Revue de presse du lundi 09 décembre 2019

La commémoration du 26ème anniversaire du décès de Félix Houphouët-Boigny à Abidjan et à Yamoussoukro, le samedi, reste l’élément clé de l’actualité politique nationale.

 Politique nationale 

  • Le Nouveau Réveil 

En meeting samedi à Yamoussoukro 

Le RHDP échoue là où le PDCI a fait le plein

  • Le trébuchement du président du RHDP fait le tour de la toile
  • Ahoussou Jeannot à Ouattara :

« Houphouët vous regarde »

Le quotidien fidèle au PDCI-Rda fait sa Une avec le meeting du RHDP animé samedi, à Yamoussoukro. Selon ce quotidien, il n’y a pas match entre la mobilisation qu’il y eue lors du meeting du PDCI le 18 octobre à la place Jean Paul II et celle du RHDP, le samedi 7 décembre 2019, au même endroit. Le Nouveau Réveil, après une comparaison des images. écrit que « La place Jean Paul II met à nu la minorité du RHDP ». Le parti unifié, soutient « Le Nouveau Réveil » a été incapable de faire le plein des deux espaces de la mythique place Jean Paul II malgré les moyens colossaux de l’Etat déployés à cet effet.

Toutefois, ledit quotidien a fait remarquer que lors de cette cérémonie, aucune libation n’a été faite. Le trébuchement du président du RHDP, poursuit « Le Nouveau Réveil » a fait le tour de la toile.

Alassane Ouattara face à ses militants à Yamoussoukro : 

« En 2020, aucun candidat ne sera exclu y compris moi »

Selon « Le Nouveau Réveil », le président du RHDP, Alassane Ouattara, s’est encore prononcé sur sa volonté de briguer Un 3ème mandat à la présidentielle 2020. « Si vous me demandez de faire un 3ème mandat, on en reparlera. Je voudrais donc insister pour dire que tout sera bien comme en 2015 parce que les élections seront libres et démocratiques. Je veux rassurer les candidats, les uns et les autres, qu’il n’y aura pas d’exclusion de candidats et vous pouvez me faire confiance. Donc Ado aussi ne peut pas être exclu. Il n’aura pas d’exclusion de qui que ce soit y compris Ado. Si Ado a décidé d’aller de l’avant, il n’y aura pas d’exclusion et personne ne sera exclu », a indiqué le président du RHDP.

Messe commémorative du décès d’Houphouët-Boigny 

La famille biologique avec Bédié et le PDCI-Rda à la Cathédrale St Paul d’Abidjan.

  • Le président Bédié : « C’est un jour de recueillement et non pas un jour de manifestations sur les places publiques »

Le Nouveau Réveil a fait un large écho de cette cérémonie à la Cathédrale Saint Paul d’Abidjan. Et ledit quotidien de faire remarquer que la famille Houphouët a choisi d’être aux côtés du président Bédié et du PDCI. Il s’agissait du chef de canton Akouè de Yamoussoukro, Nanan Dahouet Augustin et sa génitrice. C’est le Père Hyppolite Agnigori de la paroisse de Cocody qui a officié la messe. Selon « Le Nouveau Réveil », il a relevé ceci : « Houphouët-Boigny, une icône que ni le temps ni l’espace ne peut effacer ».

Pour le président Bédié qui s’est confié à la presse, « ce samedi 7 décembre est un jour de recueillement et non de manifestations sur les places publiques ».

Les quotidiens « Le Temps, L’Inter, Soir info et Générations nouvelles) ont rendu compte de l’activité du PDCI et de son président à la Cathédrale Saint Paul d’Abidjan. 

  • Soir info

 Commémoration du 26ème anniversaire du décès de Félix Houphouët-Boigny 

Un militant du RHDP tué, plusieurs blessés 

Selon ce quotidien indépendant, un car convoyant des militants RHDP à Yamoussoukro s’est renversé et a fait un mort et plusieurs blessés.

Par ailleurs, Soir info écrit qu’un violent affrontement, a eu lieu, hier, entre les populations à Daoukro, notamment entre allogènes et autochtones. Ledit quotidien note que cet affrontement a fait un mort et plusieurs blessés graves transférés d’urgence à Bouaké.

  • L’Inter

 Décès du président du Conseil économique 

Ce que Charles Diby Koffi a confié sur sa maladie 

« J’ai vécu des moments difficiles… »

Ce quotidien indépendant ouvre sa manchette avec la triste nouvelle du décès de Charles Diby Koffi, le samedi 7 décembre 2019. L’Inter est revenu sur les propos tenus par Charles Diby Koffi face à ses parents le 25 mai 2019, à M’Pouto. « Dites à Bouaflé que je suis un peu fatigué parce que comme l’a dit Victor Taukla, gérer les finances publiques d’un pays coupé en deux pendant dix ans ; ça n’a pas été facile. Je ne me suis jamais reposé. Et j’ai vécu des moments de stress. Mais je suis en train de remonter la pente. Rassurez-vous, je n’ai pas de maladie cachée, tous mes examens ont été bien. On m’a demandé simplement de me reposer et de manger, c’est tout », avait confié Charles DIBY Koffi.

  • Le Temps 

Chute de Ouattara au meeting d’hommage à Félix Houphouët-Boigny, samedi 

Les notables Baoulé font des révélations 

  • La famille d’Houphouët abandonne Ouattara 

Selon ce quotidien proche du FPI pro Gbagbo, le trébuchement du président du RHDP n’est pas un fait anodin. Car écrit « Le Temps », dans la pure tradition Baoulé, ce n’est pas bon signe surtout quand on sait que la chute d’un chef en public peut cacher des choses.

Les quotidiens proches du RHDP y compris Frat Mat ouvrent leur manchette avec le meeting de Ouattara à Yamoussoukro. Tous ont écrit que la mobilisation a été exceptionnelle. De quoi ouvrir la voie pour la victoire à la présidentielle en 2020.

Comments

    No Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Fields marked * are mandatory.