Revue de presse du Mardi 23 avril 2019

La célébration de la fête de Pâques en Côte d’Ivoire a été un prétexte pour plusieurs personnalités politiques et religieuses d’appeler à la paix. Au delà de cet événement, les journaux se sont intéressés à la bataille du Nord entre Soro Guillaume et le RDR.

 

 

Le Nouveau Réveil

 

Jean-Louis Billon depuis le Centre :

 « On ne verrouille pas un peuple, on lui garantit des droits et des libertés »

Ce journal proche du PDCI-Rda ouvre sa manchette avec un entretien de Jean-Louis Billon. Parrain de la fête de Pâques à Sinzebo, village de la Sous-Préfecture, Jean-Louis Billon a livré le message du président du PDCI-Rda, Henri Konan BEDIE, celui de la reconquête du pouvoir 2020. Et non sans manquer de les inviter à se tenir prêt.

Message de Pâques du président Bédié :

« Nous sommes la Côte d’Ivoire. Gardons l’espérance en notre pays » A la faveur de la fête de Pâques, le président du PDCI-Rda, Henri Konan BEDIE, a adressé un message d’espérance aux Ivoiriens. Aussi a-t-il souhaité à tous des moments de joie et les a invités à garder espoir en l’avenir.

  • Menacé de mort depuis quelques jours, Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du PDCI-Rda :

« Si ces gens veulent me liquider, ça veut dire que je suis sur la bonne voie »

« Je maintiens mon engagement »

Dans le viseur de tueurs depuis quelques jours selon la presse, le Secrétaire exécutif du PDCI-Rda, Maurice Kakou Guikahué s’est ouvert à Le Nouveau Réveil. Dans un entretien, M Guikahué dit avoir informé la communauté nationale et internationale de la situation. Toutefois, il reste convaincu que cette situation ne va pas le refroidir dans le combat pour la survie de son parti.

  • Dadiékro, village du président Bédié

Nanan Kouassi Komenan Jacob a reçu ses attributs de chef du village

Selon Le Nouveau Réveil, le samedi 20 avril, veille de Pâques, Nanan Kouassi Jacob, chef de village de Dadiékro, village qui a vu naître le président Henri Konan BEDIE, a été intronisé. Le président Bédié a honoré de sa présence la cérémonie.

 

Fraternité Matin

Célébration de la Pâques / Jean-Pierre cardinal Kutwa aux Ivoiriens :

 « Sortez du tombeau de la rancune et du mépris »

Le journal gouvernemental ouvre sa manchette avec l’homélie de l’archevêque d’Abidjan, Jean Pierre Kutwa, à la faveur de la messe de la Pâques à la Cathédrale Saint d’Abidjan. Dans son message, il a invité les Ivoiriens à sortir du tombeau de la rancune et du mépris des autres.

  • Côte d’Ivoire-Portugal

Une délégation ivoirienne conduite par le ministre d’Etat, ministre de La Défense, Hamed Bakayoko, qui effectue un séjour du 21 au 22 avril au Portugal, a signé un accord de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Portugal.

 

 

LG Info

Affaire ‘’ écoutes téléphoniques’’

 Soro dans le viseur de Ouattara

 

Ce journal proche du FPI-pro Gbagbo, se fondant sur les révélations du bihebdomadaire, Jeune Afrique, écrit que l’ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, pourrait ne pas échapper à un mandat d’arrêt international, à cause de son implication supposée dans le coup d’état manqué de 2015, au Burkina Faso. LG Info soutient que cette affaire dite ‘’écoutes téléphoniques’’ peut constituer une arme que le camp Ouattara envisagerait utiliser contre Soro Guillaume, qui ne passe pas de jour sans lancer des flèches en direction du pouvoir.

 

  • Situation politique en Côte d’Ivoire

Soro prépare une importante décision

  • Des proches de Ouattara :
  • « On a fini avec lui. Trahir Ouattara, cela se paie »
  • L’ex-Pan réplique : « J’entends que je suis fini, on verra bien »

Soir Info ouvre sa manchette avec les manœuvres de Guillaume Soro dans sa quête pour le pouvoir en 2020. Selon ce journal, l’ex-président de l’Assemblée nationale n’est guère disposé à s’effacer après son départ de la tête de l’hémicycle. Selon Soir Info, Soro Guillaume, dans sa bataille avec le RDR, a tissé des liens avec les présidents Faure Gnassingbé au Togo, Denis Sassou Nguesso, au Congo ainsi qu’avec Théodore Obiang, fils du chef d’Etat équato- guinéen.

 

L’Inter

En meeting à Dabakala

 Soro dit ses 4 vérités à Ouattara

« J’ai été rebelle pour que Alassane soit président »

  • « Les gens ont la mémoire courte »

Ce journal indépendant a rendu compte du meeting de l’ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, à Dabakala. Meeting qui vient clore sa tournée dans la région. Lors de ce rassemblement à Dabakala, sans enfiler de gants, Soro Guillaume a frappé fort le pouvoir Ouattara. « Nous nous sommes battus pour que Alassane Ouattara soit au pouvoir. Mais quand même, permettez-nous de dire la vérité ! Dès que tu veux dire la vérité, tu es renvoyé. Des gens pour qui nous nous sommes battus, nous critiquent aujourd’hui, nous traitent de rebelle. Ah bon ! C’est aujourd’hui que moi je suis rebelle ? J’ai été rebelle pour que Alassane Ouattara soit président. Et c’est ça la vérité. Les gens ont la mémoire courte », a indiqué Soro lors de son meeting.

  • Crise au FPI

 Affi se déchaîne encore

« La vie du FPI ne peut pas s’arrêter à Gbagbo »

Le président du FPI, Pascal Affi N’guessan n’a pas encore digéré le coup de Bruxelles. Recevant le samedi 20 avril 2019, à sa résidence, les militants FPI du district 3 Abidjan-Lagunes, Pascal Affi Nguessan a lancé des piques contre ses détracteurs. « (…) On s’est battu tous pour que Laurent Gbagbo retrouve la liberté. On le respecte parce qu’il est le fondateur du parti et parce qu’il a conduit le parti jusqu’à la victoire en 2000, mais la vie ne s’arrête pas à lui et à ça et la vie du FPI ne peut pas s’arrêter à lui ni à ça », a lancé le natif de Bongouanou.

 

Le Patriote

Soro en balade d’intoxication au Nord

 Rien que de la démagogie !

  • Le faux combat d’un pyromane-pompier

Le Patriote, proche du RHDP, n’a pas fait de cadeau à Guillaume Soro. Selon ce journal, l’ex-président de l’Assemblée nationale ne dispose d’aucun moyen pour ni de solution miracle pour le Nord qu’il a pourtant administré pendant près de 10 ans en tant que patron des ex-forces nouvelles et dont le règne s’étendait à toutes les richesses de cette zone. Sa tournée dans le Nord n’a pour seul but de noircir le travail de Ouattara.

 

 

 

Le Mandat

Paquinou dans le Lôh Djiboua

 Amédé Kouakou à ses parents Baoulé : « Houphouët-Boigny nous a laissé la paix et non le Pdci-Rda »

Le Ministre Amédé Kouakou a saisi le prétexte de la fête de Paquinou pour poursuivre sa mission pour le compte du RHDP. Dans le Loh Djiboua où il a passé la fête, il a lancé des piques au PDCI. « Ce que Houphouët-Boigny a laissé, c’est la paix et non le PDCI-Rda », a indiqué Amédé Kouakou.

 

 

 

 

  • International

Exilé à Abidjan depuis près de 5 ans

Compaoré veut rentrer au Burkina

L’ex-président burkinabé, Blaise Compaoré en exil à Abidjan, souhaite retourner au Burkina Faso. L’information a été révélée par Jeune Afrique dans son édition numéro 3041 du 21 au 27 avril 2019. Selon ce journal, l’idée de retour a été notifiée au président Roch Kaboré, par le président Alassane Ouattara, en début du mois d’avril à Dakar au Sénégal.

  • Algérie

Opération « mains propres en Algérie » Une fratrie de milliardaires qui a fait fortune sous le long règne d’Abdelaziz Bouteflika a été arrêtée alors que le sort de l’homme plus riche du pays demeure confus.

  • Sri Lanka

Les pouvoirs publics au Sri Lanka ont déclaré l’état d’urgence à partir de minuit hier lundi 22 avril 2019 et mis en cause un mouvement islamiste local, le National Thowheeth Jama’ath comme étant à l’origine des attaques suicides qui ont fait 290 morts, bilan encore provisoire.

 

 

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.