CHERS MEMBRES DES INSTANCES DU PDCI-RDA

CHERS MILITANTS ET MILTANTES

CHERS INVITES 

MESDAMES ET MESSIEURS,   

Je voudrais me réjouir ce jour, d’être l’un des vôtres, pour introduire, au nom du Président BEDIE, cet important colloque qui marque la fin  de la commémoration du 75è Anniversaire du PDCI-RDA.                                                                                                                                                     De prime abord,  je vous adresse les salutations distinguées et militantes de notre Président, son Excellence Henri  Konan BEDIE qui n’a pu être des nôtres ce jour, comme il l’aurait souhaité.          

De fait, il me charge de remercier tous les Membres des Instances, les Militants et Militantes  de notre grand Parti, pour leur participation active et très qualitative à ce Colloque.

Les félicitations du Chef de notre Parti vont également à Monsieur le Secrétaire Exécutif, Chef du Secrétariat Exécutif, le Professeur Maurice Kacou Guikahué, au Comité Scientifique, ainsi qu’à tous les Organisateurs de ces Assises.

Vous témoignez tous, une fois de plus, votre grande capacité d’initiative, d’organisation, et d’anticipation. Soyez tous remerciés !!             

Permettez, à ce stade de mon propos, de vous faire un bref rappel historique.       

La réflexion et l’action ont toujours été au cœur de notre projet Politique et de notre Parti.                                    En 1986, voilà 35 Ans, un important Colloque International, sous l’égide du Père Fondateur, Félix Houphouët-Boigny, commémorait le Quarantième Anniversaire de la Création du Rassemblement Démocratique Africain, RDA, grand Mouvement d’Emancipation, dont la Section Ivoirienne, le PDCI, Parti Démocratique de Côte d’Ivoire, fut l’aile marchante.

Ce fut un grand moment de retrouvailles, pour les Principaux Acteurs de la lutte anticoloniale, mais aussi, une grande leçon Politique et Historique délivrée deux jours durant, par les Interventions Magistrales du Président du RDA, Félix HOUPHOUET-BOIGNY.

Les retombées de ces Assises furent importantes !!   

La transformation de la Fondation Houphouët-Boigny d’Institut de Recherche Politique et Historique, en Centre International de Recherche sur la Paix, associé à l’UNESCO, le Congrès International sur la Paix dans l’Esprit des Hommes, la création du Prix Félix-Houphouët-Boigny pour la Recherche décerné par l’UNESCO, l’Instauration d’une Journée Nationale de la Paix tous les 15 Novembre.     

La préconisation de Réformes Politiques qui permirent de passer sans heurts, au pluralisme politique, déjà inscrit au demeurant, dans notre Constitution.   

Dix après, un Colloque National organisé à l’occasion de la commémoration des Cinquante Ans de la Création du Parti, s’attela à faire le bilan de la Contribution de la Nation Ivoirienne par le PDCI-RDA.

Il s’agissait d’une Rétrospective critique pour mieux anticiper sur les évolutions futures et déterminer le cap, au moment où était mise en œuvre une nouvelle offre Politique, avec le projet d’une Nouvelle Société aux Frontières Novelles du Développement.

Depuis le 10 Avril dernier, nous avons célébré, comme il se doit, les Trois Quarts de Siècle d’Existence de notre Parti, par des Manifestations Politiques, Religieuses, Humanitaires, Intellectuelles et Festives, qui se sont étendues sur Sept Mois de l’Année 2021.

A l’ouverture des Célébrations, dans sa Leçon Inaugurale, le Membre du Comité des Sages, le Professeur Théophile Koby Assa, avait fait une Analyse Critique de la Situation de notre Pays et indiqué, en s’appuyant sur la Prospective Politique, les voies et moyens d’un Retour de notre Parti au Pouvoir d’Etat, avant le Rendez-vous du Centenaire.

Les Séminaires éclatés, tribunes de réflexions collectives profondes, ont mobilisé nos militants, toutes les bases et structures du PDCI-RDA au plan National et International. Il a s’agit, ensemble, de prendre conscience des problèmes à résoudre et remettre debout notre parti pour gagner et mener une marche triomphante vers les échéances électorales futures.

Vous avez remis la synthèse des travaux de ces séminaires au Président du Parti.

Je vous renouvelle mes félicitations pour ce bel exercice d’intelligence collective.

Le présent colloque qui se veut être la poursuite et la consolidation des réflexions, propositions et recommandations issus des séminaires  éclatés s’articulera autour de huit ateliers qui ont pour thèmes :

1 – la pérennisation du PDCI RDRA,

2 -la mobilisation des ressources humaines,

3- la mobilisation des ressources financières,

4 – la communication,

5 -l’Etat de droit,

6 – les élections,

7 – les relations extérieures,

8 – le président du parti.

Les résultats de vos débats et travaux  contribueront assurément à dégager des orientations stratégiques dont la mise en œuvre  va conduire le PDCI – RDA au pouvoir d’Etat, perdu par la force des armes, dès 2025.

Je veux vous encourager à persévérer dans l’effort collectif, dans le dialogue et la cohésion pour atteindre nos objectifs ; au premier rang desquels, faut il le redire, le retour du PDCI-RDA, espéré, souhaité, voir réclamé, non seulement par nos militants, mais aussi par la grande majorité de nos concitoyens.

Sur la question de la solidarité et de la cohésion dans toutes nos actions, je voudrais saisir l’occasion qui m’est offerte par le Président de notre parti, Son Excellence Aimé Henri KONAN BEDIE pour interpeller tous les militants et militantes, les cadres du parti,à tous les niveaux.

Le Président dans son allocution d’ouverture  de la célébration des 75 ans de notre parti, le PDCI-RDA avait déclaré et je cite :

« Nous avons donc une grande responsabilité devant l’Histoire et nous n’avons pas le droit de nous y dérober !

Le PDCI doit donc créer les conditions de la confiance entre le peuple, la classe politique et les partenaires au développement ».

Il faut que nous soyons clairs, les uns avec les autres !!!

Ce n’est pas en étalant nos opinions, les débats internes des instances ou organisations de notre parti dans la presse du parti au pouvoir que nous répondons au sens de la responsabilité auquel notre président nous appelle ;

Nous desservons « ce faisant », nos idéaux, notre ambition  de construire la confiance avec nos compatriotes  et nous servons nos adversaires qui se régalent dissensions devenues ainsi publiques.

« Tout peut se régler, sauf  hélas, les problèmes de personnes !! », Nous rappelait le père de la nation, Félix HOUPHOUET BOIGNY.

Militants et Militantes, chers cadres, chers élus du PDCI, le Président BEDIE nous interpelle et nous appelle au sens de la responsabilité, à l’union et la cohésion dans l’action. Ne laissons pas les problèmes de personnes prendre le pas sur les enjeux importants du moment pour faire triompher notre parti, le PDCI-RDA.

C’est à ce prix, et seulement à ce prix, que nous gagnerons ensemble de nouvelles victoires.

C’est l’exhortation que nous devons aussi tirer de ce colloque qui est venu à point nommé dans le processus de modernisation de notre parti septuagénaire, mais ô combien vivant et résilient !!!

C’est sur ces mots que je déclare ouverts, au nom du Président Henri KONAN BEDIE, les travaux du colloque de la commémoration du soixante-quinzième anniversaire de la naissance du PDCI-RDA.
Vive le PDCI-RDA pour que vive une Côte d’Ivoire Réconciliée, Unie et Prospère !


Émile Constant BOMBET

MINISTRE D’ETAT

Vice- Président