Samedi 27 février 2021. Guéménédou (dans le canton Niabré, circonscription de Gagnoa sous-préfecture), le candidat Maurice Kakou Guikahué, député sortant, a lancé sa campagne. La densité de son discours nous force à le publier intégralement pour que tous soient au même niveau d’information.

(…) Chers Parents

Chers Amis

Je prends la parole pour d’abord, vous exprimer mes remerciements et ensuite, présenter mon programme.

Avant tout propos, je voudrais vous dire merci; populations de la circonscription électorale 069 (Gnabodougnoa, Dougroupalegnoa, Doukouyo, Serihio et Gagnoa Sous-Préfectures dans toutes vos composantes: autochtones et allogènes; Chefs, Hommes, Femmes, Jeunes du Niabré, du Zabia, du Guebié, du Bamo, du Paccolo, du Guia et du Zikobouo pour votre élan de fraternité et de solidarité à mon endroit lors de mon séjour en prison de novembre 2020 à janvier 2021 et pour les bénédictions dont j’ai été l’objet de votre part, à mon retour parmi vous.

Je vous remercie également d’avoir fait de moi votre porte-parole, l’envoyé des sous-préfectures de Gagnoa, de Gnagbodougnoa et de Serihio, de décembre 2016 à ce jour.

Je saisis cette belle occasion pour réitérer toute ma gratitude au Président Henri KONAN BEDIE, Président du PDCI-RDA pour la confiance qu’il m’a faite en acceptant que je puisse continue ma mission de parlementaire.

J’associe à ces remerciements, le Président Laurent GBAGBO pour son soutien à ma candidature.

A tous ceux et à toutes celles qui ont accepté de faire le chemin avec moi; Monsieur Honoré KOUOTO ATABI, mon Directeur de campagne et son Équipe, merci pour votre engagement et votre esprit de dépassement pour l’intérêt de notre circonscription électorale.

Madame la Vice-présidente BOBI ASSA, représentant le Président Henri Konan BEDIE, merci pour votre assistance. Vous êtes avec nous depuis un certain moment. Soyez en remercié.

Chers parents,

J’ai accepté de continuer d’être votre envoyé afin d’apporter ma pierre à l’édifice du progrès de notre circonscription.

Ma vision demeure la même, contribuer à la construction d’une circonscription organisée avec une bonne cohésion des communautés pour amorcer un développement harmonieux et durable.

Dans cette adresse, je ne peux bien évidement occulter le bilan du premier mandat que vous m’avez confié avant d’exposer les perspectives du prochain mandat que vous voudriez bien me donner.

I- BILAN DU PREMIER MANDAT

En décembre 2016, je m’étais engagé à mener huit(8) actions.

1- Développer un plaidoyer pour le fonctionnement de toutes les entités administratives en projet et le renforcement de la chefferie traditionnelle.

Cette action a connu un succès éclatant par la reconnaissance par l’administration des statuts des chefs de village du Département de Gagnoa doublée de la régularisation de leur situation administrative par l’obtention d’arrêtés préfectoraux de chefs de village, de tribu, de canton et de province.

2- Impulser l’entretien routier.

Nous avons conçu et défendu un programme de reprofilage des pistes villageoises qui a été validé en 2018 et mis à exécution en 2019 et 2020.

3- Créer un Fonds de développement agropastoral.

Nous avons mis en place un fonds de garantie pour les activités des femmes d’une valeur de cinq(5) millions de FCFA qui a permis l’autonomisation de cent seize(116)femmes pour un niveau de crédit de treize(13) millions de FCFA

4- Concourir à l’amélioration de l’état civil de la population.

Trois(3) actes majeurs ont été posés pour cette action:

4-1- Le vote d’une nouvelle loi sur l’état civil en décentralisant la procédure avec la responsabilisation des chefs de villages et de communautés;

4-2- L’adoption de loi de procédure spéciale d’acquisition d’actes de naissance pour tous les âges;

4-3- L’organisation d’audiences foraines.

Sur les 6000 dossiers traités dans tout le département de Gagnoa, nous avons déposé pour notre circonscription électorale, 3600 dossiers soit 58,33% du total des dossiers.

A ce jour, 1940 des 3600 soit 53.88% ont été validés par la justice.

484 dossiers ont été retirés par les bénéficiaires eux-mêmes soit 24,94%.

Nous venons de faire établir 500 extraits d’actes de naissance, un coût d’un million de FCFA. Ces actes de naissance distribués lors de notre passage dans les villages.

Les 111 dossiers restants sont traités au fur et à mesure par le Sous-Préfet et seront remis aux pétitionnaires dans les jours à venir.

Nous avons également fait établir 1600 certificats de nationalité.

5- Instituer une fête annuelle des Écoles (reconnaissance du mérite des maîtres et des élèves). La première fête, en 2017, se tiendra à Tipadipa, où j’ai obtenu le Certificat d’Etudes Primaires et le Concours d’entrée  en Sixième en 1965.

La première édition de la fête de l’excellence s’est tenue le 29 juillet 2018, à Tipadipa.

Au cours de cette journée, nous avons primé les meilleurs élèves: les 1ers de chaque canton, à l’entrée en sixième. Ce sont:

1– GNAGNOA Ezechiel( EPPBodognoa)

2-DIALLO Amadou Awa ( EPPNiarihio)

3-KONAN Joël ( EPPGuemenedou)

4-KONE Yaya( EPPToutoubré)

5-GNABRO Blanche Jemifa( EPPKragbalilié)

6-DJEDJE Habib Josaphate( EPPGnatroa 1)

7-KOFFI AYA Ange Armelle( Payopa)

Chacun de ces lauréats a recu:

➢ 1 kit bon d’achat d’une valeur de 100.000frs

➢ 1 tissu pour l’uniforme scolaire

➢ 1 enveloppe de 50.000frs

➢ 1 diplôme d’honneur

La meilleure fille, mademoiselle DIALLO Amadou Awa de l’EPP Niahirihio a reçu en plus une collection d’œuvres de lecture et de culture générale.

Le premier des premiers, GNAGNOA EZECHIEL de l’EPP Bodognoa a reçu en plus 1 1trophée

• 1 collection de lecture

• la bourse annuelle du député Maurice KAKOU GUIKAHUE » d’une valeur de 45.000 FCFA. Le jeune GNAGNOA est actuellement en classe de 4ème au Lycée Moderne de Gagnoa.

Les meilleurs enseignants des cantons ont été primés. Ils ont reçus chacun :

• 1 kit pédagogique

• 1 enveloppe de 20.000frs

Les meilleurs directeurs d’écoles de la circonscription électorale ont été également primés. Ils ont reçu chacun une enveloppe de 30.000frs. 

Les difficultés qu’a connu le système éducatif en 2019 et la maladie du coronavirus(COVID 19) n’ont pas permis la poursuite des fêtes de l’excellence.

6- Encadrer le fonctionnement des structures sanitaires.

7- Veiller au maintien de la fonctionnalité des infrastructures de base existantes.

8- Développer le dialogue intercommunautaire.

Ces activités ont fait l’objet d’études minutieuses au cours du mandat passé et les conclusions de ces études connaîtront une mise en application effective lors du prochain mandat.

La liste exhaustive des actions accomplies se trouve en annexe de cette adresse.

II- MES PERSPECTIVES POUR LE PROCHAIN MANDAT

Les perspectives sont centrées sur la consolidation des acquis, la fonctionnalité des structures de base existantes dont le fonctionnement des structures sanitaires, le dialogue intercommunautaire dans le cadre de la réconciliation nationale, la construction des bâtiments de la Sous-Préfecture de Dougroupalegnoa et sa mise en fonction effective afin de rapprocher l’administration des populations.

Ces perspectives se déclinent en deux(2)groupes d’actions :

• La consolidation des acquis

• Les nouvelles actions prioritaires.

II-1- La consolidation des acquis

• La pérennisation des rencontres annuelles de compte rendus des travaux parlementaires aux populations et l’invitation des populations à des débats avant la discussion de certains textes de loi sensibles;

• La poursuite de l’organisation des journées d’excellente scolaire et sportive avec l’octroi de kits scolaires, des équipements sportifs et la pérennisation de la bourse du Député;

• La poursuite de la célébration de la fête des enfants (Arbre de Noel), de la fête des mères, des équipements de base et des actions de compassion et de solidarité aussi bien dans les événements malheureux qu’heureux.

II-2- Les nouvelles actions prioritaires

Aux actions de consolidation des acquis s’ajouteront:

• La construction des locaux de la Sous-Préfecture de Dougroupalegnoa et sa mise en service effective. Le Préfet Henri YOHORE est nommé Président du Comité de pilotage dudit projet;

  • La restructuration du fonds de garantie des femmes par:
  • la mise en place d’un comité de gestion comprenant deux(2) femmes par canton en dehors du canton Paccolo qui en comptera quatre (4). La Directrice du fonds sera choisie parmi ces représentantes cantonales;
  • et l’augmentation du montant du fonds qui passera de cinq(5) millions à dix(10) millions de FCFA;

• La mise en place d’un fonds de garantie d’un montant de cinq(5) millions de FCFA pour les jeunes;

• L’institution du prix du meilleur centre de santé rural et du plus beau bébé de la circonscription électorale.

Avant de clore mon propos, j’ai le plaisir de vous annoncer que je maintiens le prix cantonal du meilleur village et du meilleur campement qui me voteront le plus, le samedi 06 mars 2021. C’est à dire, le village ou le campement qui aura à la fois le meilleur taux de participation et le plus grand suffrage en ma faveur.

Le prix passe de 100.000fcfa à 200.000fcfa.

Enfin, il y a le prix spécial du village ou du campement de la circonscription. Soit un village et un campement.

Ce prix est d’une valeur de 500.000fcfa pour le village et 500.000fcfa pour le campement.

Mesdames et Messieurs

Chers Parents

Chers Amis.

Mon premier mandat m’a conféré une expérience de la vie parlementaire dans le cadre de mes fonctions de Président du Groupe parlementaire PDCI – RDA et de l’Intergroupe parlementaire de l’opposition.

Cette confiance de mes pairs m’a permis de donner de la voix dans la défense des intérêts des populations qui nous ont mandatés.

Notre vécu de fils de Paysan et de cadre politique nous serviront toujours de boussole dans nos actions.

Notre engagement envers toutes les Communautés vivant dans cette circonscription électorale que nous voulons paisible, harmonieuse et laborieuse, demeure intact.

Les actions que nous avons menées au cours du contrat social que nous avons établi en décembre 2016, visait à atteindre un objectif de développement parce que celles-ci sont mesurables et quantifiables dans le temps.

OUI. ENSEMBLE, NOUS POUVONS RÉUSSIR LA RÉCONCILIATION NATIONALE SOUHAITÉE PAR NOUS TOUS.

OUI AU RETOUR DE LAURENT GBAGBO ET DES EXILES, LIBERATION DES PRISONNIERS.

C’EST POURQUOI, JE VIENS HUMBLEMENT SOLLICITER UN NOUVEAU MANDAT.

VOTEZ POUR MAURICE KAKOU GUIKAHUE, LE SAMEDI 06 MARS 2021.

VOTEZ POUR MOI !

Je vous remercie.

Fait à Guemenedou, le 27 février 2021

Pr. Maurice KAKOU GUIKAHUE

Candidat de Dougroupalegnoa, Doukouyo,

GnagbodougnoaCnes et S/P, Gagnoa Sous-Préfecture.