Daoukro-Kamagaté Brahima (SE), après une audience avec Bédié, parle du musèlement de Valentin Kouassi et annonce une réunion bilan de la Jpdci estudiantine et scolaire

Le Secrétaire exécutif chargé de la jeunesse du parti et assurant l’intérim de Noël Akossi Bendjo chargé de l’organisation et de la mobilisation, Kamagaté Brahima a échangé avec le président Henri Konan Bédié qui l’a reçu en audience le jeudi 7 novembre dernier. Ci-dessous la teneur de ses propos à sa sortie d’audience.

«Merci beaucoup. Ici, aujourd’hui, il ne s’agissait pas d’une séance de travail. Nous sommes ici, aujourd’hui à Daoukro, pour une visite de courtoisie, une visite de famille au président Aimé Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda, qui est notre chef, mais en même temps notre papa (…)
Au cours de l’entretien, j’ai dit que quand le président était en voyage, j’ai eu l’honneur de co-présider le comité d’organisation du meeting du 14 septembre 2019 à Treichville. Egalement, nous l’avons accueilli à son retour et j’ai eu aussi l’honneur de présider le comité d’organisation pratique du meeting que nous avons organisé à la Place Jean Paul II à Yamoussoukro, le 19 octobre 2019. Donc pour moi, en assurant l’intérim du Secrétaire exécutif chargé de l’organisation et de la mobilisation, c’est une marque de confiance de la part du président et du Secrétaire exécutif en chef. Et donc, je suis venu lui dire merci pour cette marque de confiance. Puis, je lui ai également dit toute l’admiration de la jeunesse parce que c’est lui qui a impulsé ces deux activités, à savoir les meetings au Parc des sports de Treichville et de la Place Jean Paul ll de Yamoussoukro, qui ont eu de grands échos et qui nous ont permis, nous-mêmes du Pdci, d’avoir confiance en nous. Cela a aussi permis au monde entier d’avoir un autre regard sur le Pdci-Rda. Nous lui avons vraiment transmis les admirations de toute la jeunesse. Nous lui avons renouvelé la fidélité et la loyauté des jeunes qui sont prêts pour le combat.
(…) pour le cas Kouassi Valentin, en le disant, voyez que les choses progressent. Parce qu’au début, il lui était interdit toute apparition publique. Mais à un moment donné, nous nous sommes dit qu’il faut qu’on avance et vous le voyez de plus en plus en public. La seul chose qu’il ne fait pas encore, c’est prendre la parole en public. Donc patientez, les choses vont changer.
(…) Pour ce qui est de la jeunesse estudiantine et scolaire, nous avons tenu une réunion récemment avec les membres du bureau national qui sont à Abidjan, il y a ceux qui sont à Daloa et à Man qui y ont participé et nous avons demandé que le bureau national puisse préparer le bilan. Cela fait environ 5 ou 6 mois qu’ils sont là. Dans les textes qui créent le comité provisoire, chaque 3 mois, le bureau devrait faire le bilan des activités au cours d’une assemblée générale. Et donc ce travail est en cours, et le jeudi prochain (Ndlr, jeudi 14 novembre), nous avons une importante réunion pour regarder ce bilan-là et en fonction de ça, je vais rendre compte au Secrétariat exécutif».
Propos recueillis par Gilles Richard OMAEL, à Daoukro

Comments

    No Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Fields marked * are mandatory.