Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA) d’Henri Konan Bédié veut reconquérir le pouvoir d’Etat en 2025. Pour y arriver, le président du parti a décidé un séminaire éclaté dans le cadre de la célébration des noces d’Albane (75 ans) du doyen des partis politique de Côte d’Ivoire. Toutes les instances (sections; délégations départementales, communales et générales; le secrétariat exécutif; l’inspection) du parti, de la base à la haute direction, la parole a été libérée pour renforcer la démocratie interne.

Dans le cadre de la remise de leur rapport de réflexions à la direction du parti, après deux mois de séminaire, les Inspecteurs, sous la houlette de leur coordonnateurs, Albert Kakou Tiapani (représenté ce jour par le secrétaire permanent et vice-coordonnateur, Georges Akué), ont organisé une cérémonie présidée par le chef du secrétariat exécutif, Pr Maurice Kakou Guikahué qui représentait le président Henri Konan Bédié, président du parti, à la Permanence dudit parti au Plateau, samedi 24 juillet 2021, de 16H à 18H.

Face à la délégation de la direction conduite par Pr Guikahué et composée entre autres des S.E Doulaye Coulibaly et Jean-Baptiste Kouamé; des délégués Dr Serges Koffi et Mme Chantal Brou; et Mme Marie-France Kissi-Etchien, membre du Bureau politique; le secrétaire permanent et vice-coordonnateur, Georges Akué, a lu le discours de bienvenue du coordonnateur Kakou Tiapani.

Plantant le décor, Albert Kakou Tiapani dira par la voix de Georges Akué: «(…) Depuis ma prise de fonction à la tête de l’Inspection du PDCI-RDA, aucun de nos plans d’actions budgétisés, pourtant, confectionnés avec expertise par notre Comité Technique, validé en séance plénière et, certifié par le Président Henri Konan BEDIE, n’a été pris en compte par la Direction du Parti, au titre de son accompagnement financier. Néanmoins, à la faveur des passations de charges, ainsi qu’ à l’occasion des missions ponctuelles diligentées par la haute Direction du PDCI-RDA à travers le pays, quelques fois couplées avec d’autres organes du Parti, l’Inspection de par son expérience, a été d’un bon appui pour leur bonne tenue et leur réussite.»

Après avoir égrené le chapelet des difficultés et s’adressant au S.E Guikahué, Georges Akué conclura, toujours au nom de Kakou Tiapani, que «l’Inspectorat du Parti s’honore, de vous avoir à ses côtés ce jour, car, votre présence parmi nous, augure à n’en point douter, d’une approche plus réaliste de la Direction du PDCI-RDA vers notre Institution. Raison pour laquelle, nous vous prions d’être notre interprète auprès de votre illustre mandant, le Président du PDCI-RDA, Son Excellence Monsieur Henri Konan BEDIE, afin de lui confirmer le gage de notre engagement sans faille à sa suite, pour la consolidation des fondamentaux, et de l’émergence du PDCI-RDA , en route pour son centenaire. L’Inspection du Parti confirme, au Président du PDCI-RDA, son indéfectible attachement, et lui traduit sa reconnaissance, pour le lourd sacrifice du don de soi dont il fait montre, afin de sauver notre pays la Côte d’Ivoire qui, comme jamais depuis sa jeune histoire, est dangereusement installée dans une période de grande incertitude.»

Après l’allocution de bienvenue de l’Inspection du parti, le SE Guikahué a ouvert la cérémonie de remise du rapport du séminaire des Inspecteurs.

«Nous voici au terme de deux (2) mois de réflexion menée sans relâche et avec assiduité. Le Secrétariat Exécutif du Parti, maître d’oeuvre de cette activité, s’associe aux félicitations du Président du Parti et vous traduit sa reconnaissance pour la rigueur avec laquelle vous avez mené vos  travaux», a-t-il dit avant de rappeler les orientations du président Bédié pour le séminaire éclaté.

«Le discours du Président du Parti, à la cérémonie d’ouverture de la commémoration des 75 ans du PDCI- RDA et la conférence inaugurale prononcée à cette occasion par le Pr Théophile KOBY ASSA, président à la décision du Président du Parti d’instruire le Secrétariat Exécutif, à l ‘effet d’organiser les séminaires éclatés, dans toutes les bases du Parti», a rappelé Guikahué.

Et d’ajouter : «C’est fort de ces orientations que le Secrétariat Exécutif du Parti a organisé les séminaires éclatés  dont l’objet est de faire une introspection ; rentrer en nous-mêmes, mener une réflexion intellectuelle en nous focalisant sur l’avenir du PDCI- RDA. C’est pourquoi, SEM Henri KONAN BEDIE, Président du PDCI-RDA, fonde beaucoup d’espoir dans l’engagement de l’Inspection qui doit être au cœur du renouveau du PDCI- RDA qui se résume en l’application stricte des textes qui régissent notre Parti; le payement régulier des cotisations par les militantes et les militantes et le contrôle permanent des activités de toutes les structures et de tous les organes.»

Après ces allocutions, c’est le professeur Loukou Yao Guillaume, inspecteur du parti, qui a présenté les résultats des réflexions des Inspecteurs. Un travail scientifique de deux mois, du 15 mai au 15 juillet 2021.

Dans ce rapport final, les Inspecteurs du PDCI ont répondu aux 128 questions des 19 sous-thèmes du séminaire et fait des recommandations à la direction du parti.

Pour mettre fin à la cérémonie, une motion de soutien, d’attachement au président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA et d’encouragement au Secrétaire exécutif en chef, Pr Maurice Kakou Guikahué, a été lue par Mme Isabelle Koffi-Soumahoro, membre du Bureau politique.

Gilles Richard OMAEL