Il s’est produit un drame à Anyama avec l’éboulement de terrain, la semaine dernière. Le Pdci-Rda est allé exprimer, mardi 23 juin, son soutien aux populations sinistrées d’Anyama, suite à l’éboulement de terrain qui a fait 16 morts et de nombreux blessés. C’est le Secrétaire exécutif en chef, Maurice Kakou Guikahué, qui a porté le message de compassion et de soutien du président Henri Konan Bédié et du PDCI-RDA.

La rencontre avec les populations sinistrées a eu lieu à l’église catholique d’Anyama, qui a grouillé de monde. Hommes, enfants, femmes, vieux, jeunes, regroupés sous des bâches dressées pour les protéger des pluies diluviennes, ont vu la compassion du PDCI-RDA.

Pour faciliter les visites, les sinistrés accueillis à la Mosquée ont été conduits à l’Eglise catholique, puisqu’une délégation de la Première dame, Dominique Ouattara, était également attendue.

La délégation du Pdci a été accueillie par le 1er adjoint au maire d’Anyama et le curé de la paroisse, Zongo Mathieu. L’action du Pdci a été matérialisée par le don d’une enveloppe de 1 million F Cfa dont 500 000 F Cfa pour les sinistrés à l’Eglise catholique et 500 000 F Cfa pour ceux à la mosquée. «Face à cette tragédie, le Pdci-Rda, par la voix du secrétaire exécutif en chef, Pr Maurice Kakou Guikahué, vient apporter le soutien de la part du président Henri Konan Bédié, pour dire combien le Pdci-Rda se sent concerné par cette affaire et combien il est proche de la population d’Anyama et partant, de toute la population de Côte d’Ivoire. C’est un yako que Pr Maurice Kakou Guikahué, 2ème personnalité du Pdci-Rda, vient dire à toutes les populations qui ont été déguerpies de leurs logements, yako à toutes les personnes qui ont perdu des parents proches», a traduit Adohi Bibi, délégué Pdci d’Anyama commune.

Les émissaires du Pdci ont d’abord rencontré, en aparté, les délégations de la zone d’Anyama (communale,  Est et Ouest) à qui Kakou Guikahué a remis la somme de 1 million F Cfa pour soutenir les militants sinistrés. Au nom des 3 délégués, Amoussan Bakary d’Anyama Est, N’gbo N’gbouchi Josephine d’Anyama Ouest, le délégué communal a exprimé la reconnaissance des militants et chargé le secrétaire exécutif en chef «d’assurer le président Bédié de la volonté d’Anyama de maintenir le combat sur le terrain».

Le ministre Kakou Guikahué avait, à ses côtés, Mesdames Adèle N’dabian, secrétaire exécutif chargé des Femmes, N’dioré Aya Adèle, membre du Secrétariat exécutif, Linda Diplo, 1ère vice-présidente de l’Ufpdci urbaine et Ange Aka, membre du Secrétariat exécutif.

La visite s’est achevée sur les lieux du drame.

Avec Le Nouveau Réveil