Blog

03 Avr
0

Nommés vice-présidents, Sotchy Aké M’bo et Achi Ahouzi expriment leur gratitude au président Bédié

Sotchy Aké M’bo, nouveau vice-président et le président Bédié

Nommés lundi 1er avril, vice-présidents PDCI-RDA, Frédéric Sotchy Aké M’bo et Jules Achi Ahouzi, accompagnés des délégués N’gbesso N’gbesso Firmin, d’Agboville 3, et le député-maire Hubert Dessi, d’Agboville 4, se sont rendus ce mardi 2 avril à la résidence abidjanaise de Cocody du Président du PDCI pour exprimer leur satisfaction et leur gratitude au président Henri Konan Bédié qui était assisté de son Directeur de Cabinet. Au sortir de l’audience, ils se sont confiés à la presse.

Aké M’bo dira en substance : « Hier (lundi 1er avril), SEM Henri Konan Bédié a nommé deux nouveaux vice-présidents. Et ces deux nouveaux vice-présidents sont de l’Agnéby-Tiassa et du département d’Agboville. Donc, aujourd’hui, à l’initiative du doyen Jules Achi Ahouzi, nous sommes venus, sans trop tarder pour dire nos sentiments profonds pour cette distinction que le président a bien voulu nous faire, et cette confiance qu’il a placée en nous. C’est ainsi que nous sommes venus avec nos collègues d’hier, les délégués d’Agboville 3 et d’Agboville 4, pour déjà présenter nos sentiments de reconnaissance qui est l’expression de notre profonde gratitude au président pour cette élévation à ses côtés comme proches collaborateurs. Cela n’est pas passé inaperçu dans notre département et même dans la région de l’Agnéby-Tiassa.

Le président vient de sonner la cloche de la mobilisation d’Agboville, il a sonné la reconnaissance de nos militants qui sont restés fidèles au PDCI-RDA, depuis longtemps avec tous les vents de marchands d’illusion qui sont passés dans tout le pays, nos militant sont restés imperturbables. Nous avons dit au président notre foi, notre détermination à faire en sorte la mobilisation puisse se faire autour de lui pour aller à la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020. »

Jules Achi Ahouzi, nouveau vice-président et le Président Henri Konan Bédié

Pour Jules Ahouzi, le second nommé d’hier, « depuis un certain temps, des militants disaient que le PDCI-RDA d’Agboville, les responsables étaient oubliés. Et le président Bédié vient de démontrer que les responsables, le militantisme avéré est toujours récompensé. En nous nommant, il vient de récompenser le militantisme. Nous avons été d’abord Sg de section, membres du grand conseil, délégués, membre du BP, membres du comité des sages et aujourd’hui, nous sommes des vice-présidents. Cette nomination est une remobilisation de nos militants de base. Cela crée aussi une confiance en la jeunesse parce que beaucoup disent que « vous êtes nos papas, nos doyens, vous militez depuis et on ne vous donne rien, donc ils vont chercher où ils peuvent arriver vite ». Voilà que le président Bédié vient de démontrer que lorsqu’on est militant et qu’on a foi en son parti, le parti peut vous récompenser, le PDCI peut vous récompenser. Nous disons donc grand merci au président Henri Konan Bédié. Nous allons redoubler d’effort pour galvaniser et remobiliser les militants pour réaliser les objectifs du PDCI et du président Bédié. »
DIRCOM

Lire la suite
03 Avr
0

Côte d’Ivoire-Audience-Le président Bédié (Pdci) échange avec Mme Mayuma Kala (Union africaine): «Nous vivons ici dans un contexte difficile de non-paix…»

 Le président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, a accordé une audience en sa résidence privée de Cocody, ce mardi 2 avril, à la représentante spéciale du Président de la Commission de l’Union africaine (UA), Mme Joséphine Charlotte MAYUMA LAKA. Au sortir de cette rencontre, l’émissaire de l’Union africaine s’est prêtée aux questions des journalistes.

Pour ce qui est de l’objet de sa visite, l’envoyée de l’UA dira que « l’audience que le président Bédié nous a accordée ce matin, c’est dans le cadre de la mission de l’Union africaine, qui est une mission, un mandat qui consiste à accompagner les pays africains dans la consolidation de la paix, dans la stabilité et la tenue d’élections apaisées, des élections transparentes, des élections crédibles dans les pays africains. Et en Côte d’Ivoire, nous attendons une élection paisible, une belle élection qui va avoir lieu pour l’élection présidentielle en 2020.

C’est dans ce cadre là que nous avons fait ce déplacement ». Mme MAYUMA LAKA a tenu à remercier le président Bédié pour cette importante audience. « Nous tenons à remercier le président du PDCI-Rda de nous avoir reçus », a-t-elle dit avant de donner la suite de sa mission « Cette mission va aussi se déployer ailleurs auprès des autres acteurs politiques ivoiriens pour pouvoir faire de la paix effectivement un comportement pour qu’il y ait des paroles de paix et éviter des violences verbales qui ne rassurent pas la population. Il faut ramener les acteurs politiques ivoiriens à poser des actes de paix. Ce sont ces recommandations que nous faisons aux acteurs politiques pour que la paix se consolide en Afrique.

Nous voulons donc une compétition apaisée », a souhaité Mme MAYUMA LAKA.
Concernant la Commission électorale indépendante (CEI), l’envoyée du président de la Commission de l’Union africaine dira : « La Cour africaine des droits de l’homme et des peuples avait pris un arrêt à l’endroit de la Côte d’Ivoire demandant qu’on puisse faire la révision de la CEI en la réformant selon les standards internationaux. Les discussions sont en cours entre l’opposition et le gouvernement. Nous encourageons tous les acteurs, toutes les parties prenantes à participer activement à ces négociations qui sont en cours ».

Cependant, au cours de l’audience, après que Mme MAYUMA LAKA ait donné l’objet de sa visite au président du PDCI-RDA, le président Bédié s’est dit heureux de ce que l’Union africaine suive de près les choses en Côte d’Ivoire. Toutefois, le Sphinx national a donné la réalité du terrain politique en Côte d’Ivoire. « Je voudrais dire merci à l’Union africaine qui a bien voulu nous donner quelques indications pour nous permettre d’évoluer dans le sens apaisé, malheureusement, depuis quelques temps nous vivons ici dans un contexte difficile de non-paix. Depuis les élections locales et régionales jusqu’à présent, nous ne voyons pas de signe encourageant aussi bien sur les questions électorales que les questions de fonctionnement des institutions. La réforme de la CEI qui a été fortement recommandée par l’Union africaine, nous sommes en train de nous battre sur toutes ces questions-là», a dit le patron du PDCI-RDA à l’envoyée de l’Union africaine.

Pour étayer ses propos, le président Henri Konan Bédié a demandé à ses collaborateurs de retracer la situation qui a prévalu et qui a abouti au divorce d’avec le RHDP. Ce qui a été fait et des documents ont été remis à la représentante spéciale du président de la Commission de l’Union africaine.

DIRCOM

Lire la suite
01 Avr
0

Ecole ivoirienne, démocratie, violences, Jacques Ehouo, Convention 2019 du Pdci: Déclaration de la COORDINATION PDCI-RDA PARIS LA FAYETTE

Les membres de la COORDINATION PDCI RDA PARIS LA FAYETTE se sont réunis pour analyser la situation sociopolitique de la Côte d’Ivoire. Cette rencontre a eu lieu à Ivry sur Seine (94- Val de Marne) dans la Région Parisienne le 31 mars 2019.
A cet effet, la COORDINATION PDCI RDA PARIS LA FAYETTE adresse ses vives félicitations au vaillant militant Jacques EHOUO, Maire du Plateau, enfin installé avec son Conseil Municipal. Ce 23 mars 2019 devient ainsi une date synonyme de victoire pour le PDCI RDA, à l’issue d’une haute et interminable lutte politico-judiciaire.
Cette consécration marque la détermination du PDCI RDA à ne rien lâcher et de ne céder à aucune menace et intimidation.
La COORDINATION s’inquiète des graves menaces qui pèsent sur l’école ivoirienne. Elle appelle à la responsabilité du pouvoir et demande qu’un vrai dialogue avec tous les partenaires sociaux et tous les acteurs soit engagé. La vie de nos enfants en dépend. L’accalmie de façade ne doit pas occulter la nécessité d’une réflexion approfondie.

Les membres de la COORDINATION invitent à la désescalade de la violence d’où qu’elle vienne pour garantir une meilleure expression démocratique dans le pays.
Ils exigent la tenue des Etats Généraux de l’Éducation Nationale afin de faire le diagnostic, trouver les remèdes adéquats et surtout avoir une vision prospective pour une Éducation Nationale conforme aux standards internationaux. Ils conseillent également que le recrutement des enseignants envisagé par le gouvernement, ne se fasse pas au rabais avec un esprit de clientélisme sous-jacent, de chantage, mais dans le respect de l’exigence minimum liée à la fonction.

La COORDINATION PDCI RDA PARIS LA FAYETTE constate en plus, des insuffisances dans la gouvernance actuelle. Aussi, appelle -t- elle le Président H.K. BEDIE au SECOURS.
Au secours de l’école, au secours de la paix, de la réconciliation nationale et de la démocratie. Au secours pour faire barrage aux félons, aux usurpateurs et à la disparition du PDCI RDA.
– Se félicite de la poursuite des concertations pour la création de la plateforme citoyenne de l’opposition.

Les membres de la COORDINATION PDCI RDA PARIS LA FAYETTE encouragent également le Président H.K. BEDIE et le Secrétariat Exécutif à maintenir le cap sur la victoire du PDCI RDA en 2020.
– Ils réitèrent de façon non négociable, la candidature à la Convention du PDCI RDA, du Président H.K. BEDIE pour la présidence de la république en 2020.
– Ils soutiennent le candidat naturel, le président du PDCI RDA, SEM H.K. BEDIE, l’homme de la situation, celui qu’il faut.
Restons vigilants, mobilisés et à l’écoute !
Fait à Paris, le 31 mars 2019

POUR LA COORDINATION PDCI RDA PARIS LA FAYETTE
KOUAKOU Djé – P. BAILLY – GREBE Eugène – N’DRY S. Brigitte (Mme) – BLAHOUA Simplice – – HUE Vodji Bertin – DIOMANDE Youdé Adam

Lire la suite
01 Avr
0

Le président Bédié nomme 2 nouveaux vice-présidents

DÉCISION N°0019-2019/ PP/ CAB DU 30 MARS 2019 COMPLETANT LA DÉCISION N°001-2019/ PP/ CAB DU 03 JANVIER 2019 PORTANT NOMINATION DE VICE-PRESIDENTS DU PDCI-RDA,
LE PRESIDENT DU PDCI-RDA ;

− Vu la constitution de la République de Côte d’Ivoire
− Vu la loi N° 93-668 du 9 août 1993 relative aux Partis et Groupements Politiques
− Vu les Statuts du PDCI-RDA
− Vu la Résolution N°01/04/10/2013 portant adoption et application immédiate des modifications des Statuts
− Vu la Résolution N°02/04/10/2013 donnant mandat au Président du Parti de nommer dans les deux mois, les membres des Organes crées par le XIIème Congrès Ordinaire
− Vu la Décision N°0010/ 2019/ PP/ CAB du 03 Mars 2019, modifiant la décision N°0063/ 2018/ PP/ CAB du 16 Octobre 2018, portant nomination des membres du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA ;
− Vu la résolution du 6ème Congrès Extraordinaire, portant prolongation du mandat du Président du Parti ;
− Vu les nécessités de service ;
DÉCIDE

Article 1 : Les personnes dont les noms suivent sont nommées, vice-Présidents du PDCI-RDA :
• Monsieur Fréderic SOTCHI AKE M’BO
• Monsieur Jules ACHI AHOUZI.

Article 2 : La présente décision qui complète les dispositions antérieures, prend effet, à
compter de la date de sa signature.

Article 3: Le Secrétaire Exécutif, Chef du Secrétariat Exécutif est chargé de l’exécution
de cette décision qui sera publiée et communiquée partout où besoin sera.

Fait à Abidjan, le 30 Mars 2019

Henri KONAN BEDIE
Président du PDCI-RDA

Lire la suite
01 Avr
0

Voici les limites territoriales de chaque délégation départementale et communale

Le parti du président Bédié continue de tisser sa toile pour la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020. Des délégations ont été découpées en plusieurs. Ce qui pourrait entrainer des délégués à se marcher sur les pieds. C’est pourquoi, le président Henri Konan Bédié a décidé de tracer les frontières et donner à chaque responsable sa zone de compétence. Pour voir les limites de chaque délégation cliquez et téléchargez la décision suivante…DÉCISION N°0018

Lire la suite
31 Mar
0

PDCI-RDA: 6e Session extraordinaire du Secrétariat exécutif, mardi 2 avril 2019

Mesdames et Messieurs les membres du Secrétariat Exécutif, sont conviés à la Sixième Session Extraordinaire du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA qui aura lieu, le mardi 02 avril 2019, à 16H00, au Siège du Parti, à Cocody.

Fait à Abidjan, le 30 mars 2019

Pr. Maurice KAKOU GUIKAHUE
Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA

Lire la suite
30 Mar
0

Le président Bédié élève le patriarche Kouadio Kouassi Vincent au grade de Grand officier à titre posthume

Le patriarche Kouadio Kouassi Vincent, décédé le 12 mars 2019 à l’âge de 103 ans, sera inhumé le 6 avril prochain. C’est l’information officielle que la famille du défunt patriarche est allée donner au président Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda, ce vendredi 29 mars, en sa résidence abidjanaise de Cocody. La levée du corps aura lieu le 5 avril à Tiébissou suivie de l’inhumation dans ladite ville, le 6 avril 2019. Après avoir présenté les condoléances à la famille par la voie de son porte-parole, le président Henri Konan Bédié a donné des instructions pour que le patriarche Kouadio Kouassi Vincent soit élevé dans la dignité au grande de Grand Officier dans l’Ordre du Bélier, à titre posthume.
DIRCOM

Lire la suite
30 Mar
0

La famille de Samba Traoré annonce officiellement le décès de leur fils au président Bédié

Comme annoncé, jeudi, le président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, a échangé ce vendredi 29 mars à 17 heures avec la famille de Samba Traoré, le défunt président du mouvement ‘’Renouveau PDCI’’, en sa résidence abidjanaise de Cocody. Cette audience a permis à la famille d’annoncer officiellement le décès tragique de leur fils Samba, dans la nuit du mardi 26 à mercredi 27 mars. Les familles paternelle, maternelle et politique se sont ainsi concertées avec des instructions du président Henri Konan Bédié qui n’a pas manqué de dire que ‘’c’est une grande perte’’ et d’ajouter qu’il a perdu la vie à 38 ans, dans la fleur de l’âge, dans ‘’une agression sauvage’’ qui interpelle tout le monde sur la sécurité des Ivoiriens. Pour l’organisation des obsèques de Samba Traoré, une autre réunion est prévue dans la famille du défunt afin de les programmer.
DIRCOM

Lire la suite
30 Mar
0

Bédié interdit aux militants de prendre part aux activités des mouvements illégaux, notamment de ‘‘PDCI Renaissance’’ (communiqué)

La Direction du PDCI-RDA rappelle aux Délégués Départementaux et Communaux de bien vouloir informer les Secrétaires Généraux de section, les membres des Comités de base et les membres des organes statutaires du PDCI-RDA de leurs Délégations de ne pas prendre part aux activités et autres manifestations organisées par des mouvements illégaux, notamment le PDCI Renaissance.

La Direction du PDCI-RDA réaffirme que ce mouvement illégal utilise frauduleusement le logo du PDCI-RDA pour semer la confusion dans l’esprit de ses militants, y compris de celui de l’opinion nationale et internationale.

La Direction du PDCI-RDA exhorte les militantes, les militants, les sympathisantes, les sympathisants, l’ensemble du personnel politique et les membres des organes statutaires du parti à demeurer vigilants et à rester à l’écoute des seuls et uniques mots d’ordre du parti.

Fait à Abidjan, le 29 Mars 2019
P. Le président Henri Konan BEDIE
Président du PDCI-RDA

P.O Professeur Maurice KAKOU GUIKAHUE
Secrétaire Exécutif, Chef du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA

Lire la suite
29 Mar
0

Décès tragique de Samba Traoré: La famille de Samba Traoré sera reçue par le président Bédié, ce vendredi 30 mars à 17h

Suite aux instructions du président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, après avoir appris le décès tragique de Samba Traoré, mercredi 27 mars, président du mouvement de soutien «Renouveau PDCI», le chef du Secrétariat Exécutif, Pr Maurice Kakou Guikahué a conduit une forte délégation de la direction du parti dans la famille du défunt, au quartier Dokoui de Cocody les deux Plateaux. La délégation de la Direction du parti était composée outre le chef du Secrétariat exécutif, de Ami Diop, Secrétaire exécutif chargé des Affaires sociales, de Kamagaté Brahima, Secrétaire exécutif chargé de l’encadrement des jeunes, du député Olivier Akoto de Daoukro, du délégué communal de Cocody, Dr Jean Claude Koutouan, de la Directrice de la Communication du parti, Mme Djénébou Zongo-Diomandé, des présidents des Jpdci urbaine et rurale, des structures spécialisées, des membres du Bureau politique et de bien d’autres mouvements et clubs de soutien de jeunesse.
L’heure n’était pas au grands discours. Juste pleurer et prendre les nouvelles pour se préparer pour les obsèques. «Tout le PDCI-RDA a été réveillé hier (Ndlr, mercredi 27 mars) par une triste nouvelle, encore une fois. On a pour habitude de dire que c’est l’enfant qui enterre ses parents. Mais quand cet enfant, un jeune, est fauché par la mort dans la fleur de l’âge, et plein d’avenir, c’est la désolation totale. Samba Traoré, un jeune plein de fougue, était un jeune militant qui comptait beaucoup tant pour le PDCI-RDA que pour sa famille biologique. Quand le président, SEM Henri Konan Bédié l’a appris, il a été profondément abattu. Et comme en pareille circonstance, en son nom propre et au nom du parti, il envoie le chef du Secrétariat exécutif, Pr Maurice Kakou Guikahué, la 2ème personnalité du parti et toute cette délégation vous dire Yako, en attendant les obsèques. Nous sommes également venus prendre des nouvelles pour les lui transmettre», a dit Kamagaté Brahima au président de la Jpdci rurale, Innocent Yao qui portait la parole de la famille éplorée. Kamagaté a, pour conclure, annoncé que le président Henri Konan Bédié, lui-même, attend la famille à sa résidence d’Abidjan, ce vendredi 29 mars à 17 heures pour voir ensemble les modalités des obsèques de son ‘’fils’’ Samba Traoré.
En retour la famille s’est dite honorée de l’intérêt que le PDCI accorde à la disparition de son fils, Samba Traoré. «Le programme des funérailles ne sera pas fait sans le PDCI-RDA. Notre enfant n’a pas milité inutilement au PDCI. Les familles paternelle et maternelle, et le PDCI vont se réunir pour qu’ensemble on puisse décider des obsèques notre fils à tous», a dit en substance, le chef de la famille, M. Kouassi Rémi en présence de la mère de Samba Traoré, Mme Aya Eugénie. Rendez-vous a donc été pris pour ce vendredi 29 mars à 17H au domicile de M. Bédié.
DIRCOM

Lire la suite