Revue de presse du jeudi 25 juillet 2019

La rencontre entre le président du Pdci, Henri Konan Bédié et l’ex-président Laurent Gbagbo les jours prochains et la 1ère réunion du Directoire exécutif du Rhdp constituent les deux informations majeures de ce jour.

National

Le Nouveau Réveil

Annoncé par le chef de l’Etat

Voici la date du remaniement ministériel

– De grosses surprises annoncées

– Un gouvernement pléthoriques qui coûtera cher au peuple

– Les bailleurs de fond veillent au grain

Le quotidien proche du Pdci annonce, à sa Une, un remaniement ministériel. Prévu pour le 4 septembre 2019, à en croire Le Nouveau Réveil, ce nouveau gouvernement verra l’entrée d’autres cadres du Pdci. De quoi grossir encore le nombre des membres du gouvernement. Ledit quotidien révèle que le président Ouattara aurait confié aux ministres actuels qu’ils conserveraient leurs départements. Pour le quotidien proche du Pdci, c’est un gouvernement de campagne que le président Ouattara veut mettre en place. Ce d’autant qu’il intervient à moins de deux ans de la présidentielle.

Grâce présidentielle accordée à 3000 personnes

Des microbes, escrocs et criminels à col blanc à nouveau en liberté

Le Nouveau Réveil précise que l’une des décisions majeures qui a sanctionné le Conseil des ministres, d’hier, c’est la grâce présidentielle accordée par le Chef de l’Etat à 3000 prisonniers de droit commun. Une grâce qui intervient à quelques semaines de la fête de l’indépendance prévue pour le 7 août 2019.

Par ailleurs, le journal proche du Pdci a relayé l’information selon laquelle, le régime Ouattara aurait expulsé Souleymane Karamaté alias Soul To Soul, directeur de protocole de l’ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, de sa résidence de fonction sise à Cocody II Plateaux. Raison invoquée : cette expulsion serait consécutive au refus de Soul To Soul d’aller en Italie où il a été nommé ambassadeur de Côte d’Ivoire près de ce pays.

Soir info a rendu compte de cette information.

Le Nouveau Réveil ne manque pas de relever que le Secrétaire exécutif, Maurice Kakou Guikahué sera en tournée ce week-end à Daloa et à Duekoué.

Le Matin

Bédié-Gbagbo

Ce qui coince réellement à Bruxelles

⁃ Tout sur les enjeux cachés d’une rencontre au sommet

Ce nouveau quotidien proche du RHDP reste dans sa dynamique de « faire mal » au Pdci. Selon ce quotidien, Laurent Gbagbo ne fait pas de sa rencontre avec le président du Pdci, Henri Konan Bédié, une priorité. Pis, écrit ce journal, c’est une affaire qui embarrasse au plus haut point l’ex-pensionnaire de la prison de Scheveningen. Pour Le Matin, Laurent Gbagbo rêve d’une seule chose en ce moment, sortir définitivement des griffes de la CPI. Et ledit Canard d’ajouter que le Sphinx de Daoukro apparaît comme un visiteur encombrant.
Par ailleurs, dans une analyse, ce quotidien affirme que le président Bédié est aujourd’hui un général sans troupe. Et ne manque pas de conclure que le président Bédié n’a jamais été le choix du président Félix Houphouët-Boigny. Car en lieu et place du Pdci, M Bédié avait créé le Cercle national Bédié (CNB). Toute chose qui concurrençait le Pdci. Toujours à en croire ce journal, là où Houphouët-Boigny aurait privilégié le dialogue, Bédié a préféré la force et les menaces du monologue et de la pensée. Là où Houphouët-Boigny aurait préféré le Rassemblement, Bédié a préféré la division, dispersant aux quatre coins du pays, des cadres éminents du Pdci.

L’Inter

Avant leur rencontre de Bruxelles

Bédié passe un autre coup de fil à Gbagbo

⁃ Ce qu’il lui a dit
⁃ Une tournée conjointe Pdci-Fpi se prépare

Ce quotidien indépendant ouvre sa manchette avec une révélation sur la prochaine rencontre entre le président Bédié et son jeune frère Laurent Gbagbo. L’Inter croit savoir que la rencontre entre ces deux personnalités aura lieu ce juillet 2019 où au pire des cas en semaine prochaine à Bruxelles. Cette rencontre, écrit L’Inter, est actée et ne serait qu’une question de jours. Tout dépend de l’agenda personnel du président Bédié qui est en train de finaliser certains rendez-vous médicaux à Paris. Par ailleurs, « L’Inter »révèle que le président Bédié a appelé le président Laurent Gbagbo au téléphone pour le féliciter après la présentation de l’exposé des motifs de sa décision d’acquittement.

Par ailleurs, ce quotidien a rapporté les propos du président du Parti pour le progrès (Pps), Kakou Mathias, lors de sa conférence de presse du mercredi 24 juillet 2019. Le conférencier, écrit ce quotidien, n’a pas été tendre avec le président Bédié. « C’est le Rhdp qui a crédibilisé Bédié. L’alliance Rhdp a beaucoup aidé Bédié. Cette alliance a fait que ces erreurs du passé, on les mettait de côté. C’est grâce au Rhdp que le président Bédié a retrouvé sa vitalité politique. En quelque sorte, c’est le Rhdp qui l’a réhabilité. Il faut qu’il se souvienne que lors du coup d’Etat en 1999, tout le peuple a applaudi. Quel président enlève-t-on du pouvoir et le peuple applaudit ? », a dit Kakou Mathias avant de souhaiter que le président Bédié se retire de la tête du Pdci pour une alternance.

Crise au sommet

Un Chef d’Etat africain médiateur entre Ouattara et Soro

⁃ La réaction du président ivoirien

Selon une information émanant de la Lettre du Continent, publiée le mercredi 24 juillet 2019, et relayée par L’Inter, l’on apprend que le président congolais Sassou N’guesso, en marge du sommet de l’Union africaine qui s’est tenu à Niamey du 4 au 8 juillet 2019, à Niamey, aurait plaidé auprès de son homologue ivoirien pour qu’il « fasse la paix » avec Soro Guillaume, son candidat pour la présidentielle. Toute chose qui aurait irrité le président Ouattara.

Soir info a également traité la même information.

Économie

Soir info

Relations Côte d’Ivoire-France

Le président ivoirien très fâché contre Macron

⁃ Voici la raison

Soir info qui rapporte un article de La Lettre du Continent écrit que le consortium français mené par Bouygues, Alstom et Keolis, filiale de la SNCF, a présenté au début du mois de juillet, au gouvernement ivoirien, son offre financière « révisée »pour la construction de la ligne 1 du métro abidjanais. Cette nouvelle proposition dépasse de 400 millions d’euros (262 milliards de F CFA) l’offre initiale. Ce qui porte le montant global du projet à 1,8 milliards d’euros contre 1,4 d’euros
initialement prévu. Cette explosion des coûts a provoqué l’ire du président ivoirien, Alassane Ouattara qui avait évoqué le sujet avec le président français.

Société

Frat Mat

Conseil des ministres / Psgouv 2019-2020, plan d’actions prioritaires

Le gouvernement présente le bilan partiel

Frat Mat écrit que le Conseil des ministres a adopté deux communications du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly. La première est relative au bilan de la mise en place du plan d’actions prioritaires (Pap). Concernant ce chapitre, Frat Mat relève qu’au premier semestre, les activités du Pap ont connu « une mise en œuvre totale ou partielle dans la proportion de 75% avec 17% d’activités entièrement réalisées ». La deuxième communication concerne le programme social du gouvernement. Le bilan, selon Frat Mat, sera communiqué en août.

RHDP : 1ère réunion de la Direction exécutive / Adama Bictogo :

« Nous ne nous arrêterons plus jusqu’en 2020 »

⁃ « Bédié et Gbagbo, c’est 1+1=1 »

Lors de la 1ère réunion de la direction exécutive du Rhdp, Adama Bictogo, reste convaincu que le Rhdp, fort de sa représentativité sur le terrain, à travers, ses élus locaux,
sera victorieux en 2020. Il dit ne pas craindre l’alliance Bédié-Gbagbo. « 1+1=1. C’est leur cas. Il n’aura aucune valeur ajoutée d’une rencontre entre eux », a-t-il lancé.
Le Mandat, L’Expression, Le Jour Plus ont relayé la même information.

International

France

Météo France a placé 20 départements du Nord l’ile de France en alerte rouge canicule. Vingt millions de personnes sont ainsi concernées. L’Hexagone fait face à une situation exceptionnelle avec des températures de 36* à 40* C.

Usa

Dix-huit ans après les attentats du 11 septembre 2001 à New York, les élus du Congrès viennent de sauver le fonds d’indemnisation des victimes. Un fonds créé à l’origine au bénéfice des personnes décédées ou blessées lors des attaques, mais qui avait en 2010 été étendu aux personnes tombées malades après être intervenues sur les lieux, indique Rfi.

Grande Bretagne

L’entrée en fonction de Boris Johnson en tant que Premier ministre britannique, hier mercredi, ne sera pas faîte sans embûches La sortie remarquée du ministre des Finances marque le premier coup d’une probable longue saga d’opposition à la prochaine politique de Bojo.

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.