73 ans du PDCI-RDA/L’Abbé Hyppolite Agnigori, Curé (Saint Jean de Cocody): «Le PDCI-RDA est dans la dynamique de libération de l’homme, de l’Afrique elle-même…ne baissez pas les bras»

 

Le mardi 9 avril, au siège du parti, le président Henri Konan Bédié et les militants du PDCI-RDA ont célébré le 73e anniversaire du parti fondé par Félix Houphouet-Boigny et ses compagnons de lutte pour l’émancipation du peuple noir. Les festivités marquant les 73 années d’existence du PDCI-RDA se sont poursuivies, mercredi 10 avril, au lendemain de la grande cérémonie qui a eu lieu à la Maison du parti.
A l’initiative donc du président Aimé Henri Konan Bédié qui a demandé une messe pour rendre grâce au Seigneur et lui confier les amazones du PDCI-RDA, une messe d’action de grâce a eu lieu en l’église Saint Jean de Cocody, mercredi 10 avril, en fin d’après midi. Le président Henri Konan Bédié, entouré pour la circonstance de son épouse, du Secrétaire exécutif en chef, Maurice Kakou Guikahué, des membres du Secrétariat exécutif, des membres du Bureau politique, des membres du Comité des sages, des élus et cadres du parti, a pris part à cette célébration eucharistique. L’évangile tiré du livre de Jean et lu au cours de cette célébration enseigne la fidélité. « Si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples » avait dit Jésus Christ à ses disciples. C’est pourquoi, le père célébrant, l’Abbé Hyppolite Agnigori, curé de la paroisse Saint Jean de Cocody, a appelé les militants du PDCI-RDA à ne pas baisser les bras avant de leur souhaiter un joyeux anniversaire tout en demandant aux fidèles d’applaudir pour le PDCI-RDA, car dira-t-il, « 73 ans dans la vie d’un parti politique, c’est une grâce ». «L’évangile de ce soir nous rappelle une phrase forte du Christ. Si le Fils nous rend libres, il est bon de le célébrer. C’est ce Fils et héritier du père qui est venu pour affranchir les esclaves. C’est la liberté des enfants de Dieu. Jésus nous libère du monde des ténèbres. Restons donc indéfectiblement attaché au Christ. Je pense que c’est la vérité et le PDCI-RDA est dans cette dynamique de libération de l’homme, de l’Afrique elle-même et de l’unité africaine. Le président Félix Houphouët-Boigny, dans son message des vœux au Synesci, le 8 janvier 1970 à Abidjan, disait et je cite : « Ne vous laissez pas diviser. Dieu aidant, nous pouvons, malgré toutes les difficultés, aller de l’avant et voir la Côte d’Ivoire dans la vocation qui est toujours la sienne dans la lutte que nous menons depuis tant d’années : être le flambeau de la vraie paix, le flambeau de la lutte des uns et des autres dans la zone. Voilà l’idéal que nous comptons léguer à nos populations ». 49 ans après, on sent que ces paroles résonnent encore dans la mémoire des Ivoiriens que nous sommes. En atteignant 73 ans d’âge qui équivalent aux noces de feintes alliages de fer et de carbone, le PDCI-RDA a la grâce d’avoir résisté au feu des obstacles et des difficultés du temps et garde toujours son charme. «Que le PDCI-RDA soit toujours persévérant dans sa lutte car dans les arcanes de l’histoire ivoirienne, la voix du Seigneur ne cesse de retentir » a-t-il poursuivi. Le Curé a demandé aux militants du PDCI-RDA de continuer à être « Ce que de tout temps vous avez été, des témoins et des porteurs de l’évangile par le biais de la paix. Ne baissez pas les bras. Au PDCI, Bonne suite historique à tous et à chacun ». a-t-il conclu.
L’homme de Dieu a demandé à Dieu de continuer de prend soin du Président Bédié et des militants du PDCI-RDA. Toutes ces belles paroles du curé ont été dites sous les applaudissements des militants du PDCI-RDA.
Gilles Richard OMAEL avec Le Nouveau Réveil

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.