Mot de Son Excellence, Henri Konan BEDIE,Président du PDCI-RDA, relatif à l’arrêt rendu le 15 juillet 2020par la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples.

Mesdames et Messieurs, après l’exposé de Maître Blessy, avocat en charge de La Défense des intérêts de notre parti se rapportant à la requête adressée à la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples,
Je voudrais féliciter les membres du conseil qui ont défendu notre requête devant ladite Cour.
De son exposé, nous retenons que la Cour a jugé recevable notre requête et demande à l’état de Côte d’Ivoire de procéder à une reprise de la réforme de la Commission Électorale Indépendante, et ce dans un délai de trois (3) mois.
Ce résultat me réjouit et je vous prie de procéder, Monsieur le Secrétaire Exécutif en chef du parti, à l’analyse de l’arrêt rendu afin que le parti sache à quoi s’en tenir dans les prochains jours jusqu’au 31 Octobre 2020, date de l’élection présidentielle.

Soyons à la tâche et demeurons mobilisés pour l’organisation réussie, sur le terrain, de toutes les étapes devant nous conduire à la victoire à cette élection.
D’ores et déjà, Je demande à toutes les instances du parti de manifester notre soutien à la décision partout, dans toutes les communes, dans tous les départements et les sous-préfectures où nous avons des installations du PDCI-RDA.

Je vous remercie.
Abidjan, le 15 juillet 2020
Henri Konan BEDIE
Président du PDCI-RDA