Le secrétaire exécutif en chef, Pr. Maurice Kakou Guikahué, a décoré à titre posthume, au nom du président Henri Konan Bédié, l’épouse de feu le ministre Oumar N’Daw, Marie-Luce Kakou Gervais, décédée le 12 septembre 2021. Elle a été faite Commandeur dans l’ordre du Bélier.

C’était hier au domicile familial sis à Cocody-Vallon. Le maire de Taabo, commune d’origine de la famille Kakou Gervais, N’Gom Allassan William, a lu un témoignage sur la militante du parti. Selon le témoignage du délégué départemental du Pdci-Rda à Taabo, Marie-Luce Kakou Gervais s’était abreuvée de la sève du Pdci Rda dont elle a été très proche des premiers leaders. « Marie-Luce Kakou Gervais est née le 28 septembre 1936 à Korhogo dans une famille membre du Pdci-Rda depuis l’origine » a révélé N’Gom William Allassan.

Selon lui, tout au long de son parcours scolaire, à Treichville comme à Daloa, celle qui serait plus tard infirmière d’Etat, a montré sa proximité avec le Pdci-Rda et surtout avec ceux qui, depuis 1945, l’incarnent : « Encore jeune, dès 1950, auprès et dans le sillon de sa tante Madame Jeanne Gervais chez qui elle vivait à Akouré en pays M’Gbatto, elle a joué un rôle dans l’implantation du Pdci-Rda dans cette région » a-t-il révélé.

Le vice-président du Pdci-Rda, Jean-Marie Kakou Gervais, frère cadet de la défunte, a abondamment remercié le président Henri Konan Bédié, président du Pdci Rda, et son secrétaire exécutif, Maurice Kakou Guikahué, pour cette distinction. « Je voudrais dire combien ma famille et moi, nous sommes touchés », a-t-il dit avant d’insister sur les qualités et le militantisme de sa sœur aînée « C’était une femme d’une extrême discrétion et toute confiante en son parti le Pdci-Rda. Elle était discrète dans son militantisme, mais toujours constante dans son militantisme. Elle a eu la chance d’être au cœur de toute la crème de ceux qui ont créé le Pdci-Rda. Elle était imprégnée de l’esprit de notre parti. Nous sommes touchés que le Pdci-Rda se souvienne de cette militante » a-t-il affirmé.  

Le secrétaire exécutif, Maurice Kakou Guikahué, a dit sa fierté et l’honneur qui lui sont faits d’accomplir cette mission. C’est un devoir de témoignage et de reconnaissance avant de remettre, au nom du président Henri Konan Bédié, à la famille « la cravate de commandeur dans l’ordre du Bélier du Pdci-Rda à titre posthume » pour le militantisme de Marie-Luce Kakou Gervais.

FK (Le Nouveau Réveil)