Revue de presse du 06 novembre 2019

Aucune convergence dans les manchettes des journaux de ce jour. Toutefois, les quotidiens proches du RHDP ont mis en avant les activités du RHDP qui débutent ce vendredi à Yamoussoukro.

Politique nationale

  1. Le Nouveau Réveil

 Tentative de conservation du pouvoir après le décès d’Houphouët

 Voici comment Bédié a ‘’ corrigé ‘’ Ouattara le 6 décembre 93

  • Le film des événements

Le quotidien proche du PDCI ouvre sa manchette avec le fil des événements après l’annonce du décès du président Félix Houphouët-Boigny. C’est un extrait du livre « Henri Konan Bédié, la longue marche (1969-1993) » de « Les éditions Bécelli » de Georges Amani qui lève un coin de voile de la forte tension qui a prévalu dans le pays après l’annonce du décès du président Félix Houphouët-Boigny. En clair, l’on retient comment le président Ouattara a voulu marcher sur la Constitution pour écarter le dauphin constitutionnel du président Houphouët.

Dibahi Dodo Amedé, député PDCI Issia sous-préfecture

« Le premier militant actif au PDCI-Rda, c’est le président Bédié »

Dans un entretien à lui accordé par « Le Nouveau Réveil », le député de Issia ne cache pas son optimisme quant au retour du PDCI-Rda au pouvoir en 2020. Aussi, il reste convaincu que le premier militant actif du PDCI est le président Henri Konan Bédié.

  1. L’Inter 

Après la sortie de Ouattara dans le Hambol 

Bendjo et des leaders se déchaînent depuis Paris 

  • « La menace prend une autre forme »
  • « Non à une élection à un seul tour »

Ce quotidien indépendant fait écho de la déclaration de l’Union de la diaspora pour la Côte d’Ivoire dont fait partie Noël Akossi Bendjo. Elle fait suite à la sortie du président en visite dans la région du Hambol. Cette plateforme tire la sonnette d’alarme et invite la classe politique et l’ensemble des Ivoiriens épris de paix à se mobiliser pour faire barrage à toute forfaiture du régime RHDP.

  1. L’Expression 

Au cours d’une rencontre à Guiglo 

Les chefs traditionnels accusent Bédié

Ce quotidien ouvre ses colonnes aux chefs traditionnels de Guiglo qui saisissent l’occasion de porter des accusations contre le président Bédié. Avec à leur tête, Théodore Gnonsian, chef de canton de Goun Blao, ces chefs se sont retrouvés jeudi à Guiglo pour lancer des piques au président Bédié. « Ouattara est l’homme qu’il faut à la Côte d’Ivoire. C’est lui le vrai héritier d’Houphouêt-Boigny. Tous ceux qui prétendent l’être ces derniers temps ont fait quoi dans ce pays. Bref, nous voulons attirer l’attention de la communauté internationale sur les propos xénophobes et discriminatoires du clan Bédié sur la scène politique. Cet homme veut nous faire revivre d’autres périodes de crise », a indiqué Théodore Gnonsian.

 

Comments

    No Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Fields marked * are mandatory.