Le PDCI a rendu un dernier hommage, vendredi 25 juin à son siège de Cocody et dans la salle du Bureau politique, à Salé Poli. Décédé le mardi 11 mai, à Abidjan, des suites d’une crise cardiaque, Salé Poli, député de Méagui, a été inhumé, ce samedi 26 juin 2021 à Méagui. Mais, avant de quitter Abidjan pour sa terre natale, la dépouille du parlementaire a fait un tour à la Maison du Pdci-Rda, sa famille politique où un hommage lui a été rendu à la dimension de son rang. La haute Direction du Pdci-Rda avec toutes ses instances était présente au grand complet.

Salé Poli était un économiste hors pair qui a servi l’administration ivoirienne du bas au sommet. Le défunt député totalise 4 mandats d’affilée, de 2000 à 2021. Décédé à 66 ans, il laisse une veuve et 10 enfants avec des petits-fils. Pour marquer son empreinte au Pdci, le président Henri Konan Bédié, président du parti, a offert 50 roses blanches à sa famille, signe non seulement d’affection mais aussi du passage de flambeau.

C’est le symbole de paix et de travail dont ce parti fait preuve, durant toute sa marche qui a commencé en 1946. Ensuite, le drapeau du parti a été remis à la famille pour toujours magnifier son immense service rendu au parti et surtout pour sa loyauté et sa fidélité incorruptibles. Il est revenu à René Nétro Tagbo, un autre député de Méagui, de dire merci, au nom de la famille et en son nom personnel, au Pdci et ses militants pour le soutien depuis le décès de Salé Poli. C’était son dernier Bureau politique.

Mais avant, ses collègues élus du défunt, députés, maires, conseillers régionaux et sénateurs lui ont rendu un grand hommage avant de l’accompagner jusqu’à sa dernière demeure. Ce sont ces élus qui ont observé le piquet d’honneur au siège du PDCI, quand le président du Groupe parlementaire Pdci-Rda à l’Assemblée nationale, Doho Simon a dit l’oraison funèbre. Il est revenu sur les grands moments de la vie de son collègue qui effectue, hélas, le voyage sans retour. Sa vie professionnelle, politique et même familiale a été relatée par le député de Bangolo sous-préfecture qui l’a connu et l’a pratiqué.

A Méagui, le fils, le père, le cousin, l’oncle, le beau-père, l’ami, le militant dévoué, la dépouille du député Salé Poli a également fait son dernier meeting sur la place publique de ladite commune dont son village fait partie, avec les populations, les chefs traditionnels, les autorités administratives de la région de la Nawa, le PDCI-RDA avec une forte délégation de la direction du parti conduite par le Secrétaire exécutif en chef, Pr Maurice Kakou Guikahué, les députés du groupe Parlementaire et des collègues députés d’autres groupes parlementaires de l’Assemblée nationale conduits par le président Doho Simon. Il a été inhumé ce samedi 26 juin.

Gilles Richard OMAEL