En marge de la célébration du 74ème anniversaire de naissance de l’Eglise du Christianisme Céleste au temple d’Abobo le 29 septembre 2021, les lauréats du prix SBJ Oschoffa pour la recherche de la paix et de la cohésion sociale ont été honorés, dont le président Henri Konan Bédié du PDCI-RDA.

A cette occasion, le président du Comité directeur national, chef du Diocèse de Côte d’Ivoire, représentant légal du Pasteur mondial, l’Assistant Vénérable Supérieur Evangéliste Kanon Luc, est revenu sur les critères qui ont milité en faveur du président Bédié.

 « Avec lui, nous avons vu et nous voyons la vie d’un homme qui n’a jamais voulu que la Côte d’Ivoire se détruise. Henri Konan Bédié n’a jamais voulu que la Côte d’Ivoire s’embrase, depuis 1999, quand il a été contraint de quitter le pouvoir par une junte militaire, il n’a pas appelé à un soulèvement populaire. Il est resté digne fils de Félix Houphouët-Boigny, apôtre de la paix. Lors de la dernière présidentielle de 2020, le monde a été crispé. Mais à la suite, il a accepté une rencontre de décrispation de l’atmosphère avec le président Alassane Ouattara. Les dispositions de paix d’un tel homme ne pouvaient être passées sous silence »,a-t-il déclaré selon le confrère Le Nouveau Réveil.

Le confrère précise qu’après ces précisions, le prix SBJ Oschoffa pour la recherche de la paix et de la cohésion sociale a été remis à Ehouman Bernard qui représentait le président Henri Konan Bédié.

 Il s’est réjoui de ce prix qui vient confirmer l’amour du président Henri Konan Bédié pour la Côte d’Ivoire.

Des hommes de Dieu, tel que Pawaba Mathieu de l’Eglise Déhima, le Sénateur Kouamé Benzeme, adjoint au maire à Abobo ont également reçu chacun un prix. Cette distinction les met en mission pour la paix. La charte nationale pour la paix et pour la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire a été rappelée par Aimé Narcisse Boli, président du Conseil d’administration de la Fondation internationale pour la paix, la presse et pour le développement durable en Afrique (FIPPDA).

La flamme de la paix a été distribuée à la fin de la cérémonie.Les présidents Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo ont été aussi distingués.

Nous osons croire que ce prix va donner davantage de célérité au processus de Réconciliation nationale et de la paix dont les jalons ont été déjà posés par les trois leaders que sont : Bédié, Ouattara et Gbagbo.

Nathanaël Yao