«Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) sait se souvenir. Ainsi, le président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, après avoir pris des nouvelles de certains pionniers dont il n’avait plus de nouvelle, a retrouvé avec bonheur trois (3) vaillantes militantes», a dit le maître de cérémonie (Angoh Casimir, membre du Bureau politique du PDCI), qui plantait ainsi le décor.

Le président Bédié a donc dépêché son Secrétaire exécutif en chef, Pr Maurice Kakou Guikahué, aux domiciles de celles-ci, ce vendredi 26 juin 2020, dans la section de Cocody Ambassade. Toutes 3, voisines de quartier, elles ont décidé de se retrouver dans la cour de l’une d’entre elles. Et une sobre cérémonie de décoration, empruntes de symboles, a donc eu lieu au domicile de Mme Amani Ahou Jeanne.

Après l’hymne du parti, c’est Eby Jeannot, Secrétaire général de section de Cocody Ambassade, qui a pris la parole pour souhaiter la bienvenue à la délégation conduite par Pr Maurice Kakou Guikahué, Chef du Secrétariat exécutif du PDCI-RDA, et dire la ‘’satisfaction de sa section de voir ses militantes et non des moindres honorées’’.

A sa suite, le permanent (Ndlr, le délégué Jean-Claude Koutouan étant absent pour cause de maladie) de la délégation de Cocody 3, a exprimé la joie de toute sa délégation. «Cette marque de sympathie envers nos mamans nous encourage à militer davantage, nous autres et à être patients car viendra, un jour, notre tour. Que Dieu bénisse nos récipiendaires de ce jour et leur donne longue vie afin de porter le PDCI-RDA encore plus haut», a-t-il dit avant de conclure en ces termes : «Monsieur le Secrétaire exécutif en chef, je voudrais encore vous réitérer les remerciements de la délégation de Cocody 3, et vous rassurer de notre engagement ferme à vos côtés pour notre victoire à l’élection présidentielle prochaine.»

Et au nom du président du parti, Pr Maurice Kakou Guikahué a procédé à la décoration en élevant mesdames Amani Ahou Jeanne (84 ans), Sem née N’dri Assagbin (84) et Corcher Niamkey Antoinette (78 ans) à la plus haute dignité de ‘’Grand Officier’’ dans l’Ordre du Bélier. De façon exceptionnelle, le président Bédié a ajouté, à cette décoration, un complet du pagne de la prochaine Convention pour chacune des récipiendaires, remis par Mme Adèle N’dabian, secrétaire exécutif chargé des femmes.

La joie totale était visible et elles l’ont exprimée avec des mots forts. «Notre histoire se confond avec celle du PDCI-RDA car, pour parler comme ce personnage de bande dessinée, nous sommes tombées dedans depuis notre enfance. Et l’avènement du multipartisme ne nous a pas fait changer d’un iota, car au plus profond de nos êtres, nous sommes restées attachées à ce parti. Contre vents et marées, notre engagement n’a point faibli. Participer à ses victoires, et, pleurer durant les échecs ont été pour nous un honneur, car adhérer à ses combats revenait également à servir notre pays», se sont réjouies mesdames Amani Ahou Jeanne, Sem née N’dri Assagbin et Corcher Niamkey Antoinette, par la voix de leur porte-parole commun, César Dilolo.

Puis d’ajouter qu’«aujourd’hui, c’est avec beaucoup de fierté, mais aussi beaucoup d’humilité que nous accueillons cet honneur qui nous est rendu. Quoi que l’on dise, lorsque nos efforts et notre dévouement sont reconnus par nos pairs, cela constitue la plus grande des récompenses. Bien que cette reconnaissance ne soit pas le but, elle est comme une fleur passée sur nos blessures, afin de les panser. La gratitude, en ce jour, embaume nos cœurs devant une telle marque de distinction».

Enfin, «Monsieur le Secrétaire exécutif, tout en vous remerciant du fond du cœur d’avoir pensé à nous, nous voudrions vous charger de remercier le Président Henri Konan Bédié, pour l’honneur qu’il nous fait d’avoir accepté de nous décorer dans l’Ordre du Bélier. Qu’il soit assuré de notre soutien spirituel pour le grand combat à venir, celui de l’élection présidentielle d’octobre 2020. Sa victoire, dont nous ne doutons pas un seul instant, fera à nouveau de notre pays, le modèle de l’espérance promise à l’humanité, et la patrie de la vraie fraternité. Vive la Côte d’Ivoire, vive le PDCI-RDA!», ont-elles confié à Pr Maurice Kakou Guikahué.

Gilles Richard OMAEL