«Le président Bédié a fait un très bon discours. C’est un discours qu’on attendait du PDCI. C’est un discours d’avenir. Un discours encourageant pour tous ceux et toutes celles qui sont pour la liberté et la réconciliation en Côte d’Ivoire. Nous voulons un pays fraternel, un pays uni, solidaire. C’est ce que j’ai ressenti dans le discours du président Bédié », a confié le Professeur Dano Djédjé, représentant Laurent Gbagbo au lancement officiel des activités commémorant le 75è anniversaire du PDCI-RDA.
A propos du retour de l’ex-président Laurent Gbagbo, il est confiant.

« J’espère qu’il rentrera très bientôt mais comme la CPI a demandé que le pouvoir fasse en sorte que le président Gbagbo rentre dans des conditions de sécurité, on ne peut pas précipiter les choses. Donc, on attend que le pouvoir mette en place les conditions sécuritaires et cela va se faire incessamment. De notre côté, nous sommes prêts à l’accueillir. Tout ce que nous souhaitons, c’est que tout ce que la CPI a demandé puisse être mis en application », a précisé Dano Djédjé.


Puis d’ajouter que concernant les nouvelles enquêtes de la CPI en Côte d’Ivoire, cette institution fait son travail.

Pour lui, depuis 2002, elle avait ambitionné de venir en Côte d’Ivoire pour faire ses enquêtes. Mais il n’en sait pas grande chose.

« Ce que je sais, c’est que le président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé viennent d’être acquittés totalement. C’est ce qui est le plus important pour nous. Pendant 10 années, le président Gbagbo a vécu l’humiliation et aujourd’hui, la CPI l’a réhabilité pour nous », a-t-il terminé

Nathanaël Yao (africanewsquick.net)