Kakou Guikahué (S.E): «Les déstabilisateurs du PDCI-RDA en ont appris à leur dépends… telle l’hydre, le Pdci-Rda est immortel»

 

DEUXIEME REUNION ANNUELLE DES DELEGUES DEPARTEMENTAUX ET COMMUNAUX AVEC SON EXCELLENCE AIME HENRI KONAN BEDIE, PRESIDENT DU PDCI-RDA.
—————————–
INTERVENTION INTRODUCTIVE DU SECRETAIRE EXECUTIF, CHEF DU SECRETARIAT EXECUTIF, PROFESSEUR MAURICE KAKOU GUIKAHUE
—————————————-
ABIDJAN LE SAMEDI 22 JUIN 2019-
SIÈGE DU PDCI-RDA

Excellence Henri KONAN BEDIE, Président du PDCI-RDA ;
Monsieur le Coordonnateur des activités des Vice-présidents du PDCI-RDA ;
Monsieur le Coordonnateur de l’Inspection du PDCI-RDA ;
Mesdames et Messieurs les Membres du Secrétariat Exécutif ;
Mesdames et Messieurs les Membres du Bureau Politique ;
Mesdames et Messieurs les Membres du Comité des Sages ;
Mesdames et Messieurs les Délégués Départementaux et Communaux ;
Mesdames et Messieurs les Coordonnateurs du Grand Conseil Régional ;
Chers Invités ;
Mesdames et Messieurs.
C’est un plaisir pour moi de prendre la parole, à cette deuxième réunion annuelle du Président du Parti avec les Délégués Départementaux et Communaux du Parti, pour marquer mon admiration devant la disponibilité du Président du Parti qui a accepté de présider en personne, notre rencontre et exprimer ma satisfaction devant cette grande mobilisation des Délégués Départementaux et Communaux.
La dernière fois que nous nous sommes retrouvés dans un cadre homologue a celui-ci, remonte au jeudi 11 janvier 2018 à Daoukro.

Ce jour-là, deux-cent-vingt (220) Délégués Départementaux et Communaux, issus de la restructuration consécutive au séminaire de la Direction du Parti, tenu à Bingerville, en avril 2017, avaient rendu compte des rencontres organisées dans les différentes zones politiques du Parti.

C’est au cours de ces ateliers de zone qu’ont été rassemblées, les données, les expériences et les méthodes d’encadrement de proximité qui sont, aujourd’hui, à la base du dynamisme des Délégations.

C’est à l’issue de la réussite de l’exercice et à la sollicitation des Délégués, que vous avez institué, Monsieur le Président : la Réunion Annuelle du Président du Parti avec les Délégués Départementaux et Communaux dont nous sommes à la deuxième édition.
L’ossature renouvelée, réajustée, réaménagée du PDCI-RDA à la base, du Parti sous votre houlette, a permis de résister face aux coups de boutoir des adversaires internes et externes qui ont décidé en 2018, de liquider le PDCI-RDA.
Le 6ème Congrès Extraordinaire : dit Congrès de clarification a décidé d’accentuer le redimensionnement des Délégations pour resserrer encore plus les mailles de l’encadrement de proximité.
Ainsi, une dernière vague de subdivision des Délégations qui a eu lieu après ce Congrès, a-t-elle fait passer les Délégations Départementale et Communales de 220 à 349.
De plus, vous avez rajeuni le personnel politique de base ; car deux cent-dix (210), soit 60%, des Délégués ont moins de 50 ans. Le plus jeune des délégués TCHELBI Lahore Ghislain a 35 ans et relève de la délégation de SINFRA 3
Au total, le redimensionnement qui a débuté le 15 juin 2017 avec 141 Délégations a atteint aujourd’hui le nombre de 349 Délégations avec plus de 6.500 sections, 45.000 Comités de base et un personnel politique de 600.000 militants (Délégués, membres des Bureaux de Délégations, de Sections, des Comités de Base, des bureaux des UFPDCI et des JPDCI).
Au cours de ce processus, pour rendre le PDCI-RDA très opérationnel en fin d’année 2019, et pour le lancer fort, dans la bataille de 2020, des remplacements de cadres ont été assurés pour pallier les défections survenues dans nos rangs lors de la crise suscitée du RHDP unifié.
À ce niveau, nous pouvons dire que, contrairement à ce que font croire les adeptes de ‘’scoops’’, le PDCI-RDA n’a pas connu de saignée drastique car seuls 54 de nos Délégués Départementaux et Communaux ont succombé aux tentations et aux chants des sirènes.
Les déstabilisateurs du PDCI-RDA en ont ainsi appris à leur dépends car telle l’hydre de la mythologie Grecque, le PDCI-RDA est immortel grâce à ses capacités régénératrices.

Monsieur le Président

Les leçons à tirer de ce succès se trouvent à plusieurs niveaux ; mais permettez-moi d’insister sur votre volonté, votre détermination de vous opposer à tout prix à la liquidation du PDCI-RDA et l’agacement des militants qui ont fait corps avec vous, d’une part et la mobilisation sans précédent de la jeunesse ivoirienne qui projette ainsi son avenir dans les idéaux du PDCI-RDA, d’autre part.
Aussi, devant la pertinence de vos analyses en ces derniers temps et pour détourner l’attention des Ivoiriens sur la gravité des problèmes qu’ils vivent et qui hypothèquent leur avenir et celui de leurs enfants, les tenants du pouvoir, ont-ils choisi de dévoyer les préoccupations des Ivoiriens dès votre prise de position récente sur l’orpaillage clandestin et ses méfaits, la fraude sur la nationalité et les crises communautaires à répétitions.
En ce qui concerne la fraude sur la nationalité, le porte-parole principal du RHDP Parti unifié, l’a reconnu en affirmant lors d’une conférence publique qu’il a animée le 11 juin 2019, ceci : « nous au RHDP on n’a pas peur d’enrôler des étrangers pour constituer notre électorat »
Sur ce point, le PDCI-RDA n’est pas le seul à vous soutenir. Le soutien va au-delà de votre Parti et recueille l’assentiment de toute la majorité des Ivoiriens.
Monsieur le Président
Vos « Préfets » attendent vos orientations et instructions. Instruisez-les, ils s’exécuteront.
Je vous remercie pour votre aimable attention.

Fait à Abidjan le 22 juin 2019.

Pr. Maurice KAKOU GUIKAHUE
Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.