Revue de presse du samedi 29 juin 2019

Revue de presse du samedi 29 juin 2019

Aucune convergence dans les titres des journaux à la Une. Toutefois, l’on enregistre des piques contre le PDCI et son président, Henri Konan Bédié.

1. Le Nouveau Réveil

Jean-Marie Akéboué, ancien DG de l’INS

« La nouvelle CNI coûtera en réalité 15000 F »

• « Pourquoi le PDCI a raison de demander la gratuité »
• « Il faut une opération spéciale d’audiences foraines sans que les populations se déplacent »

Le quotidien fidèle au PDCI-Rda a ouvert ses colonnes à l’Expert en Identification, ancien directeur général de l’Institut national de la statistique (INS) qui a réagi sur ce qui convient d’appeler affaire « CNI payante ». Selon Jean-Marie Akéboué, « la confection de la nouvelle carte d’identité, en réalité, va coûter 1500F CFA à toute personne qui voudra avoir la CNI ». En réalité, explique-t-il, la Cni va coûter 5000 Fcfa, mais pour te faire
une CNI, il faut te faire établir un certificat de nationalité entre 2000 et 5000 Fcfa. Et pour l’avoir, il faut un extrait de naissance ou un jugement supplétif et il en faut deux, les timbres reviennent à 1000 FCFA. Ajouté à cela le transport, il faut avoir 15000 Fcfa. Fort de cela, l’Expert en identification donne raison au PDCI qui a demandé la gratuité. « La CNI doit être gratuite, car c’est un acte de souveraineté », a soutenu l’interviewé.

Convoqué à la brigade de recherches, hier

Le président de la Jpdci urbaine représenté par son avocat

Le Nouveau Réveil fait remarquer que, convoqué, hier, à la brigade de recherches, le président de la Jpdci urbaine, Kouassi Valentin, s’est fait représenter par son avocat, Me Suy Bi Emile, appuyé par plusieurs jeunes du PDCI. Toutefois, l’avocat dit ne toujours pas savoir les raisons de la convocation de son client.

Soro accusé de connivence avec des terroristes / Soro sur son compte Twitter :

« Quelle est cette maladie incurable ? »

Dans un post sur Twitter, l’ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, a réagi : « Tout ça pour la présidence de l’Apf ? Quelle est cette maladie incurable ? Remercier tous ceux qui vous ont amené au pouvoir : Blaise Compaoré, Bédié, Mustapha Chafi, Anaky Kobénan, Mabri, Gnamien, Banny, Wodié…est-ce une malédiction ? », propos de Soro Guillaume. Pour le MVCI, mouvement proche de Soro Guillaume, « celui qui crie au loup est le véritable loup maléfique. ».

2. Le Patriote

Déni de démocratie, rattrapage, déscolarisation des enfants…

Bédié dans le faux et l’intox !

Nomination dans l’administration

Quand le roi du népotisme se fourvoie et s’oublie

La déclaration du président Bédié, lors de la grande réunion du Bureau politique du PDCI qui s’est tenu, le jeudi dernier, donne des démangeaisons au pouvoir, au point où le quotidien fidèle au RHDP s’offre deux pages pour répondre au président du PDCI-Rda. Pour ce quotidien, il n’y a pas de recul de démocratie en Côte d’Ivoire. A en croire Le Patriote, tous les cadres du PDCI qui ont basculé au RHDP l’ont fait librement. Aussi fait-il remarquer que personne n’a été remerciée de son poste pour avoir dit non au RHDP. Concernant le « rattrapage ethnique », Le Patriote note que c’est sous le régime Bédié que cela a existé. Et de soutenir que le président Bédié composait plus avec ses proches.

 

3. Le Mandat

Exclusif ! / Avant même la convention du PDCI

Le ticket pour la présidentielle 2010 dévoilé

• Voici celui qui est pressenti pour la Primature
• Tout sur les dispositions déjà prises

Le quotidien désormais proche du RHDP révèle que, selon des sources, le PDCI a une claire idée des deux personnalités qui vont constituer son ticket pour la présidentielle de 2020. Il s’agit, écrit Le Mandat, du président Henri Konan Bédié (Présidence) et Jean Louis Billon (vice-présidence). Par ailleurs, ce journal annonce que des militants du PDCI de Adiaké ont rejoint le RHDP. Ces deniers, responsables de sections Pdci des villages de M’bratty, Akounougbé, Etuéboué, Mohoua et Kongodjan, ont officiellement leur attachement au parti unifié RHDP, lors d’une rencontre avec le député-maire, Hien Sié Yacouba.

4. Soir info

Situation politique en Côte d’Ivoire : après leur récente sortie

Les Évêques reviennent à la charge et se disent d’accord avec Bédié

• « Les propos de l’ancien président mettent le doigt sur des problèmes réels en Côte d’Ivoire »
• « Il y a toujours de quoi s’inquiéter »
Dans une interview accordée à Rfi et reprise par Soir info, les Évêques, par la voix du Secrétaire général de la Conférence des évêques catholiques de la Côte d’Ivoire, le père, Emmanuel Wohi Nin, ont exprimé leur inquiétude face aux tensions constatées dans la sphère politique, à l’approche de la présidentielle. Le guide religieux a appelé les politiques à édulcorer leurs discours. Aussi fait-il noter, relativement aux propos du président Bédié qui enflent la polémique, « l’ancien président met le doigt sur des problèmes qui sont réels en Côte d’Ivoire. Le quotidien L’Inter a également traité l’interview de Rfi.

5. L’Inter

« Kandia sur la tombe de Gado Marguérite »

Des révélations sur l’affaire

• Celui qui a convaincu les parents de Gbagbo
• Colère contre des cadres FPI

Qui a autorisé la ministre Kandia Camara à s’incliner sur la tombe de Gabo Marguérite ? Selon le quotidien L’Inter, c’est le chef du village de Blouzon et chef du canton Nékédi, qui a autorisé la ministre Kandia Camara à aller sur la tombe de la génitrice de l’ex-président Laurent Gbagbo. Il l’a fait après avoir eu l’accord des parents du village. Selon lui, il l’a fait dans l’intérêt des parents de l’ex-président qui n’attendent que la libération définitive de leur fils.

6. Frat Mat

55e Sommet de la Cedeao au Nigeria

Alassane Ouattara : « Nous allons faire le point sur la situation globale de notre communauté »

Le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, est arrivé, hier, à Abuja, capitale de la République fédérale du Nigeria, pour prendre part à une rencontre des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest. Au menu de ce Sommet, sont inscrits les questions spécifiques au plan économique, notamment celle de la monnaie unique.

 International

Le gouvernement de Kinshasa, Gentiny Ngodia, a annoncé l’interdiction de la « marche pacifique » prévue le 30 juin à l’appel de la plateforme d’opposition Lamuka, pour le 59eme anniversaire de l’indépendance du pays.

Maroc

Six migrants, dont deux femmes, un bébé, ont péri noyés, le jeudi 27 juin 2019, au large du port marocain de Sidi Ifni (sud), en tentant de traverser vers les îles espagnoles des Canaries, a appris le quotidien La Province.

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.