A Monsieur le Directeur de Publication de

Jeune Afrique

Votre article qui barre à la une de votre publication N°3098-Mars 2021, illustré par une photo de l’ancien président et chef de l’opposition de Côte d’Ivoire, Son Excellence M. Henri Konan BEDIE.

Sans nous attarder sur cette photo qui prête à caution quant à son aspect volontairement enlaidi, le choix du titre annonce d’emblée la ligne éditoriale agressive et à tout le moins partisane.

En affirmant en substance que « fragilisé … « , vous alignez des contre-vérités dignes des ragots les plus absurdes que l’on entend dans les bars ou que l’on peut lire sur les réseaux sociaux.

De même que la pseudo analyse de la stratégie à la présidentielle montre aussi votre volonté manifeste de nuire à la personne même du Président Bédié, sans même atteindre la déstabilisation recherchée du PDCI-RDA.

Il nous est apparu que si vous vouliez des informations sur la stratégie du PDC!-RDA, nous aurions été prêts à vous les fournir.

Liberté de la presse ne veut pas dire libertinage, nous nous réservons le droit de donner une suite judiciaire à votre article, que dis-je, à ce pamphlet digne des officines de déstabilisation.

 EHOUMAN BERNARD

Directeur de Cabinet par intérim du Président Henri Konan BEDIE

Ancien Président de la République de Côte d’Ivoire,

Président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA)