COVID-19 : Mme Henriette Bédié fait ses dons d’une valeur de 30 millions FCFA à l’endroit des orphelinats, du personnel de santé et des agents de sécurité

La Côte d’Ivoire a passé la barre des 500 cas confirmés du Covid-19. Tous les Ivoiriens sont mobilisés pour faire barrière à la propagation de cette pandémie. On lutte donc sous toutes les formes possibles. Trente (30) millions de francs Cfa. C’est le don en matériel sanitaire (seaux, gants, savon, gel etc) et en vivres (riz, huile etc) offert, vendredi 10 avril, au siège de « Servir » par Mme Henriette Bédié, présidente de la Fondation « Servir ».

Pour Mme Henriette Bédié, son don est destiné aux orphelinats de Bassam, Bingerville, aux pouponnières de Dabou, d’Adjamé (pouponnière Marie Thérèse Houphouët-Boigny), d’Aboisso et de Daoukro. L’épouse de Bédié a également pensé au personnel soignant et aux agents de sécurité en première ligne de cette lutte contre le coronavirus.

 Pour son représentant, «cela fait un moment que Mme Henriette Bédié fait des dons sans bruit. Mais aujourd’hui, elle a souhaité que de façon solennelle, la Fondation puisse faire un don à l’endroit du personnel de santé, des Forces de sécurité du personnel d’encadrement des orphelinats de Bingerville, de Grand Bassam et celui de la pouponnière d’Adjamé », a indiqué Ehouman Bernard, trésorier de la Fondation «Servir», représentant Mme Henriette Bédié qui a remis le don.

En ce qui concerne l’énorme sacrifice que font le personnel soignant et celui de la sécurité en cette période de crise sanitaire, au nom de la présidente de « Servir », Ehouman Bernard est revenu sur les raisons du don de l’ex-première dame. « Ce sont des personnes qui sont en première ligne dans le cadre de cette lutte et qui sont exposées à ce fléau dévastateur », a-t-il fait remarquer et salué également le rôle joué par le personnel d’encadrement dans cette lutte malgré les risques de contamination. Mme Henriette Bédié, à travers son représentant, a exhorté la population au respect des mesures sanitaires.

Il a poursuivi pour dire que «Mme Henriette Bédié, à travers ce don veut appuyer les décisions prises par le gouvernement, amplifiées et relayées par son époux le président Henri Konan Bédié. Il s’agit de faire en sorte que les uns et les autres respectent les mesures de barrière. Car, c’est la seule façon d’éviter la propagation de la maladie. Elle demande à la population de se laver régulièrement les mains avec du savon et à défaut avec du gel hydro-alcoolique. De respecter la distanciation sociale d’au moins un mètre et tousser dans le creux du coude et prendre toutes les dispositions pour que cette maladie puisse être stoppée dans sa phase de propagation ».

N’dédé Blaise, représentant le ministère de la Santé a, au nom des bénéficiaires, traduit sa gratitude à Mme Henriette Bédié pour son don. Le préfet de police d’Abidjan, Dosso Siaka, a représenté le ministère de la Sécurité et de la protection sociale.

GRO et DKM