Décédé le dimanche 14 mas dernier, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a rendu hommage à Jacques Do Bi Do, délégué dudit parti à Zuénoula1, ce jeudi 15 avril 2021, au siège du parti à Cocody. C’est le chef du Secrétariat exécutif, Pr Maurice Kakou Guikahué, au nom du président Henri Konan Bédié, qui a prononcé l’oraison funèbre. Il a dévoilé le parcours professionnel et militant du délégué du Zuénoula1. Africanewsquick.net vous propose l’intégralité de l’oraison funèbre.

ORAISON FUNÈBRE DE MONSIEUR DO BI DO JACQUES. DÉLÉGUÉ DÉPARTEMENTAL DU PDCI – RDA DE ZUENOULA 1

Excellence Henri KONAN BEDIE, Président du PDCI RDA,

Mesdames et Messieurs les vice-présidents.

Mesdames et Messieurs les membres du Secrétariat Exécutif,

Chères militantes, Chers militants,

La mort implacable, cette grande faucheuse a encre frappé dans nos rangs.

Oui, Jacques DO BI DO, Délégué Départemental de Zuénoula 1 nous a quittés !

Jacques s’en est allé à l’appel impérieux du père créateur, empruntant la route des fidèles du PDCI-RDA qui ont mérité du père céleste et de la nation ivoirienne.

Yako à vous, Monsieur le Président !!!

Nos condoléances les plus attristées à la famille biologique de Jacques, aux militants et militantes du PDCI-RDA, en particulier à ceux de la grande région de la Marahoué .

Aux élections législatives du 06 mars 2021, DO BI DO Jacques a fait montre d’une énergie débordante dans le soutien victorieux aux candidats du Parti, en parcourant tous les villages et campements du Département de Zuénoula, parfois dans des conditions difficiles.

Hélas, Jacques n’aura pas eu le temps de savourer cette victoire.

Né en 1953 à PAOUFLA dans la Sous-préfecture de Zuénoula, DO BI DO Jacques a fait ses études Primaires dans ledit village. En 1975, il décroche son Baccalauréat au Lycée Normal de Korhogo.

Quatre (4) ans plus tard, le succès à la Licence  es-Lettres à l’Université d’Abidjan lui ouvre les portes de l’Université de Lyon 2, en France où il obtint la maîtrise en 1980.

En 1981, il est titulaire d’un DEA en communication et documentation de l’Université des Sciences Sociales de Grenoble III.

Rentré au pays, il est recruté en 1983 comme Professeur permanent à l’IPNETP où il a acquis la qualité de consultant formateur au CIGE.

Il fut nommé chef du département Informatique Communication et responsable de l’Unité de Formation « S’informer et communiquer à l’IPNETP ». Il occupera ce poste jusqu’en 1988.

De 1987 à 1999, il fut chargé des cours au département des Sciences de la Communication à la Faculté des Lettres d’Abidjan.

Depuis janvier 1991, il est nommé Conseiller Technique du Directeur Général de L’IPNETP.

Jacques va connaître des promotions dans l’administration politique de notre pays. De 1994 à 1997, il est nommé Directeur de la Formation et de l’Education Féminine au Ministère de la Famille et de la Promotion de la Femme avant de devenir de 1997 à 1999, Directeur de Cabinet du Ministre de la Famille et de la Promotion de la Femme.

Il fut également actif sur la plan politique. Il sera de 1985 à 1990, conseiller Municipal de la ville de Zuénoula.

En 1990, avec le retour au multipartisme de notre pays, cet ancien militant du Mouvement des Étudiants et Élèves de Cote d’Ivoire(MEECI), au Lycée Normal de Korhogo, va s’engager dans le groupe de réflexion des Enseignants du PDCI- RDA pour les Grandes Écoles. Militant actif du PDCI-RDA, il fut membre de plusieurs commissions techniques permanentes, membre du grand conseil et membre du bureau de la délégation départementale de Zuénoula chargé de l’information et de la mobilisation.

En 2003, il est promu membre du Bureau Politique du PDCI-RDA. Il est nommé Délégué Départemental de Zuénoula 1 en 2017.

Pour les nombreux services rendus, DO BI DO Jacques a été élevé aux grades de Chevalier puis officier dans l’ordre du mérite de l’Education Nationale.

Le PDCI-RDA, reconnaissant l’a honoré à deux reprises; Chevalier puis officier dans l’Ordre du Bélier du PDCI-RDA

Au moment où notre frère Jacques nous quitte, le Président du Parti, Son Excellence Henri KONAN BEDIE, a décidé de l’élever à la dignité de Grand Officier dans l’ordre du Belier.

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs,

Chères Militantes

Chers militants,

Celui que nous pleurons aujourd’hui, a été un agent de développement.

Selon les témoignages de ses parents, Monsieur DO BI DO est le bâtisseur de son village natal, Paoufla. Il a contribué notamment au lotissement et à l’électrification de ce village et à la construction d’un centre de santé qui fut la première unité que j’ai visitée en ma qualité de Ministre de la Santé et des Affaires Sociales. Son village reçut la première ambulance du régime du Président Henri KONAN BEDIE.

Que dire alors du collège de Proximité actuel en construction et de l’hydraulique villageoise?

Monsieur DO Bi DO Jacques fut un militant engagé qui ne recula devant rien quand il s’agissait de défendre le PDCI-RDA et d’en faire la promotion.

Mme DO BI DO, enfants DO BI DO, parents de DO BI DO, séchez vos larmes. Soyez fiers de votre époux, de votre père , de votre frère. Il a eu une vie pleine. Il est parti sur une note politique positive après avoir fait gagner les élections législatives du 06 mars 2021.

Quelle apothéose que le Seigneur lui a accordée ici- bas !!!!!

Vas cher frère

Vas cher ami

Vas cher militant. Que la terre de Zuenoula qui t’a vu naître, te soit légère.

ADIEU !

ADIEU !

ADIEU !

FAIT À ABIDJAN, LE 15 AVRIL 2021

PR MAURICE KAKOU GUIKAHUE

SECRÉTAIRE EXÉCUTIF DU PDCI – RDA