Le Pdci-Rda fait peau neuve avant le pouvoir… Les félicitations du SE Guikahué à Kady Makagnon

Le siège du Pdci-Rda, sis à Cocody, a fière allure. Il a été réhabilité avec de nouveaux ‘’habits’’. La clôture, les murs du bâtiment principal (A) et du bâtiment B ont été repeints. Ce chantier qui est à mettre à l’actif du militant Pdci, Makagnon Kady, chef d’entreprise, a été réceptionné par le ministre Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda, mardi 26 mai 2020, après une visite dudit chantier.

A cette occasion, l’initiateur de cette réhabilitation s’explique: «En période d’élections, quand vous rénovez, les militants, les indécis et même les égarés, reprennent confiance. Je suis un simple militant. Le président Houphouët-Boigny était quelqu’un de pointilleux. Quand j’ai vu la dégradation du siège et des autres sites, je me suis dit, avec mon équipe, il faut qu’on change», a-t-il déclaré, avant de promettre la réhabilitation de la permanence du Pdci au Plateau et si la direction de son parti en donne l’autorisation, la rénovation de la Maison des Congrès du Pdci de Treichville.

Pour cela, il a demandé la contribution en nature des cadres, militants et sympathisants du Pdci-Rda. Visiblement heureux, le ministre Guikahué a traduit la fierté et les remerciements du président Bédié et la direction du parti doyen des partis politiques de Côte d’Ivoire. «Ce sont des sentiments de fierté. C’est l’expression du volontariat. Effectivement, le siège a été réhabilité après le XIIème Congrès. Mais comme tout bâtiment, il peut prendre un coup de vieux. Il est venu nous voir un matin pour dire qu’il voulait refaire la peinture du bâtiment principal du siège. Nous lui avons donné notre accord. Il est allé au-delà. Il a fait la peinture des murs, et du bâtiment B, donc nous venons l’en remercier, le féliciter, pour dire que dans un parti politique, c’est une association privée. On y vient avec le cœur. C’est un lieu de bénévolat. Les gens peuvent apporter tout au parti. Il y a certains qui apportent leur énergie,  ceux qui ont les moyens apportent les moyens, ça peut être en nature, ça peut être en espèces, mais surtout en nature. Et ça répond vraiment à ce que nous venons de vivre quand nous avons lancé un appel aux cadres parce qu’il y avait certains de nos militants qui étaient exclus des distributions de dons et vivres donnés par l’Etat dans certaines communes, nous avons eu un élan de solidarité avec des dons.

C’est-à-dire que, le potentiel existe. Donc nous voulons lancer un appel au parti. Effectivement, il y a des structures, les organes, il y a des cotisations. Mais les cotisations, c’est pour le quotidien. Les partis peuvent faire des donations. Des militants peuvent dire, moi, je veux faire ça pour mon parti. C’est ça un parti politique. Cela se voit dans tous les grands partis politiques européens. Je donne un exemple. Quand Sarkozy a fini sa campagne électorale, il y avait des dettes. Mais la dette qui valait des milliards a été épongée par la contribution volontaire des militants républicains. C’est un exemple qu’il vient de donner. Certains ont donné des vivres, lui a donné la peinture, d’autres peuvent venir nous faire des propositions. Ça sera le bienvenu. Pas seulement l’argent, mais poser ses actes » a-t-il insisté.

GRO avec S.A