Ce jeudi 2 juillet 2020, la plate-forme de la jeunesse de la société civile dénommée PEC-CI a reconnu les mérites du président Henri Konan Bédié dans le combat pour la paix en Côte d’Ivoire. Cette jeunesse lui a lancé un appel pour fédérer toutes les énergies des filles et fils du pays pour une paix durable. En réponse aux jeunes, il dévoile ses 3 grands rêves pour la Côte d’Ivoire.


Cérémonie de remise du Prix « Grand Bouclier de la Paix » au Président du PDCI-RDA par la Plateforme pour l’Engagement Citoyen de Côte d’Ivoire.
Organisation des Jeunes de la Société Civile.


Allocution de Son Excellence, Henri Konan BÉDIÉ, Président du PDCI-RDA.

-Monsieur le Secrétaire Exécutif, Chef du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA ;
-Monsieur le Secrétaire Général du Front Populaire Ivoirien ;
-Monsieur le Président de la Plateforme pour l’Engagement Citoyen de Côte d’Ivoire ;
-Mesdames et Messieurs les responsables et membres des partis politiques du PDCI-RDA et du FPI;
-Distingués invités ;
-Mesdames et Messieurs les journalistes.


C’est avec beaucoup de bonheur que je vous reçois, en cet après-midi du 02 juillet 2020, à mon domicile.
Je vous souhaite à toutes et à tous une agréable et cordiale bienvenue.
Monsieur le Président de la Plateforme pour l’Engagement Citoyen, je voudrais vous remercier pour avoir pris, sur vous, l’initiative de nous réunir pour :
1- évoquer un sujet d’intérêt national; à savoir la recherche constante de la paix et la nécessaire réconciliation nationale;
2- me demander d’accepter d’être reconnu « Grand Bouclier de la Paix », au regard de mes initiatives en faveur de la paix en Côte d’Ivoire.


Monsieur le Président de la Plateforme de l’Engagement Citoyen, autant que vous, je demeure persuadé que la paix est le préalable à toute vie harmonieuse entre les hommes et constitue le fondement de la réussite de toute œuvre humaine.


Comme vous l’indiquez dans votre adresse, je voudrais réaffirmer qu’en ma qualité de Protecteur du prestigieux prix international Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix, je ne peux qu’œuvrer, inlassablement, à la promotion de la paix.

Ce titre de protecteur du Prix international est l’une des plus belles et plus hautes responsabilités qu’a bien voulu me léguer en héritage, Feu Félix Houphouët-Boigny, (Père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne), en plus de l’héritage politique qu’est le PDCI-RDA.
Honneur et Gloire à cet apôtre de la paix, homme de vision et bâtisseur infatigable qu’il a été de notre nation, durant les trente-trois glorieuses de 1960 à fin 1993.

Par ailleurs, l’histoire récente de notre pays me convainc à entretenir et à nourrir la recherche de cet engagement citoyen qu’est la paix; en témoignent, comme rappelé par vos soins, les initiatives de rapprochement, mutuellement voulu, entre le Président Laurent GBAGBO, le Président Charles Blé GOUDE et moi-même.

Oui!! Je ne saurais m’y dérober, tant qu’il s’agira de recoller les morceaux décousus de notre unité nationale pour asseoir une nation forte et réconciliée.

En effet, la quête permanente de la paix demeure, à mes yeux, une action essentielle à la consolidation de la cohésion sociale et à la réconciliation nationale, tant voulue et recherchée par les populations vivant en Côte d’Ivoire.



Je voudrais, donc, féliciter votre plateforme pour ses actions d’interpellation et d’invitation des acteurs politiques, que nous sommes, à faire preuve d’esprit citoyen et patriotique pour préserver la paix sociale et l’unité nationale.

Dans cette veine, je vous remercie de me reconnaitre comme  « le Grand Bouclier de la Paix ».

Monsieur le Président de la Plateforme pour l’Engagement Citoyen, c’est vous dire que l’œuvre d’art, ce tableau symbolique que vous venez de m’offrir me rend, davantage, débiteur des actions politiques et publiques en faveur de la paix sociale en Côte d’Ivoire et en Afrique.

Je m’engage, comme je l’ai toujours fait avec le concours des autres acteurs politiques, à veiller à la réalisation de cet engagement politique qu’est la réconciliation nationale, pour l’obtention d’une paix définitive et durable en Côte d’Ivoire .

Oui!! Je rêve d’une nation ivoirienne forte, définitivement, pacifiée favorisant l’union et l’amour entre les filles et fils de Côte d’Ivoire.

Oui !! Je rêve d’une nation ivoirienne, résolument, engagée à œuvrer pour le progrès social de tous ses citoyens et un bonheur partagé par tous.

Oui !! Enfin, je rêve d’un peuple ivoirien fraternel et solidaire des autres peuples d’Afrique et du monde.
Je vous remercie.Fait à Abidjan, le 02 juillet 2020
Henri Konan BÉDIÉ
Président du PDCI-RDA