Une délégation de la chefferie de la communauté Baoulé était, mardi 28 septembre, à la résidence du président du PDCI-RDA, le président Henri Konan Bédié.

Conduite par Nanan Angan Kouassi, chef de la communauté Baoulé du district d’Abidjan, c’est Nanan Kouassi Kouakou Nestor, secrétaire général de la communauté Baoulé du district d’Abidjan, chef des Gblo à Treichville, qui s’est adressé à la presse en tant que porte-parole, pour donner les raisons de leur visite ce jour.

«Dans un village quand vous entendez des cris, des pleurs, il faut courir aller demander ce qui se passe. Cela n’a pas été le cas. C’est pourquoi, après avoir appris que le président Bédié a perdu trois grandes personnalités, à savoir son ainé Marcellin Bédié, le premier ministre Charles Konan Banny (vice-président du PDCI) et le ministre Albert Kakou Tiapani (Coordonnateur de l’Inspection du PDCI), nous ne pouvons pas rester en marge des moments difficiles que travers le président Bédié. Il fallait donc venir saluer le président Bédié, le consoler même si les programmes des obsèques ne sont pas encore établis. Voilà la raison de notre présence ici, ce soir», a expliqué Nanan Kouassi Kouakou Nestor.

En retour, conclut-il, «le président Bédié a accepté nos condoléances. Mais puisque les différents programmes des obsèques n’ont pas encore été déterminés, il nous a demandé d’attendre qu’il nous informera pour que nous puissions prendre notre part de deuil à ces différents décès.»

GRO