Les élections législatives du 6 mars 2021 sont terminées. La liste des candidats du PDCI-RDA a été déclarée vaincue. Un recours a été introduit auprès du juge constitutionnel. Les contentieux ont été évacués par le Conseil constitutionnel rejetant le recours des candidats du parti présidé par Henri Konan Bédié, ancien président de la République de Côte d’Ivoire. Mais KKP ne veut rien lâcher.

Ainsi, l’ancien député de Yamoussoukro, candidat à sa propre succession et déclaré vaincu, Kouamé Kouassi Patrice dit KKP a été reçu, ce mercredi 31 mars 2021, par le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, à sa résidence à Cocody Ambassades.

Il s’est agi pour Kouamé Kouassi Patrice de s’entretenir avec le président Bédié de la suite des élections à Yamoussoukro. Et ce, suite au verdict du Conseil constitutionnel dont les décisions sont frappées d’aucun recours.

«Nous sommes venus échanger avec le président Bédié sur la suite des législatives à Yamoussoukro. Nous avons également parlé de la vie politique à Yamoussoukro. Très prochainement, nous serons chez le Président avec une délégation des militants du Pdci de Yamoussoukro », a-t-il annoncé avant de conclure que concernant les législatives, la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples sera saisie.

« Nous allons saisir la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP», a-t-il confié.

Gilles Richard OMAEL