Chef de mission de  sensibilisation et de mobilisation du Pdci-Rda à Cocody, le vice-président Emile Constant Bombet, a fait une importante adresse aux militants. Il est revenu sur les raisons fondamentales qui ont motivé le Pdci à prendre  part aux législatives du 6 mars. Ci-dessus, le discours de Bombet.

Monsieur le Maire, et non moins Délégué du PDCI-RDA, et Coordonnateur des Délégués de la Commune de Cocody ; via le coordonnateur intérimaire,

Madame la Députée de Cocody;

Mesdames et Messieurs les dynamiques délégués;

Mesdames et messieurs les vaillants secrétaires généraux de Sections et socles indélébiles de notre Grand Parti, le PDCI-RDA, Parti de souche et du Cœur des Ivoiriens.

Mesdames et messieurs les responsables de l’UFPDCI et la JPDCI, notre espoir.

JE VOUS SALUE ! Et à travers vous, tous les Militants de Cocody, dont vous avez la noble responsabilité de l’encadrement politique efficient.

Mesdames et Messieurs et chers Militants,

Vous ne pouvez imaginer l’insigne honneur et la profonde joie que je ressens à cet instant, face à ces Hommes et à ces Femmes de conviction politique avérée que vous constituez, et qui sont notre raison de vivre, et l’assurance d’une Côte d’Ivoire de Paix et de Fraternité vraie, réconciliée d’avec elle-même.

Je vous salue et vous transmets toute la reconnaissance et l’affection la plus profonde du Président de notre Parti, digne successeur du Père Fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, vous vous en doutez du reste, je veux nommer le Président Aimé Henri KONAN BEDIE !

Aussi, avant l’entame de notre entretien, objet de cette mobilisation militante, je voudrais, en toute humilité, vous prier de bien vouloir vous lever, à l’effet d’observer une minute de silence, en la mémoire de nos Militants tombés au cours de l’Année 2020; une année éprouvante pour des Militantes et Militants, dont le seul objectif était la défense de leurs droits consacrés par notre Loi fondamentale qu’est la Constitution!!

Je vous remercie !

Chers Militantes et Militants du PDCI-RDA de la Commune Phare de COCODY,

Attachés au strict respect des dispositions Constitutionnelles de notre Pays, vous avez, comme tous nos Militants, dans un élan Patriotique, signifié sans hésitation, et avec la plus grande détermination, votre refus du non-respect des dispositions de notre Loi fondamentale, dans le cadre de l’organisation des élections présidentielles du mois d’Octobre 2020.

C’est dans ce contexte précis que le Président BEDIE, Ancien Président de la République, notre Candidat, bien que qualifié par le Conseil Constitutionnel, n’a pas voulu se faire complice de ce qu’il a qualifié de parjure, au regard de notre Droit Constitutionnel, à savoir: «  le troisième mandat anticonstitutionnel» du Président de la République sortant.

Voici donc, dans la clarté, ce qui justifie la non-participation du Président Henri Konan BEDIE, aux élections présidentielles et avec lui, des membres de la coalition de l’opposition.

Dès lors, la récurrente question, dans une approche savamment huilée de la désinformation politicienne, en pareilles circonstances, est la suivante: « Pourquoi refuser de compétir pour les élections présidentielles et présenter alors des candidats aux élections législatives » ?

Chers militants et militantes,

Si le fondement de la lutte de l’opposition est le respect des dispositions Constitutionnelles, aux fins du renforcement de l’Etat de Droit, ce combat trouve sa pleine justification dans l’engagement aux choix de nos Représentants à l’hémicycle, cadre par excellence des délibérations et de vote des Lois qui fondent l’Etat de Droit et contribuent en sa protection et en sa pérennisation.

C’est le cadre par excellence, où la séparation des Pouvoirs trouve sa pleine manifestation aux fins de garantir les fondements de l’Etat de Droit.

Cette participation aux élections législatives est en soi, le prolongement de la lutte politique pour laquelle nombre de nos Militants se sont sacrifiés!

C’est donc en leurs mémoires, que dans une synergie d’actions, nous devons aller à ces Elections et remporter des victoires qui contribueront à renforcer l’atteinte de nos objectifs, dans le cadre d’une amélioration qualitative de notre environnement sociopolitique.

En nous y attelant avec détermination et succès, nous honorons les mémoires de nos vaillants Militants.

Conviendrait-il, ici, de relever que le non-respect des dispositions constitutionnelles, a eu pour conséquences, le renforcement de la Coalition des Partis Politiques de l’Opposition, incarnés notamment, par le PDCI-RDA et le FPI attaché au Président GBAGBO, par le truchement de EDS « Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté».

Importe-t-il de souligner qu’au regard de l’actualité politique, les présentes élections transcendent le cadre des luttes personnelles et en appellent en une union des cœurs. En effet, ce qui se joue présentement relève strictement du devenir de notre Pays.

Aussi, l’une des raisons de notre rencontre de ce jour, est d’amener chacun de nos Militants, à faire sienne, l’Election de nos candidats à la députation.

Il me plait donc, à ce stade de mon propos, de vous présenter officiellement, Madame OUEGNIN YASMINA FREDERIQUE LUCIENNE, Assureur de son état, candidate du PDCI-RDA au titre des élections législatives du 06 Mars 2021, pour la circonscription électorale de COCODY-COMMUNE. Elle a pour suppléante, Mme BROU AKISSI CHANTAL, commerçante de son état.

Le Colistier de Mme OUEGNIN est M. KETTY SOUMAHORO de « EDS », ENSEMBLE POUR LA DEMOCRATIE ET LA SOUVERAINETE, cadre supérieur à la retraite.  » A pour Suppléante, Mme NIANGO ADJOBA MIREILLE, commerçante de son état.

Pour Cocody, il s’agira non seulement de soutenir et de battre campagne pour la Candidate Yasmina du PDCI, mais concomitamment, dans le cadre de l’alliance politique des Partis de l’opposition, le Candidat présenté sous le label « EDS ».

Pour sceller cette union sacrée, les Colistiers se sont donné comme intitulé de leur liste:

 « UNION POUR RECONCILIER LES IVOIRIENS », tout un programme!!

Mesdames et Messieurs les Délégués,

Mesdames et Messieurs les Secrétaires Généraux de Sections,

Mesdames et Messieurs les responsables de l’UFPDCI et de la JPDCI

Nous sommes venus au Nom du Président du Parti, le Président Henri Konan BEDIE, vous dire que la lutte entamée contre le viol des dispositions constitutionnelles se poursuit à travers cette élection, et permettre, ce faisant, à l’opposition de faire triompher sa vision d’un Etat de Droit en Côte d’Ivoire.

Ayant foi en votre dynamisme et votre engagement militant, je voudrais, ici et maintenant, vous charger personnellement de la prise en main, individuellement et collectivement, de la campagne de nos Candidats de l’alliance PDCI-EDS à la Députation, sur le Territoire de votre Cité de Cocody, cette Commune qui abrite avec bonheur, le siège de notre grand Parti et qui s’honore de la Résidence du Président de notre famille politique.

En vous réitérant notre confiance, dans cette mission à vous confiée ce jour, nous voudrions d’avance, et sous la houlette du premier Magistrat de cette cité mythique, pour le PDCI-RDA, exprimer l’assurance du succès à cette compétition.

JE VOUS REMERCIE

Emile-Constant BOMBET, Vice-président du PDCI-RDA