Une rencontre a eu lieu, ce vendredi 27 septembre, entre le chef du Secrétariat exécutif du Pdci-Rda et les vice-présidents, dans le cadre des Journées d’hommage au président Henri Konan Bédié, du 11 au 25 septembre, à Daoukro.

Les échanges se sont déroulés à la résidence du général Gaston Ouassénan Koné, coordonnateur des activités des vice-présidents, à Cocody-Aghien. Il s’agissait pour le N°2 du Pdci-Rda, cheville ouvrière de la commémoration des 75 ans du parti, d’informer le collège des vice-présidents des «modalités pratiques» des Journées d’hommage.

Ils ont été nombreux qui ont répondu à l’appel, ces vice-présidents qui constituent les têtes pensantes du parti d’Houphouët-Boigny. On peut citer, entre autres, les ministres Allah-Kouadio Rémi, président du Comité politique, Léopoldine Coffie, Ezan Akélé, Emmanuel Niamien N’goran, Assana Sangaré, Emilienne Bobi Assa, Désiré Gnonkonté, le général Michel Gueu et plusieurs autres sommités du parti.

Certains ont posé des questions de précision pour bien comprendre le déroulement des activités et d’autres ont fait des propositions pour la bonne réussite de ces moments d’hommage au Sphinx de Daoukro.

Il est revenu au secrétaire exécutif en charge de la Jeunesse, Kamagaté Brahima, de dérouler les temps forts de la rencontre entre le président du Pdci-Rda et les différentes zones, entités choisies pour représenter tout le territoire national.

Avant les vice-présidents, le secrétaire exécutif en chef avait déjà rencontré les délégués départementaux, communaux et généraux et ensuite les élus qui ont tous adhéré à l’idée pour un franc succès des Journées d’hommage.

GRO avec JBK (Le Nouveau Réveil)