Le professeur Sess Daniel, président du Conseil régional des Grands ponts, et nouvellement nommé vice-président du Pdci, a eu une audience avec le président Henri Konan Bédié, ce jeudi 22 juillet à Daoukro.

A la tête d’une délégation, il explique les raisons de sa visite. «Notre arrivée n’avait qu’un seul but, traduire notre reconnaissance au président Henri Konan Bédié  qui a bien voulu jeter son dévolu sur ma modeste personne en me nommant vice-président du parti», a dit Sess Daniel.

Il a ajouté un rappel: «Le 02 juin 2021, j’étais ici à Daoukro à la faveur des obsèques de son neveu, Henri Konan et il m’avait accordé une audience. A cette audience, il m’avait dit très honnêtement, Sess, je veux corriger une injustice, je vous nomme vice-président du Pdci-RDA», a-t-il rappelé.

Et de poursuivre : «Je pense qu’il était bon et bienséant pour moi de venir avec une forte délégation pour lui traduire cette reconnaissance. C’est un homme de courage, tous les ivoiriens n’en doutent pas un seul instant et sont très fiers y compris moi-même. En dehors de la reconnaissance, nous sommes la pour lui dire que nous sommes avec lui, nous sommes venus réaffirmer notre attachement à sa personne. Notre attachement aux valeurs cardinales qu’il incarne et qu’il défend avec courage et vigueur. C’est l’un des rares à avoir fait l’appel de Daoukro, il faut du courage pour le faire. Après l’appel de Daoukro, il y a eu la désobéissance civile et après il y a eu Bédiékro récemment en recevant le président Laurent Gbagbo. Pour tout cela, nous sommes ses admirateurs,  les fans du président Henri Konan Bédé. Nous ne pouvons jamais le trahir. Que Dieu nous en garde!»

GRO