Les séminaires éclatés du PDCI-RDA ont pris fin dans les zones politiques (Ouest-Zadi, Ouest Montagneux, Nord, Centre, Est, Sud 1 et Sud 2) de Côte d’Ivoire. Des comités de base à la zone politique, en passant par les sections, les délégations départementales et communales, les résultats des réflexions des militants ont été remis à la direction du parti. La zone Nord s’est réunie à Katiola.

C’est le siège du PDCI-RDA du département de Katiola qui a servi de cadre, ce samedi 31 juillet 2021, pour la restitution des travaux du séminaire éclaté de la zone du grand Nord. Ce sont au total 24 délégations sur les 28 que compte la zone nord qui ont répondu présentes à ce rendez-vous.

Cette réunion de restitution a aussi enregistré la présence effective de deux vice-présidents, le Général Gaston Ouassénan Koné et madame Sangaré Assana Ouattara.  Conduisant la mission, la secrétaire exécutive chargée du bulletin de liaison du PDCI, madame Adèle Aya N’Dioré, a d’abord donné les orientations de ces travaux.

« Aujourd’hui est pour le PDCI-RDA, notre grand parti, un grand jour à marquer d’une pierre blanche. En effet, c’est aujourd’hui que sur toute l’étendue du territoire se tient cette réunion de restitution départementale dans le cadre de la commémoration des 75 ans du PDCI-RDA. Nous sommes ici à Katiola pour recueillir les résultats des travaux de la zone Nord», a d’entrée fait savoir Adèle N’Dioré.

Elle a ensuite expliqué que ces séminaires sont l’occasion pour le président Bédié de continuer le renforcement de la modernisation du PDCI à travers certaines actions. Notamment la remobilisation de toutes les composantes du parti pour relever les grands défis, impliquer et responsabiliser davantage le vivier des cadres compétents et des jeunes dynamiques dans toutes les instances de décision du parti, améliorer et renforcer la démocratie interne, continuer sans relâche les efforts avec l’ensemble de l’opposition en vue de créer les conditions d’un climat politique apaisé propice à la réconciliation et à la reconstruction d’un Etat de droit.

Il s’en est suivi la restitution des travaux par département où chaque délégation départementale, après un bref résumé, a remis les documents aux émissaires de la direction du parti. Les militants de cette grande zone ont, pour la plupart, relevé une promotion des cadres du nord, et surtout un soutien  financier et matériel de la direction du parti pour permettre au PDCI de reprendre son envol dans cette partie du pays qui d’ailleurs avait toujours été un grand bastion du parti septuagénaire.

Des recommandations qui seront rendues fidèlement, selon la cheffe de mission, à la direction du parti. « Je voudrais vous remercier pour le travail scientifique de haut niveau et profonde réflexion pour le meilleur devenir du PDCI-RDA. Nul doute que ces séminaires éclatés voulus par le président Bédié, apporteront au travers les résultats finaux un renouveau certain du PDCI-RDA pour un retour au pouvoir d’Etat en 2025 afin de poursuivre la marche glorieuse vers son centenaire», a indiqué Adèle N’Dioré.

Mais bien avant ce mot de clôture de l’ex-député de Daoukro, le vice-président du PDCI-RDA, Ouassenan Koné, s’est dit honoré du choix de la cheffe de mission et de rassurer que le nord demeure toujours aux côtés du président Bédié.

« Nous considérons, nous les militants du nord, que le président Henri Konan Bédié nous a fait un clin spécial. En effet vous êtes de sa famille biologique, et il vous a choisi pour venir comme cheffe de délégation chez nous dans le nord. Cela nous va droit au cœur», s’est réjoui le Général Ouassenan Koné et d’ajouter : « Nous voudrions vous demander de dire à monsieur le président Bédié que le grand nord est vraiment à sa disposition à tout moment. Et que pour lui, nous sommes tous des soldats, qu’il donne des ordres nous allons les exécuter.»

Des motions de soutien et d’encouragement ont été respectivement adressées au président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié et au Secrétaire exécutif en chef, le professeur Maurice Kakou Guikahué.

GRO avec  Venance Sery