Revue de presse du mercredi 11 décembre 2019

La présidentielle de 2020 reste l’élément qui focalise toutes les attentions.

Politique nationale 

  • Le Nouveau Réveil 

Vers un autre remaniement du Gouvernement ? 

Une grosse tête du RHDP va tomber

  • Tout sur la guerre de tranchées au sommet de l’Etat

Selon ce quotidien proche du RHDP, le ministre Amon Tanoh Marcel veut se porter candidat à la présidentielle de 2020. Une velléité de candidature qui serait née du refus de ce dernier de cautionner le choix d’Amadou Gon Coulibaly qui serait le dauphin du président Ouattara. Et ledit quotidien de révéler qu’une mesure serait en préparation contre le natif d’Aboisso. Celle qui l’éjecterait du Gouvernement.

Par ailleurs, « Le Nouveau Réveil » a ouvert ses colonnes au député de Yamoussoukro, Kouamé Kouassi Patrick (KKP). Celui-ci a réagi sur la dernière sortie du président Ouattara relativement à la présidentielle de 2020. « Il ne faut pas voir les choses en termes de générations. Je ne pense pas que ce soit un problème générationnel parce que penser qu’une nouvelle génération pourrait régler les problèmes de la Côte d’Ivoire, je n’en suis pas sûr. La nouvelle génération pourrait être meilleure mais pire. Nous n’avons aucune garantie », a-t-il indiqué avant de préciser que le président Ouattara ne peut pas faire un 3ème mandat selon la Constitution.

Hier, à la Maca, 60 chefs traditionnels du Gbêkê ont effectué le déplacement de Bouaké à la Maca pour renouveler leur confiance à Mangoua Jacques.

  • Le Patriote 

Hors du pays depuis plusieurs mois 

Soro a de gros problèmes !

Selon ce quotidien proche du RHDP, l’ex-président de l’Assemblée nationale, Soro Guillaume, est confronté à d’énormes difficultés. Lesquelles selon ledit quotidien en ce nomment, les problèmes financiers, les poursuites des autorités burkinabés et les nouvelles conditions de vie de ses collaborateurs qui n’ont jamais eu de contrats avec l’Etat.

Présidentielle 2020 / Opposition ivoirienne 

Les signes d’une défaite programmée 

Comment Bédié et ses suiveurs préparent la victoire du RHDP 

Le Patriote, quotidien proche du RHDP, écrit que le PDCI et l’opposition ouvrent la porte à la victoire du RHDP. Le Patriote soutient que le PDCI, après sa sortie du RHDP, non seulement, il a été vidé de ses cadres, notamment Duncan, Ahoussou, Abinan, Adjoumani, n’a plus d’arguments pour se « vendre », si ce n’est jouer sur la fibre tribaliste et xénophobe. Des arguments qui, selon « Le Patriote » ne trouvent plus preneurs. Aussi, ledit quotidien ajoute que le PDCI multiplie les erreurs en politique : le boycott des négociations sur la CEI, le choix du FPI, parti divisé, comme un allié.

  • L’Expression 

Après le giga-meeting du RHDP à Yamoussoukro 

Le RHDP ramène Bédié et ses alliés sur terre 

Ce quotidien fidèle au RHDP se réjouit de la mobilisation des militants du RHDP lors du meeting d’hommage au président Félix Houphouët-Boigny, à Yamoussoukro, samedi dernier. Selon ce quotidien, lors de ce rendez-vous, le grand-centre taxée être le bastion du PDCI a effectué nombreux le déplacement sur le site. La preuve que le PDCI s’est affaibli sur le territoire national. C’est d’ailleurs, les mêmes arguments développés par le quotidien « L’Essor » qui barre à sa Une :

RHDP en roue libre en 2020/ Ce qui inquiète Soro et toute l’opposition

  • Soir info 

Situation politique 

Ouattara met la pression sur Bédié 

  • La riposte se prépare

Selon ce quotidien indépendant, le meeting organisé par le RHDP samedi à Yamoussoukro et la forte mobilisation qu’il a été donné de voir est un « manomètre » de popularité du RHDP avant d’être un message clair à l’endroit du président Bédié. Car selon Ouattara, cette manifestation visiblement destinée à convaincre l’opinion de la vitalité du RHDP et de l’enthousiasme des militants à affronter toute sorte d’adversités. Et ledit quotidien d’ajouter que c’est une réalité avec laquelle le président Bédié doit compter.

Par ailleurs, Soir info croit savoir que le PDCI et l’opposition préparent la riposte à travers un meeting prévu le 21 décembre 2019.

  • L’Inter 

Disparition du président du Cesec 

Ce que Ouattara fait à l’annonce du décès de Charles Koffi Diby

Selon ce quotidien indépendant, le président Ouattara, suite au décès de Charles Koffi Diby, aurait appelé au téléphone le père de celui-ci pour lui souhaiter ses condoléances. C’est le ministre Fofana Siandou qui a fait cette révélation lors d’une cérémonie à Port-Bouët le 8 décembre 2019.

Par ailleurs, L’Inter annonce que le secrétaire exécutif du PDCI, Maurice Kakou Guikahué et le secrétaire général du FPI, Assoa Adou animent une conférence de presse demain

 

Comments

    No Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Fields marked * are mandatory.