Le jeudi 29 juillet 2021 a eu lieu l’inauguration du nouveau marché intelligent d’Abengourou, un marché moderne d’une valeur de 364 millions FCFA. Marraine de la cérémonie, Mme Henriette Bédié s’est adressée aux commerçants et aux populations de l’Indenié. Mais avant d’arriver sur la place du marché à 11h15, elle a, 10h30, fait ses civilités au Préfet de la région de l’Indenié, Préfet d’Abengourou, à la Préfecture.

«(…) Mesdames et messieurs; mon coeur est rempli de joie en adressant mes chaleureuses salutations. Je voudrais aussi me presser d’ajouter les fraternelles salutations du président Henri Konan BEDIE, mon époux, mon baobab et votre cher papa», s’est-elle réjouie.

S’adressant aux commerçants, l’ex-première dame dira : «Braves acteurs du commerce à Abengourou en général et en particulier dans le marché, je partage votre joie, cette joie bien visible sur les visages de toutes et de tous. Car aujourd’hui, la grande détresse et le sentiment de découragement qui ont emporté vos espoirs devant le drame survenu dans la nuit du 22 au 23 décembre 2017 par l’incendie dévastateur du marché s’inscrivent désormais dans le passe. Que Dieu soit loué!»

Pour l’épouse du président du PDCI-RDA, «la situation sociale actuelle, caractérisée par la vie chère, qui crée un sentiment mélancolique entre vendeur et client est certainement un souci pour tous. Vivre cela, à l’étroit, est désagréable pour tout commerçant.»

Mme Bédié s’est aussi adressée au maire d’Abengourou. «Monsieur le Maire Amoikon Banga, vous et votre conseil municipal, artisans de la reconstruction de ce grand marché, en y intégrant tous les conforts technologiques, méritez mes vives félicitations. Présidente Fondatrice de la Fondation SERVIR dont vous êtes le Président Délégué, j’ai eu l’occasion de lire la douleur dans vos yeux à une époque face à la détresse de vos populations. Aujourd’hui, c’est un visage radieux, à l’image du soleil, que je retrouve ce matin. C’est cela le vrai leader qui vit la peine avec sa population et la soulage quand il peut. Merci mon fils, la population d’Abengourou peut être fière de vous. Je suis persuadée que cette population saura vous donner le cadeau que vous méritez, au moment opportun», a-t-elle dit.

Avant de faire le show avec Prince et Léo du groupe Zouglou « 100 façon », au son de la chanson Izé Izé, « La Biche Royale » d’Henri Konan Bédié a mis fin à son intervention en appelant les populations à manifester leur joie : «Mesdames et messieurs, nous sommes à une cérémonie festive et nous communiquons mieux par les yeux et dans la joie. Bonne fête à toutes et à tous et bon commerce.»

Après la cérémonie de l’inauguration du marché, elle est allée saluer le Roi d’Abengourou, Nanan Boa Kouassi III.

Le même jeudi 29 juillet 2021, elle a quitté Abengourou à 16h pour Agnibilékrou où elle a rendu une visite au Roi au nom de son époux Henri Konan Bédié.

Selon l’Agence ivoirienne de presse (AIP), Henriette Konan Bédié, l’épouse du président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA, opposition), Henri Konan Bédié, en visite à la cour royale d’Agnibilékrou (Est région de l’Indénié-Djuablin), a souhaité que la Côte d’Ivoire soit un pays de paix et dans de stabilité où règnent l’entente et la solidarité entre les tous les habitants.

Mme Bédié que recevait à la cour royale d’Agnibilékrou, jeudi 19 juillet 2021, Sa Majesté Nanan Tigori Gnamin « The first Otoufor Katamanso Omagninnin », 14è roi du royaume du Djuablin, a salué l’unité des filles et fils du département, ainsi que la paix et la cohésion sociale qui prévalent au sein de la population.

L’ex-première dame, selon l’AIP, a exprimé sa satisfaction et traduit sa gratitude au roi Nanan Tigori Gnamin et à la population pour l’accueil chaleureux réservé à elle et sa délégation. Madame Bédié a remercié le maire d’Agnibilékrou M’Bia Mandodja Roger, délégué communal du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et les militants PDCI d’Agnibilékrou et de Koun Fao pour l’agréable surprise et leur forte mobilisation à son arrivée.

L’accueil a été fait dans la pure tradition avec le tamtam parleur, les danses de réjouissances (Abodan) en présence du Roi et la Reine Mère. C’est à 18h30 qu’elle a pris congé de son hôte.

Gilles Richard OMAEL