Revue de presse du 24 juillet 2019

Aucune convergence dans les manchettes des journaux, ce jour. Toutefois, l’on note que relativement au rapprochement Pdci-Rda/ Fpi, le président Henri Konan Bédié donne une consigne politique depuis Paris.

Politique Nationale

  • Nouveau Réveil

Rapprochement Pdci-Rda/ Fpi

Bédié donne une consigne politique depuis Paris

⁃ Voici mon message « secret » livré par Guikahué aux militants

Le quotidien fidèle au parti septuagénaire ouvre sa manchette avec la consigne donnée par le président Bédié à ses militants. Laquelle consigne, écrit Le Nouveau Réveil, a été communiquée aux militants par le Secrétaire exécutif en chef, Maurice Kacou Guikahué, lors de la rencontre qu’il a eue, lundi dernier, avec les délégations Pdci-Rda du Sud. Le mot d’ordre relayé dit ceci : « Le président Bédié vous dit de ne même pas attendre la signature de la plateforme, de toutes les façons, elle sera faite. Il vous demande d’aller sur le terrain, d’aller vers vos frères du Fpi, d’apprendre à composer avec eux, à vous fréquenter et à travailler ensemble… », a fait savoir M. Guikahué.
Par ailleurs, ce quotidien révèle que la plateforme non idéologique, mais qui a pour fondement la réconciliation nationale, la lutte pour la démocratie et les élections transparentes et apaisées est pratiquement prête. Elle devrait être signée et portée sur les fonds baptismaux dans les jours à venir.

Rupture de confiance

Adjoumani subit un « coup d’Etat » en douceur
⁃ Il a été écarté du porte-parolat principal du Rhdp

Le Nouveau Réveil révèle que le ministre Adjoumani Kobénan ne jouera plus le rôle de porte-parole du Rhdp. Selon Le Nouveau Réveil la confiance semble être rompue entre lui et les dirigeants du Rdr. Il paie cash ces propos tenus le 11 juin 2019.

  • Le Matin

Pendant que Bédié fait le pied de grue à Bruxelles

Gbagbo adresse un courrier à Ouattara

⁃ Tout sur cette demande inattendue

Ce nouveau quotidien proche du RHDP ouvre sa manchette avec une révélation relative à un courrier de Laurent Gbagbo adressé au Chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Selon ce quotidien, « alors que le président du Pdci-Rda, ravagé par le feu de la rancœur et le désir d’une vengeance tenace, cherche désespérément à se rapprocher de Laurent Gbagbo pour créer avec ce dernier une plateforme stratégique, l’ex-locataire de la prison de Scheveningen vient d’adresser une demande au président Alassane Ouattara, via ses hommes de main ici à Abidjan ». Dans ce courrier, écrit ce journal, le président Laurent Gbagbo souhaiterait une implication personnelle du président Ouattara pour sa liberté définitive. C’est Assoa Adou, à en croire Le Matin, qui a porté ce message.

L’Inter

Candidat ou non / A 15 mois d’octobre 2020

Quelque chose se prépare avec Ouattara

⁃ Voici les acteurs
⁃ Les zones ciblées

L’Inter, quotidien indépendant croit savoir que les cadres du Rhdp ont opté pour une candidature du président Alassane Ouattara à la présidentielle de 2020. Ce journal écrit que les cadres du Rhdp s’apprêtent à faire « la fête » au président Alassane Ouattara dans plusieurs villes et régions du pays, et ce à 15 mois de la présidentielle. L’Inter écrit qu’après les régions, c’est le tour de la région du Bélier de prendre le relai des journées d’hommage et de reconnaissance à Ouattara. Et ce sous la supervision des doyens, Camille Alliali, Lambert Kouassi Konan, Patrice Kouamé et Abdoulaye Diallo. Pour L’Inter, ces journées cachent beaucoup de choses.

Soir info

Situation politique

Ouattara ferme la porte à la vitesse supérieure

⁃ Il va rencontrer un ex-important soutien de Gbagbo à l’étranger

Soir info ouvre sa manchette avec les propos du président Ouattara, tenus, le lundi 22 juillet 2019, depuis le Sofitel Hôtel Ivoire de Cocody. Le journal révèle que le président Ouattara a affiché sa volonté de tenir à carreau l’opposition ivoirienne pour avancer afin de tenir la date de la présidentielle prévue pour le 31 octobre 2020. Relativement au débat sur la réforme de la CEI, M. Ouattara passe à la vitesse supérieure. « Nous devons sortir le programme de gouvernement du Rhdp à 12 mois de la présidentielle. Le RHDP a des hommes de qualité. Je suis sûr que nous allons faire un bon travail. J’ai foi en notre capacité de remporter l’élection présidentielle qui aura lieu le 31 octobre 2020 », a-t-il lancé. Mieux, ce journal soutient que le Conseil politique du Rhdp a salué la vision « politique éclairée de son président, pour avoir un débat inclusif sur la CEI avec tous les députés acteurs de la vie politique et les organisations de la société civile ». Aussi, il a demandé que la loi soit votée.

Lg info

L’ex-président burkinabé soupçonné de soutenir Soro

Tout se gâte entre Compaoré et Ouattara

⁃ L’ancien président burkinabé veut quitter Abidjan
⁃ Révélations sur le malaise Compaoré-Ouattara

Ce quotidien proche du Fpi pro Laurent Gbagbo ouvre sa manchette avec les révélations sur les rapports Ouattara-Compaoré
Selon ce quotidien, le président burkinabé « espère quitter Abidjan dès que possible ». Et le journal d’ajouter: « A l’aune d’une présidentielle très incertaine, Abidjan ne semble plus être le gage d’une protection sans faille. Ses relations se sont compliquées avec Alassane Ouattara ». Ledit quotidien révèle également que la rupture entre Alassane Ouattara et Guillaume Soro, qui considère Blaise Compaoré comme son père, a mis de la distance.

Le Patriote

Après la mise en place de ses organes

Les 3 grands enjeux du commando du RHDP

Le quotidien proche du RHDP ouvre sa manchette avec les enjeux qui attendent le Rhdp après la mise en place de ses organes. Le Patriote écrit qu’il appartient désormais au Rhdp de ne plus se contenter des meetings d’hommage, mais qu’il s’agit d’attaquer le terrain, toutes les régions de la Côte d’Ivoire afin de convaincre les Ivoiriens afin de les emmener à comprendre la politique du Rhdp.

Le Temps

Le juge-président Cuno catégorique

« Gbagbo ne peut être jugé à nouveau ! »

⁃ « L’acquittement est le seul résultat possible et correct »
⁃ « Les accusés sont formellement blanchis »
⁃ « Il n’est ni nécessaire ni sage d’engager un débat »

Lg tabloïd proche du Fpi pro Laurent Gbagbo publie en intégralité l’opinion du juge-président, Cuno Tarfusser, et ce, neuf jours après le dépôt de la motivation écrite de la décision de la Chambre de première instance 1 de la Cpi. Selon lui, la commission de crimes contre la population civile n’a jamais trouvé de soutien dans aucun élément de preuve. Et par conséquent, Laurent Gbagbo et Blé Goudé doivent être libérés.

Par ailleurs, ce journal note qu’un journaliste de « Le Temps » parti couvrir une rencontre Société civile-Cei, hier, a été arrêté par la police nationale dans la matinée et placé en garde à vue à la préfecture de police d’Abidjan. Samba David, président de la Coalition des indignés de Côte d’Ivoire (Cici) a subi le même sort alors qu’il allait pour échanger avec la Cei.

Frat Mat

Sortie de crise en Guinée-Bissau

Aristidz Gomes : « Nous comptons sur le Président Ouattara »

Le quotidien gouvernemental fait sa Une avec la rencontre entre le président Alassane Ouattara et le premier ministre de la Guinée-Bissau, Aristide Gomes. « Je suis venu demander au président Alassane Ouattara de poursuivre ce qu’il fait pour aider la Guinée-Bissau à se stabiliser », a indiqué l’hôte du palais présidentiel ivoirien, à sa sortie d’audience, hier. Alors que son pays s’apprête à aller aux élections présidentielles, le premier ministre bissau-guinéen voit en la personne du Chef de l’Etat une personnalité qui pourrait influencer positivement le cours des choses dans son pays.

 

  • International

Grande Bretagne

Boris Johnson succède à Theresa May comme chef du Parti conservateur, et devient du même coup le nouveau premier ministre du Royaume-Uni.

Burkina Faso

Durant une semaine, les représentants des partis de la majorité présidentielle burkinabé et ceux de l’opposition ont discuté des élections de 2020, de la sécurité et de la situation sociale du pays, apprend Rfi.

France

Comme attendu, indique Rfi, les enquêtes lancées sur le train de vie de François de Rugy après les révélations du site d’information en ligne Mediapart la semaine dernière disculpent l’ancien ministre.

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.