La série noire continue au Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA), pourrait-on dire, depuis le dernier trimestre de 2020 à aujourd’hui. Il ne se passe pas de semaine sans qu’on annonce des décès de militants au président Henri Konan Bédié. De l’ancien vice-président Marcel Zadi Kessy, en octobre, à l’ancien secrétaire général, Laurent Dona-Fologo, en passant par les députés Frédérique Ozoukou, Laurette Yacé et le ministre Guy-Alain Gauze, les délégués Ange-Pierre Dakouri et Do Bi Do Jacques, le PDCI vit un véritable drame.


Hier encore, deux décès ont été annoncés au président du PDCI-RDA. Christiane Adahi Bikpo épouse Ekriffou n’est plus depuis le 20 mars 2021. L’information de son décès a été portée au président Henri Konan Bédié, ce mercredi 14 avril 2021, par le porte-parole de la famille éplorée Kouakou Eugène qui a indiqué que l’inhumation est prévue pour le 1er mai. Le président Bédié a été également été  informé du décès de Mme Assoamon née N’dabian.

Sensible à ces situations, le président Bédié a dit sa compassion aux familles éplorées et a promis les soutenir durant les obsèques. Soutien et compassion à la grande famille du PDCI-RDA.

GRO avec Dircom PDCI