Report des élections en Côte d’Ivoire: Le SE Guikahué donne la position officielle du PDCI-RDA et fait d’importantes précisions

Le secrétaire exécutif chargé de la Communication, le ministre Jean-Louis Billon s’est exprime6sur Rfi. Du coup, l’opinion a cru en une position du PDCI-RDA que Billon a exprimée. Alors le chef du Secrétariat Exécutif, Pr Maurice Kakou Guikahué est monté au créneau. Voici la position du Parti démocratique de Côte d’ivoire (Pdci-Rda).

“Ce matin, j’ai été approché par des militants qui disaient qu’il y avait une dépêche de l’Afp qui parlait de report des élections demandé par le PDCI-RDA. J’étais surpris. Et en m’informant, effectivement, j’ai eu la source. Et j’ai parlé avec le ministre Billon. Il m’a dit qu’une question avait été posée et qu’il a repondu que si les responsables politiques, les acteurs politiques de la vie nationale s’entendent, on pourrait envisager un report des élections.

Je vais vous donner la position du PDCI-RDA. Le Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA qui est la structure d’exécution du parti n’a jamais inscrit le report des élections dans son calendrier de travail. Nous n’en n’avons jamais discuté. Que ce soit au niveau du président du parti, que ce soit au niveau du Secrétariat Exécutif, que ce soit au niveau de la direction du parti, nous n’avons jamais parlé de cela. Donc à l’heure où je vous parle, le PDCI-RDA ne ressemble pas à un parti politique qui veut qu’on reporte les élections. Parce que le PDCI-RDA prepare activement sa Convention et le choix de son candidat va s’opérer dans 3 jours, le dimanche 26 juillet 2020. Nous avons dit qu’il faut des candidats, il faut des électeurs, il faut une commission et il faut des moyens financiers. C’est réuni sauf qu’au niveau de la Commission Electorale Indépendante, actuellement son organisation, son fonctionnement n’inspirent pas confiance aux acteurs politiques comme relevé par la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples qui a rendu un Arrêt. Donc le Pdci et les autres partis politiques de l’opposition sont en train de s’organiser pour voir l’application effective des mesures contenues dans l’arrêt de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples. Donc le Secrétaire executif chargé de de la Communication a parlé de la question mais il a dit sous forme d’une hypothèse. Il dit que c’est une hypothèse et le PDCI-RDA n’est pas encore inscrit dans des hypothèses. Le Pdci ne parle pas de report des élections. Quand le moment viendra et que le Pdci pensera qu’il doit y avoir report des élections, il y a deux personnes qui doivent aborder cette question et c’est très important. Le président du parti et le Secrétaire Exécutif en chef. Quiconque au PDCI-RDA vous parle de report des élections, cela ne vient pas du Pdci. Si ça vient du président Henri Konan BEDIE alors vous allez prendre cela en considération, si ça vient du Secrétaire Exécutif Kakou Guikahué, vous prenez cela en considération. C’est comme ça que nous sommes organisés. Tout autre personne au PDCI-RDA n’est pas habilitée à parler du report des élections.

Il n’y a pas de désaccord puisque Billon dit qu’il a fait une hypothèse. Il dit au cas où les hommes politiques s’entendaient, donc encore faudrait-il s’entendre. Billon a le droit d’avoir une position individuelle. Mais ce n’est pas la position du PDCI-RDA. Le PDCI-RDA ne l’a pas mandaté donc il n’a pas parlé au nom du Pdci, il a parlé en tant que Monsieur Billon. Je vous remercie”.

Propos retranscrits par Gilles Richard OMEL