Le Président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, a reçu en audience, ce mercredi 28 avril 2021, le Grand Conférencier du Pdci-Rda, Gnamien Yao. Celui-ci était porteur d’un projet qu’il a présenté au Président Bédié. A l’issue des échanges, Gnamien Yao a donné les raisons de sa démarche. « Ce jour, je ne suis pas venu voir le Président en tant Vice-président du parti, mais en tant que président de l’Institut africain de développement et de stratégies. Et j’ai dit deux choses au Président. Je lui ai dit que notre institut qui est installé à Attoban est devenu tellement grand qu’il va se déplacer à Dimbokro. Je lui ai fait l’état des travaux et de construction de notre nouveau siège. D’ailleurs, je l’ai invité à l’inauguration de cet institut au mois d’octobre 2021. J’en ai profité pour lui remettre un livre qui s’appelle de ‘’Bandung à Nairobi, comment le sud est redevenu le banquier du monde’’ qui invite les militants, le lecteur lambda à aller aux sources de l’aide publique de développement. Et là nous comprendrons que la première partie du monde qui a bénéficié d’une aide publique au développement s’appelle l’Europe à travers le Plan Marshall », a-t-il indiqué.

Aussi a-t-il fait remarquer que ce livre peut être bénéfique pour le Pdci-Rda. « En revisitant ce document, cela peut nous donner des arguments pour amplifier ce que nous voulons faire au Pdci à l’occasion de ce que nous appelons les Universités à ciel ouvert », a soutenu Gnamien Yao avant de préciser que le Président a marqué son accord pour effectuer le déplacement à Dimbokro en octobre 2021. Poursuivant, Gnamien Yao entend rendre hommage au Président Bédié. « Nous avons dit au président Bédié que nous créons un prix qui va porter son nom ‘’Henri Konan Bédié’’ pour la démocratie africaine qui sera remis tous les ans à l’occasion de sa date d’anniversaire », a-t-il confié.
Par ailleurs, le Grand Conférencier a remercié le Président pour la confiance placée en lui en le nommant membre dans la prestigieuse commission chargée de suivi des élections. « Je donnerai le meilleur de moi-même », a-t-il conclu.
Dircom