le Président,
Mesdames, Messieurs,
Le décor était planté et l’on n’avait pas besoin de réfléchir pour découvrir le pot aux roses : faire disparaitre l’œuvre la plus chère que le Président Félix HOUPHOUËT BOIGNT vous a laissée en héritage afin de mieux s’attaquer à vous et vous liquider politiquement.
Le bureau politique en très grande majorité, a décidé en vous réaffirmant son soutien et les jeunes du PDCI-RDA, par la voix des Présidents KOUASSI Valentin et YAO Innocent vous ont exprimé leur loyauté et leur fidélité.
Depuis le 17 juin 2018, les manœuvres de déstabilisation de notre Parti ont continué et vous avez su résister en faisant chaque fois échec à leur projet.

Excellence Monsieur le Président,
Les jeunes de votre Parti, vos jeunes, voudraient vous dire toute leur admiration pour ce combat que vous avez mené et continuez de mener pour la survie de notre Parti, instrument politique porté sur les fonds baptismaux par nos aïeux et dont la disparition nous conduirait à ne plus avoir de repère. Ce combat,c’est pour les jeunes que vous le menez.
C’est pourquoi les jeunes, vos jeunes, vous soutiennent fermement dans toutes les décisions que vous avez prises pour mettre fin à l’indiscipline et à l’irrévérence.
En effet, Monsieur le Président, l’auteur chinois, SUN TZU, dans l’art de la guerre, disait, s’agissant de la discipline : posséder l’art de ranger les troupes, n’ignorer aucune des lois de la subordination et les faire observer à la rigueur ; être instruit des devoirs de chacun… Tout cela ensemble, forme un corps de discipline, dont la connaissance ne doit point échapper à la sagacité, ni aux attentions d’un général… Cela, Monsieur le Président, pour dire que la discipline, est une vertu cardinale dans la marche d’un parti politique et elle conditionne les succès futurs et vous avez su mettre de l’ordre.

Excellence Monsieur le Président,
Après le 6ème congrès extraordinaire du 15 octobre 2019 tenu ici à Daoukro, qui a décidé de la candidature du PDCI-RDA à l’élection présidentielle de 2020, vous avez récemment déroulé la feuille de route de notre Parti pour l’année 2019.
Réunis à la maison du PDCI-RDA à Cocody, le jeudi 17 janvier 2019, les jeunes ont décrypté cette feuille de route et ils ont pris l’engagement ferme d’exécuter tous les points dont la mise en œuvre est de leur ressort.
C’est aussi l’occasion pour nous, de vous réaffirmer notre engagement, notre fidélité et notre loyauté à toutes épreuves.
Excellence Monsieur le Président,
Malgré les intimidations, les menaces et les achats de conscience, votre jeunesse reste digne et engagée pour le retour du PDCI-RDA au pouvoir.
Ordonnez, Monsieur le Président, nous exécuterons ;
Mettez nous en missions, nous serons sur le terrain pour les accomplir.
Excellence Monsieur le Président,
Je ne peux terminer mon propos, sans vous dire infiniment merci pour cette mutation douce par laquelle, vous confiez de plus en plus de responsabilité aux jeunes.
En effet, aussi bien au Secrétariat Exécutif qu’au niveau des instances (Bureau Politique, Grand Conseil Régional) et des délégations, vous avez placé votre confiance en de nombreux jeunes du Parti.
Cela s’est traduit aussi lors des élections législatives et dernièrement au niveau des élections locales où des jeunes ont porté les couleurs du Parti dans des communes très importantes telles que le Plateau, Marcory, Port-Bouët etc…
Ainsi, de nombreux jeunes ont été élus Député et Maire.
Vous traduisez ainsi, dans les faits, le thème du 12ème congrès : le PDCI-RDA face aux nouveaux défis :renouveau, rajeunissement, renaissance.
Merci Monsieur le Président de faire ce savant dosage entre jeunes, moins jeunes et doyens, qui crée cette harmonie au sein de notre Parti qui a toujours su intégrer les jeunes.

Excellence Monsieur le Président,
A ce stade de mon propos, je voudrais saluer le courage, la fidélité et la loyauté d’un homme, d’un collaborateur, d’un combattant. Comme vous pouvez déjà l’imaginer, il s’agit du Général Courage, le Professeur Maurice Kakou GUIKAHUE.
Merci Monsieur le Secrétaire Exécutif, pour votre engagement auprès du Président Henri Konan BEDIE et votre soutien constant.

Excellence Monsieur le Président,
Que Dieu vous accorde sa grâce et vous bénisseabondamment.
Longue, longue et longue vie au PDCI-RDA.

Je vous remercie

Fait à Daoukro, le 26 Janvier 2019

KAMAGATE Brahima Secrétaire Exécutif chargé des jeunes du PDCI-RDA

Lire la suite
27 Jan
0

MESSAGE DE VŒUX DU PRÉSIDENT NATIONAL DE LA JPDCI URBAINE, Monsieur N’DRI KOUASSI Valentin au PRÉSIDENT BEDIE

Excellence monsieur le Président Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA, notre cher parti,
Madame Henriette Konan BEDIE, notre mère adorée,
Messieurs les vice-présidents de notre parti,
Monsieur kamagaté Brahima, Secrétaire Exécutif chargé des jeunes,

Immense est ma joie, au moment où l’insigne honneur me revient de prendre la parole au nom de la JPDCI-RDA aussi bien urbaine que rurale et bien entendu également au nom de la jpdci-rda estudiantine et scolaire en gestation sous la houlette de notre Secrétaire Exécutif Kamagaté Brahima , à l’occasion de cette double cérémonie d’hommage et de présentation de vœux de la jeunesse du Parti, à son Excellence Henri Konan BEDIE , Président du PDCI-RDA.

Monsieur le Président, les jeunes du Parti, vos jeunes, par ma modeste voix, vous présentent à l’occasion du nouvel an, leurs vœux les meilleurs de santé, de bonheur, de joie et de longévité.

Nous prions le seigneur afin qu’il vous mette sa main protectrice sur vous, notre maman, votre biche royale au sourire resplendissant ainsi que toute votre famille. Que l’année 2019 soit couronnée de succès dans toutes vos entreprises en cette nouvelle année.

Excellence monsieur le président, en fin d’année 2018, dans vos vœux de nouvel an, vous avez relevé les entraves faites dans la marche de notre parti au cours de l’année écoulée par les tenants du pouvoir en notant que l’année 2019 serait une année de défi au vue l’environnement politique du moment.

Aussi, voudrions-nous, vous rassurer de prendre toutes notre part dans ce combat pour une côte d’ivoire réconciliée avec travers le retour du PDCI-RDA au pouvoir d’Etat en 2020.

C’est pourquoi, nous prenons l’engagement de nous nous déployer sur l’étendue du territoire national, pour sensibiliser nos militants à prendre une part effective à la mise en œuvre de la feuille de route.

Pour terminer, je voudrais vous réitérer monsieur le président, nos vœux de bonne et heureuse année 2019.
Je vous remercie.

Fait à Daoukro, le 26 janvier 2019.

Lire la suite