Revue de presse du vendredi 03 mai 2019

Aucun sujet majeur n’a fait la manchette de l’ensemble des journaux. Les titres sont diversifiés. Toutefois, l’on enregistre des piques de certains journaux contre le PDCI et son président, Henri Konan BEDIE.

  • Politique nationale

 

Le Nouveau Réveil

 

Ce journal proche du PDCI-Rda ouvre sa manchette avec une interview du délégué communal PDCI de Koumassi, N’dohi Raymond. Dans cet entretien, le délégué PDCI reste convaincu que son parti, au regard de l’expérience acquise durant plusieurs années de gestion du pouvoir d’Etat, a les arguments pour le retour au pouvoir. Pour ce faire, Ahoua Ndohi soutient qu’il faut un parti conquérant, volontaire et engagé. Et ne manque pas d’inviter les militants à un sursaut pour le parti.

Discours de Daoukro face aux chefs du Sud

Que serait Ouattara sans Bédié ?

 

 

  • HKB, le dernier don de soi pour la paix en Côte d’Ivoire.

Le Nouveau Réveil revient sur le rendez-vous de Daoukro entre chefs traditionnels du Sud et le président du PDCI-Rda, Henri Konan Bédié. Pour ce quotidien, se basant sur les différents discours livrés, ce 1er mai à Daoukro, le président du PDCI reste et demeure l’homme de paix, de cohésion, en un mot, un grand homme d’Etat. Car soutient Le Nouveau Réveil, une fois encore, à travers son discours, le Sphinx de Daoukro démontre qu’il continue de s’investir pour la recherche de la paix, de la cohésion et de la stabilité de la nation.

 

Par ailleurs, le journal fidèle au PDCI, écrit que le Secrétaire exécutif en chef dudit parti, Maurice Kakou Guikahué avec une forte délégation est allée prendre sa part de deuil, hier, suite au décès de Maurice Séri Gnoleba.

 

L’Inter

Après leur rencontre avec Bédié à Daoukro

 Voici ce que les chefs veulent faire

  • Leur porte-parole explique

Le journal indépendant revient sur la rencontre entre le président Bédié et les chefs traditionnels du Sud. Selon ce journal, après la rencontre de Daoukro, les chefs du Sud envisagent de faire un bilan des rencontres qu’ils ont eues avec le président Bédié et son cadet Alassane Ouattara. Après quoi, soutient ledit quotidien, ils envisageront le futur. Information livrée selon L’Inter par le porte-parole de la délégation des chefs traditionnels, Faustin Abodou qui s’est confié à la presse.

Par ailleurs, L’Inter révèle qu’à 17 mois des élections, des candidats à la présidentielle se signalent. Il s’agit de Jean François Adjé, président du parti « Nouveau départ » et de Dr Abass Yaya, président d’un mouvement démocratique populaire et républicain dénommé Congrès national du peuple ivoirien.

 

 

Le Temps

Curieuse tentative de réconciliation de Bédié et Ouattara

La preuve que le RHDP ne pèse rien !

  • Les chefs Atchan et Akan oublient l’intérêt général

Le Temps, quotidien proche de l’ex-président Laurent Gbagbo, confond, après la rencontre de Daoukro entre le président Bédié et les chefs traditionnels du Sud, les journaux proches du RHDP. Eux qui, depuis un moment, présentent le président Henri Konan Bédié comme un homme seul et abandonné de tous. Pour Le Temps, si tel est le cas, que sont allés chercher les chefs traditionnels à Daoukro à la demande du chef de l’Etat ? Et ce quotidien de s’interroger : en quoi un homme isolé serait-il important pour mériter un tel déploiement des têtes couronnées et supplications pour qu’il joigne aux plus nombreux ?

 

 

 

Soir info

Après la « Fête de la Liberté » à Duékoué

Quelque chose s’est passé à la résidence d’un ministre de Gbagbo

  • Tout sur l’affaire

 Selon le journal indépendant, 48 après la cérémonie de clôture de la « Fête de la Liberté », à Duékoué, les 26 et 27 avril 2019, la propriété familiale de l’ex-collaborateur de l’ancien président Laurent Gbagbo, Kaé Eric, a été visitée par des gendarmes et des policiers. Soir Info, révèle qu’ayant eu écho de la présence de Kaé Eric, les hommes en armes s’y étaient rendus pour le mettre aux arrêts.

 

Par ailleurs, Soir Info croit savoir que la crise entre le président Bédié et le président Ouattara a fini par faire craquer le Sphinx de Daoukro. Celui-ci, soutient ledit journal, a entrepris d’évacuer tous ses effets essentiels de cette maison de Cocody, pour les mettre en dépôt dans sa résidence à Daoukro.

  • Man

Des responsables du RDR virent au PDCI

Lors d’une conférence de presse animée, le mercredi 1er mai 2019, à Man, le Député, Dr Tia André anciennement militant du RDR, a annoncé que plusieurs militants du parti républicains ont viré au PDCI.

Soir Info s’est également fait l’écho des propos du ministre, Amédé Kouakou, depuis Yakassé-Attobrou et à Akoupé. « Bédié veut revenir au pouvoir. Alassane Ouattara a demandé à Bédié, étant donné que les deux ont un certain âge, qu’il lui propose un cadre plus jeune qu’eux pour diriger le pays en 2010. Le président Bédié dit qu’il ne veut pas. Malgré toutes les médiations qui se sont faites et se font, le président Bédié reste ferme », a indiqué Amédé Kouakou aux populations.

 

 

Le Mandat

RHDP / Rapprochement Bédié-Ouattara

 La preuve que Nzuéba ne veut pas de la réconciliation

 Ce journal proche du RHDP continue ses attaques contre le président du PDCI, Henri Konan Bédié. Selon ce quotidien, la déclaration du Sphinx de Daoukro face aux chefs traditionnels le 30 avril et celle du 1er mai 2019, démontre que le Sphinx de Daoukro n’est pas à fléchir et par conséquent reste attaché à sa seule volonté de revenir au pouvoir en 2020.

Le Mandat

Ce journal écrit que 70 personnes ont été victimes d’intoxication alimentaire à Arrah, le lundi dernier. Ils auraient consommé une boisson à base de mille appelée « Zoumkohou ». Tous ont été internés à l’hôpital général d’Arrah.

 

 

Le Patriote

Ouragahio en pleine construction

 Ouattara « ressuscite » la ville natale de Gbagbo

  • Un président, ça sert à développer et non à détruire !

Le Patriote, quotidien fidèle au RHDP, ouvre sa manchette avec les grandes réalisations du président Ouattara, dans la région de Gôh et plus précisément à Ouragahio, village natal de l’ex-président Laurent Gbagbo. Le journal écrit que la visite récente effectuée par le premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, dans ladite localité, a porté ses fruits. Plus de 8 km de bitume ont été offerts aux populations. A cela s’ajoute, selon Le Patriote, la construction d’un commissariat, de plusieurs centres de santé et d’écoles et de l’installation d’une brigade de gendarmerie.

 

Affaire formation du Bureau de l’Assemblée nationale

Les députés RHDP clarifie tout

 Le groupe parlementaire RHDP s’est réuni, hier, à l’hémicycle, pour, dit-il donner la réplique aux députés PDCI et Vox Populi qui avaient dénoncé la formation du bureau de l’Assemblée nationale. Selon le député Sidibé Abdoulaye, le règlement de l’Assemblée nationale dispose en son article 6 que le Bureau doit être le reflet de la configuration politique de l’institution.

 

  • Société

 

Frat Mat

Gon Coulibaly en visite à la cité Ado de Yopougon :

 « Tout sera achevé d’ici à septembre »

Le premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, a effectué une visite, hier, à la Cité Ado sise à Yopougon -Gnandobité. Il s’est agi selon Frat Mat, pour Gon Coulibaly de s’assurer des dispositions qui ont été prises concernant la cité Ado qui comprend 2172 logements. Face aux préoccupations des habitants, Amadou Gon a dit que les dispositions ont été prises pour que tout soit réglé.

 

 

 

 

  • International

Bénin

Au moins deux personnes ont été tuées, hier, à la suite de heurts entre les forces de l’ordre et des partisans de l’ancien président de la République, Thomas Yayi, quelques jours après les élections législatives.

Venezuela

Deux jeunes Vénézuéliens blessés par balle dans les heurts au cours des manifestations contre Nicolas Maduro ces derniers jours sont morts ce jeudi, portant à quatre le nombre total de manifestants tués dans ces échauffourées qui les ont opposés aux forces de l’ordre, a-t-on appris auprès des manifestants.

 

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.