Blog

21 Août
0

Réconciliation nationale : Une délégation du Pdci-Rda conduite par le SE Guikahué chez Charles Blé Goudé (Cojep) à La Haye (Communiqué final)

La HAYE, Le 21 Août 2019
Rencontre entre la délégation du PDCI-RDA, conduite par le Professeur
Maurice Kakou GUIKAHUE, Secrétaire
Exécutif en Chef du PDCI-RDA et celle conduite par Charles Blé GOUDE, Président du COJEP.
Une délégation du PDCI-RDA, mandatée par Son Excellence, Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA et conduite par Monsieur Maurice Kakou GUIKAHUE, Secrétaire Exécutif en chef du PDCI-RDA dont Monsieur N’DRI Narcisse , Directeur de cabinet du Président BEDIE, a été reçue à La Haye par le Ministre Charles BLÉ GOUDÉ, Président du COJEP et ses collaborateurs, dont le Directeur de Cabinet, Monsieur DIABY Youssouf .


Cette rencontre s’est déroulée en deux temps :
1 – les civilités,
2- le huis-clos entre le Secrétaire Exécutif en chef du PDCI-RDA, Monsieur Maurice Kakou GUIKAHUE, chef de délégation et le Président du COJEP, Monsieur Charles Blé GOUDE.
Au cours de l’échange des civilités, Monsieur Maurice Kakou GUIKAHUE a affirmé ceci :
«Nous sommes venus, au nom du Président du PDCI-RDA, Son Excellence Henri Konan BEDIE , te saluer, t’exprimer sa compassion et aussi te féliciter pour le choix porté sur ta personne en qualité de Président du COJEP.
Le Président Henri Konan BEDIE souhaite que, dans les prochains jours, tu sois totalement libre et que tu reviennes rapidement en Côte d’Ivoire.
Enfin, il te remercie d’avoir facilité l’adhésion du COJEP à la plate-forme mise en place par les partis politiques de l’opposition significative ivoirienne.»
En retour, le Président Charles Blé GOUDE a remercié le Président Henri Konan BEDIE pour avoir dépêché une délégation de haut niveau pour le saluer.
Il s’est dit heureux et très honoré par cette visite conduite par son aîné le Secrétaire Exécutif en Chef du PDCI-RDA.
Il a, enfin, exprimé sa joie et sa reconnaissance et celles de ses collaborateurs pour l’affection témoignée en leur endroit par le Président Henri Konan BEDIE.
Pour le PDCI-RDA, le Professeur Maurice KAKOU-GUIKAHUE
Secrétaire Exécutif en Chef du PDCI-RDA
Pour le COJEP, le Président Charles BLÉ GOUDÉ

Lire la suite
21 Août
0

CEI : Le Groupe Parlementaire PDCI-RDA au Sénat dénonce MOUSSA FAKI MAHAMAT et le tient pour responsable des futures violences électorales (Déclaration)

Dans une déclaration en date du 19 Août 2019, le Président de la Commission de l’Union Africaine a cru bon d’intervenir dans le débat en cours en Côte d’Ivoire sur la Commission Electorale Indépendante (CEI).
Dans sa déclaration, en substance, Monsieur MOUSSA FAKI MAHAMAT, Président de la Commission de l’Union Africaine, se félicite de ce que l’Arrêt de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples ait été pris en compte par l’exposé des motifs du projet de loi introduit au Parlement, voté et promulgué par le Président de la République.
Poursuivant, le Président de la Commission de l’Union Africaine a salué l’ensemble des acteurs politiques en Côte d’Ivoire pour leur attachement aux valeurs démocratiques prônées par l’Union Africaine.
Il a également pris l’engagement d’accompagner le processus électoral en Côte d’Ivoire tel qu’engagé.
Le Groupe Parlementaire PDCI-RDA au Sénat constate que :
1. Le Président de la Commission de l’Union Africaine, pour exprimer sa satisfaction, ne s’est basé que sur l’exposé des motifs du projet de loi portant recomposition de la CEI.
2. En saluant l’ensemble des acteurs pour leur attachement aux valeurs de la démocratie, le Président de la Commission de l’Union Africaine souligne de fait que le processus ayant abouti à la prise de la loi sur la CEI a été mené de façon consensuelle et inclusive.
3. En déclarant la disponibilité de l’Union Africaine à soutenir le processus électoral tel qu’engagé, le Président de la Commission de l’Union Africaine certifie, à l’avance, une loi objet de recours en contestation auprès de juridictions compétentes tant au plan national qu’international.
Le Groupe Parlementaire PDCI-RDA au Sénat rappelle que :
1. Conformément à l’article 4 de l’Acte constitutif de la Charte de l’Union Africaine en son alinéa H, le droit de l’Union d’intervenir dans un Etat membre est subordonné à une décision de la Conférence de l’Union.
2. Contrairement aux affirmations du Président de la Commission de l’Union Africaine, la CEI telle que prévue par la loi n’est pas le résultat d’un processus ni inclusif ni consensuel. A preuve, les partis ou groupements politiques significatifs de l’opposition que sont notamment le PDCI-RDA et les membres de la plate-forme de 22 partis associés, la plate-forme EDS conduite par le parti du Président Laurent GBAGBO n’ont pas pris part jusqu’au bout au processus ayant conduit à la prise de la loi sur la CEI.
Malgré tous ces faits, le Président de la Commission de l’Union Africaine a pris sur lui, tout seul, la décision de cautionner, au nom de la Commission de l’Union Africaine, une CEI contestée et objet de recours devant la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples.
Le Groupe Parlementaire PDCI-RDA au Sénat proteste vigoureusement contre cette déclaration inopportune et non conforme à la situation politique actuelle en Côte d’Ivoire et susceptible de conduire à la mise en place effective d’une CEI non consensuelle et ne répondant pas aux normes internationales.
Aussi, le Groupe Parlementaire PDCI-RDA au Sénat en appelle-t-il à la responsabilité du Président de la Commission de l’Union Africaine quant aux troubles qui pourraient survenir suite à la certification prématurée d’un processus non consensuel et décrié en Côte d’Ivoire.
Le Groupe Parlementaire PDCI-RDA au Sénat voudrait inviter la communauté internationale à soutenir la Côte d’Ivoire, notre pays, afin de rompre d’avec les cycles récurrents de crises post-électorales à travers l’établissement d’une CEI véritablement consensuelle, indépendante et capable d’organiser des élections libres, transparentes et acceptées par tous.
Fait à Abidjan, le 20 Août 2019
Pour le Groupe Parlementaire PDCI-RDA au Sénat
Le Président

Lire la suite
20 Août
0

Réforme de la CEI, démocratie, actualité politique : Mme April Wells (ambassade des USA) a échangé avec les dirigeants du Pdci-Rda, ce mardi 20 aout

Assurant l’intérim du Secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA, le Sénateur SERI BI N’GUESSAN, SE/SDDC, entouré des SE François ADIKO Roland, KAMAGATÉ Brahima, ADAÏ Yapo Valérie (Mme), a rencontré au siège du PDCI-RDA, la première Secrétaire chargée des Affaires Politiques et Économiques de l’Ambassade des États-Unis, Mme April Wells, ce mardi 20 août 2019 de 11h30 à 13h30.
La rencontre a fait l’objet de longs échanges sur l’actualité politique nationale, sur le PDCI-RDA dans l’arène des partis politiques en Côte d’Ivoire, sur la question de la CEI et l’avenir du processus électoral à venir et enfin sur la situation de la démocratie dans notre pays.
Le PDCI-RDA en levant la séance de la rencontre, a émis le vœu que l’Ambassade des USA ne se contente pas de jouer le seul rôle d’observateur passif face aux enjeux et défis de l’échéance électorale de 2020.
Gilles Richard OMAEL

Lire la suite
19 Août
0

Obsèques de Hervé Koffi dit Banian: Le Pdci-Rda a rendu hommage à un militant exceptionnel d’Adzopé… décoré à titre posthume

Né le 17 juin 1986 et décédé le 26 juin 2019, soit 9 jours après son dernier anniversaire, Hervé Koffi, alias Hervé Banian, alias Hervé Diplo a été conduit à sa dernière demeure, samedi 17 aout 2019, à Adzopé.
A la levée du corps du jeune Hervé Koffi dit Hervé Banian (décédé à 33 ans, juste 9 jours après son anniversaire, le 26 juin 2019), vendredi 16 aout 2019 à Adzopé, une forte délégation conduite par Pr Maurice Kakou, Secrétaire exécutif en chef, est allée apporter la compassion du président Henri Konan Bédié et du Pdci-Rda à la famille du défunt et au personnel politique de La Mé.
Le secrétaire exécutif était accompagné par Kamagaté Brahima, secrétaire exécutif en charge de l’Encadrement de la Jeunesse, Mme Sita Coulibaly, présidente de l’Ufpdci urbaine, Mme Linda Diplo (la « mère » inspiratrice du défunt), première vice-présidente de l’Ufpdci urbaine, Kouassi Valentin et Innocent Yao, respectivement présidents de la Jpdci urbaine et de la Jpdci rurale. La délégation du Pdci est arrivée à Adzopé vers 15h. Elle a été accueillie par les délégations Pdci de la Région de La Mé avec, à leur tête, le vice-président, Pr Boua Yapo Félix. La levée du corps d’Hervé Koffi a été marquée par plusieurs messages d’hommage.
Tous ont présenté le jeune secrétaire de section comme l’un des piliers incontournables du Pdci à Adzopé. « On ne peut pas remplacer Banian ». Ce bout de phrase a été répété comme un refrain. Toutes les couches socioprofessionnelles pleurent Hervé. Les femmes sont inconsolables. Celui qui les habille et leur offre les cadeaux s’en est allé. Il est ami de tous et ennemi de personne. Pour le délégué Pdci d’Adzopé, Pr Amonkou Antoine, maire de la commune d’Adzopé, « Hervé est l’un de nos intrépides militants, une valeur solide ». Ces qualités du « soldat » ont été également louées par le coordonnateur de la Jpdci urbaine d’Adzopé, Stéphane Béda et surtout Natogoma Bamba qui a parlé au nom des secrétaires généraux de sections. Pr Maurice Kakou Guikahué a tenu à inviter le Pdci-Rda d’Adzopé à ne pas sombrer dans la déception. Mais au contraire, s’armer plus de courage et surtout tenir compte des risques que réserve la vie politique. «Cette perte doit vous stimuler pour continuer le combat. Les circonstances de sa mort doivent constituer un élément important pour la classe politique et tout le département d’Adzopé. L’environnement dans lequel nous évoluons est difficile. En politique, chaque jour, on côtoie la mort. Quand on entre en politique, il ne faut pas avoir peur. La peur inhibe. (…) Quand on marche, il faut être prudent. Quand je suis allé voir Gbagbo à Bruxelles, il m’a dit : “Maurice, va dire à Bédié qu’aujourd’hui en Côte d’Ivoire, on ne marche pas avec n’importe qui. Il faut choisir celui avec qui tu marches’’. C’est ce qu’il m’a dit. » Hervé Koffi a été élevé au rang d’Officier dans l’ordre du Bélier, à titre posthume. Il fut aussi membre du Grand Conseil.
Le personnel politique Pdci-Rda d’Adzopé n’oubliera pas de sitôt la disparition d’Hervé Koffi Banian. Ce jeune secrétaire de section âgé seulement de 33 ans qui était, selon des témoignages, la bête noire politique du ministre Patrick Achi (Rhdp), a été porté en terre, samedi dernier. Il laisse ainsi un grand vide que le Pdci-Rda aura, selon d’autres témoignages, du mal à combler.
Gilles Richard Omael avec JB K.

Lire la suite
19 Août
0

Le séjour parisien du président Bédié n’est pas de tout repos

Après les audiences accordées au Cri Panafricain d’Abel Naki, à l’Aird d’Eric Kahé et au directeur de cabinet de Charles Blé Goudé, président du Cojep, le président Henri Konan Bédié a reçu en 4e audience, le même jour, une délégation de l’Association des amis du Président Laurent Gbagbo conduite par son président Raphael Dagbo et son porte-parole le professeur Ballou Bi. Ils sont venus , selon eux, remercier le président Bédié pour les nombreux combats qu’il mène pour réconcilier les ivoiriens et surtout, comme leurs prédécesseurs, saluer la visite historique du président du Pdci à son jeune frère Laurent Gbagbo du Fpi, à Bruxelles.
Le président du Pdci a, en avant dernière et 5e audience de cette soirée, échangé avec le mouvement de résistance pour le président Gbagbo conduit par son président Willy Bla qui a mis l’accent sur le rétablissement de l’Etat de droit en Côte d’ivoire.
Le Président Henri Konan BEDIE a achevé la 6ème et dernière audience du jour avec le mouvement GOR (Gbagbo ou Rien) conduit par Monsieur Kirman, accompagné de Nestor Koffi, avec toujours des messages de remerciement et de soutien aux actions de paix et de réconciliation menées par le président Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda.
Dircom

Lire la suite
19 Août
0

Diaby Youssouf (Cojep, Dircab Blé Goudé) sorti d’audience avec le président Bédié: ‘’Nous devons tous être des instruments de la paix dans notre pays la Côte d’Ivoire’’

Le président du PDCI-RDA, Son Excellence Henri Konan Bédié, qui séjourne actuellement à Paris, a accordé le vendredi 16 aout 2019 plusieurs audiences à différentes associations et divers mouvements de soutien au PDCI-RDA de la diaspora ivoirienne. L’objectif de ces rencontres c’est de: manifester leur soutien et leur reconnaissance à l’endroit du président Bédié eu égard à son engagement et sa détermination à réaliser la réconciliation nationale et à restaurer la vraie démocratie en Côte d’Ivoire, et le remercier et le féliciter pour sa rencontre avec le président Laurent Gbagbo, tout en le soutenant dans son combat qui est d’apporter la paix en Côte d’Ivoire.
A ces audiences, le président Bédié était entouré de certains de ses collaborateurs; dont monsieur Narcisse N’DRI, son Directeur de cabinet, Mme Djenebou Zongo, sa Directrice de communication et M Ehouman Bernard, Secrétaire exécutif chargé des délégations générales.

Reçu en 3e audience de la journée, le Directeur de cabinet du Ministre Charles Blé Goudé, Diaby Youssouf est venu, avec une délégation, pour transmettre un message de reconnaissance et de soutien au président du PDCI RDA. L’envoyé du président du Cojep s’est confié à la presse à sa sortie d’audience, en affirmant ceci: « dans le cadre de l’audience que vient de nous accorder Son Excellence le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, nous avons exprimé notre engagement à œuvrer, aux côtés du Président Bedie, au processus de la réconciliation nationale et au retour d’une paix définitive et durable en Côte d’Ivoire, tout en nous mobilisant à sauvegarder les acquis démocratiques et l’état de droit en Côte d’Ivoire.
Nous avons, donc, abordé plusieurs sujets, dont celui de la réconciliation nationale. Nous avons aussi parlé de notre président, le ministre Charles Blé Goudé qui avait un message officiel à transmettre au président Henri Konan Bédié. Le président Bédié a donné une réponse positive à ce message.
On peut, donc, s’attendre, dans les jours à venir à beaucoup de choses positives pour la Côte d’Ivoire, quand les filles et les fils de notre pays se mettront ensemble pour une vraie réconciliation dans notre pays et aborderont les questions de paix et de développement qui seront étroitement liées aux autres questions électorales, etc. Mais nous pensons d’abord que nous devons tous être des instruments de la paix dans notre pays la Côte d’Ivoire’’.
Propos retranscrits par Dircom Pdci-Rda

Lire la suite
19 Août
0

Eric Kahé (Aird), après son audience avec le président Bédié: «Les démarches, les actions de grande noblesse ont horreur du m’as-tu-vu et des déclarations tapageuses»

Le président du PDCI-RDA, Son Excellence Henri Konan Bédié, qui séjourne actuellement à Paris, a accordé le vendredi 16 aout 2019 plusieurs audiences à différentes associations et divers mouvements de soutien au PDCI-RDA de la diaspora ivoirienne. L’objectif de ces rencontres c’est de: manifester leur soutien et leur reconnaissance à l’endroit du président Bédié eu égard à son engagement et sa détermination à réaliser la réconciliation nationale et à restaurer la vraie démocratie en Côte d’Ivoire, et le remercier et le féliciter pour sa rencontre avec le président Laurent Gbagbo, tout en le soutenant dans son combat qui est d’apporter la paix en Côte d’Ivoire.
A ces audiences, le président Bédié était entouré de certains de ses collaborateurs; dont monsieur Narcisse N’DRI, son Directeur de cabinet, Mme Djenebou Zongo, sa Directrice de communication et M Ehouman Bernard, Secrétaire exécutif chargé des délégations générales.

La deuxième délégation reçue par le président Bédié est L’AIRD (Alliance Ivoirienne Républicaine et Démocratique) conduite par son président le Ministre Kahé Eric. Après l’entretien avec le président du Pdci-Rda, le ministre Eric Kahé s’est prononcé.
‘’Notre visite de ce jour au président Bédié s’inscrit dans la tradition de nos relations avec ce haut responsable politique ivoirien. En Eté 2017, nous étions déjà venus le rencontrer. Nous avons tissé, grâce à sa bienveillance, des relations particulières, depuis 1995. En Eté 2017, donc, lorsqu’il était de passage, ici en France, à cette occasion, nous étions porteur d’un espoir de la jeunesse de Côte d’Ivoire, par rapport au rôle que nous entendions qu’il joue en Côte d’Ivoire. Et donc, après sa rencontre avec le président Laurent Gbagbo, il eut été incongru que nous ne soyons pas là pour lui traduire nos remerciements pour cet acte de grande humilité, pour cet acte de grand courage. Nous avons noté qu’au prix de certains sacrifices, il a engagé certains chantiers assez importants, comme le chantier de la réconciliation, des questions sécuritaires en Côte d’Ivoire, le chantier du retour sécurisé des exilés et la libération des prisonniers politiques. Il s’est inscrit dans un programme assez vaste de l’unité nationale.
Nous sommes donc venus lui dire merci et le saluer pour l’ouverture de tous ces chantiers pour une Côte d’Ivoire unie, réconciliée, prospère où les retombées de la croissance profitent aux couches défavorisées. Pour tous ces grands chantiers, il ne sera pas seul dans le combat. L’Aird, sa direction et ses militants seront avec lui.
Nous, à l’Aird, nous faisons les choses de façon méthodique. Nous disons, en citant Félix Houphouet Boigny qui disait que l’argent a horreur du bruit, que les démarches, les actions de grandes noblesses ont horreur du m’as-tu-vu et des déclarations tapageuses’’.
Propos retranscrits par Dircom Pdci-Rda

Lire la suite
19 Août
0

Les audiences parisiennes du président du Pdci-Rda/Abel Naki, depuis Paris: ‘’Le président Henri Konan Bédié est un homme de paix’’

Le président du PDCI-RDA, Son Excellence Henri Konan Bédié, qui séjourne actuellement à Paris, a accordé le vendredi 16 aout 2019 plusieurs audiences à différentes associations et divers mouvements de soutien au PDCI-RDA de la diaspora ivoirienne. L’objectif de ces rencontres c’est de: manifester leur soutien et leur reconnaissance à l’endroit du président Bédié eu égard à son engagement et sa détermination à réaliser la réconciliation nationale et à restaurer la vraie démocratie en Côte d’Ivoire, et le remercier et le féliciter pour sa rencontre avec le président Laurent Gbagbo, tout en le soutenant dans son combat qui est d’apporter la paix en Côte d’Ivoire.
A ces audiences, le président Bédié était entouré de certains de ses collaborateurs; dont monsieur Narcisse N’DRI, son Directeur de cabinet, Mme Djenebou Zongo, sa Directrice de communication et M Ehouman Bernard, Secrétaire exécutif chargé des délégations générales.

La première délégation reçue est celle du Congrès pour la Renaissance Ivoirienne et panafricaine (CRI PANAFRICAIN) conduite par son président Abel Naki. Il est un allié du PDCI-RDA au sein de la plateforme non idéologique mise en place par le président Henri KONAN Bédié et plusieurs partis politiques de l’opposition ivoirienne.
Cette délégation était composée, outre Monsieur Abel Naki, Président fondateur du Cri-Panafricain, de Messieurs Zapeaud Krasso, vice-président du Cri-Panafricain et Honoré Guipier Gnogbo, Conseiller spécial du président Abel Naki. À sa sortie d’audience, M Abel Naki a fait une déclaration au nom du groupe, en affirmant ce qui suit : «Nous sommes venus, en tant qu’allié du Pdci-Rda dans la plateforme non idéologique initiée par le président Bédié, pour le saluer, dans un premier temps, puis lui apporter notre soutien par rapport au combat qu’il mène depuis longtemps. Mais aussi, par rapport au nouveau combat qu’il a engagé pour permettre aux Ivoiriens de pouvoir accéder à la réconciliation nationale et la démocraties vraies. Nous sommes donc venus lui apporter notre soutien et lui faire quelques propositions, concernant notamment la plateforme au niveau d’Abidjan dont nous sommes signataires, mais aussi par rapport à la diaspora qui est en manque d’informations et qui est en manque d’activité, concernant cette grande mobilisation que nous voulons mettre en place par rapport à ce qui va arriver dans notre pays.
Nous sommes aussi venus lui proposer de pouvoir organiser un grand événement les mois à venir, courant octobre, pour que le président Bédié puisse parler à tous les Ivoiriens et que toute la Côte d’Ivoire soit prête pour ce combat ultime pour la restauration de la démocratie dans notre pays.
A côté de cela, nous l’avons félicité pour la visite qu’il a rendue à son frère, le président Laurent Gbagbo, à Bruxelles. C’est un acte qui a été salué par tous les Ivoiriens, tous les africains et tout le monde entier. Ce qui démontre effectivement que le président Henri Konan Bédié est un homme de paix.’’
Propos retranscrits par Dircom Pdci-Rda

Lire la suite
11 Août
0

Tabaski 2019/Le Président Bédié aux musulmans: «Que tous vos actes de piété et de dévotion en ce jour renforcent votre consécration à Allah»

 

Bien aimés frères et sœurs musulmans,
Par la grâce d’Allah, demain dimanche 11 août 2019 (Ndlr, déclaration faite hier samedi 10 aout), toute la communauté musulmane célébrera l’Aïd El-Kebir, la Tabaski.
En ces circonstances heureuses, je voudrais, en mon nom personnel et celui de l’ensemble des militants du PDCI-RDA, souhaiter une joyeuse fête à vous et aux musulmans du monde entier.
Chers frères et sœurs,
L’Aïd el-kebir commémore le sacrifice du prophète Ibrahim et sa totale obéissance à Dieu. Que tous vos actes de piété et de dévotion en ce jour renforcent votre consécration à Allah.
Aussi, comme le disait le Président Félix Houphouët-Boigny, «Ensemble nous pouvons beaucoup avec l’aide de Dieu, divisés nous ne pouvons rien». Qu’Allah agrée vos sacrifices et que vos prières apportent paix et réconciliation dans notre beau pays, la Côte d’Ivoire.
Bonne fête de Tabaski à toutes et à tous !
Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire.
Henri Konan Bédié
Président du PDCI-RDA

Lire la suite
08 Août
0

Les zones Zadi et l’Ouest montagneux (10 régions) demandent au président Bédié de se porter candidat à la présidentielle de 2020

Après la zone Zadi (7 régions), samedi 3 aout à Daloa, c’est la zone Ouest montagneux (3 régions) qui s’est prononcée, le dimanche 4 aout à Duekoué. Les 2 grandes zones demandent au président Henri Konan Bédié de se porter candidat à la présidentielle de 2020.
– Considérant que depuis le 30 avril 1994, Son Excellence Henri Konan Bédié a succédé à feu le Président Felix Houphouët-Boigny à la tête du PDCI-RDA;
– Considérant l’article 39 des statuts du PDCI-RDA qui dispose que le Président du Parti inspire et conduit la politique du Parti;
– Considérant la vision et la clairvoyance de Son Excellence Henri Konan Bédié et son souci impérieux de léguer aux jeunes générations un PDCI-RDA plus fort et capable de faire face aux défis et enjeux du futur;
– Considérant son sens d’anticipation constante des problèmes réels’ qui pourraient embraser de nouveau la vie des Ivoiriennes et des Ivoiriens, telle l’alerte faite sur l’orpaillage clandestin, la fraude sur la nationalité, la Commission Electorale Indépendante (CEl), les préoccupations majeures des jeunes et des femmes, la vie du Parti menacée sur le terrain, la situation d’insécurité des populations ivoiriennes, la volonté de ceux qui disputent la propriété des terres pour spolier les Ivoiriens.
Vu ses actions constantes dans la droite ligne de la pensée du père fondateur de la nation ivoirienne, feu Félix Houphouët-Boigny, le Président Henri Konan Bédié a toujours prôné la paix et le dialogue.
– Soucieux de l’unité des Ivoiriens, à travers la plateforme non idéologique de réconciliation totale de toutes les filles et de tous les fils de la Cote D’Ivoire, Nous militants de l’ouest-montagneux:
– Saluons la rencontre historique et fraternelle du Président Henri Konan Bédié avec le Président Laurent Gbagbo à Bruxelles en BELGIQUE;
– Affirmons à l’attention de tous que le nationalisme n’est ni xénophobie ni racisme. Il est plutôt la manifestation de l’amour inconditionnel que l’on porte à son pays, à son peuple;
– Lançons un appel solennel à tous les militants et sympathisants de notre grand Parti, le PDCI-RDA, ainsi qu’à toutes les filles et tous les fils de notre pays épris de paix, à s’approprier ces déclarations pleines de sagesse qui concourent à la prévention des conflits intercommunautaires récurrents;
– Exprimons notre fidélité et notre indéfectible attachement à Son Excellence Henri Konan Bédié et l’assurons de notre confiance totale dans la conduite de notre grand Parti, le PDCI-RDA ;
– En raison du charisme de Son Excellence Henri Konan Bédié qui fera renaitre une Côte d’Ivoire fraternelle, réconciliée, solidaire, prospère, une Côte d’Ivoire d’espérance pour le progrès pour tous et le bonheur pour chacun, tout l’Ouest-Montagneux, du haut de cette tribune, demande avec force au Président Henri Konan Bédié de se porter candidat à l’élection présidentielle de 2020.
Fait à Duékoué le 04 août 2019
Les militantes et militants de la zone Ouest-Montagneuse (Cavally, Guémon, Tonpki)
Madame Deon Die Thérèse,
Déléguée départementale Bangolo 4
Vice-Présidente de l’UFPDCI-RDA Rurale

Lire la suite