Revue de presse du lundi 18 novembre 2019

Aucune convergence dans les manchettes des journaux de ce. Toutefois, l’on enregistre des piques lancées contre le Président Bédié relativement à son discours tenu lors du Bureau politique.

 Politique nationale

 Le Nouveau Réveil

 11èmeréunion du Bureau politique du 14 novembre

Bédié dribble tout le monde

  • Guikahué (S.e en chef) :

« M. le président, nous vous confions notre destin. Conduisez-nous sur les beaux rivages en 2020 »

Le quotidien fidèle au Pdci fait un large écho du 11eme Bureau politique du Pdci tenu le jeudi dernier au siège du Pdci à Cocody. Selon ce quotidien, le président Bédié a démontré une fois de plus qu’il est un fin stratège, car écrit « Le Nouveau Réveil », le président Bédié a réussi à mettre ses adversaires en déroute. Ledit journal explique qu’en lieu et place de la date de la Convention d’investiture du candidat du Pdci à laquelle tous s’attendaient, un autre rendez-vous leur est fixé au 19 décembre prochain. Laissant ainsi le suspens entier planer encore. Aussi faut-il relever que « Le Nouveau Réveil » a publié en intégralité les discours du président Bédié et du Secrétaire exécutif du Pdci, Maurice Kakou Guikahué. Concernant le discours du président, les militants du Pdci ont été invités à demeurer mobilisés, soudés, unis et solidaires dans l’exécution des tâches.

Par ailleurs, « Le Nouveau Réveil » a rendu compte de la tournée politique qu’effectue Thierry Tanoh à Tiébissou. Occasion saisie par Thierry Tanoh de transmettre aux militants le message du président Bédié : celui de rester vigilant et mobilisé, d’avoir leurs documents administratifs…

Les quotidiens Soir info, L’Inter, Le Temps, Le Quotidien d’Abidjan ont fait un large écho du bureau politique du PDCI.

  • Le Matin

 Exaltation de la haine et de la xénophobie

Bédié veut-il embraser la Côte d’Ivoire 

  • Les graves dérapages du président du Pdci contre le peuple malien

Ce quotidien s’appuie sur le discours du président Bédié lors du bureau politique. Selon ce quotidien, « le président Bédié est toujours dans son élément et y vas avec son thème favori : la stigmatisation de l’étranger ». Pour ce quotidien, le président Bédié a tenu des propos inamicaux, gravissimes et méprisants. Car en parlant des Maliens, le président Bédié, selon ledit quotidien, affirme que les Maliens sont inférieurs aux Ivoiriens. A la vérité, poursuit « Le Matin », « le président Bédié a peur et est tourmenté par le Rhdp qui monte et gagne en puissance ». Toujours commentant les propos du président Bédié, ledit quotidien écrit que : « Quand cela vient d’un ancien président de la République, c’est le comble. Et quand vient de quelqu’un qui se déclare héritier légitime d’Houphouët-Boigny, c’est le comble du ridicule, car Bédié se comporte comme une telle insouciance, un tel mépris et vulgarité qu’on peut avoir le sentiment que la stabilité et la paix dans ce pays ne sont pas vraiment sa tasse de thé. Le pays peut s’embraser, il n’en a cure. Ce qui compte à ses yeux, c’est sa royauté qui doit être rétablie, son titre de prince héritier qui doit être restauré ».

  • L’Expression

 Injures au Mali et aux Maliens de Paris

 Henri Konan Bédié : l’autre nom de l’ignorance

 Ce quotidien réagit également sur les propos du président relatifs à l’affaire « Maliens au meeting du Rhdp ». Selon ce journal, à travers ses propos, « le président Bédié estime que les Maliens où qu’ils se trouvent, sont des corrompus ». Et ledit quotidien de poursuivre : « Bédié jette l’anathème sur la communauté musulmane qui utiliseraient les lieux de culte comme des moyens de mobilisation au service des partis politiques ». Et ledit journal de s’interroger : « Est-ce que cet homme est sérieux ? De quelle preuve dispose Bédié pour affirmer du haut du Bureau politique du Pdci ? ». L’Expression va plus loin pour dire qu’à l’analyse, l’on peut dire que cette sortie de Bédié frise l’ignorance d’un homme qui ne sait rien de l’homme à qui il a succédé au pouvoir et de l’histoire même de son parti, le Pdci-Rda ».

  • Le Rassemblement

 Transition politique en Côte d’Ivoire ?

Voici ce que cache le nouveau combat de l’opposition

Ce quotidien proche du Rhdp ouvre sa manchette avec une photo du président Bédié qu’il présente comme le leader de l’opposition. Selon ce quotidien, l’opposition travaille pour créer le chaos pour qu’il ait une transition politique en Côte d’Ivoire.

  • L’Inter

 Gestion des affaires de l’Etat

 Une importante révélation livrée sur les conseils des ministres

  • Comment Ouattara gère certains dossiers

Ce quotidien indépendant rend compte des propos du ministre Mamadou Sanogo qui était à Daoukro pour l’investiture du bureau régional du Rhdp. « Moi je suis présent tous les jours au conseil des ministres. (…) Chaque fois que le président de la République a vu les patronymes d’une même région à propos de documents envoyés par des ministres, il les a refusés. Si vous envoyez un document où on voit Touré une fois, Bamba deux fois, Sanogo trois fois, on vous rejette le document lors des décisions de nomination ou de validation ». Révélation faite par Mamadou Sanogo.

 

 

Comments

    No Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Fields marked * are mandatory.