CONFÉRENCE DU PROFESSEUR FREDERIC GRAH MEL POUR LES 73 ANS DU PDCI-RDA SUR LE THEME : LE PDCI-RDA, HIER, AUJOURD’HUI ET TOUJOURS

CONFÉRENCE DU PROFESSEUR FREDERIC GRAH MEL POUR LES 73 ANS DU PDCI-RDA SUR LE THEME :

LE PDCI-RDA, HIER, AUJOURD’HUI ET TOUJOURS

MARDI 09 AVRIL 2019 A LA MAISON DU PDCI-RDA A COCODY

Monsieur le Président du PDCI-RDA,

C’est un immense honneur qui m’échoit de devoir prendre la parole devant vous ce matin. Je vous remercie de votre présence effective et m’excuse par avance si mes propos devaient vous causer – ce que je n’espère pas, évidemment ! – le moindre désagrément.

Chères militantes et chers militants du PDCI-RDA,

Mesdames et Messieurs,

Lorsque le Comité des sages de votre parti m’a demandé de participer à cette journée des 73 ans du PDCI-RDA, la consigne qu’il m’a donnée était de délivrer, autour du thème « Le PDCI-RDA hier, aujourd’hui et toujours », un exposé accordé à un triple objectif : instruire les militants, les jeunes en particulier, de l’histoire du PDCI-RDA ; sensibiliser l’auditoire aux contraintes et aux exigences d’un parti de l’opposition que le PDCI-RDA est devenu entièrement aujourd’hui ; et enfin, de l’histoire du parti comme de ses épreuves du moment, dégager les leçons qui conduisent au renouveau et aux victoires nouvelles.

J’espère répondre au premier objectif en vous représentant quelques grands moments de l’épopée du PDCI-RDA. J’espère répondre au deuxième en racontant les rebondissements qui ont marqué la vie du PDCI-RDA depuis les années de la fin du règne du premier président du parti, le président Félix Houphouët-Boigny. J’ai redouté une certaine prétention à devoir évoquer la pérennité du PDCI-RDA. Mais je me suis demandé si ce sujet peut être vraiment éludé par notre génération, alors que, sous nos yeux, le parti de Félix Houphouët-Boigny, le deuxième parti le plus ancien d’Afrique noire après l’ANC, est exposé à l’acharnement de ceux qui veulent, au pire le voir disparaître, au mieux le voir renaître sous une autre forme. Je me suis dit qu’on pouvait au moins considérer leurs arguments et les discuter.

Permettez-moi donc, Monsieur le Président, chères militantes, chers militants, Mesdames, Messieurs, d’en arriver sans tarder à la première partie de mon exposé : le PDCI-RDA hier. Lire la suite ici

Commentaires

    Aucun Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.