Sensibiliser et informer les militants des partis de l’opposition opérant à Treichville pour les élections législatives du 6 mars 2021. Tel est entre autres l’objectif de la mission de sensibilisation de la délégation de la direction du Pdci Rda conduite par Mme Adèle N’dabian, secrétaire exécutif chargé des Femmes.

Elle avait à ses côtés Mme Yvette Koné Salimata. A cette occasion, Mme Adèle N’dabian a vivement exhorté les militants, militantes du Fpi et du Pdci-Rda, à faire bloc autour de la candidate de l’opposition Nana Fadika et son suppléant Désiré Wayou Obro, membre du Bureau politique.

« Ne regardez pas la personne de la candidate. Regardez le Pdci-Rda et le Front populaire ivoirien (Fpi). Aidez la candidate à gagner. Taisez les querelles. Apprenez à vous aimer et à vous rassembler, parce que l’union fait la force. C’est le parti qui a choisi. Et nous sommes-là pour servir le parti. Je vous en supplie, faites en sorte que le parti récupère Treichville. Nous tenons à vous remercier et nous comptons sur vous », a-t-elle insisté avant d’exhorter la candidate à choisir des représentants dignes, responsables et vigilants.

« Le jour du vote, prenez des gens sûrs. Des gens qu’on ne peut pas corrompre, pour suivre de bout en bout les votes, suivre le transfert des urnes jusqu’à la Cei locale. Il faut que les candidats eux-mêmes apprennent à assumer. Il faut qu’ils prennent leur responsabilité et choisissent des collaborateurs responsables. Il faut qu’ils aient une séance de formation pour que les gens sachent comment se conduire jusqu’au résultat final », a-t-elle déclaré non sans insister sur l’urgence de veiller et aider les militants à avoir leur carte d’identité.

A cette occasion, Germain Kouassi-Lenoir, délégué Pdci de Treichville, a surtout lancé un appel à l’union sacrée autour de la candidate Nana Fadika, pour la victoire de l’opposition. « Le président Bédié est notre boussole. Le président Laurent Gbagbo s’est associé à son frère aîné pour galvaniser l’opposition. Le Pdci, dans sa sagesse, a décidé de choisir notre sœur. Je vous demande d’apaiser vos cœurs. On doit la soutenir jusqu’au bout. Que les rancœurs et les railleries se taisent » a lancé le directeur de campagne adjoint, en présence de la candidate Nana Fadika et des responsables de base des partis de l’opposition dont le Fpi.

SERGE AMANY

In le nouveau réveil / lundi 08 février 2021 – N°5682 // www.lereveil.net