Après la réunion du secrétariat exécutif qu’il a présidée, jeudi 28 janvier, au siège du Pdci-Rda à Cocody, Pr Niamkey Koffi, secrétaire exécutif en chef par intérim s’est prêté aux questions des journalistes.

 Monsieur le secrétaire exécutif, vous venez de présider une session du secrétariat exécutif, que peut-on retenir de cette rencontre ?

La réunion de ce jour était importante puisqu’elle s’inscrit dans la préparation des élections législatives qui vont se passer le 6 mars. Nous sommes dans un délai très réduit, il faut mettre les bouchées doubles pour que les préparatifs nous permettent de conduire les opérations électorales dans de meilleures conditions.

Qu’est-ce que vous avez arrêté comme démarches par rapport à ces préparatifs ?

 Ecoutez, nous ne pouvons pas égrener ici nos démarches. Nous vous dirons que nous sommes en train d’être prêts, de nous préparer, de faire en sorte que le Pdci gagne les élections avec la coalition de l’opposition et apporte aux Ivoiriens, un peu plus de joie de vivre, un peu plus de réconciliation, un peu plus de paix.

Avez-vous mis vos pairs en mission dans le cadre des démarches arrêtées ?

Nous allons organiser des tournées d’explications et de sensibilisation dans toutes les régions de Côte d’Ivoire. Disons les 33 régions. C’est du 5 février au 14 février.

Quel retour avez-vous de la base après la publication de la liste des candidats ?

Ecoutez, chaque fois qu’une liste est publiée, il y a toujours des réactions. Nous n’attendions pas l’unanimité absolue sur les choix des candidats puisque chaque décision a un parti pour et un parti contre. Donc, il est clair que nous avons fait pour le mieux et les candidats que nous avons choisis nous semblent les meilleurs.

Avez-vous un message à l’endroit des militants ?

Le message que j’ai à lancer à tous nos militants, c’est qu’ils restent sereins et confiants dans la gouvernance du parti par le président Henri Konan Bédié. La Côte d’Ivoire peut compter sur le président Henri Konan Bédié parce qu’il a une vision très nette du bonheur de ce pays et de ses habitants.

Propos recueillis par GRO