Vendredi 11 mars 2021. Au menu de la séance de travail entre le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié et le secrétaire exécutif en chef, Maurice Kakou Guikahué, un point très important. L’organisation des 75 ans d’existence du Pdci-Rda. Ce parti bâtisseur de la Côte d’Ivoire moderne, ce parti qui a su mener et gagner la lutte pour l’indépendance de la Côte d’Ivoire avec à sa tête, Félix Houphouët-Boigny, premier président de la République.

Deuxième parti le plus ancien en Afrique après l’ANC, le Pdci-Rda a cultivé les valeurs de paix, d’union, d’unité, de fraternité et de cohésion jusqu’à l’avènement du multipartisme en 1990. Fort de ses idéaux partagés par des millions d’Ivoiriens, le Pdci-Rda a su résister aux épreuves du temps. Comme un roseau, il a souvent plié mais n’a jamais rompu sous les coups de boutoir de la vie et des humains. Tout y est passé. Décès du père fondateur Félix Houphouët-Boigny en 1993, coup d’Etat militaire en 1999, traversée d’une longue période de 22 ans à l’opposition, débauchage de ses nombreux cadres, tentatives de dissolution, emprisonnement de ses cadres etc.

Mais le Pdci-Rda est demeuré un parti fort qui avance malgré tout sous la houlette du président Henri Konan Bédié. Après son jubilé de platine, il s’apprête à célébrer ses 75 ans ou le jubilé de diamant.

DES FESTIVITES GRANDIOSES DU 9 AU 30 AVRIL 2016

Le Comité d`organisation dirigé par Maurice Guikahué, Coordonnateur du Comité d’Organisation, a animé une conférence de presse, mercredi 06 avril 2016 à la Maison du PDCI-RDA à Cocody pour annoncer les festivités dont la cérémonie d`ouverture a eu lieu le 9 avril 2016 à l`Etoile du Sud à Treichville.

Les manifestations commémorant ce 70ème anniversaire du PDCI-RDA, se sont déroulées sur trois(3) semaines et ont été marquées par une cérémonie d’ouverture le 9 avril 2016, à l’Etoile du Sud à Treichville et un Gala de clôture, le 30 avril 2016, à l’Hôtel Ivoire Sofitel de Cocody. Le thème de cette commémoration était : « 70 ans du Pdci-Rda. Rassemblement et renaissance » Outre la cérémonie d’ouverture et le Gala de clôture, il y a eu des Journées dédiées.

Notamment : mercredi 13 avril 2016: Journée des Anciens.

Samedi 16 avril 2016: Journée des Femmes.

Mardi 19 avril 2016: Journée des Jeunes.

Jeudi 21 et vendredi 22 avril 2016: Journées de formation des cadres Dirigeants du Parti.

Samedi 23 avril 2016: Pèlerinage à Yamoussoukro.

 Vendredi 29 avril 2016: Journée des Elus.

Sans oublier les manifestations éclatées sur toute l’étendue du territoire national et à l’extérieur du Pays. « Nous célébrons donc ce Jubilé de platine, âge de la maturité et de l’expérience consommée comme une pause, un moment privilégié du souvenir et de réflexion profonde pour le repositionnement du Parti dans les défis du futur. Notre objectif est de rassembler à travers cette célébration, toutes les générations d’hommes, de femmes, de jeunes qui ont fait et continuent de faire la fierté de ce Parti, de l’intéresser à la nouvelle génération d’Ivoiriens et de démontrer son rôle fondamental dans le développement de la Côte d’Ivoire au cours de sa marche glorieuse » avait conclu, Pr Maurice Kakou Guikahué.

La fête fut belle avec entre autres, une projection d’un film sur la vie du Président Félix Houphouët-Boigny, le plus illustre des Elus du PDCI-RDA qui a été successivement élu Député au Palais Bourbon en France, Député à l’Assemblée législative de la Côte d’Ivoire, Maire de la Ville d’Abidjan et Président de la République de Côte d’Ivoire. Une conférence animée par le Pr. Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire exécutif en chef, sur le thème : ‘’Le rôle de l’Elu dans la vie du PDCI-RDA dans la perspective de la reconquête du pouvoir en 2020‘’ qui vise à donner des orientations stratégiques aux élus pour les échéances électorales à venir.

Une cérémonie de décoration des Elus, témoignage de la reconnaissance du Parti envers ces femmes et ces hommes qui portent haut l’image du PDCI-RDA .Un gala féerique rythmé par des prestations d’artistes.  Des manifestations éclatées ont eu également lieu à l’intérieur du pays et à l’extérieur.

LE PDCI-RDA FACE A D’ENORMES DEFIS DU 71EME AU 74 EME ANNIVERSAIRE

Du 71ème au 74ème anniversaire, le Pdci-Rda s’est vu confronter à plusieurs défis. La dissidence de certains de ses cadres qui ont rejoint le Rhdp. Dix-huit personnes ont été sanctionnées. La base du PDCI, est restée majoritairement hostile au projet de parti unifié.

La création de courants au sein du Pdci-Rda comme « Pdci renouveau », « Sur les traces d’Houphouët ». Le 73 ème anniversaire s’est voulu sobre. Les dirigeants du parti ont sonné la mobilisation des militants en vue de la présidentielle d’octobre 2020. « 40 cadres partent, 40 nouveaux militants intègrent le PDCI. Ce ne sont pas les cadres qu’il faut voir mais les militants de base qui font bloc derrière le président Bédié », avait indiqué Maurice Kakou Guikahué.

Pour la commémoration du 74ème anniversaire de la naissance du PDCI-RDA, en période de Coronavirus, le président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, héritier du président-fondateur Felix Houphouët-Boigny, s’est contenté de faire un message aux militants et sympathisants du PDCI-RDA, mais aussi à tous les Ivoiriens d’origine et d’adoption, à tous les habitants de la Côte d’Ivoire, à tous les admirateurs et observateurs de la scène politique ivoirienne.

Le choix d’un bref message en lieu et place d’une cérémonie de célébration d’anniversaire comme il se devait, était en lui seul une invite de la part du Président Bédié au strict respect des mesures de sécurité sanitaires arrêtées par le Gouvernement. Homme d’Etat, patriote respectueux des Institutions de la République, le Président du PDCI-RDA a lui-même donné l’exemple quant au respect des consignes, notamment l’interdiction de rassemblement de plus de 50 personnes, la distanciation sociale (minimum 1 mètre), l’interdiction de se serrer les mains et de se faire des accolades.

UN PARTI SOLIDE MALGRE LES PERIPETIES

Bien que ballotté de toutes parts par l’adversaire politique, le Rhdp, le Pdci-Rda a tenu bon et continue sa marche. Les récentes arrestations de ses cadres n’ont fragilisé en rien le parti. Certains de  ces cadres  sortis de prison ont, comme Guikahué, même gagné les élections législatives dans leur circonscription électorale.

 Certes, le Pdci-Rda n’a pas encore fait le point des sièges remportés, mais force est de remarquer que le parti du président Henri Konan Bédié a ravi de nombreux postes. Et que si le contentieux électoral est vidé selon la vérité des urnes, il pourra encore augmenter son score. Le Pdci-Rda se porte bien et le parti fêtera donc son 75 ème anniversaire avec beaucoup d’espoir en l’avenir. Malgré le Covid-19, il fera en sorte de marqué toutes les  générations.

M.K.

In le nouveau réveil / lundi 15 mars 2021 – N°5712 // www.lereveil.net