Cher Jeune frère,

C’est avec beaucoup de tristesse que je viens d’apprendre le décès de ta sœur cadette survenu ce jour, de façon inattendue, à Londres, où elle réside en exil depuis les douloureux événements d’avril 2011.

J’imagine que grande est la douleur ressentie par l’ensemble des membres de la famille et ceux des familles alliées, qui vivent séparés depuis environ neuf ans.

Je voudrais, en mon nom personnel et celui du PDCI-RDA, te prier de bien vouloir transmettre mes sincères condoléances à son époux, à ses enfants et à toute la famille.

Dans la prière et le recueillement, implorons le Tout Puissant pour qu’il vous fortifie et vous assiste en ces douloureux moments.

Que son âme repose en paix.
Fait à Abidjan, le 20 Octobre 2020

Henri Konan BÉDIÉ 

Président du PDCI-RDA