Revue de presse du jeudi 25 avril 2019

La rencontre entre le chef de L’État, Alassane Ouattara et les chefs traditionnels à Yamoussoukro, hier, le Conseil des ministres sont les sujets qui font la manchette de certains journaux. Toutefois, l’on enregistre à la manchette d’autres journaux, des attaques contre le PDCI et son président, Henri Konan BEDIE.

  • Politique nationale

 

Le Nouveau Réveil

 Formation du bureau de l’Assemblée nationale

 Les graves erreurs de Soumahoro

 

Le Nouveau Réveil, quotidien fidèle au PDCI-Rda, ouvre sa manchette avec la conférence de presse animée, hier, par les groupes parlementaires PDCI, Rassemblement et Vox Populi. Ces parlementaires, par la voix de Maurice Guikahué, Olibé Trazéré Célestine et Yasmine Ouégnin, ont dénoncé les pratiques d’Amadou Soumahoro. Ils l’accusent de vouloir faire une composition du bureau et des instances du parlement en foulant aux pieds les textes en vigueur. Toute chose qu’ils considèrent comme des dérives autocratiques.

 

 

Face aux chefs traditionnels à Yamoussoukro

Ouattara balise tout

  • « Bédié : Il n’y a pas de problème entre lui et moi »
  • « Soro : Il reste un fils… »
  • « CEI : Je ne vois pas l’indication de la changer »

Hier, à Yamoussoukro, pour la 3ème en 3 ans, le président Ouattara a rencontré les chefs traditionnels pour dissiper leurs craintes quant aux discours des hommes politiques, à l’approche de la présidentielle de 2020. Concernant les relations entre Bédié et Ouattara, le chef de l’Etat a affirmé, une fois encore, que le siège de la présidence du RHDP était toujours disponible et que le président Bédié pouvait revenir quand il le souhaitait. Concernant le président Soro Guillaume, le président Ouattara a dit que Soro restait son fils et que dans toute la famille, il y a des fils sages et des fils moins sages. Et qu’il n’y a aucun problème avec Soro Guillaume en tant personne. Concernant la CEI, le chef de l’Etat a dit qu’il ne voyait pas en quoi la CEI est responsable de ce qui s’est passé en 2010.

Après huit ans de loyaux services

Le Pca Kah Zion s’en va de La Poste

  • Allah Kouadio Rémi n’est plus Pca du Bnetd

Le Nouveau Réveil note que le Conseil des ministres a pris des décisions fortes, hier. Au nombre de ces décisions, des cadres du PDCI, Allah-Kouadio et Dénis Kah-Zion ne sont plus Pca respectivement du Bnetd et de La Poste.

 

L’Inter

 

Sur le même sujet, ce journal indépendant ouvre également sa manchette avec la révolte de certains députés contre le nouveau président de l’Assemblée nationale, Amadou Soumahoro qui a fait selon eux un bureau sans consulter les autres.

 

 

 

 

 

 

 

LG Info

Composition du bureau de l’Assemblée nationale

Le RHDP fait main basse sur tous les postes

Ce journal proche du FPI pro-Gbagbo a également ouvert sa manchette avec ce qui convient d’appeler Affaire « Composition de l’Assemblée nationale ». Et d’ajouter que cette situation a suscité la colère de Guikahué qui affirme qu’Amadou Soumahoro n’est pas un super député.

 

 

 

 

 

Le Mandat

La Mé, District d’Abidjan, Sud Comoe / Réception des chefs

 Mambé verrouille 2020 pour le RHDP

Selon ce journal proche du RHDP, le gouverneur du district d’Abidjan, Robert Beugré Mambé est à la tâche pour le compte du RHDP pour la présidentielle en 2020. Le Mandat soutient que M Mambé est celui-là même qui va être au four et au moulin pour baliser et boucler les régions de La Me, le District d’Abidjan et les Grands ponts.

 

 

 

 

 

Le Patriote

Bédié, Soro, CEI, Présidentielle 2020

 Ce que Ouattara a dit aux chefs et rois

 Ce journal proche du RHDP a ouvert sa manchette avec la rencontre Ouattara et les chefs traditionnels. Mais, Le Patriote s’est intéressé aux assurances données par le chef de l’Etat aux chefs traditionnels. Pour Ouattara, il n’y a pas de feu en la demeure.

 

 

 

 

 

 

Frat Mat

Conseil des ministres

D’importantes nominations dans l’administration

  • Des décisions prises pour renforcer le développement

Le journal gouvernemental ouvre sa manchette avec le Conseil des ministres, d’hier, à Yamoussoukro. Lors de ce rendez-vous, Frat Mat révèle que d’importantes mesures ont été prises en vue du renforcement du développement. A cet effet, le porte-parole du gouvernement a affirmé qu’il aura de nouvelles routes pour désenclaver des zones frontalières et la ratification de l’accord de prêt n’200020003252 d’un montant de quarante-deux millions trois cent dix mille d’Euros, soit 27 milliards 753 540 670 F CFA, conclu le 28 février 2018, entre la Bad et la République de Côte d’Ivoire en vue du financement du projet d’amélioration de l’accès à l’électricité en milieu rural (Paemir).

 

 

L’Expression

 

Copinage, clientélisme, passe-droit

 

Voici les 7 plaies du PDCI de Bédié

 

  • Guikahué, Ndri Narcisse et Djénébou pointés du doigt

 

  • N’Zuéba, seul en son palais à Daoukro
  • Ce, journal proche du RHDP ouvre sa manchette avec une analyse sur le PDCI et son président, Henri Konan BEDIE.

Selon ce journal, le palais de Daoukro sonne de plus en plus creux ces derniers temps : de nombreux hauts cadres proches de Bédié ont tourné le dos à leur ancien patron qui se retrouve seul. Ce journal soutient que des personnalités et non des moindres ont pris la tangente pour le RHDP. Et ce, à cause des comportements de Guikahué, N’dri Narcise et Djénébou Zongo qui ont joué en la défaveur de Bédié.

 

 

Le Rassemblement

Dérives au PDCI-Rda

  • Bédié fait pleurer un jeune militant

« Président ne les écoutez pas ! »

Ce journal proche du RHDP publie en intégralité la libre opinion d’un conseiller municipal de Tiémélékro, secrétaire de section-PDCI-Renaissance, Assande Yao Bernard. Celui-ci souhaite de ses vœux le rapprochement Bédié-Ouattara. Car selon, des proches de Bédié ont un agenda caché, celui de livrer le PDCI au FPI.

 

 

 

 

Soir Info

 

Situation politique en Côte d’Ivoire

Quelque chose se prépare contre Soro Guillaume

  • Vive tension à l’Assemblée nationale
  • Fronde contre Amadou Soumahoro

Selon ce journal indépendant, les traces de Soro Guillaume dans la région du Hambol seront bientôt effacées. Le top départ, selon Soir info, vient d’être lancé par le ministre Bruno Koné et Mariam Traoré dépitée de Tengrela. Ces derniers, à en croire le journal, initieront des tournées de « déconstruction »de la mécanique de Soro Guillaume.

 

 

 

  • International

 

Mali

 

A cause de la récente flambée de violence intercommunautaires dans le centre du Mali, 263 personnes se sont réfugiées dans deux camps de fortune situés dans la périphérie de Bamako, la Capi.

 

Rd Congo

Jeannine Mabunda Lioko a été élue, sans surprise, présidente de l’Assemblée nationale, mercredi 24 avril 2019.

 

 

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.